Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

HISTOIRE DE PIAF(s)...

20 Octobre 2017 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Politique

Dans la presse de forum juif, et celle de south front, on apprend des choses intéressantes.
D'abord, un F35 aurait été victime d'un S200 ou SA-5 en terminologie occidentale. Passionnant. Le SA-5, si j'ai bonne mémoire, c'est bien ce truc qui a servi dans la guerre du Kippour en 73 ? Nostalgie, nostalgie.
Puis, les appareils plus modernes se rirent des dits SA-5. Il faut dire, se faire allumer par une antiquité pareille, c'est la honte.

Puis, on a appris, rassuré, que ledit F35 avait été victime d'un piaf. Mais visiblement, personne ne dit si ce piaf était ceint du bandeau vert du Hezbollah et que c'était une attaque suicide.
Bon, le F35 est en réparation. Il sera sans doute disponible en 2030 ou 2035. Pensez, au prix de la peinture furtive. Et de la pénurie de pinceaux. Il parait qu'ils sont en poils de piafs. 

Ces putains de salauds de popov et de bridés, ils ont eu le culot de mettre au point des armes efficaces, bien moins chères que le cher F35. Pensez, 1 500 milliards de $. Pour un résultat... Incertain. Enfin, il a réussi à voler, ce qui n'était pas acquis. Il pourrait pas faire, comme tonton sam, des riblons, qui fonctionnent pas et coûtent très chers ??? Ces têtes de piafs ne pensent pas au business ???

Toujours est il qu'en généralisant les S300 (Iran) et S400 (Chine, Inde, Turquie), la prédominance US est de l'ordre du fantasme, d'autant que de l'intérieur, les termites rongent le pentagone. 2 B-1B capables de survoler la Corée du sud, c'est peu. Une vingtaine de B52 disponibles, c'est peu. Et 400 appareils, au plus, opérationnels, c'est aussi très peu.
Surtout si les porte-avions se contentent de protéger les côtes américaines, comme ils le font maintenant.

L'appareil militaire US est visiblement aussi vérolé que le parti démocrate. En France, ça donne : "Ivan Rioufol : «La gauche “morale” devient écœurante»". Mais, cher Ivan, elle l'a toujours été, et c'est maintenant que vous vous en apercevez ? Mais la Gauche "progressiste" américaine est dans le même état. Les "libérations", ce n'était pour eux que le droit de cuissage et de partouzage généralisé... Dire qu'à Hollywood, le plus grand bordel sur terre, ils critiquaient Trump...

Un désastre n'arrivant jamais seul, Greenwich, la réserve de riches voit le volume des transactions s'effondrer. Mais que fait le gouvernement ?

Petite nouvelle d'Australie, rien, que dalle, un chien écrasé : la dernière usine automobile ferme.

En Arabie séoudite, des têtes de piafs, pas contentes des parts de gâteaux en diminution ont râlé et ont critiqués. Comme ils sont c... comme des pierres, ils ont été kidnappés, et on en a perdu la trace. Elevés dans des palais, ces marie-antoinette locales, n'ont même pas eu la présence d'esprit d'être prudents, et, par exemple de ne pas prendre les lignes d'avion séoudiennes. C'est vrai que n'est pas Lénine qui veut. Et qu'un cerveau ne leur a pas forcément été distribué à l'entrée.

En France, ce sont les chômeurs qui ne cherchent pas d'emplois, et profitent du système. 55 % de ses salopards poussent le vice à rester inscrit alors qu'ils ne sont pas indemnisés... J'vous jure. En plus, les radiés, rien que pour emmerder, ils font exprès de se réinscrire dès qu'ils peuvent.

En Catalogne, l'affrontement vire au vinaigre. On dit qu'il ne faut pas acculer l'adversaire. C'est exactement ce que les indépendantistes ont fait au gouvernement de Madrid, si déconsidéré qu'il ne peut absolument pas céder. Têtes de piafs aussi. Pendant qu'une bonne partie de la population zappe déjà et trouve que la fiesta a assez duré. Aucun des deux parties ne défend la démocratie. Ils veulent seulement être le meilleur larbin de Bruxelles. Mais dans la bagarre, c'est bien Bruxelles qui risque de prendre les balles perdues.

En France, J. Sapir nous dit que Macron n'est pas républicain. Si, il l'est, mais les formes républicaines peuvent être oligarchiques. Les royautés et les empires ont souvent été la réaction contre ces dominations de riches. On parle d'épistocratie. Mais comme le dit une réaction, c'est plutôt d'idiocratie qu'il faut parler, comme pour les princes séoudiens. Qu'est ce que cous pensez de "connocratie ?"

Vous savez, à force de vivre dans les palais. On pense qu'on arriver toujours à rebondir.
C'est un peu le problème en Allemagne. Le système informel semble cassé. Pourtant, la Frau avait eu un exemple célèbre, celui de l'éviction de Bismarck.

C'est bizarre, les importants pensent  toujours que leur système est éternel. Mais comme le dit Orlov, quand on bâtit un pont, une chose est sûre, c'est qu'il s'effondre un jour. Sinon, on est une tête de piaf.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

L'apres 20/10/2017 20:08

Un étudiant qui m'a l'air plutôt bon, voici un mémoire de master consacré aux "Paysages Résilients. Approche Systémique du Territoire post-Effondrement".
Le style est original, on dirait une BD Simon du Fleuve, je suis sur que vous allez aimer Patrick et les lecteurs.

https://matheo.ulg.ac.be/bitstream/2268.2/3104/3/Pierre%20Lacroix%20PAYSAGES%20RESILIENTS%202017.pdf

Sur le même thème:

http://acteursdeleconomie.latribune.fr/strategie/agriculture/2017-10-20/les-villes-a-l-heure-de-la-reconquete-de-leur-autonomie-alimentaire-741477.html

jean-marie 23/10/2017 12:51

Excellent travail de l'étudiant.
En résumé : « Celui qui croit à une croissance exponentielle infinie
dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste ».
Kenneth Boulding, économiste

Phil 21/10/2017 18:58

Quoi l'effondrement ne serait pas qu'une théorie du complot ?