Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE RAPPORT DE 1856...

25 Janvier 2018 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Economie, #Politique

En 1856, avec les inondations de la Loire, on étudiât de près la manière d'y remédier.

On en tirât une leçon simple : on ne peut rien y faire, il faut aménager des vases d'expansion, et surtout, éviter de bâtir là où il ne faut pas.

Certaines communes avaient été quasiment rayées de la carte, passant de plus de 1000 habitants, à une centaine, non que la population ait péri, mais elle s'était enfuie, pour ne pas revenir.

A l'époque, on votait des secours, mais il aurait été hors de question de réparer ou reconstruire.

La loi sur les catastrophes naturelles, est surtout une loi de protection des bétonneurs et non pas de leurs victimes, mais de leurs crétins de clients. Personne n'est scandalisé quand je dis que les joueurs de roulette russe et les acheteurs en zone inondable sont des crétins ?

S'endetter sur 25 ans, pour acquérir un bien qui se retrouve vite sans valeur ou très dévalué, il faut en vouloir...

La vidéo postée, ne raconte rien de mieux que les rapports français du XIX° siècle. Il n'y a aucun remède aux inondations, et l'on doit être prudent dans les constructions.
Comme l'a dit un autre internaute, les barrages se colmatent, et entreposent les déchets, et souvent, des déchets toxiques, et l'artificialisation des sols.
Plus grave, les déversoirs aménagés au XIX° siècle ont été urbanisés dans le très stupide XX° siècle.

Dès le 17° siècle, on en était arrivé à la conclusion qu'il fallait laisser vivre le fleuve, et que la sagesse conduisait à des travaux des vases d'expansion.

Toujours trop cher, sur le coup, parce qu'en dehors de la catastrophe, allant souvent contre les intérêts économiques de l'époque, ils se révèlent APRES, terriblement bon marché.

La protection de la Loire, elle, s'est arrêtée parce que l'activité économique s'est retirée sur ses bords, et qu'au XIX° siècle, les gares et chemins de fer étaient loin des bords du fleuve. De plus, le déclin économique a fait qu'on n'y a plus construit...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Patrick <br /> Je ne veux pas faire mon pédant mais depuis le temps que je lis votre blog, je suis vraiment ennuyé par votre confusion constante entre les terminaisons du passé simple de l’indicatif et celles de l’imparfait du subjonctif. <br /> Donc ici par exemple on ne doit pas écrire « étudiât » mais « étudia ». Idem pour « tirât ». <br /> <br /> Un exemple d’usage justifié de la désinence -ât serait la suivante :<br /> <br /> « Je souhaitais que mon fils étudiât la médecine » (concordance des temps qui implique que le subjonctif soit mis à l’imparfait. <br /> <br /> Cordialement
Répondre
F
Regardez bien le concept d'Amazon go, cela va révolutionner la grande distribution en libre service (alimentaire, bricolage...). Des centaines de milliers de chômeurs à venir...<br /> https://www.youtube.com/watch?v=NrmMk1Myrxc
Répondre
F
http://www.lemonde.fr/afrique/article/2018/01/24/en-afrique-du-sud-vent-de-panique-au-cap-menace-d-etre-prive-d-eau_5246519_3212.html?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook
Répondre
F
1,40 le pot de nutella .... comme y peuvent pas vendre à perte le vrai prix du kilo<br /> est 1,40 OU MOINS !!! Vendu 4,50 soit plus de X 3 !!! Les mousquetaires vous embrochent<br /> bien !!! MERCI !!!<br /> Bon pour les crues ben ya qu'à pendre quelques zélus et quelques bétonneurs et pis<br /> yen aura plus pendant 50 ans. Justice koi.
Répondre
F
L'affaire nutella est symptomatique de ce qu'il se passerait en cas de pénurie réelle<br /> de nourriture, avec LES ARMES en plus et les MORTS.<br /> Plus personne ne sait faire pousser de la nourriture.
J
L'affaire du Nutella est intéressante (tout comme les soldes, ventes de smartphones...) :<br /> On voit des gens se battre pour des gadgets. Quand je vois ça je pense aux africains et amérindiens qui échangeaient des peaux de bêtes contre des bijoux de pacotille.<br /> Une autre question me taraude : en cas de difficulté d'approvisionnement de nourriture, comment se passerait il ?
G
La France s'effondre<br /> http://www.lindependant.fr/2018/01/25/intermarche-des-scenes-d-emeute-et-de-bagarre-pour-des-pots-de-nutella-a-prix-reduit,3090250.php
Répondre
P
Zut, grillé par Gégé. J'ai même pas eu le temps de passer à l'hyper... Je ferai régime ;-)<br /> <br /> Sinon j'adore le passage suivant. J'aurai du faire chasseurs de promos comme job.<br /> <br /> « A moins 70 %, c’est un pousse-au-crime et on casse l’échelle de valeur. Le client se dit que si le pot de Nutella peut être vendu à moins 70 %, c’est que, le reste de l’année, on marge énormément, alors qu’il est vendu à marge zéro toute l’année… », a observé un employé d’un Intermarché à Revigny-sur-Ornain. Dans ce magasin, tout le stock a été très vite emporté, sans incident, par « des chasseurs de promos qui viennent uniquement pour le produit », a-t-il commenté.<br /> <br /> http://www.lemonde.fr/big-browser/article/2018/01/25/ruee-sur-les-pots-de-nutella-en-promotion-c-etait-l-orgie_5247174_4832693.html
M
Personne n'est scandalisé quand je dis que les joueurs de roulette russe et les acheteurs en zone inondable sont des crétins ? <br /> Si, moi !<br /> Encore une fois quand allez-vous admettre que vos crétins sont des victimes. Et pour moi, les premiers coupables sont les malins qui ne seront jamais punis.<br /> Vous me faites penser à ceux qui prétendraient que les victimes de la "viande de la vache folle", les victimes du lait "lactalis" sont des crétins...<br /> Allons, vous faites fausse route !<br /> Cdl,
Répondre
B
Pardon d'apporter un avis contradictoire. <br /> Les gens qui achètent des produits sans être au courant des détails, voire des secrets de fabrication, sont vraiment des victimes tandis que ceux qui achètent des logements qui ont vocation à se transformer en sous-marins sont vraiment des crétins.<br /> Il y a évidence à l’œil nu que certaines zones sont destinées à recevoir le trop-plein d'eau. J'ai vu et revu et re-revu des pavillons se construire là où faute d'un drainage suffisant on ne pouvait rien planter. J'ai été dans la zone de la Faute sur mer pour y constater, eu égard au niveau des logements, que y habiter équivaut à une tentative de suicide.<br /> La constructibilité d'un terrain en France ne relève pas de sa sécurité mais du profit que les maires et leurs proches peuvent en tirer. Tout le monde le sait sauf les crétins
B
Quelqu'un pourrait rappeler pourquoi un quartier de Paris s'appelle le marais ?<br /> Quelqu'un pourrait dire quand il va retrouver sa vocation ?<br /> Hihi!<br /> Avec ou sans les gars à Efetzer la nature se préserve quelques droits.
Répondre
S
Dans le Marais c'est des pédés ; ils n'attendent que ça pour pouvoir batifoler dans la piscine naturelle ; y a de la joie...
E
la contamination des ultra boboides US commence à débarquer ici, évidemment dans "l'avant garde autoproclamée" d'abord<br /> https://francais.rt.com/france/47563-ne-supportant-plus-dentendre-eric-zemmour-cali-quitte-plateau-cnews<br /> <br /> hélas la greffe de cerveau n'est pas au point, quant à l'IA.....
Répondre
J
Ce que je trouve intéressant dans l'article, ce n'est pas les réactions des supposés artistes mais, les commentaires des lecteurs.
E
j'ai l'amère impression que parmi "nos élites autoproclamées" pas de gus de cette engeance circulent<br /> http://www.planet.fr/societe-la-folle-et-terrible-histoire-de-triples-separes-a-la-naissance-pour-une-experience.1496006.29336.html?xtor=ES-14-%5BPlanet_Mijournee%5D-20180125-%5BtestA%5D&tgu=zeYJKm
Répondre