Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ENERGIE RARE ET CHERE...

23 Octobre 2017 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Energie

L'énergie va devenir rare et chère, pour des questions d'EROI... Nous dit t'on.

Ce à quoi on assiste, c'est qu'elle est encore là, bien que son extraction deviennent déficitaire, dans le pétrole, le charbon, le méthane, amenant rarement à des déclassements de capacités, et dans le charbon seulement.

Le taux de retour énergétique semble atteint partout, sauf dans le charbon, ce qui est croquignol. Parce que le charbon ne sert presqu'à rien ; fabriquer de l'électricité (90 %), quasi exclusivement, et dans le monde de l'énergie, on fabrique du jus avec les surplus. ce dont on ne sait quoi faire.

" Imaginons que l’Eroi du système pétrolier soit de 20. Cela veut dire que pour 1 unité d’énergie consommée pour construire les puits de forage, les pipelines, les tankers, et les raffineries, l’ensemble de ce système génère 20 unités d’énergie pour la société. Logiquement, seules 19 de ces 20 unités d’énergies sont disponibles pour faire autre chose qu’extraire de l’énergie, c’est-à-dire supporter la production de nourriture et de bien manufacturés, le transport de ces biens et des personnes, les moyens de maintien de l’ordre interne et de défense externe, le système éducatif et de santé, et le développement culturel. "

Les EROI sont revenus aux stades pré-industriels, c'est à dire plus près de 5, voir moins, que de 20 (le "bon" pré-industriel), que de 80 (les débuts de l'ère industrielle).

En réalité, même pour le charbon, l'EROI n'atteint pas les rendements d'il y a deux siècles. Il y a 200-250 ans, un mineur, avec un équipement très frustre pouvait produire 500 kg de charbon/jour. Peabody se lança dans le charbon avec une charrette et un capital de 100 $. Aujourd'hui, si l'on peut produire 10 tonnes/jour par mineur, c'est au prix d'un équipement démentiel.

En réalité, si l'énergie va devenir plus rare, rien ne dit qu'elle sera plus chère. Elle sera simplement accessible, faute de moyens, à bien des gens. C'est déjà le cas.

Parmi les chômeurs, combien se déplacent au minimum, chauffe au minimum, font tout au minimum ?

Dure loi de l'économie, on rentre dans l'ère de la destruction de capacités... Le capital n'est même pas valorisé, vendu, non, détruit, et à la ferraille.

Notre petit cerveau n'est pas programmé pour les exponentielles. Et certainement pas pour l'intérêt général. En même temps, pour la papeterie, on peut se poser des questions sur la légalité des faits. S'il y a vente aux enchères, c'est qu'il y a eu liquidation ? Les machines et leur vente devaient servir à payer les créanciers.

On n'est donc même pas programmé pour l'intérêt général, et l'entreprise n'a même pas jugé bon de reprendre ses coûteuses machines.
Preuve qu'il n'attend pas un rebond extra-ordinaire du marché.

On est rentré dans le cas de la destruction pure et simple du capital, alors que pour ceux qui ont vécus des ventes judiciaires, beaucoup de choses se vendaient une bouchée de pain, mais était systématiquement refait à neuf par des professionnels des machines...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

EnPassant 24/10/2017 14:35

en route pour le rétablissement de l'octroi à paris
http://www.caradisiac.com/paris-un-peage-urbain-et-periurbain-a-l-etude-163671.htm

Bruno 25/10/2017 15:17

Les portiques écotaxe sont toujours présents. Il n'y a qu'à les activer.
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/10/01/01016-20141001ARTFIG00042-ecotaxe-debut-de-la-mise-en-place-sur-le-peripherique-parisien.php

dizemanov 24/10/2017 13:03

Le manque d'investissement dans le secteur pétrolier des dernières années risque d'affecter les approvisionnements à l'avenir, a estimé mardi le PDG du géant pétrolier saoudien Armaco.

"Peu d'investissements ont été consacrés au secteur de l'énergie (...) Des investissements de 1.000 milliards de dollars ont été reportés ou annulés", avec la chute du prix du baril de ces dernières années, a déclaré Amin Nasser lors d'une conférence économique à Ryad.

Sur ce montant, 300 milliards de dollars auraient dû aller à l'exploration et 700 milliards au développement des gisements pétroliers, a-t-il dit.

"Cela aura un impact sur l'avenir de l'énergie si rien n'est fait", a déclaré M. Nasser, en référence à une éventuelle pénurie de pétrole.

Selon lui, le monde aura besoin de plus de pétrole étant donné "l'épuisement naturel des gisements et l'augmentation normale de la demande".

https://www.romandie.com/news/Petrole-le-manque-d-investissement-risque-de-provoquer-une-penurie-Aramco/855936.rom

nobody 24/10/2017 11:51

1,5€ c'est pas cher du tout, puisque c'est 0.375€ le litre si on retire les 75% que l'état prélève pour payer ses fonctionnaires.

le prix de vente n'est pas le prix de revient pur, y a les a cotés...
et croyez moi qu'il y a 30 ans quand on disait un jour le litre sera à 10 balles, et ba c'est arrivé.

la raréfaction dans un système d'offre et de demande où la planète industrialisée est coutumière du fait de se déplacer à coup de milliers de km par mois, aberration totale du système moderne, et bien le litre, il va être démultiplié, pour une simple raison, la raréfaction.

ensuite, pour forcer le SCAM de l’électrique, quand un thermique à 10.000euros aura son litre à 5€, on commencera à envisager une hybride ou une électrique, par tricherie, certes, mais au moins l 'électrique a une notion plus intelligente, et c'est la seule, par rapport au thermique :

ca force à relocaliser, puisque aucun vehicule ne fait 200km sur autoroute.....

Max 24/10/2017 03:46

Mais l'énergie est déjà rare et chère. 50 $ le baril c'est déjà cher, 1,5 € le litre d'essence c'est déjà cher.

MJ 23/10/2017 22:03

Pas d'accord, ce n'est pas une simple destruction de capital. la machine n'etant pas facilement déménageable, le plus simple pour eviter qu'elle ne tombe à la concurrence est de la saboter.
et ça m'évoque trois reflexions
1 tiens la concurrence pourrait être rentable avec cette machine mais pas l'entreprise actuelle.
2 qques trous ça se répare. en revanche cent litre d'essence ça aurait bien détruit l'installation
3 la concurrence déclarée serait une scop. on ne va quand même pas laisser les gueux se faire du pognon !
complément au N°3, les tribunaux de commerce n'ont jamais favorisé la reprise par les salariés. ces gens là sont bien incapables de diriger quoi que ce soit voyons !

Patrick REYMOND 24/10/2017 22:29

avec un chalumeau oxy c'est vite fait. Tu peux t'entrainer sur un fichet-bauche ancienne génération.

MJ 24/10/2017 22:25

@ Alto,
perdu !
et tout dépend des trous, taille , forme, du matériau, de l'accessibilité, etc.
on peut recharger, souder des contreplaques, tout ce qui se fait en réparations de machines.
si il y avait vraiment volonté de bousiller totalement la machine un bon feu c'est pas mal.
on peut aussi mettrede l'abrasif dans les boitiers, il y a plein de méthodes.
mais faire des trous..
j'imagine bien le mec avec sa chignole s'attaquer à une machine à papier.
esaye donc sur un caterpilar et tu verra tu sera fatigué bien avant d'avoir dézingué l'engin

alto 24/10/2017 11:36

"qques trous ça se répare" , toi tu travailles dans le tertiaire