Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

STALINE A RYAD...

13 Novembre 2017 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Politique, #Energie

Cet article est fait pour répondre à un article du saker. "Mohammed Bin Salman : l’improbable bolchevique anti-oligarchique ?".

les gouvernements peuvent agir par idéologie, ou par pragmatisme. Le gouvernement du p'tit marquis de belgueule agit par idéologie. Il nous dit ; "oui, si je fais risette aux riches, ils m'auront à la bonne.".

Ah ? Rien ne prouve cette affirmation. Au contraire. Plus ils en ont, plus ils en veulent. Sans rien donner en échange. Tout leur est dû.

MBS, lui, n'est pas stalinien du tout. Il est né avec une cuillère d'argent dans la  bouche. Staline était fils de cordonnier, ivrogne et brutale, et la pire insulte pour Staline, en souvenir de son père, c'était "savetier". Il reniait ses origines, l'ivrognerie et la brutalité du père, la religiosité de la mère. A tel point que le soviet local n'osait même pas la secourir.
MBS, c'est un César.

Préparé au pouvoir, mu pour le pouvoir, il agit pour s'en emparer. A partir d'un constat simple.
Les réserves pétrolières du royaume déclinent et s'épuisent, il a besoin d'argent pour ses guerres, et la reconversion du royaume, et il prend là où il est. C'est tout.
Comme les Césars volaient les sénateurs pilleurs de biens publics, parce qu'il savait qu'il y avait là de l'argent à prendre, tout de suite...

En plus, il décapite rapidement, prestement, et promptement, tout velléité d'opposition politique. L'alternative, c'était quoi ? La régression sociale, et l'agitation qui allait s'en suivre ?

C'est plus difficile à gérer que les arrestations d'une frange d'oligarques que personne n'aime ou que tout le monde déteste. Sans compter la fragilité de l'armée séoudienne, en échec sur tous les fronts.
MBS arrivera à se rabibocher avec la Syrie et l'irak, dut il payer leur reconstruction. La guerre du Yemen reste localisée, et gérable encore. L'Iran fait figure d'épouvantail et d'ennemi déclaré, mais rien ne dit qu'on ira volontiers l'affronter...

MBS a donc mis la main sur quelques centaines de milliards de $, de quoi tenir beaucoup plus longtemps, et pour les 5 % de l'Aramco, pékin propose 800 milliards cash sur la table, sans audit des réserves, et l'Amérique, égale à elle même, la cotation à Wall Street.

La raréfaction des ressources fait que ce coup de MBS n'est que le premier. Quand la richesse est très concentrée, et que les autres n'ont rien, ou peu, qu'il est très difficile de ponctionner, avec quelle impopularité, il est logique de prendre par les pieds les plus riches, et de secouer.
Cela s'appelle le pragmatisme.

En plus, cela apporte aussi, popularité et soutien. Que demander de plus ? Sinon, il faut avoir les ressources suffisantes (et croissantes), pour pouvoir arroser tout le monde. Le peuple (un peu), les riches (beaucoup), mais à un moment ou a un autre, la question se posera partout.

Et le plus déterminé des riches ne mettra pas plus d'une demi heure à cracher, tout de suite après ses dents, sa série de comptes off-shore.

MBS vient de prouver qu'il est très facile à un pouvoir de régler le problème des concentrations de richesses, question sempiternelle de toutes les sociétés. Quand on arrive plus à contrôler ce phénomène en amont, par l'imposition, on le fait en aval, par la confiscation.

Capice ? Si, Parrain... Pardon, Vojd.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Herve - Le Saker Francophone 14/11/2017 15:07

Merci à La Chute pour ses commentaires avisés sur l'actualité en général et en particulier sur MBS.

Je remets ici mon commentaire.

Peut-être à prendre au second degré... sans oublier que Salman des Bois est plus qu'impliqué dans la guerre au Yémen, les bombardements et le blocus qui tuent et affame la population civile.

---

Korybko comme cet article parlent des circonstances historiques, chacun à leur façon, qui forment les hommes. Certains meurent écrasés d'autres ont un destin historique. Difficile de savoir ce que ce MBS va devenir ...

Et pour ceux qui veulent prolonger, lire aussi Badia Benjelloun sur dedefensa

http://www.dedefensa.org/article/la-technologie-politique-du-roman

ou Michel Drac qui explique que les macronistes vont se faire tondre par leur nouvelle égérie

https://youtu.be/0z_NS1BO6X0

autre 14/11/2017 05:33

Toujours chez les culs bordés de pétrole;

http://lesakerfrancophone.fr/arabie-saoudite-le-reformateur-liberal-est-un-tyran-impulsif

Feelgood 13/11/2017 21:06

Un trou dans le gruyère :
http://www.leparisien.fr/info-paris-ile-de-france-oise/transports/couac-geant-du-rer-a-le-rapport-qui-accuse-13-11-2017-7390806.php#xtor=AD-1481423554

dizemanov 14/11/2017 08:48

Cette vulnérabilité fait vraiment peur.
A quand une véritable issue d'eau boueuse massive dans ce gruyère avec submersion de dizaine de milliers de personnes ?

L'apres 13/11/2017 19:56

Il faudra peut être aussi faire comme en Arabie Seoudite chez nous, secouer les riches pour trouver les sous afin de renflouer la filière nucléaire et EDF en particulier. C'est quand même les 3/4 de électricité du pays qui en dépend. On voit déjà que l'on souhaite pousser les centrales jusqu'a 60 ans maintenant, et on préparé le terrain pour 80 ans (regardez aux États-Unis qui ont donné leur accord pour cette durée de vie).
Je pense que l'un des scenario possible sera de dire "écoutez, poussons les centrales jusqu'au bout car on ne sait pas les dementeler pour l'instant et on n'a pas assez d'argent pour le faire. Voyons Mr Hulot, soyez raisonnable..."

https://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/030866281649-edf-des-risques-et-peu-de-visibilite-2129756.php

https://www.lesechos.fr/idees-debats/editos-analyses/030814902788-la-deuxieme-mort-de-three-mile-island-2129705.php

serge 13/11/2017 18:40

C'est un rebond de votre article précédent "prévenir ou guérir". En fait seul "prévenir" reste d'actualité. Il n'y a plus de "guérir" mais "tuer" au sens où je vous ai prévenu, vous allez mourir (physiquement, socialement, maladivement...). L'Arabie Saoudite est le bon exemple actuel où, malgré leur manne monstrueuse de pétrole ils se rapprochent de la faillite. Et donc que le potentat local, celui qui a sorti le sabre le premier, balaie les miettes vers sa seule assiette. Et c'est ce qui est en cours partout. Il n'y aura pas de décroissance, la chute va être brutale, on est prévenu...

autre 13/11/2017 16:41

https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2017/11/12/saoudie-maudite-jacques-attali-conseiller-du-prince-salmane/

On peut changer de politique,on ne change pas de peuple.

BA 13/11/2017 13:38

Pulsion de mort.

Pulsion d'auto-destruction.

Suicide collectif alors que nous sommes au courant de ce que ça va provoquer.

L'espèce humaine est comme toutes les autres espèces : d'abord, l'espèce naît, puis elle grandit, elle se développe, puis elle atteint un plateau, puis elle vieillit, puis elle agonise, puis elle meurt.

La seule différence avec les autres espèces : l'espèce humaine est en train de s'auto-détruire.

Ce gigantesque suicide collectif est quelque chose de sidérant.

Emissions de CO2 : record historique battu !

Pour l'année 2017, les émissions de CO2 ont été de 36,8 milliards de tonnes (sans compter la déforestation).

En comptant la déforestation, les émissions de CO2 ont été de 41 milliards de tonnes.

CITATION :

Les émissions de CO2 repartent à la hausse, selon une étude.

http://www.francetvinfo.fr/politique/conference-environnementale/les-emissions-de-co2-repartent-a-la-hausse-selon-une-etude_2465818.html

Sébastien 13/11/2017 16:19

Oh non, pitié, j'en peux plus de votre CO2. Le seul truc qui me fait marrer, c'est qu'en fait, on a peur que la planète se transforme en immense chambre à gaz? C'est çà? Ben, je vais vous rassurer, les chambres à gaz, ça......Existe!
Faut rigoler.