Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

TRANSPORTS AERIENS...

15 Février 2018 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #transport aérien

Comme me l'a dit un internaute, faut pas voir des falaises de Sénèque partout. On va manquer de centaines de milliers de pilotes.
Là aussi, on peut demander à un expert en la matière la solution. Monsieur S alias K, né D, de son prénom Iossif Vissarianovitch, avait trouvé la solution. Pour former un pilote, 3 mois, c'est suffisant, et qu'il sache atterrir et décoller, sont les seules qualités nécessaires pour piloter. Après, ils se débrouilleront...
Dans la série, "les attaquants", d'ailleurs, Maslov zappe un peu la première phase, le décollage, qu'on lui fait apprendre sur place.

Ce qui ne l'empêche pas de devenir un as. Raison pour laquelle, le recrutement des nanas dans les aéroclubs donnait aussi des pilotes bien plus compétents...

On pourrait même reprendre la production de PE2 pour faire face à l'envolée du trafic. C'est vrai que ça serait un peu moins confortable, mais avec le low cost, ils auront fait la transition.

Faudra simplement dire au pilote de ne pas larguer les passagers en piqué. On pourra faire jouer les enfants à la place du mitrailleur.

Donc, l'industrie aéronautique pense mourir d'embonpoint. Comme l'industrie maritime du container il y a dix ans. Quand je pense qu'un individu ne disposant pas de la lumière à tous les étages, président de la république, se félicitait que le plus gros (porte-container) lancé ait le pavillon de la CMA-CGM.

250 000 pilotes qu'ils disent. Sans doute aura t'on inventé l'avion électrique, avec des passagers pédalant pour recharger les batteries.

C'est tellement criant maintenant, que les pilotes de Ryanair veulent se coaliser. Sans doute en ont ils marre d'être traités de sous-merde. A cette triste nouvelle, leur patron est à 2 doigts de la crise cardiaque.

A Lannion (merci à l'internaute qui me l'a signalé), l'aéroport est en train de fermer le rideau. Il faut dire que rien que le nom indique que l'endroit n'avait pas besoin d'aéroport.

3 millions d'euros de subventions pour 21 000 passagers la dernière année, on peut effectivement voir le caractère indispensable pour l'activité économique de la région, et sa chute régulière depuis 2000 où le trafic atteignait 85 000 voyageurs...

Sans doute la nécessité de relier Lannion à Paris, n'apparait à personne, surtout depuis la LGV, qui visiblement rend le déplacement en avion superflu.
Sans doute, les autorités locales, qui s'accrochent à leur "airport", comme le morpion à je vous dirais pas quoi, trouvent superflu de faire des économies. Même en payant le personnel à rien foutre, ils feraient des économies. Plus de 140 euros de subventions au passager...

Dans la région d'abord, les aéroports sont en déshérence.

Dinard, Lorient et Quimper sont non seulement confidentiels, mais régresse fortement.

Parmi ceux qui progressent, celui de Rennes n'est que du low cost (acheté) celui de Nantes aussi, comme Brest.

Bref, tous les aéroports de la zone sont fortement subventionnés, ce qui n'empêche pas que 4 sur 7 sont en déconfiture, et que les autres sont bidons.

Je propose que tous les aéroports de France, totalement inutiles soient placés sous l'arbitrage de Laurent Eynac, député de la haute Loire, qui a fondé l'aéroport du Puy Loudes (totalement inutile), et lancé la dernière ligne de chemin de fer (qui n'a jamais servi), celle du puy-le monastier sur gazeille. Visiblement, le député aimait bien les trucs inutiles. Et coûteux.

Il est clair qu'on ne peut que se féliciter de la disparition de ces trucs coûteux, qui ont remplacé (enfin se sont plutôt rajoutées) aux danseuses et cocottes du second empire...

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
16 février 1722.<br /> Décret royal ordonnant l'élargissement des grands chemins de France et la plantation de leurs bordures.<br /> https://www.france-pittoresque.com/spip.php?article3005
Répondre
R
Une infos à vérifier par le patron de ce blog :<br /> Un bon nombre de pilotes de compagnie low cost ne sont pas rémunérés pour leur travail de pilotes mais soit pilotent bénévolement soit paient pour pouvoir voler.<br /> <br /> En effet , si un brevet de pilote est acquis à vie, il n'est valable qu'accompagné de sa licence de vol qui a une durée de deux ans pour un pilote privé et de six mois pour un pilote de ligne.<br /> Cette licence est renouvelée aprés visite medicale et justification d'un certain nombre d'heures de vol et d'atterrisages pour un privé et bien plus encore pour un pilote de ligne.<br /> <br /> Ne pas pouvoir justifier d'un minimum d'heures de vol expose à la perte de la license de vol et entraine des frais pour la réobtenir. Un examen en vol pour un privé est peu couteux mais je vous laisse imaginer ce que cela coute pour un pilote de ligne au chomage.<br /> Et les compagnies low cost exploite ce filon.<br /> <br /> Je pense que le patron de ce blog n'aura aucun problème pour collecter des infos plus précise à ce sujet, ainsi que des témoignages de pilotes à la retraite.
Répondre
R
Boromsikim<br /> Moi j'ai arrêté de voler en 1983 en tirant un trait sur le reve de devenir pilote professionnel. Et j'ai survécu en prennant un boulot de conducteur routier.<br /> Et bien crois moi, conduire un semi remorque c'est bien plus sportif qu'un avion. Le seul mérite d'un pilote avion est d'avoir réussi à financer sa formation.<br /> <br /> Un conseil pour les jeunes qui en rêvent : ne prenez EN AUCUN CAS un crédit pour financer une formation quelconque.<br /> Le seul métier qui a de l'avenir c'est de savoir s'occuper de ses poules , de ses lapins, et de ses chèvres dans un coin perdu de moyenne montagne. Seules conditions capter la 4g et la télé par satellites pour vous tenir au courant du merdier que vous avez évité.
B
Les renouvellements, heures de vol, certificats médicaux et autres tracasseries administratives ont raison des bonnes volontés. Je ne peux pas répondre pour les pilotes de ligne des compagnies low-cost mais je sais que beaucoup de pilotes privées las de se faire traire pour sauvegarder leur droit de vol basculent dans le monde des ULM beaucoup moins contraignant et surtout infiniment moins cher. Mon fils a laissé son brevet de pilote se périmer et vole désormais en ULM aux caractéristiques et performances comparables. D'ailleurs sa machine, à la demande du client peut soit être livrée aux normes aviation légère soit aux normes ULM. C 'est la même machine, c'est juste la certification qui change avec à la clé plus de 10.000 euros d'économie.
P
Ou la la, comment va le prendre le Sultan ? Il va se retrouver face à l'armée syrienne en Syrie...<br /> <br /> https://fr.sputniknews.com/international/201802151035166435-syrie-kurdes-afrine-forces-syriennes-accord/<br /> <br /> Les Kurdes d'Afrine ont enfin compris qu'ils ne tiendraient pas longtemps face à la Turquie ? Pas assez de territoire et de base de replis.<br /> <br /> https://southfront.org/turkish-forces-capture-large-area-in-northwestern-afrin-map-photos/<br /> <br /> Reste à voir ce que feront ceux sous "protection" des USA si les turcs veulent aller plus à l'est.
Répondre
D
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx<br /> La superbe magouille qui a conduit Macron au pouvoir....<br /> xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx <br /> <br /> Très intéressant.<br /> Rien que nous ne sachions déjà, mais qui s'en soucie ?<br /> <br /> "La lumière s'obscurcit, et le corbeau vole vers son bois favori ; les bonnes créatures du jour commencent à s'assoupir et à dormir tandis que les noirs agents de la nuit se dressent vers leur proie. <br /> Tu t'étonnes de mes paroles ; mais sois tranquille, les choses que le mal a commencèes se consolident par le mal" (Macbeth in Macbeth, III - 2, W. S.) <br /> <br /> xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx<br /> La superbe magouille qui a conduit Macron au pouvoir....<br /> xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx <br /> <br /> Nous avons tous pu prendre connaissance des sommes engagées par les différents candidats lors des dernières élections présidentielles.<br /> <br /> On découvre ainsi qu'Emmanuel Macron a dépensé 16,7 millions d'euros<br /> pour sa campagne. <br /> C'est même le candidat qui a dépensé le plus.<br /> Curieusement, aucun journaliste ne soulèvera la question suivante :<br /> "comment un homme inconnu du grand public un an auparavant, jamais élu, a-t-il pu en moins de deux ans créer un parti politique, l'animer et rassembler autant d'argent en si peu de temps ?"<br /> <br /> La réponse à cette question, la genèse de l'histoire, c'est, en quelques sortes, Parker Pointu, commentateur de ce blog qui nous l'explique…<br /> Accrochez-vous, ça décoiffe…<br /> <br /> Macron est remarqué par Henri de Castries, président d'AXA mais aussi président du Groupe Bilderberg, aussi appelé conférence de Bilderberg ou Club Bilderberg, un rassemblement annuel de plus d'une centaine de membres essentiellement américains et européens, et dont la plupart sont des personnalités de la diplomatie, des affaires, de la politique et des médias.<br /> <br /> Ils voient en Macron l'opportunité d'infléchir la politique économique et industrielle française et de contrer les syndicats, pour aller sur une politique libérale "à l'anglo-saxonne".<br /> <br /> Cependant bien qu'il soit installé à son poste de conseiller économique à<br /> l'Elysée, Macron ne parvient pas, à faire fléchir Hollande et son gouvernement.<br /> <br /> Lors de la réunion du Groupe Bildelberg à Copenhague du 29 mai au 1 er juin 2014, la réunion compte de nombreux banquiers notamment de la Deutsche Bank, et Christine Lagarde, et Benoit Coeuré, ancien de la BCE, et entendu <br /> Macron. <br /> De Castries et plusieurs banquiers se rencontrent donc en présence de Macron.<br /> <br /> Il est donc décidé de faire pression sur Manuel Valls pour que Mr Macron<br /> devienne ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique dans le gouvernement Valls II en remplacement d'Arnaud Montebourg bien trop instable.<br /> <br /> Jean-Pierre Jouyet est contacté et influence François Hollande. <br /> Macron est nommé Ministre le 26 août 2014.<br /> <br /> De Castries voit Valls et lui suggère de faire un geste vis-à-vis du patronat, de redorer son blason, lui promettant qu'il en serait récompensé.<br /> <br /> Le 27 août Valls participe à l'université d'été du MEDEF il y prononce un discours salué par une longue « standing ovation ». Les financiersont réussi leur coup. Leur prodige est à leurs bottes, il n'y a plus qu'à manipuler la marionnette. Le patronat est satisfait mais le trouve encore trop timide dans ses réformes, ils le poussent à faire la loi « Macron 2 ». <br /> Mais Valls s'y oppose et donne le projet de réforme à Myriam El Khomri. <br /> Les financiers sont furieux contre Valls et décident sa perte, Valls les a trahis. Cependant Macron réussit à inclure dans la loi la réécriture du licenciement économique et le plafonnement des indemnités prud'homales. <br /> Valls rétrograde Macron dans l'ordre protocolaire du gouvernement à l'occasion du remaniement partiel de février 2016. <br /> <br /> Le 21 mars 2016 De Castries, Gattaz (MEDEF), Mario Draghi (BCE), John Cryan (DB), des financiers et les patrons des groupes de presse, Bolloré, Drahi, Bergé se réunissent à Francfort et décident d'épauler Macron pour la création d'un parti dévoué à leur cause. <br /> Macron sera épaulé et financé pour créer un parti politique. <br /> La manipulation est simple la presse écrite doit lui consacrer de nombreuses unes, notamment la presse féminine, de même que la presse destinée aux jeunes. La télévision doit le présenter comme le gendre idéal. <br /> Les patrons de presse créent des groupes de travail uniquement dédiés à travailler l'image et à la communication de Macron.<br /> En particulier, Bolloré a eu cette réflexion : «Puisque la mode est aux couguars et aux MILF mettons sa couguar à la une, c'est tendance, les jeunes vont kiffer».<br /> <br /> Les financiers vont quant à eux élaborer la création du parti. <br /> Ils créent deux associations : l'« Association pour le renouvellement de la vie<br /> politique » et l'« Association de financement du parti pour<br /> le renouvellement de la vie politique ». <br /> La deuxième association sera financée par des fonds privés provenant de De Castries et de Gattaz qui invitent Mr Logerot le président de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques ainsi que Mr Dargnat un ancien de BNP Paribas Asset Management qui est chargé de prendre la présidence de l'association de financement du parti, . <br /> La machine est en marche.<br /> <br /> Le 6 avril 2016 le parti est créé. <br /> L'argent des groupes financiers abonde, la campagne est lancée.<br /> <br /> Fin avril 2016 Edouard Philippe maire du Havre est invité par De Castries et Bolloré, à Paris, ces derniers lui demandent de soutenir Macron puis ils invitent le futur premier ministre à la réunion Bidelberg qui se tient du 10 au 12 juin 2016 à Dresde.<br /> Une réunion se tient alors avec Christine Lagarde, Baroso et d'autres financiers.<br /> A l'issue de celle ci se tient une autre réunion, cette fois ci à Berlin, réunion où il est décidé de faire de Macron le Président de la France. <br /> Sont présent des financiers, le directeur de la BCE, Drahi, Bolloré, Bergé et invité surprise, Mr Louvel Président du Conseil supérieur de la Magistrature. <br /> Ils sont même rejoints, le temps d'un dîner, par l'éminente Madame Merkel.<br /> <br /> Dans le même temps, il faut penser à décrédibiliser ce pauvre Hollande. <br /> <br /> Un débat aura donc lieu le 14 avril 2016 sur France 2.<br /> Les patrons de presse font pression sur Michel Field, patron de l'info du groupe France Télévision pour que ce soit Léa Salamé, journaliste aux dents longues, multimillionnaire par son mariage et bobo moraliste qui anime le débat.<br /> Le 14 avril 2016 elle fait son effet et François Hollande sera crucifié.<br /> <br /> En novembre, les primaires de droite sont ouvertes, Fillon gagne.<br /> Jugé trop frileux dans son programme par les financiers, ces derniers décident de l'éliminer. L'affaire Fillon est lancée.<br /> Bien d'autres élus de droite et de gauche font travailler leur conjoints ou enfants, mais Fillon doit être éliminé. Il le sera, et sans pitié.<br /> <br /> Des rendez-vous sont pris par des informateurs dépêchés par les grands groupes de presse avec des journalistes du Canard Enchaîné et de Médiapart, journaux qui ont vu leurs subventions augmenter en 2017, comme par hasard.<br /> <br /> Gaspard Ganzer, conseiller de Hollande mais aussi camarade de promo de Macron à l'ENA, rencontrera le directeur du Canard début janvier.<br /> Suit un déchaînement des médias sur Fillon, les journalistes bien obéissants et soi-disant indépendants se déchaînent. Mais surtout ils prennent soin de ne pas dénoncer les autres politiques qui commettent les mêmes délits. <br /> L'homme à abattre c'est Fillon.<br /> <br /> De l'autre côté, ordre est donné d'axer sur le FN, sachant que lors d'une confrontation Macron Le Pen, Macron serait élu. <br /> La Machine médiatique est en route.<br /> Les magistrats sont dans la course ; peu importe si cette campagne est nauséabonde, Macron doit sortir vainqueur coûte que coûte.<br /> <br /> Lors d'une entrevue secréte entre Macron, Drahi et Bolloré, Drahi dit à Macron : « Ne brusque pas les français, dis-leur ce qu'ils veulent entendre, ce sont des veaux, ils veulent une idole, un homme providentiel, ils sont dans le délire présidentialiste. Ils haïssent les gens qui réussissent et gagnent de l'argent, ils veulent que tu "sentes le pauvre". Sache lesséduire et les endormir et nous aurons ce que nous voulons. Beaucoup de gens (financiers et grands patrons), comptent sur toi, ne les déçois pas ! Sers-toi des gens du spectacle, du show-biz, de tout ces arrivistes incultes, qui se disent de gauche parce que cela fait bien, ces abrutis qui critiquent les financiers et l'argent, mais sont les premiers à faire de l'évasion fiscale, tu verras ils viendront te lécher les fesses par<br /> intéret, ce sont les pires, je ne les deste !»<br /> Bolloré ajoute : « le Français veut de l'information instantané, du scoop, il ne réfléchit pas, il veut du foot, des émissions débiles, du cul, de la bière et il est heureux, il faut lui servir ce qu'il veut ! »<br /> <br /> Réunion secréte le 11 avril 2017 avec De Castrie, Drahi, Jouyet, Sarre et d'autres personnages influents avant le 1er tour des élections. l<br /> La ligne médiatique est organisée, la presse est entièrement dévouée à Macron, mais Mélenchon parvient à les inquièter, ainsi que le manque de confiance des français envers les politiques.<br /> <br /> Le 23 avril 2017 ils sont enfin rassurés, Macron est en tête avec 24% des voix.<br /> <br /> Drahi félicite Macron et lui dit : « Tu es président les français n'auront jamais les couilles de voter Le Pen et les autres tordus vont venir te lécher les fesses et voteront pour toi ! ». Cela se finit à la Rotonde…<br /> <br /> Macron savait alors qu'il était président. <br /> <br /> Le 24 avril la bourse prend 7 points, les places financières sont aux anges !<br /> <br /> Au final, ces élections présidentielles furent à un seul tour, magnifiquement<br /> orchestrées par la magistrature, les médias, la finance et le CAC 40 ..... et les français n'y ont vu que du feu !<br /> <br /> Le 7 mai 2017, Macron est élu et nos patrons de presse et autres vont alors mettre leur terrible plan « en marche ».<br /> <br /> Le spectacle du Louvre fut un délire narcissique dont l'analyse révèle bien des intentions « déviantes » en tout cas bien éloignées des problèmes et attentes des Français.<br /> <br /> Reste maintenant la dernière étape : les législatives.<br /> <br /> Le but était de faire élire à l'Assemblée Nationale 50% de personnes n'ayant jamais ou approché la politique ni eu le moindre mandat électoral.<br /> <br /> Cette manœuvre est organisée depuis Paris dans le cadre d'un mystérieux processus de sélection afin d'achever d'affaiblir le pouvoir législatif,<br /> soit disant "cœur de la démocratie", en mettant en place une sorte d'aréopage de personnes désignées qui seront à la botte du régime.<br /> <br /> Là aussi, personne ne se posera la question du financement de toutes ces<br /> investitures. « Il faut que tout change pour que rien ne change ».<br /> <br /> Au second tour des législatives, Macron obtiendra une très nette<br /> majorité. Le changement est devenu le "deus ex machina" de la politique.<br /> Il aura suffi de le promettre pour conquérir le pouvoir.<br /> <br /> Le peuple, par ces élections, a perdu toute sa souveraineté ; maintenant il<br /> élit la personne que les financiers et les patrons de presse ont choisie. Heureusement, 16 millions de personnes se sont abstenues ou ont<br /> voté blanc, signe qu'il y a des français qui font encore preuve<br /> d'intelligence et ne se laissent pas manipuler. Mais le réveil va être<br /> brutal, les français vont bientôt pleurer, mais ils ont les politiques<br /> qu'ils méritent !<br /> <br /> Parker Pointu<br /> <br /> <br /> NB1 : toutes les informations citées ci dessus pehvent être vérifiées, ce ne<br /> sont pas des affabulations, ceux qui chercheront à savoir et qui ne se<br /> laisseront pas manipuler par les médias découvrirons cette triste<br /> vérité. <br /> <br /> NB2 : le lecteur averti remarquera que la quasi-totalité des acteurs principaux de cette histoire sortent du même moule : Science-Po, ENA et les "LOGES".<br /> <br /> NB3 :mais l'histoire est un peu plus obscure, car dans l'entre deux tours, Marine (super-couguar, si on se réfère au concept et propos ci-dessus) reçoit la visite d'un émissaire qui lui délivre un message sans équivoque, et comme vous avez pu le vérifier par vous mêmes en vous reportant aux vidéos YouTube de l'époque, Marine Le Pen se saborde totalement dans le débat d'avec Emmanuel Macron, ce dernier effectuant une prestation surprenante accompagnant Marine Le Pen dans son parfait plantage médiatique.<br /> Ensuite, 500 000 personnes n'ont pu se rendre aux urnes, alors que 500 000 autres qui n'auraient pas dû s'y rendre reçoivent une carte d'électeur. <br /> Au final, cette présidentielle de 2017 aura été la plus truquée<br /> de la cinquième république avec celle de 1988 qui permit la réélection de François Mitterrand.<br /> L'abstention, 52% au deuxième tour de la présidentielle, 54% globalement aux législatives, a fait le reste.<br /> L'illégitimité de ce gouvernement est patente,..... mais qui s'en soucie ?
Répondre
B
il lui a dit quoi cet émissaire ?
L
https://www.latribune.fr/entreprises-finance/services/transport-logistique/rapport-spinetta-sur-la-sncf-quatre-propositions-radicales-pour-une-revolution-768703.html<br /> <br /> La SNCF va donc revoir ses ambitions. Moins de lignes, moins de TGV, réduire la dette...
Répondre
A
Patrick dit :<br /> "Quand je pense qu'un individu ne disposant pas de la lumière à tous les étages, président de la république, se félicitait que le plus gros (porte-container) lancé ait le pavillon de la CMA-CGM. "<br /> <br /> Tu as oublié de dire, finira-t-il comme Pierre Guillaumat du groupe ELF, le plus grand pétrolier du monde en 1977.<br /> Démoli en 1983 en Corée du Sud.<br /> Soit une durée de vie de 6 ans !!!<br /> https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Guillaumat_(navire)<br /> extrait :<br /> "En contrepartie, leurs dimensions augmentées ne leur permettent pas de rentrer dans certains ports, ni d'emprunter certaines routes (notamment après la réouverture du canal de Suez en 1975), ce qui limite leur utilisation et rend en fin de compte leur exploitation plus coûteuse."<br /> <br /> C'est bizarre, cette description m'évoque aussi l'Airbus A380...
Répondre
M
++++ :)
P
Pour l'Airbus A380, heureusement qu'il y a le voyage à la Mecque qui doit être organisé sans faire trop de bénéfices sur le pèlerin (donc gros porteurs). Cela remplit le carnet de commande des pays du golfe. L'essentiel des vente se fait sur les moyens courriers où il y a des besoins (commerciaux entre pays).