Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C. SANNAT SE FOUT LE DOIGT DANS L'OEIL ?

7 Février 2018 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Energie

"« Pour Patrick Artus, Karl Marx avait raison !! » L’édito de Charles SANNAT".

Nouvel article de C. Sannat où au moins sur une partie, il se fout dans l'oeil. Oui, parce que créditer le capitalisme de l'efficacité économique, c'est se foutre de la gueule du monde.
C'est la technologie qui a permis d'exploiter le fossile et de faire des gains fantastiques de productivité.

Rien à voir avec le capitalisme, qui, lui, a une tendance forte à rejeter l'innovation, et à la paralyser, parce que justement, l'accumulation est remise en cause par l'innovation, qui rend les positions acquises obsolètes.

Le secteur des énergies est fondamentalement un secteur où le capital s'amoncelle. Et fondamentalement un secteur qui craint l'innovation. Mais dont il doit tenir compte  parce que les ressources sont loin d'être éternelles.

La croissance chinoise débridée (vous avez vu ce jeu de mots ?), c'était avant tout l'exploitation ultra-rapide des gisements charbonniers. Quand il n'y en a plus, ou simplement un peu moins, on rentre dans les problèmes.

"la baisse de l’efficacité des entreprises (ralentissement de la Productivité Globale des Facteurs), toutes choses égales par ailleurs, impliquerait une baisse du rendement du capital des entreprises." Le problème éludé ici, est une autre baisse, celle du taux de retour énergétique des entreprises énergétiques.

Après, on peut faire mumuse en parlant de capital et de répartition, c'est vrai qu'il y a un problème aggravant à ce niveau là, et une stupidité certaine des cercles dirigeants économiques ne saisissant pas la nature de la crise, l'excès de leur demande, dans une économie réelle de plus en plus faible, et leur inadaptation. Or depuis Darwin, on sait que les inadaptés, ça meurt.

En même temps, à l'heure actuelle, le salaire français n'est pas dix ou vingt fois celui d'un chinois. Le salarié chinois était d'ailleurs, nettement moins efficace, mais cette inefficacité était largement contrebalancée par les gisements charbonniers chinois.

Les pays qui se développent, le font aussi en exploitant leurs sources d'énergie ou en les créant. L'Ethiopie est un exemple éclatant : le barrage sur le Nil qui met le feu aux poudres avec l'Egypte est une exemple de cette soif d'énergie. Sans énergie, même avec des salaires 20 fois moins chers, le pays resterait un rien du tout.

Il faut deux paramètres pour qu'un pays soit exploitable : l'éducation, et des ressources énergétiques. Sans cela... Tout est du blabla...

La France du XVIII°siècle était largement plus industrialisée que le Royaume Uni. Seulement, l'avantage disparut très vite sans énergie... Et le vent venu de Grande Bretagne, sans ce paramètre tourna vite aussi, en blabla sans intérêt.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
La devise "L'Homme est un loup pour l'Homme" s'applique tellement bien au capitalisme. Darwinisme "libéral". Misère. Quelle espèce stupide nous faisons. Dieu à notre image? Ben voyons... Quel insulte pour Lui.
Répondre
G
C'est sans doute après, la prise en compte des revenus de la drogue, dans le PIB, ou alors, ils en fument de la bonne, dans la dictature européenne .<br /> <br /> L'UE relève nettement ses prévisions de croissance pour la France <br /> <br /> http://bfmbusiness.bfmtv.com/monde/l-ue-releve-nettement-ses-previsions-de-croissance-pour-la-france-1368334.html#xtor=AL-68<br /> <br /> La Commission européenne table désormais sur 2% en 2018 et 1,8% en 2019.<br /> <br /> La Commission européenne a nettement relevé ce mercredi ses prévisions de croissance pour la France en 2017, 2018 et 2019, estimant que "la dynamique économique" récente resterait "forte dans un proche avenir".<br /> <br /> Ces révisions à la hausse -1,8% en 2017, 2,0% en 2018 et 1,8% en 2019- constituent une bonne nouvelle pour Paris, car cette croissance plus élevée qu'attendu pourrait lui permettre de rester dans les clous européens en matière de déficit public. En novembre, la Commission tablait sur 1,6% en 2017, 1,7% en 2018 et 1,6% en 2019. .
Répondre
F
La croissance est achetée avec de la dette. (6euros dépensé en France pour 1 euros récolté - belle rentabilité...)
E
https://www.lesechos.fr/idees-debats/editos-analyses/0301207268626-nouvelles-routes-de-la-soie-le-vrai-plan-de-xi-jinping-2151184.php
Répondre
E
Liste à la Prévert<br /> http://www.lefigaro.fr/conjoncture/dossier/rapport-annuel-cour-des-comptes-finances-depenses-publiques<br /> <br /> La cour des comptes sous couvert de sages impartiaux est quand même depuis pas mal de temps un moyen de répandre les pratiques néo/ultra libérale.<br /> Néanmoins dans les rapports quand ils disent ça déconne, c'est que ça déconne réellement.<br /> Ce qui est discutable c'est le remède et la vison strictement comptable de toutes choses
Répondre
N
charles sannat est un économiste à papa qui a réalisé qu'en faisant du fear porn à la delamarche il pouvait avoir un auditoire suffisant pour assurer sa pérennité. Cet escroc a cessé ses activités de bureau et s'est lancé dans une chaine youtube ou il montre sa face de porc habillé en paysan à jouer sur la peur économique des gens tout en réajustant le discours.<br /> au debut c'était préparez vous, ensuite, tout est fini, préparez vous il est trop tard et la, il laisse de l'espoir car il a matérialisé que le déni et l'espoir ont une cloison poreuse et il est plus porteur de jouer sur les sentiments et de laisser présager une éventualité positive en emprisonnant les clients dans leur lettres économiques ou une fois de plus, c'est la merde, patrimoine, lisez moi, achetez moi, j'ai la solution. Mais y a pas de solution.<br /> <br /> aujourd'hui un type a fait une démonstration de son business plan en envoyant une voiture dans le soleil…<br /> <br /> la somme d'énergie et de pognon dans cette opération aurait très probablement sauvé une des économies africaine et endiguer un flux migratoire, mais non, on fait du marketing et on satellise une caisse dans le vide.<br /> <br /> Vous le voyez le vide absolu de lucidité…. Moi je dis aux jeunes, bon courage, vous allez en avoir besoin. Du moins au 0.000001% de lucide qui comprennent que leur monde c’est la pilule bleue et que tout n’est que montage et faux.
Répondre
L
La fin de l'âge d'or des retraités franciliens ? <br /> <br /> Article intéressant, la génération baby boom en Île de France est constituée de retraités aisés, qui ont voté pour Macron, ont trouvé la mondialisation formidable (consommation) et ont connu une inflation vertueuse des salaires et de leur patrimoine. Ils ont eu aussi les soins gratuits, des vacances pour certains et un régime de retraite généreux.<br /> La génération de retraités suivante, n'est pas aussi bien lotie. Ils ont connu le chômage des années 70-90, les prix immobiliers élevés, les crédits a la consommation endettant et les divorces coûteux.<br /> <br /> Cette nouvelle génération de retraités post-baby boom, pourra-t-elle avoir le même niveau de vie que leurs parents lorsqu'ils étaient a la retraite? La réponse semble évidente.<br /> <br /> https://www.senioractu.com/La-fin-de-l-age-d-or-des-retraites-franciliens_a20664.html
Répondre
E
Typique de la Nomenklatura<br /> http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2018/02/06/25001-20180206ARTFIG00392-l-ex-ministre-nathalie-kosciusko-morizet-quitte-la-vie-politique-francaise.php<br /> <br /> C'est une caricature sur pattes: parachutée directement en poste de direction sans avoir jamais travaillé dans le secteur d'activité.<br /> En plus elle n'est pas de la 1ere jeunesse et ce genre de boite fait une chasse féroce aux "vieux", comprenez que dépassé 40 ans et plus on avance en age, plus la pression pour se débarrasser des "grabataires" se fait féroce<br /> L'idéal des ces boites et de leurs clients c'est d'avoir du coût Indien en local réalisé par des "landed Resources" . Par exemple du sénégalais au smic sénégalais+une bricole et placé en déplacement de longue durée en local ici en UE/FR. Le travailleur détaché c'est déjà dépassé trop cher par rapport aux exigences non négociables de rentabilité toujours plus élevées.
Répondre