Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

NUTS OU NUTELLA ?

29 Janvier 2018 , Rédigé par Patrick REYMOND

" Je ne suis pas d'accord avec toi @Patrick : je ne pense pas que la ruée vers les pots de Nutella soit liée à la perte de pouvoir d'achat. Parce que le Nutella n'est pas un produit de première nécessité.
Je suis plutôt de l'avis de @francomusso : jouer sur les instincts et pulsions plutôt que sur le désir.
Ce qui me fait rigoler (jaune) c'est qu'ils sont près à se battre pour "gagner" quelques € et, ne font rien pour préserver les acquis de leurs parents : alloc chômages, sécu, retraites...

Pour le reste de l'article, je suis de l'avis de Zero : la campagne n'acceptera pas tout le monde. A quoi bon ? Avoir des milliers de gens qui travaillent dans le tertiaire, pour en faire quoi ? C'est juste des bouches à nourrir. Donc ça se terminera, à un moment ou un autre, comme dans les pays de l'est dans les années 90. Avec un petit bémol : la population y était homogène, ici elle ne l'est plus. "

Personnellement, j'analyserais cela différemment. C'était il y a 30 ans, une collègue assez panier percée et son mari étaient assez démoralisés par l'état de leurs finances. Qu'est ce qu'ils ont été faire ? Ils ont été acheté des trucs et des bidules, pour se remonter le moral. Bien sûr, ces bêtises, ils n'en avaient aucunement besoin, et cela n'avait pas arrangé leur situation matérielle, même si ces achats étaient petits et de la peccadille.
Mais dans les budgets tendus, et à l'euro près, par moments, des mécanismes psychologiques poussent à la dépense, surtout si "une occasion", se présente.

Dans les temps anciens, les historiens notaient que les populations survivants à peine, faisait périodiquement des grandes bouffes, et des grandes beuveries. Histoire, sans doute, de voir la frugalité journalière supportable.

Pour l'épidémie d'obésité, j'analyse ça aussi comme lié à cet état de fait. Beaucoup n'ont pas fait la migration entre la grande bouffe -rare-, alternant avec la frugalité qui s'étiraient sans fin, et l'état encore actuel, où il n'y a pas de problème d'alimentation sauf de mauvaise qualité pour la majorité, et où la faim est encore rare (même si elle existe dans certains quartiers).

Simplement, certains n'avaient pas changé de logiciel. "Il faut manger", disent les obèses. Pourquoi ? Parce qu'ils ont oublié la phrase de Molière : il faut manger pour vivre et non vivre pour manger.
Donc, je pense que c'est bien la pauvreté qui provoque ce genre de manifestation "Nutella", le temps de l'achat d'impulsion, le pauvre peut penser qu'il est revenu à l'abondance.

C'est un mélange d'instinct, de pulsion, mais conditionné par la pauvreté ambiante. Comme je l'ai dit, les grands gaspillages et les grandes bouffes, sont le lot de populations qui se contentent souvent d'eau claire, et d'un brouet, en espérant simplement qu'il soit suffisant. C'est une très ancienne réaction humaine qui remonte à la surface dans l'affaire nutella, mais aussi le black friday. On veut oublier, l'espace d'un instant, qu'on est qu'un gueux. Ce passage par une phase de dépenses inutiles et excessive, est une réaction à  une vie austère.

Pour zerohedge, effectivement, on revient à une notion d'espace vitale que le pétrole avait fait oublier.
L'empire Britannique était bien axé sur un ventre, la Grande Bretagne, qui se nourrit des productions des colonies militaires ou économiques, où son pouvoir de manipulation permet d'acheter à très bon compte.

De plus, les gens de 2020 ne seront pas ceux de 1940. Ceux de 1940 savaient l'importance pour la simple survie, même avant la guerre, du lopin familial. Seuls étaient dans une autre optique, la "classe moyenne", d'alors, ou riches, totalement intégrés au système.

Pour les urbains, beaucoup mourront de désespoir, des maladies liées à l'eau et de la faim. N'oublions pas le nombre de morts dans l'écroulement du bloc de l'est. Encore, ce bloc était il économiquement peu important, et n'impactait pas le reste.
L'effondrement occidental, lui, a toutes les chances d'emporter le reste du monde avec lui.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Si vous avez envie de rire un peu:

Extraits:

Selon les dernières projections de l'Agence Internationale pour l'Energie, les États Unis vont dépasser cette année l'Arabie Saoudite en production de pétrole.

...Certes, il y a bien eu des faillites aux États-Unis mais ceux qui ont survécu sont aujourd'hui plus forts et gagnent beaucoup d'argent.

Les États-Unis devraient devenir exportateur net, d'ici une dizaine d'année. C'est bien une révolution.
L'Amérique, pays de la voiture, n'aura plus à se soucier de ce qui se passe dans les pays producteurs comme l’Arabie Saoudite, le Koweit ou le Venezuela. C'est sûr, la diplomatie américaine sera beaucoup plus libre.

http://www.europe1.fr/emissions/axel-de-tarle-vous-parle-economie/petrole-les-etats-unis-en-passe-de-devenir-le-premier-producteur-mondial-3560264
Répondre
A
La solution à cela : Surveiller les pauvres dés le plus jeune âge !

Les autres aussi d’ailleurs, on ne sait jamais.

Depuis novembre, 47 élèves de Fournival, Saint-Rémy-en-l’eau et Valescourt (Oise), principalement en primaire et maternelle, portent à leur poignet un bracelet bleu, connecté, un dispositif lancé à l’initiative de la Région.

« Si ça marche », la Région pourrait « voir avec ses prestataires pour l’étendre en agglomération dans l’ensemble des Hauts-de-France ». Avec la Bretagne, le Centre-Val-de-Loire et Grand-Est, les Hauts-de-France font partie des quatre régions à tester le dispositif.

Source : http://www.lavoixdunord.fr/307191/article/2018-01-29/bientot-des-bracelets-connectes-pour-ne-perdre-aucun-enfant-dans-les-bus
Répondre
P
Les russes étaient encore une génération en arrière attachés au lopin de terre (datcha). Pour les plus jeunes (ceux qui n'ont pas connu le communisme), ils sont occidentalisés avec toutes ses tares.
Mais bon, je viens de lire un message d'un russe qui dit que -18°C, c'est doux et que -32°C c'est la température normale la nuit... En cas d'effondrement, n'allez pas en Russie avec tout son gaz :-) Laissez moi votre place :-)

Tiens en parlant de gaz : les russes de RT se moquent des USA qui importent du gaz liquéfié de Russie malgré les sanctions. Faut croire que la dure réalité (un hivers froid aux USA) te fait oublier les sanctions contre un peu de chaleur... Va expliquer après aux Ukrainiens et aux polonais, qu'il faut achetr du gaz aux USA qui peuvent exporter ce qu'ils n'ont pas...
https://www.rt.com/in-motion/417301-tanker-with-russian-gas/
Répondre