Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PREVENIR OU GUERIR ?

13 Novembre 2017 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Energie

Cet affirmation m'a toujours fait rire. Surtout appliqué à la délinquance. En effet, comment prévenir les comportements ? Avec des éducateurs et des centres sociaux ? Lol comme on dit.

Non, prévenir, comme à Saint Martin ? Il y a trop de monde... On n'y a dit à personne qu'il y était de trop.

Et prévenir, ça veut dire que 90 % de la population doivent se casser. Pour être en symbiose, à long terme, avec les ressources locales, sinon, on se retrouve, à terme, comme Nauru, passé de 20 000 $ de revenu mensuel par tête, à 1/100 de ce montant. Et Nauru reconvertie de mine épuisée, à centre de rétention (et décharge à ciel ouvert), incapable, ou presque, de nourrir sur ses propres ressources, les habitants, chose qu'elle a pourtant fait pendant des centaines, sinon des milliers d'années. Les seules terres restées arables sont celles d'obstinés qui ont refusés de les vendre à la compagnie minière. 

Encore, Nauru, ne s'est pas effondré comme Pitcairn (population disparue), Henderson (population disparue), ou l'ile de Pâques, (passé de 100 000 habitants, à 111).

Les civilisations plus centrales, ont pu vivre aussi la même chose ; l'empire Khmer, passé de 25 millions, à 500 000 au XIX°, quand le reste est sauvé par le protectorat français.

Mais aussi se reconstruire. La population chinoise connait des phases d'effondrements dantesques. Perdre 1/2 de la population, c'est courant dans l'histoire chinoise. Le vrai accident, c'est quand une province en perd 90 %. Mais visiblement, ce n'est jamais arrivé à la Chine globale. C'est juste arrivé aux provinces révoltées, qui avaient agacées les autorités centrales. Le dernier exemple, ce sont les 50 millions de morts dans la vallée du Yang tsé pendant la révolte des taï pings. Et la volonté délibérée du gouvernement de impérial de se donner une marge de manoeuvre en réduisant la population, et qu'en même temps "les morts ne se révoltent pas", (ou plus). On peut même récompenser beaucoup de gens, avec le vide laissé. On retrouve aussi, au XVI° siècle un Sseu Tchouan complétement vidé de sa population.

De même, le mitage urbain trouve aussi son maitre, dans les grandes inondations, les grands incendies, tous les accidents naturels, aggravés par l'incurie humaine, le refus du gouvernement central et de ses interventions, même pour entretenir les forêts... la judiciarisation extrême des USA.
En France, l'effondrement a eu lieu au XIV° siècle, avec tous les attributs de la fin d'empire : crise politique avec la fin d'une dynastie pragmatique, et remplacement par une lignée beaucoup plus idéologisée, limites de productivité, guerre externe, épidémie, qui aboutissent à une chute allant, suivant les auteurs, de 60 à 80 % de la population, en un laps de temps très court...

Prévenir, oui, mais comment, quand on trouve normal de devoir dessaler à grand coût énergétique de l'eau de mer, et importer la totalité de l'alimentation comme à Saint Martin ?

Prévenir quoi, comme dans le Montana, avec un pib dépendant à moitié des transferts du gouvernement fédéral (pourtant totalement haï, par des libéraux du genre H16), dans l'impossibilité de bouger une pierre ou un tronc d'arbre, sans avoir un procès, avec des bobos californiens à la pelle, non résidents, mais amateurs de pelouses vertes sur leurs deux hectares (même si la crise de l'eau bat son maximum) de leur Mac Mansion (mais en rondins), friand d'une campagne qu'ils voient comme une image d'Epinal, et qui n'a aucun rapport avec la nature qui les entoure...

JM Jancovici fait une erreur énorme dans son appréciation de la productivité humaine. Il part de l'homme nu et de ses 100 kWh annuels; Braudel, lui, disait aussi une chose très simple. Ce montant peut être multiplié de 3 à 10 par un outillage très simple.

Raison pour laquelle, l'abolition de l'esclavage, en France, remonte à 1315, et non à la révolution industrielle. La densité de population aussi compte ; le pékin moyen, à partir d'une certaine densité est obligé de travailler.

L'esclavage aux USA a commencé à poser problème avec la machine à égrener le coton. les 3/4 du temps, il était inutile. Elle était très simple, et finalement, dans la lignée de la civilisation pré-industrielle qui connaissait aussi, une certaine forme de machinisme, sans atteindre les sommets de l'ère industrielle.

Si l'on veut prévenir, il faut adopter le mode de vie Amish...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

francomusso 14/11/2017 13:46

Depuis la fois ou le fuel était monté à 120 euros/1000L j'ai pris des habitudes:
- acheter groupé
- pas plus de 18 degrés la journée quand je suis chez moi, sinon 15 degrés
- le soir en rentrant remettre un petit coup pour monter à 18.
- la nuit mécaniquement ça descend à entre 15 et 16.

Et vous savez quoi? Ben je me suis habitué, je met un chandail sur le tee-shirt et ça va bien.
Je dors comme un loir.
Et je prend même plus de crève. Et au boulot j'ai trop chaud, limite chemisette.

Résultat: pour deux étages de 140 m2 chacun, 2000 litres de fuel par ans soit 700 euros par étage
par an. Qui dit mieux.

Patrick REYMOND 14/11/2017 16:01

perso, 130 m2 + 70m2 moins de mille litres.

EnPassant 13/11/2017 17:00

Start-up : la fin du modèle américain
http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/start-up/2017/11/13/32004-20171113ARTFIG00056-start-up-la-fin-du-modele-americain.php
"..Le Web est dominé par quelques grandes puissances, les fameux Gafa, qui rachètent à tour de bras tout ce qu'il y a d'un peu nouveau et tuent leurs futurs concurrents dans l'œuf. Microsoft et Apple ont appris de leurs erreurs, alors que Google, Facebook et Amazon réalisent un parcours sans-faute.."

----
General Electric va supprimer des milliers d'emplois dans le monde
http://www.lefigaro.fr/societes/2017/11/13/20005-20171113ARTFIG00082-general-electric-s-apprete-a-supprimer-des-milliers-d-emplois-dans-le-monde.php

EnPassant 13/11/2017 16:55

Pierre Vermeren: «L'axe routier Pays basque-Paris, un désastre lourd de sens»
http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2017/11/12/31003-20171112ARTFIG00128-pierre-vermeren-l-axe-routier-pays-basque-paris-un-desastre-lourd-de-sens.php

"..Chaque trajet est, pour l'automobiliste, l'occasion de redécouvrir l'état social et environnemental déplorable dans lequel se débat la France périphérique..."

_____________
Chauffage : pour réduire leur facture, les Français changent leurs pratiques
http://immobilier.lefigaro.fr/article/chauffage-pour-reduire-leur-facture-les-francais-changent-leurs-pratiques_17e91736-c5ee-11e7-b1f9-8e8a8cad8fcc/