Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FUK US...

16 Avril 2018 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Politique

F comme France, UK comme United kingdom et US comme USA... (Sans vaseline).

Bon, au bout de 4 jours, on peut faire le point... Et le gagnant est... roulements de tambours... Russie et Syrie (avec Assad)...

Visiblement, il est confirmé que la grosse majorité des missiles ont été abattus ou brouillés, sans doute avec l'intelligence russe, et les S125, S200, Buk et autres au nom imprononçables mais efficaces.
Le seul problème était la saturation, et là, les systèmes de veille des S400 sont fonctionnellement entrés en service, au moins pour leur dire où frapper.
La moralité de l'histoire, c'est que ce n'est pas tellement l'arme en question qui est révolutionnaire, mais sa tête...

Côté US, c'est la démoralisation qui est au programme, dégoût de l'affaire, et inefficacité, ce n'est pas très porteur...

En gros, ce qui a été détruit par les missiles, c'était ce qui n'était pas défendu...Parce qu'il n'y avait rien à défendre...

" Des sources informées proches du Pentagone disent que l'armée américaine est sur le point de lancer une enquête interne afin d'avoir une image fidèle de la situation, du nombre réel de missiles qui ont atteint leurs cibles, les causes des dommages mineurs infligés aux cibles par l’attaque et les explications sur la façon dont les forces de défense aérienne syriennes ont été en mesure d'intercepter une partie des missiles en utilisant leurs systèmes de défense aérienne en général de générations dépassées. "

Cela me rappelle ce qui avait été suggéré à Mussolini, d'envoyer la police secrète compter les avions sur les aéroports, pour savoir combien il y en avait réellement dans l'aviation militaire...

Bande de branquignols totalement risibles, incapables de savoir le résultat de leur action, pendant que les petits roquets, Macron, Trump et May, se gargarisent de leur "succès".

Il est évident que leur échec retentissant, se reportera sur eux. Et sur leurs pays, que les S300 risquent de se vendre comme des petits pains, et que tous les pays se mettront à mépriser les règles internationales, quand ils le pourront.

Le score Syrien, semble être le bon (71 abattus sur 103), on arrive donc à l'échec  militaire total des occidentaux. Pan. Officiellement, d'ailleurs, 65 se sont abattus sur une seule cible (des chiottes de chantiers abandonnées avec une bouteille d'eau de javel ???) Pour ce qui est de leurs missiles nucléaires, il leur faudra faire gaffe qu'ils n'explosent pas au départ (c'est pas gagné).

Visiblement, d'ailleurs, on peut compter sur les militaires US pour éviter de faire du chagrin aux russes. Visiblement, si à Washington DC, comme à l'Elysée, c'est un asile de fous, ailleurs, on a encore les pieds sur terre...

Preuve aussi, en Israël, on s'alarme sur les conséquences des frappes... "Globalement TTRREEES négatives" ?

D'ailleurs, les "preuves irréfutables", dont se targue notre simplet national, c'est you tube, et la réalité virtuelle.

Simplet national, qui a envie de finir comme son prédécesseur bien aimé, à 1 % de popularité, et il y va fort... Mais il a tort. Parce qu'il y en a toujours un qui finit, non aux oubliettes de l'histoire, mais sur un croc de boucher. Enfin, c'est lui que ça regarde...

D'ailleurs, visiblement, son problème d'autorité n'en finit pas de se poser... Et à force de faire flamber les conflits, le brasier général finira par arriver...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

La Gaule 17/04/2018 16:28

J'oubliais le plus révélateur.
Quand Todd nous dit avec candeur que POUR LA PREMIÈRE FOIS il a été obligé d'aller voir ailleurs que sur le Guardian et Le Monde pour savoir ce qui s'était réellement passé en Syrie samedi matin.
''Vous vous rendez compte, j'ai été obligé d'aller sur RT''.
Franchement...

La Gaule 17/04/2018 15:27

@ stef et Jp

Mouais... Le problème avec Todd est que l'on a toujours l'impression qu'il nomme les choses à reculons quand elles vont pas dans le sens de ce qui appartient à ses seules convictions.
Comme quand il reconnaît qu'il ne se sent pas à l'aise pour critiquer le monde anglo-saxon qu'il chérit tant. Encore que l'on échappe ici à son couplet habituel sur sa famille qui s'est réfugiée en Californie en 1933 (aujourd'hui on lui conseillerait d'aller se réfugier dans un endroit plus stable).
Il n'explique pas plus pourquoi le comportement des élites occidentales relève à l'évidence aujourd'hui de la psychiatrie infantile.
On ne peut pas prêcher depuis des décennies le rendez-vous des civilisations et les effets au final bénéfique pour l'humanité tant de l'alphabétisation que de l'élévation du niveau d'instruction, et constater sans dépit le quasi effondrement anthropologique de masse auquel nous assistons aujourd'hui en occident.
Car je crois bien que celui-ci ne concerne pas seulement les élites pour des problèmes d'inadéquation de l'enseignement, mais qu'il touche l'ensemble des populations sur fond mal mesuré des effets pervers des nouveaux moyens de communication.
Je ne suis pas un inconditionnel de certaines idées de Patrick Reymond, mais je suis d'accord quand il rappelle que « l'intelligence » humaine peut aussi consister à savoir tirer avantageusement parti de son environnement en toutes circonstances surtout quand elles sont précaires.
Allez expliquer ça à un gamin (surtout à ses parents) qui cherche son pokémon sur son petit bousin électronique.

Abdel 17/04/2018 21:26

"Allez expliquer ça à un gamin (surtout à ses parents) qui cherche son pokémon sur son petit bousin électronique."

Il n y a pas longtemps, je me promenais dans un parc. Il y avait beaucoup de petits groupes de personne, plus tout jeune (30-50 ans ) . Certains avaient 2 smartphones montés côte à côte. Intrigués , je demande ce qui se passe .......

Ils jouaient au Pokémon ......et moi qui contempler les péniches pleines de containers remonter le Rhin en me disant ce que sera le monde avec moi de pétrole.

Sclavus 17/04/2018 13:42

ça me fait plaisir concernant Todd ; depuis une dizaine d'années je répète que cet homme est exemplaire de lucidité et d'honnêteté intellectuelle.

Stef 17/04/2018 00:44

D'accord avec jp. J'irai aussi dans le sens (dramatique pour l'avenir) de la baisse de niveau dans les grandes écoles et principalement l'ENA et encore plus Science Po, qui forment des prétentieux incultes. D'une façon générale, il y a en occident une baisse de niveau des lycéens et étudiants, qui est peut-être seulement dû à une baisse de l'enseignement et pas à une baisse du QI.

Aetius320 17/04/2018 17:33

"la baisse de niveau dans les grandes écoles et principalement l'ENA et encore plus Science Po"

Le phénomène est plus complexe.
En réalité, le niveau théorique requis pour accéder à l'ENA est extrêmement élevé. Ceci est dû à la baisse du nombre de place au concours et à l'état général de l'économie qui incite les gens à se mettre à l'abri.
Mais paradoxalement, alors que l'on a à faire à des jeunes, ou moins jeunes, qui ont un
gros potentiel, on se retrouve à la sortie avec des fonctionnaires à moitié lobotomisés dont la raisonnement tourne en boucle.
Je me suis intéressé au phénomène et l'explication est très simple. Les programmes et les sujets des épreuves, aux concours d'une manière générale, sont orientés de telle
façon qu'elles obligent les impétrants à orienter leurs pensées autour de concepts clés : libéralisme, vivre-ensemble, sociétal, Europe, camp du bien etc... La copie est donc composée de jolies phrases agrémentées du "word grapping" correspondant. Si ce n'est pas le cas, le candidat est exclu pour déviationnisme. La logique reste la même une fois l'école intégrée.
Au final, l'on a de beaux esprits dont la perception du monde est limitée par leurs années
de formation ou de formatage. Même si le monde qu'ils ont construit s'effrite autour d'eux,
les solutions qu'ils proposent ne peuvent sortir du cadre restreint de leur idéologie. Le
phénomène pourrait se rapprocher d'un raisonnement scientifique circulaire avec toujours
les mêmes solutions : plus d'Europe, plus de libre échange, plus d'immigrés etc...

bozi lamouche 17/04/2018 13:31

je dirai meme plus : ..qui est "clairement" du à une baisse du niveau des enseignants/enseignements...et plus largement à l'entreprise d'abêtissement de la population...

Helios 17/04/2018 09:36

Il ne s'agit là que de "grandes écoles" non scientifiques. Je ne pense pas que le niveau baisse à l'Ecole polytechnique ou à l'ENS en sections maths ou physique.
Mon souvenir de classes préparatoires (qui date de 40 ans) c'est que ceux qui se dirigeaient vers l'ENA n'étaient pas les meilleurs loin de là. Je ne pense pas que ça ait changé.

jp 16/04/2018 21:34

Je ne sais pas si vous avez écouté Todd sur F.Cul (podcast dispo quelque part). Il a été excellent.
Chose nouvelle, il admet qu'il ne s'agit plus d'expliquer les actions de nos politiques mais bien de questionner leur état psychique, il rejoint de fait les analyses de Dedefensa avec l'idée d'épuisement psy des élites. L'internationale des Frapadingues.....

MJ 17/04/2018 09:50

c'est retranscrit sur le site les crises de notre ami Berruyer :
un extrait :
Todd : Je lis les trucs russes en français, je lis les textes de Poutine ou de Lavrov et je veux dire que cela n’est pas tellement rassurant non plus : qu’il s’agisse de textes de Poutine et Lavrov ou des contacts que j’ai pu avoir (j’ai pu déjeuner à l’ambassade de Russie), le niveau intellectuel des diplomates russes et des dirigeants russes est très supérieur à celui des Occidentaux. Vous ne pouvez pas comprendre la situation si vous ne voyez pas cette asymétrie. Une interview de Lavrov ou une discussion de l’ancien ambassadeur Orlov, ce sont des gens qui sont très supérieurs intellectuellement aux gens du Quai d’Orsay.