Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

GRINCEMENTS ET EFFONDREMENTS...

27 Octobre 2017 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Politique, #Energie

Les pays ont des équilibres internes différents. En France, cela donne la crise du beurre, crise traitable, mais qui révèle d'importants grincements.

Les grincements, ne sont pas un problème en soit. Un peu d'huile suffit. Le problème est dans l'huile qu'on peut donner, dans le nombre de grincements qu'on peut entendre, et traiter à la fois.
Visiblement, le p'tit marquis de belgueule a été accueilli triomphalement en Guyane. ça grince visiblement pas mal là-bas.

Et la crise, est d'abord celle du politique, vous savez, ici le mec qui peut plus rien, parce qu'il y a tellement de règles, qu'on ne peut rien faire. Cela aussi exaspère.

Toujours est il que ce sont les mécanismes existants qui souffrent. Reagan disait que l'état n'était pas la solution, mais le problème. Ici, souvent, ce sont bien les mécanismes économiques qui posent problème dans un contexte de pénurie. Ou simplement de moindre abondance.

Le monde merveilleux du magicien d'oz, pardon, l'eldorado du senor Ronald Reagan y Margaret Thatcher ne pouvait fonctionner que dans l'opulence. C'est bien le problème de nos hommes politiques, qui ne savent penser que la répartition d'un gâteau croissant. Or, l'abondance fait défaut. En France, le nucléaire s'avère être un sacré problème. Un boulet. Le problème est il traitable ? Oui. Mais pas à la marge comme on a l'habitude de faire. A la chirurgie lourde. Celle qui enlève des monceaux de chairs putréfiées. Après tout, après Fukushima, les nippons ont fait un - 30 % net et sans bavures...

Donc, on devrait logiquement assister à un certain nombre de hoquets dans la société. Comme le beurre. Puis voir le nombre de hoquets augmenter, se généraliser, et devenir la norme.

Evidemment, les autorités essayeront quand même pendant un temps d'approvisionner -mal- les populations. Après tout, comme l'a dit un lecteur, on peut très bien vivre avec seulement un peu de nourriture et d'eau.
Mais comme l'a dit un autre, le problème de l'eau en Seine Saint Denis, ça risque d'être pire qu'au Sahara. Et de fournir une échappatoire aux autorités : "les morts se tiennent tranquilles". Je crois que le mot est de l'ambassadeur espagnol à Paris pendant le siège de 1590.

L'effondrement n'est pas d'actualité en 1789. La population n'est pas décimée, loin de là, elle continue à augmenter, malgré le contexte. Le 14° siècle est un siècle d'effondrement brutal, voir aussi la période de 1560-1590 qui montre des signes d'effondrements, sans être total. Les mouvements de récupération en 1789 et après 1590 sont rapides. Et pour cause, il n'y a pas d'effondrement technique. Le 14° siècle, lui, voit une baisse marquée, très marquée du potentiel. D'abord l'épuisement des terres, la mort de la main d'oeuvre qualifiée, les circuits économiques modifiés radicalement.
Avant l'effondrement du 14° siècle, la production végétale a une grande valeur. Après, plus du tout, c'est la production animale qui prévaut. Et pour cause, il n'y a plus de consommateur.

D'un connaisseur habitant le 93, la réaction :

" Si j'ai bien compris son texte, Cochet pense qu'entre 2030 et 2040, la population humaine diminuera de moitié (il ne cite pas de chiffre, mais on peut le deviner), et qu'ensuite, à partir de 2050, il y aura une "renaissance".

Il pose la question : "y aura-t-il de l’électricité en Île-de-France en 2035?"

Je lui donne un embryon de réponse : si la Seine Saint-Denis (un million et demi d'habitants, autant que l'Alsace) est privée d'électricité pendant plus d'une semaine, sa population descendra vers ZÉRO.

Parce que, 48h sans électricité, cela veut dire plus d'eau courante (après, les usines des eaux n'ont plus de réserves de fioul pour faire fonctionner les pompes). Sans électricité, pas d'essence : elle est stockée en sous-sol dans les stations-service, par sécurité, et les pompes fonctionnent à l'électricité. Les supermarchés n'ont de réserves que pour 3 jours. Ils fonctionnent en flux tendu, et dépendent d'un approvisionnement quotidien par camions.


.../...

Donc, après 48h sans électricité, et rien que pour le 93, il faudrait évacuer un million et demi d'habitants (vers où ?) en une journée maximum. En supposant que tout le monde ait constitué des réserves d'eau, ce qui serait miraculeux.

En 1800, le territoire actuel de la Seine Saint-Denis avait 28 000 habitants. C'est tout ce que le territoire peut nourrir sans pétrole, donc sans tracteurs. Mais les chevaux, il faut les nourrir. Un cheval fait le travail de dix hommes, mais mange comme quatre. Il faut quatre fois plus de terre arable pour nourrir un cheval que pour nourrir un être humain.

 

NB : Braudel dit qu'un équipement très simple multiplie la productivité humaine, à pratiquement la parité. Raison pour laquelle la civilisation chinoise a choisi d'utiliser le muscle humain. Et que le progrès technique n'a jamais été utilisée autrement que comme curiosité de labo.


Après l'effondrement, il sera impossible de nourrir même une population réduite de 99% dans ce qui est actuellement la Seine Saint-Denis, parce que le territoire est entièrement bétonné, à part quelques parcs qui sont comme des confettis sur la carte. De plus, la nappe phréatique est soit vide, soit polluée (je connais des gens qui ont des puits, devenus inutilisables).

Donc, "l'intervalle de survie" dont parle Cochet, sera pour la Seine Saint-Denis un effondrement à la fois total et définitif. Ce ne sera pas un intervalle, et il n'y aura pas de survie sur place.

Parce que je vois mal comment, après des millions de morts, des équipements à l'abandon ou pillés, la France pourrait revenir à la situation d'avant... Et l'alternative, vivre comme en 1800, ce n'est pas possible sur du béton. En 1800, la future Seine Saint-Denis, c'était la campagne. Des loups s'y aventuraient parfois. En 2050, il n'y aura, dans les ruines des HLM abandonnés, que des rats, et les prédateurs des rats : chiens et chats redevenus sauvages.

Je pense, quand même, que la fin de l'approvisionnement électrique sera graduelle. On peut même espérer qu'elle soit étalée sur plusieurs années, ce qui laissera aux Séquanodionysiens (nom que l'on donne aux habitants du 9-3) le temps de faire leurs bagages. Pour aller où, c'est une autre question... Ceux qui ont des "points de chute" en province risquent de les trouver déjà occupés par d'autres lorsqu'ils s'y rendront.

Je ne connais pas assez bien le reste de la France pour faire des prédictions. Dans la plupart des départements, ce sera moins pire qu'en Seine Saint-Denis, parce qu'il reste encore de vastes zones rurales.

Je souhaite de tout mon cœur que le rapport Meadows, Yves Cochet et moi-même ayons tort sur toute la ligne, et qu'il n'y ait pas d'effondrement autour de 2030. Malheureusement, j'ai bien peur que nous ayons raison. "

L'effondrement, s'il est préparé, peut ne pas être catastrophique. Mais il aurait sans doute fallu le faire dès 1973.

On le laisse s'opérer, pendant que le pouvoir gâte 0.1 % de la population, celle qu'il aime et dont il veut faire partie, en n'étant que son larbin.

Le coup de balai sera d'autant plus facile que la plupart de la population est totalement déphasée face à cette évolution. Elle s'est totalement fondue dans la société du pétrole, n'est au mieux qu'une manipulatrice de machines, au pire un parasite, même incapable de penser à une fin de jeu, les 12 coups de minuit qui sonnent à l'horloge de Cendrillon.

La coopération, à l'heure actuelle, n'est pas dans les politiques actuelles. Le libéralisme, c'est la lutte de tous contre tous, et particulièrement des riches contre les autres. Jusqu'à ce qu'ils perdent la main, au profit d'autres élites. Plus adaptées.

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

marco 29/10/2017 11:22

"Pour Madame Michu, ça va se traduire par une baisse du niveau de vie au niveau de la Pologne".
Le niveau de vie de madame michu a deja baissé depuis des années et elle ne le voit pas ou du moins à travers le prisme de la croyance de vivre dans un pays riche ou la vie reste de toute maniere meilleure que dans un pays de l Est. Madame Michu est une grenouille dans une casserole qui chauffe. En pologne depuis quelques jours apres six ans d absence nous nous sommes pris une claque. Nous sommes sortis de notre casserole francilienne dans ce pays tiersmondizé qu est l afrançarabie et quel choc. En plus d un meilleur niveau de vie les polonais ont un etat qui exerce pleinement son role regalien et les defend. Et je ne suis pas dans une metropole mais une ville moyenne

BA 27/10/2017 20:02

1 minute 34 secondes.

Regardez cette video extraordinaire qui dure 1 minute 34.

C'est les 70 députés qui viennent juste de voter « oui » à l'indépendance de la Catalogne.

C'est l'hymne national de la Catalogne.

C'est la naissance d'une nation, devant les caméras de télévision.

C'est le retour du droit des peuples à disposer d'eux-mêmes.

C'est l'annonce de ce que sera notre XXIe siècle : le retour des nationalités, le retour des souverainetés, le retour des passions populaires.

C'est l'Histoire.

http://www.rtl.fr/actu/international/video-catalogne-les-deputes-separatistes-entonnent-l-hymne-nationaliste-7790702432

Ahnonnon 29/10/2017 21:01

@Nobody.

55% de muzzs en France ? N'importe quoi. 10 à 15 millions d'immigrés non-européens et de descendants d'immigrés non-européens dans les faits. C'est suffisant non ? Cela nous coutera déjà assez cher en réémigration pour ceux qui ne sont pas intégrés, soit beaucoup d'entre-eux... Mais il faudra faire contre mauvaise fortune bon coeur et on s'en portera tous mieux.

Vivement !

Jazzman 28/10/2017 15:46

Nobody croit que l'ISS est vraiment habitée. La preuve, on les voit revenir sur terre 6 mois plus tard après quelques vidéos rigolotes sur Youtube, et même qu'ils peuvent plus marcher parce qu'ils ont perdu tous leurs muscles en apesanteur. Alors hein ?

Sébastien 28/10/2017 13:30

N'importe quoi.

nobody 28/10/2017 03:10

c'est l'histoire c'est bla bla bla...
--------------------------------------------

c'est mon cul.

la réalité c'est que tout est voulu et orchestré. Ce qui était France, Belgique Italie Espagne il y a peu, sera dans quelques années catalogne, bretagne, walonie, lombardie, etc...

ca c'est fait en europe de l'est y a 30 ans, y a 20 ans, tout le monde a de la merde dans le crane, personne ne s'en souvient, et maintenant c'est normal d'avoir la république tchèque en union européenne. je suis un pro CZ, et eux y sont moins cons que les autres, y ont pas l'euro... parenthèse mise à part... toute région voulant l'autonomie sera bientôt ( 5-10ans ) entendue, puis leur choix ( sous conditions ) respecté. Puisque c'est la conjugaison de donner du mou aux peuples, tout en les rendant responsables de leur avenir et leur situation, pour retourner la responsabilité actuelle des gouvernements qui n'ont plus de solution à proposer pour faire tenir la baraque debout.

je me suis amusé à faire une rétrospective de comment on voyait le futur y a quelques décennies, et ba... c'est pas folichon... on devait voler, on plane par substance, on devait pouvoir se téléporter, on a virtualisé la société pour tout dématérialiser et par conséquent tout avoir sur soi.
On devait avoir l'implant sous cutané, la par contre, faut pas déconner, trop hardcore. et surtout y a une finesse marketing magistrale :
un implant c'est 5, 10 ans, pendant ce temps, pas de commerce.
le téléphone lui, on le change, on le casse, on le perd, donc l'implant..
pas prêt d'arriver...

Les rues sont tristes, mornes, plus entretenues, les gens baissent la tête, ont peur de l'autre, dans les villes les esprits sont dans des camisoles.
la beauté de l'euro, avoir mutualisé une monnaie, avec des cadres, niveaux de vie et mentalités incompatibles... le résultat ? Alignés sur le plus faible.
le pouvoir d'achat va-t-il baisser encore ici à 1190€ net/mois ? oui, dans 20 ans, de 30-35% environ.
on pourra pas descendre plus.
le plus bas va t-il remonter pour arriver au statu quo ? non, car en marché dérégulé on va au plus bas, on n’équilibre pas. Les pays les plus pauvres de la zone euro vont partir en premier.
car ce seront les 1° sacrifiés le moment des choix venus.

un français est un lâche, il baisse la tête, il grogne, et fait tous ses coups en pute, rien de frontal.
celui qui se fait enculer fait " hops..." et passe à autre chose au bout d'un court laps de temps, et le coupable se marre, car la connivence annihile tout risque sérieux.
Drame humain, aucun système complexe ne survie, uniquement par accointance, suivant les CSP on appelle ca un réseau, un carnet d'adresse, des amis, la mafia, un crew…
la localisation, petite échelle, le village, au delà, toute centralisation exclut les cercles extérieurs. Paris va mourir. Un village de 500 habitants surement pas. Dans l'absolu, si, aussi, mais à millions d'habitants le ratio bénéfice/risque est nettement plus élevé qu'un bled paumé où le 1° con qui va voler une carotte dans un champ on va savoir qui c'est et appliquer le correctif sans tribunal administratif...

c'est la raison de la déliquescence de la justice, trop de gens hors cadre, inapplicable, donc ca déborde. On tempère en alignant la répression sur l'affect, l’émotionnel, pour marquer les esprits et simuler une once d'existence et fonctionnalité.

Un effondrement, oui, en cours, oui, mais lancer 2030 à la sauce obertone dans guerrila, non, surement pas, trop raide.
et surtout ( merci patrick pour la rectification de mon lexique trop trash par moment, je vais rester propre cette fois ) ce qu'on a critiqué depuis les années 60, les pieds noirs qui ont l’Algérie en travers de la gorge, le socialisme manipulé à la SOS racisme et fabrication lepen pour briser en triangle les opposions et favoriser le report de voix, puis la dilution en générations, et l'achèvement de la débilisation des hybrides à coup de smartphone, déjà, la France, elle est plus blanche. Faut l'accepter, car c'est un constat.
y a que sur les marchés filmés par TF1/pernault aux 13h où on voit des blancs, de plus de 65ans, faire leur marché. la réalité c'est que la population active est ....mhhhharrrg [s'ettouffe] MULTICULTURELLE (riiiick, pteuuuu) et que y a plus aucune relève, ceux qui ont encore un sens de la survie se tirent à l’étranger. Ceux qui restent, s'adapteront, déjà vestimentairement on voit de plus en plus de bonnes femmes dans les 20-40ans en survêtement adidas ou nike, donc tout va bien, c'est en bonne voie...
la qualité de la nourriture, elle va empirer.
il a déjà des études qui démontrent que les souris sur 4° générations de nutritions 100% OGM sont stériles à partir de la 3° pour la moitié....

le monde n’atteindra jamais les 9 milliards. un événement plafonnera.
je ne connais pas le type mais y a le choix.

quant à l'énergie, pour l'électricité, pour ne citer qu'elle, le progrès fait qu'on consomme moins, ex LED etc.. c'est positif, ca aide à muer tout en préservant un mode de vie, mais il y a une limite. on peut s'éclairer bien avec peu, en coutant moins, mais il y a toujours 24h dans une journée, on ne peut pas se passer lave-linge, lave vaisselle, déjà parce que c'est plus efficient sur l'usage de produit et de consommation d'eau, et surtout c'est rapide, régulier dans le résultat et qu'on le fait pas soi même………………………... j'ai été crédible ? bien, car la vérité c'est que pour détourner la réalité qu’une machine coutera de plus en plus cher même pour les petits modèles, les gens de la mode et du marketing trouveront que la fibre rend mieux si le linge est lavé à la main, et je suis sûr que la notion de retours à la vie simple actuelle détournée par la trajectoire initiale des survivalistes, va devenir à nouveau une norme mais PAR NECESSITE, pas par choix, une fois de plus on se mentira, de la même manière qu'on vend actuellement un nouvel iphone inutile donc vital tout les 18 mois. Et qu’au bout de la 10° génération, les gens commencent à ne plus pouvoir suivre, et certains commencent même à réaliser qu’on les prend pour des cons, d’autres, plus de thune pour suivre.

la magrebisation de la méditerranée est un facteur déterminant pour la jonction entre le fait qu'en France plus personne ne lave son longue à la main depuis 40 ans alors qu'en Afrique tout le monde le fait encore dans les coins " de base" soit 90% de la population.

la descendance des immigrés récents ne verra pas le bon technologique de leur aïeux.

il faut gommer de notre esprit tout ce qu'on projette avec comme prisme notre propre situation de l'instant, il faut projeter ce que j'appelle l'effet blade runner.

pour faire simple, dans toute sc-fi il y a le monde en verticalité, toucher le nuage, en bas, la crasse, pollution, nuit, horrible, blade runner, total recall, etc... Et en haut la direction, les dirigeants, le bien (supposé) , l'air propre, le sain, le blanc. ( dans oblivion le visuel est excellent pour démontrer mon exemple, aseptisé à mort ) dans notre monde réel, la virilité de l’espèce humaine plante des merdes de 800 m de haut en plein désert pour montrer qui a la plus grosse bite financière, c'est phallique, inutile, mentalement au delà du discutable, mais contrairement à blade runner, c'est unique, et ca n'a rien à voir avec le terrain et la densité, c'est juste l'orgueil. L’orgueil est uniquement détestable par la conjugaison avec l'argent. Sans argent votre orgueil vous le ravalez et vous faites comme tous petits francais vos coup en putes, et jamais ne montez au créneau.
Quand on se fait mettre, on gueule et passe à autre chose, inéluctabilité d'une société consciente d'elle-même et de sa fin par sa mort. Mais comme l'éduction disparait, tout l'équilibre actuel aussi. et donc la tour de 800m y en aura plus, ca ne sera plus de la verticalité, de qui roule en bmw ou qui vit dans du spacieux, ca sera de la latéralité, tout le monde dans la même merde.
C’est pas facile à résumer mais en essayant, je dirais que tout ce qu’on fantasme de futur et de projection, n’est pas, ne sera pas réalisable pour différents motifs, ressources, gravitation, etc… et qu’à l’inverse, on s’emparera littéralement de toute la basse stupidité évidente du rapport à l’objet.
Exemple, des villes flottantes… gravitation, énergie, canaux d’alimentations : irréalisable.
En revanche : Réseaux, communication, portabilité, possible, -> téléphone> cons qui mangent les lampadaires dans la rue en regardant l’écran.
Voitures qui volent, 3° dimension libérée, impossible, déjà en 2D 70% des gens savent pas garer une voiture normale et encore moins leur putain de 4x4 de SUV de merde le long d’un trottoir.
donc on met des ordinateurs pour filmer et garer la voiture… et ce quoi était luxe équipement y a 10 ans, est dans une twingo de série maintenant…

L’effet blade runner c’est la misérabilité de l’homme dans son quotidien face à ses fantasmes technologiques qui sont entravés uniquement par sa propre constituante fondamentale, c’est un animal.

les effondrements ont lieu au cours de son évolution à chaque fois qu’il approche du seuil fatidique ou pour dépasser le mur de la contrainte il doit transcender intégralement l’espèce pour accéder à un étage supérieur de conscience pour se libérer de ce qui l’empêche de réaliser ses objectifs, mais il ne peut pas le faire, pas tant qu’il outre passe certains concept.
Je ne suis pas communiste, mais si l’humain outre passe le concept de monnaie, de propriété, et de tout ce qui fait qu’on est des putains d’animaux en période de fêtes et de soldes, on se serait déjà offert de l’énergie gratuite pour tous. On aurait déjà été visité d’autres planètes.
L’humain est ce qui se fait de mieux, et de pire, c’est un paradoxe. Le meilleur, l’ISS, on met des gens en orbite autour de la terre pour la science, question, pourquoi y a aucun black ( allez, ptet 1, pour le quota depuis le début ? ), pourquoi y a pas d’arabe la haut….. walla walla walla…
La pseuso richesse de la diversité raciale humaine est son propre vecteur de frein et la raison des guerres, la propriation, la prédation, les conflits ont lieu lorsque pas de dialogue, et pas d’échange.
Il n’y aura plus d’effondrement guerrier en Europe et il n’y aura jamais de guerre civile non plus, puisque un arabe ne se fait pas la guerre à lui-même, la France c’est 55% de musulmans aujourd’hui.. Ceux qui pensent le contraire et s’arment sont des connards finis qui aiment trop le fantasme de la guerre et de la merde par procuration de séries US uniquement parce qu’ils sont né après-guerre, n’en n’ont jamais connu, sont au climax de leur qualité de vie, et…et y se font chier entre 2 partie de call of duty sur console. ! C’est pour ça que koh lanta existe. Quand tu rentres chez toi tu le kiff ton clic clac à 200€ qui te bousille le dos quand t’as dormis 40j dans le sable.
L’humain, est impossible à harmoniser sur une grande échelle. Et c’est la raison pour laquelle une fois de plus, on assiste à des dérives de système, a un renfermement, l’ère de l’égocentrisme poussé par le numérique, il se diffuse, se partage, le monde est un immense JE.
On ne respecte que ce dont on a conscience, le jour où tout le monde se saluera, ou le partage sera la base de toute éducation, qu’on ne tranchera plus de gorge pour cause de dégénérescence sociale par manque repère existentiel, alors, le monde sera devenu un immense NOUS.
Tant qu’on en est pas là, me parlez pas de liberté de peuple à disposer d'eux mêmes conquête spatiale, ni d’harmonie de religion ou d’énergie libre
On est ce qu’on est, l’humain, c’est un animal, et la mouture actuelle, comme les autres, va une fois de plus, s’entre tuer. C’est inéluctable.
Nous avons des traces d’hominidés à plus de 10 millions d’années ? Vous croyez qu’on serait ou, maintenant, si on avait passé le stade de la barbarie dans le code génétique….

bref, long écrit, fallait que ca sorte. tous ceux qui annonce une date pour un evenement prophétique sont juste des gens qui veulent gagner leur vie avec une méthode nouvelle grace à une technologie nouvelle, faire peur sur internet. sur ZH en finance y en a quelques uns de connus... et y en a un y vit aux bahamas, etc... la ou c'est très safe...financièrement...

dizemanov 27/10/2017 18:44

Rajoy est d'une imbécilité stupéfiante.

"Jusqu'en 2010, une négociation avec la Catalogne était possible pour lui accorder plus d'autonomie, mais le gouvernement espagnol n'a pas répondu aux attentes des Catalans et leurs velléités d'indépendance se sont accrues. Aujourd'hui, le risque est de ne pas pouvoir revenir en arrière».
Madrid n'a pas pris la mesure de l'ampleur de la grogne en Catalogne et ils ont été pris au piège .... à présent personne ne sait sur quoi cela peut déboucher .... si Madrid et la Catalogne campent sur leurs positions, sans véritable référendum, il y a un risque d'affrontements importants."

http://www.lefigaro.fr/international/2017/10/27/01003-20171027ARTFIG00278-catalogne-un-risque-d-affrontements-important-dans-les-prochaines-semaines.php

piotrr 27/10/2017 18:03

""Parce que, 48h sans électricité, cela veut dire plus d'eau courante (après, les usines des eaux n'ont plus de réserves de fioul pour faire fonctionner les pompes). Sans électricité, pas d'essence : elle est stockée en sous-sol dans les stations-service, par sécurité, et les pompes fonctionnent à l'électricité. Les supermarchés n'ont de réserves que pour 3 jours. Ils fonctionnent en flux tendu, et dépendent d'un approvisionnement quotidien par camions.""
Il n'y aurait pas que ces effets là en cas de coupure prolongée de l'électricité :
- dans les immeubles, plus d'ascenseurs, plus d'éclairage des communs (qui deviennent des coupe-gorge)
- plus de transports en commun : après incivilités, agressions et menaces, tous les conducteurs se retranchent derrière leur droit de réserve (équivalent d'une grève générale)
- magasins : sans lumière, pillés de ce qui leur reste ou, s'ils ne sont pas pillés, les caissières sont incapables de peser (c'est quoi une balance robertval ?) d'encaisser sur des caisses enregistreuses électroniques, de faire marcher les moyens "modernes" de paiement (CB inutilisables....) resterait le bon vieux cash froissé et pue-la-crasse !

Jean Marie 28/10/2017 21:16

@Sébastien
Ce que dit piotrr c'est que l'ensemble des systèmes que nous utilisons fonctionne avec de l'électricité. Et que sang, notre société ne fonctionne plus. Quant à nous, serions nous capable d'y faire fasse ?
https://www.youtube.com/watch?v=FkUyNmzWnd0&t=1240s

Sébastien 27/10/2017 22:06

Vous parlez des caisses, mais qu'est-ce que vous faites des chambres froides, surgelés, viandes, produits laitiers, fromages?
Des réserves pour 3 jours? Mais vous rêvez. Ce sera ZERO et le peu qui reste sera mangé froid et/ou cru.

dizemanov 27/10/2017 15:42

EXCELLENT

BA 27/10/2017 15:35

Vendredi 27 octobre 2017 : c'est un jour historique !

Naissance d'une nouvelle nation !

Vive la République de Catalogne !

C'est la phrase de l'année 2017 !

Vive la République de Catalogne !

Bienvenue à cette nouvelle nation, qui sera la 194ème nation représentée à l'Organisation des Nations Unies :

https://static.actu.fr/uploads/2017/09/Drapeau-catalogne-independantistes-.jpg

Bruno 27/10/2017 14:09

Bonjour,

Je souhaite faire deux remarques par rapport à ce qu'écrit ce lecteur.

La première est que ce scénario est généralisable à une bonne partie de l'Île-de-France : Paris, les Hauts de Seine, le Val de Marne. Seule une partie des départements périphériques : Yvelines, Val d'Oise et Seine et Marne, qui possèdent encore de grandes surfaces de forêts et de terres agricoles - ne sont pas dans ce cas de figure.

Pour rappel, la population de l'actuelle Île-de-France était d'environ 550 000 personnes en 1800 (avec le bois et la traction animale), 5,5 millions de personnes en 1900 (avec le charbon et le chemin de fer) contre 12 millions aujourd'hui (avec le pétrole/nucléaire et le transport routier).

Et en 1900, on cultivait encore des asperges à Argenteuil et des pêches à Montreuil.
Les maraîchers parisiens pratiquaient une agriculture hyper-productive sur de petites surfaces, à la chinoise et sont encore aujourd'hui citées en référence par les défenseurs d'une agriculture "bio" : https://www.un-jardin-bio.com/le-maraichage-a-paris-au-xixem-siecle/

La seconde remarque est qu'une bonne partie des habitants de cette région imaginent être toujours dans un cycle de croissance. Et une bonne partie de la classe politique aussi. Le meilleur exemple en est le projet du Grand Paris.

Outre les aspects matériels (approvisionnement en eau, en nourriture, chauffage et sécurité), je me demande si l'aspect psychologique ne devrait pas être pris en compte. En effet, la population "déphasée" comme écrit l'auteur de ce blog risque de se retrouver dans un état de sidération face aux premières difficultés réelles. Voire pire (suicides).

Après avoir vu la sidération des gens suite aux attentats de janvier et de novembre 2015 (alors que la France est en guerre et que ces attentats ne constituent qu'une petite partie des attentats survenus en Syrie), cela m'étonnerait pas.

Je vois mal la population actuelle de l'Île-de-France arriver à faire face aux conditions de vie vécues par la population de Paris et de sa banlieue pendant la Seconde Guerre Mondiale et la période de la Reconstruction. Surtout que ce n'est plus transmis aujourd'hui. Mes grands-parents et mes parents m'ont très jeunes parlé de ces conditions de vie. Je me souviens encore du jour où ma grand-mère m'a montré des tickets de rationnement.

Jean Marie 27/10/2017 13:47

Complètement d'accord !

Avec un petit aparté : l'effondrement se fera dans le sang.
Croyez vous une minute :
- qu'un père de famille laisse sa famille mourir de faim sans réagir ?
- qu'une racaille, armé, attende de mourir de froid et de faim ?

Je ne crois pas à un effondrement à la "Guerrilla" ou à la "Théorie des dominos", mais à un effondrement graduel : augmentation continue des taxes, augmentation du chômage et de l'immigration, privatisation de la sécurité ... Pour Madame Michu, ça va se traduire par une baisse du niveau de vie au niveau de la Pologne. Pour les plus "riche", ils vont avoir la possibilité de garder le mode de vie actuel en vivant dans des "parcs" protégés bénéficiant de protections privées.

Jean Marie 28/10/2017 21:13

@Ramos
L'URSS c'était 80% de prolétaire au SMIC local. Nous n'y sommes pas en France, même si nous y allons gaiement. Quand je parlais des parcs, je parlais de camps retranchés avec milices privées comme on en trouve dans certains pays.
A terme, je ne pense pas du tout que nous serons comme en URSS avec un travail pour tous. Je vois s'acheminer vers 80% de personnes sans travail, occupées au Tittytainment avec un minimum de subsistance et, 20% travaillant comme des chiens pour garder leur taf. Et où je te rejoints c'est que nous allons vers un délitement des états (voir P Hillard) et leur morcellement.

@nobody
Oui, il y a un effondrement. Par contre depuis 25-30. Lorsque l'URSS c'est effondrée, notre système c'est effondré. Sa seul raison d'exister de notre système était de combattre le communisme afin que n'en soyons pas tenté. On voit depuis se temps, un effondrement en marches d'escalier. Mais la descente est de plus en plus rapide. A un moment ou à un autre, ça basculera. Nous arriverons à une nouvelle république, la 6ème. Et ce changement de république se fera dans le sang comme à chaque changement de république : 1ère république = terreur, 2ème = massacre, 3ème (1940) = nazi, 4ème = tonquin, 5ème = guerre d'Algérie.

RAMOS 28/10/2017 10:22

@Jean Marie
Pour Madame Michu, ça va se traduire par une baisse du niveau de vie au niveau de la Pologne. Pour les plus "riche", ils vont avoir la possibilité de garder le mode de vie actuel en vivant dans des "parcs" protégés bénéficiant de protections privées.

Une certaine frange de la population en France, connaît déjà le niveau de vie de la Pologne. Pour les très riches, cette frange là, vit déjà dans des lieux protégés, essayez donc de pénétrer villa Montmorency (16ème arrdt).

A terme (nous serons probablement morts avant de constater le grand effondrement), se présenteront 2 scénarios :
- une dictature style URSS, chacun ayant un petit boulot (10 pour creuser une tranchée) et son petit potager
- un délitement du pouvoir central, avec transfert de compétences à de petites baronnies, ce qui ne se fera pas sans violence (Cf la République de Catalogne).

Quand l'énergie vient à manquer, la solidarité a une fâcheuse tendance à disparaître, je privilégie donc le second.

nobody 28/10/2017 03:17

"" l'effondrement se fera dans le sang. ""

t'as rien compris, c'est en cours, ca fait 40 ans ans que c'est amorcé... tu le sens pas car t'es pas dans la tranche de sensibilité encore, et tout est fait en pas du loup, doucement, accoutumer les gens, ce que tu refusais de faire y a 15 ans tu le fais en disant merci aujourd'hui.

arrête de projeter walking dead.

25% de taux de vacances de boutiques en ville c'est pas un effondrement c'est une mutation de anciens centres villes pour les nouvelles zones commerciales, ca date des années 60.

l'effondrement c'est quand y a 10 ans un tv plasma coutait 1500€ et le beurre de 250g 80ct d'euro et que maintenant la télé fait 170€ et le beurre 5 €

c'est ca un effondrement. quand le vitale est plus dur à amortir que le superflu.

Sébastien 27/10/2017 22:08

Les émeutes seront essentiellement le fait de bandes ethniques, de migrants, Roms et de banlieusards-zombies qui s'auto-détruiront pendant que les quelques français qui sont encore capables d'assumer cette appellation regarderont le spectacle en assurant leurs arrières. Bon débarras!

Phil 27/10/2017 13:38

Les américains ont de grandes oreilles pour surveiller tout le monde. Mais elles sont si sensibles qu'une cigale peut les endommager. Cela me fait penser au F35 américain dont la protection en polymère contre les radars est soluble dans l'eau. Ils ne peuvent pas voler par temps de pluie sans l'endommager. Les russes et les cubains sont plus rustiques...

https://fr.sputniknews.com/international/201710271033634456-cuba-attaques-cigales-criquets/