Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

POUVOIR CENTRAL

25 Juin 2018 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Politique, #Energie

La popularité du pouvoir central s'enfonce, de fait, à grande allure, ralentie, seulement, par la belle gueule du président. Il plait aux mémés, pour des tas de raisons, dont la meilleure n'est pas d'être le gendre idéal.

Encore qu'on s'accroche, de fait, à ce "choix", en sentant, finalement que c'était le dernier pour l'avant.
Le "plus jeune" président, pour un monde agonisant, perclus de rhumatismes, et agonisant sur sont lit d'hôpital, à 90 ans.

Et ce n'est pas ses sorties sur les migrants qui vont renforcer cette popularité, ni si cette immigration s'accroit.

Et bien entendu, si des sacrifices supplémentaires sont demandées aux populations, alors qu'on jette l'argent par les fenêtres sur les migrants.

D'ailleurs, il parait que les noms d'oiseaux volent à l'encontre de Macron, et la partie publique n'est que la plus polie.

Quand aux âneries sur l'entente avec Merkel, elles font l'unanimité contre elles : 12 pays sont contres...Ils ne veulent pas de budget européen, chacun se démerde. Il est clair qu'il vaut donc mieux se démerder seul, qu'en groupe à ce niveau là, puisqu'il s'agit d'ajustement, soit par la baisse des salaires, soit par la dévaluation.

Et puis, sans rire, un budget de quelques milliards qu'a concédé Merkel, c'est tout bonnement, de la merde médiatique.

 

Erdogan lui, a été réélu, bien que visiblement sa popularité se tasse un peu. Laissons de côté les couillonnades de la presse Pravda, disant qu'il était lessivé. Certes, il souffre sans doute un peu de l'usure du pouvoir, et retombe vers les 50 % de votants, mais, rien de grave après tant d'années de pouvoir. Il est clair, aussi, qu'il devrait être prudent, et aborder ce mandat avec circonspection.

 

Un autre pays, lui, attendant ses présidentielles, le Mexique. Le "calme" qui règne à Ciudad Juarez est relatif. 128 tués au mois de juin, décompte, bien entendu, non définitif. Bien entendu aussi, la police n'arrêtera que les types qui sont venus se livrer pour avouer les crimes. Bref, 5 ou 6 tués par jour, c'est le train-train et la routine, à rajouter pour les enquêteurs, au 14 568 meurtres non-résolus (chiffres au hasard).

D'ailleurs, état failli et confus, le Mexique qui s'apprête à changer de président, avec Obrador comme favori, gangrène la frontière des USA, et met le système occidental en danger. Merkel et Macron sont alignés sur Washington, mais Washington a changé de politique. Et pas M et M's, surtout en matière d'immigration, mais pas que. En effet, l'Allemagne exportatrice, avait des marchés tout trouvés, notamment en matière automobile.

En même temps, si on connait la psychologie US, réduire le Mexique en cendres, voir même de façon nucléaire, ne leur poserait aucun problème métaphysique. Si leurs porte-avions ne seraient guère efficaces contre des vrais puissances comme la Russie et la Chine, ils peuvent éviscérer totalement le Mexique en quelques jours.

On doit se poser la question plus loin que ne le fait Grasset sur "De Defensa", et poser clairement le dilemme. Les guerres les plus meurtrières se déroulent principalement avec le voisin. Pas à 10 000 ou 15 000 kilomètres. Quand on voit ce qui s'est passé en Afghanistan, Irak, Guatemala, Viet Nam, etc... (liste non exhaustive), on peut penser avec raison que ce serait encore plus violent avec le Mexique. De même, les masses sont différentes, et de même, les psychologies des adversaires aussi. Obrador est qualifié de communiste, injure pour Trump et bien des américains..

Et dans un pays de 120 millions d'habitants, qui atteint son pic pétrolier, une guerre de revanche attendue depuis 170 ans, peut souder tout le monde.

Mieux que les français d'après 1870, les mexicains ont retenus la leçon : "Y penser toujours, n'en parler, jamais". Avec aussi, les "provinces perdues".

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Mardi 26 juin 2018 :

Baromètre politique : la popularité de l’exécutif s'effondre.

Emmanuel Macron et Edouard Philippe atteignent pour la première fois leur record d'impopularité après un peu plus d'un an de mandat.

Pour autant, le gouvernement ne semble pas être le seul à perdre des points sur l'échiquier politique dans un contexte socio-économique tendu sur le plan national et international.

Le baromètre politique Odoxa du mois de juin affiche une chute record de la popularité du président et de son gouvernement auprès des sympathisants politiques de tous bords et concitoyens. Une première depuis le début du quinquennat.

La part de Français estimant qu’il est un "bon président" baisse de 5 points pour tomber à 41%, les Français estimant au contraire qu’il est "un mauvais président", progresse de 5 points pour atteindre 59%.

Plus populaire auprès des cadres (61% de satisfaction), des Français au plus hauts revenus (53%) et sympathisants LR (plus 5 points sur le mois), le chef de l'Etat s'effondre complètement auprès des partisans de la gauche et chez la classe populaire. Près de deux-tiers de ces derniers, dont 64% des ouvriers et employés, estiment qu'il est "un mauvais président".

https://www.franceinter.fr/politique/barometre-politique-la-popularite-de-l-executif-s-effondre
Répondre
L
C'est la courbe de production d’énergie fossile qui conduit la transition énergétique et aucunement les choix politiques et sociétaux. Actuellement sur un plateau de +/- 100 mbj, la production stagne, elle stagnera peut être jusqu'en 2020-2030 avant de décliner nous dit-on. L'EROI des EnR sans fossile en soutient risque de diminuer. Je me demande ce que l'on sera capable de soutenir comme niveau de vie dans ces conditions.

https://www.europeanscientist.com/fr/opinion/les-productions-possibles-des-combustibles-fossiles-donneront-le-temps-de-la-transition-energetique/

La Suisse n'a pas réussi a découpler sa consommation énergétique et en particulier ses importations d’énergie fossile de sa croissance démographique. Seul point positif, les barrages hydroélectriques qui assurent plus de 50% de la production d'électricité, seulement peut-on entretenir et maintenir cette production avec beaucoup moins de fossile qu'aujourd'hui?

http://www.20min.ch/ro/news/energychallenge/stories/story/La-Suisse-est-dependante-de-l-energie-importee-28878649

Surtout que le foncier commence a poser problème pour les EnR, en particulier solaire et éolien.

https://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/0301715111411-chasseurs-de-vent-et-de-soleil-2186973.php

Enfin l’Égypte est pris au piège de la contraction énergétique. Il lui faut 2 points de PIB pour un point de croissance démographique. Ce ratio n’étant pas atteint, le niveau de vie stagne voir régresse. Le contrôle des naissances n'arrive que trop tard s'il parvient a s'effectuer.

http://www.rfi.fr/moyen-orient/20180625-egypte-controle-naissance-demographie
Répondre
B
Navire Lifeline : « C'est à l'Italie de le prendre », assure Nathalie Loiseau.

Migrants bloqués en mer. Navire Lifeline : « C’est à l’Italie de le prendre », assure Loiseau.

La ministre chargée des Affaires européennes, Nathalie Loiseau, a affirmé ce lundi que c’était « à l’Italie » de prendre en charge le bateau humanitaire Lifeline transportant des migrants, alors que plusieurs élus font pression sur le gouvernement pour qu’il accepte ou refoule le navire, une semaine après la polémique Aquarius.

« La France rappelle le droit international : lorsque vous avez un bateau et que vous faites du sauvetage en mer, c’est le cas des passagers du Lifeline, vous les débarquez sur le port sûr le plus proche, c’est Malte ou c’est l’Italie », a déclaré la ministre.

« Techniquement, pratiquement, c’est à l’Italie de le prendre », a-t-elle insisté. « Ca n’arrange pas tout le monde, c’est le droit international, et on n’est pas là pour remplacer le droit par la loi de la jungle », a poursuivi la ministre.

https://www.ouest-france.fr/monde/migrants/migrants-bloques-en-mer-navire-lifeline-c-est-l-italie-de-le-prendre-assure-loiseau-5846376
Répondre
L
Des nouvelles du monde libre.
1)
Un ancien sénateur révèle que le trafic des migrants en Libye vers l'Italie rapporte plus dans le secteur que les revenus du pétrole.

https://francais.rt.com/entretiens/51712-immigration-clandestine-libye-revenu-passeurs-superieur-petrole-yves-pozzo-di-borgo

Revenus qui profitent d'ailleurs tout aussi largement à notre super monde libre puisque ce trafic résulte d'une connivence entre les nouveaux esclavagistes de la côte libyenne et LES maffias italiennes, jamais en retard d'un recyclage celles-là.
Sans oublier les ONG bien sûr qui justifient ainsi leurs émoluments auprès du brave philanthrope Gorges Soros.

https://francais.rt.com/international/51677-migrants-ong-alimentent-systeme-trafiquants-criminels-magistrat-italien

C'est la navale italienne qui fait le taxi entre les deux et l'italien de base qui paie, cela expliquant ceci -la victoire des eurosevrés sur les euroïnomanes aux dernières élections (je trouve ces néologismes plus parlants que les plats pro-européens et euro-sceptiques).
C'est aussi grâce à cette division du travail un peu spéciale que l'Europe va pouvoir recruter les millions de pompiers dont elle a besoin pour venir sauver les millions de gosses qui s'apprêtent à tomber de nos balcons.

Rappelons au passage ce fait gênant que le seul politique italien à avoir jamais lutter contre les maffias avec quelque efficacité fut Mussolini.
Oui, mais Benito était un facho. Tout comme Mattéo Salvini aujourd'hui.
Ce qu'il faut à l'Italie c'est au contraire un front commun contre les fachos, allant de la bourgeoisie grande et généreuse aux migrants en passant par les maffias. Une convergence des luttes quoi ! Comme dirait Mélenchon.
On ne me retirera pas de l'idée que le sieur Salvini va commencer à vivre dangereusement, si l'on se souvient d'un certain nombre de précédents dans ce pays, et qui ont affecté des personnages tout aussi importants que lui dans des domaines divers.
Enrico Mattéi, qui poursuivit l’œuvre de Mussolini pour garantir l'indépendance énergétique de son pays et qui finit pulvérisé en vol.
Giovanni Falcone qui mena à Palerme une guerre sans merci à la maffia et qui finit lui pulvérisé au sol (avec des explosifs provenant d'une base américaine voisine).
A sa place, je me déguiserais en cycliste amateur avec des grosses lunettes noires pour mes déplacements professionnels.
A moins, à moins que...

Roberto Saviano est un journaliste transalpin auteur d'un livre fameux au milieu des année deux mille (dont fut tiré un film passable) : Gomorra.
Plutôt un bon livre, qui dénonçait tout un système par le biais d'une longue enquête sociologique au ras des pâquerettes du même système. C'était l'originalité du bouquin puisque, Saviano visait les personnes responsables de l'édifice sans pratiquement les nommer.
Méthode ou Précaution ? En tout cas cela lui valut quand même moult menaces de mort avec une protection policière au bout du chemin.
On dirait que Saviano a changé sa méthode puisque le voilà maintenant qui n'hésite pas à dénoncer Mattéo Salvini comme le « ministre de la pègre », rien que ça.

https://francais.rt.com/international/51832-bouffon-ministre-pegre-ecrivain-anti-mafia-roberto-saviano-replique-a-matteo-salvini

Etrange sortie qui donne à penser que le beau Roberto exagère un tantinet, dans un pays qui a vu de longue date la copulation active du crime maffieux et de la politique, le tout sous la houlette des plus sphères de l'olligarchie. Ce qu'avait dénoncé sans détour par exemple le juge anti-maffia Imposimato

https://www.youtube.com/watch?v=9fVDewJx0W4

Salvini plus crapoteux à priori que la longue procession rétrospective des Renzi, des Craxi etc. ?
Allons donc ! Je crois que de toute façon dans ce pays il est impossible à tout homme politique qui prend de l'importance d'échapper aux attentions et approches de la pieuvre. Dans un premier temps tout au moins, avant des démarches disons plus « actives ».
En tout cas, la bobotude transalpine s'est trouvé un champion. En effet, l'avantage avec Saviano c'est que l'on peut toujours balancer sans vergogne à la figure de tout contradicteur combien il est odieux de critiquer un si grand homme « qui risque sa vie tous les jours ».
Et bien sûr, je suis tombé le groin sur le pot aux roses Vendredi dernier en ouvrant machinalement l'argus de la gauche sociologique, c'est-à-dire Le Mônde.
Deux pleines pages consacrées au « scandale » de la politique migratoire de Salvini, avec les clichés larmoyants d'usage, la séparation nazie des pov' mamans et les pov' gosses qui se noient par millions :

https://arretsurinfo.ch/les-images-denfants-ca-suffit/

Sans parler des raisonnements cocasses se vouant de bons sens économique. Du style « Renzi a régularisé 700 000 migrants et cela n'a pas posé de problème : il a ainsi créé 700 000 contribuables (!!!) ».
On dirait qu'en Italie les journaleux sont dressés à raconter autant de conneries qu'en France.
Je sens que l'on ne va pas tarder à voir débarquer le ténébreux Saviano chez Ruquier pour pleurnicher en duo avec Angot, ou boire la soupe avec une paille dans la même gamelle que BHL chez Lapix et Cohen.
Bon, pour conclure, je pense que RS nous révèle ici un aspect de sa grande âme à la mesure de son faciès de Landru jeune déguisé en moine giordano Bruno.
Mattéo Salvini ne devrait pas avoir trop de scrupules à lui retirer sa protection policière, car des ennemis comme celui-là, la maffia et ses sponsors en rémunèrent tous les jours.
L'aptitude du système a transformer des gens a priori sympathiques en merde grouillante m'étonnera toujours.
Je dois être encore naïf.
2)
Karine de Russie Politics lève souvent des lièvres gros comme des kangourous.
L'info par exemple que vous ne verrez pas répercutée par l'AFP : l'armée du monde libre qui défend ses valeurs (NOS valeurs) en Ukraine organise des safaris sur des civils dans les zones rebelles dont ils ont pris le contrôle.
Cela à l'usage d'occidentaux friqués en mal d'émotions sportives. C'est vrai que, les quadrupèdes se raréfiant, il reste le filon inépuisable des cibles bipèdes.

http://russiepolitics.blogspot.com/2018/06/ukraine-des-safaris-humains-contre-les.html

J'imagine Bernard Kouchner s'esclaffer comme une baleine en apprenant la nouvelle, comme il l'avait fait à propos des collectes d'organes sur les prisonniers serbes au Kosovo -info avérée exacte par la suite.
Et puis les « clients », vous voyez d'ici le dialogue !

« Bonjour commandant, alors c'est quoi le menu aujourd'hui »
« Mes respects, Monsieur Lapine-Maubeuge. Aujourd'hui vous avez le choix entre une gamine qui sort de l'école (à 300 m), un beau jeune homme qui court avec son chien (à 400 m -vous pouvez épargner la bête, c'est une pure race), et une vieille cul de jatte qui ramasse des patates dans son jardin (à 200 m). Il y a un supplément pour la vieille, la cible est trop facile ».
Mais où s'arrêtera le tourisme et son génie entrepreneurial ?
Répondre
B
Parlons de pouvoir central et voilà que sa dernière trouvaille et d'exiger une preuve du futur
Si comme mon épouse vous avez besoin de renouveler votre carte d’identité périmée, l’administration vous le refusera au prétexte qu’elle est encore utilisable jusqu’à 5 ans après sa date d’expiration.
Ce n’est bien évidemment pas le cas si vous vous rendez dans d’autres pays d’Europe.
Les services administratifs de la ville pour pouvoir accéder à la requête de ma femme lui ont alors demandé de fournir la preuve de sa présence à venir dans un autre pays de l’union européenne.
S’agissant d’un évènement futur elle s’est retrouvée complètement dépourvue, incapable de prouver sa présence sur les sols espagnols et portugais au mois de septembre prochain.
J’ai longuement réfléchi et finalement j’ai compris que la seule solution permettant de prouver un évènement du futur est de faire appel à un témoin capable d’aller dans le futur et de revenir en témoigner auprès de notre brillante administration.
Je suis aller voir Miranda et voici son attestation

Madame Miranda
Voyante extra lucide
Sise en sa roulotte itinérante
Conjuratrice des ténèbres D.E, prédicatrice des forces occultes et Experte divinatoire agrée.

ATTESTE PAR LA PRESENTE
Que madame Duchmol Martine est, était ou sera (nous évoluons en multi-temporalité) en Espagne et au Portugal en automne 2019.
La preuve en est apportée par les procédés dits de la boule de cristal et du marc de café dans mon laboratoire spatio-temporel.
En observant la boule de cristal j’ai vu apparaître des zébrures verticales évoquant la "Sacrada Familia" espagnole puis lors de l’application du test au marc de café celui-ci s’est allongé du nord vers le sud à la manière de la bande de terre constituant le Portugal.
Après constatation de ces deux évènements je peux témoigner de la présence certaine de Madame Duchmol dans ces deux pays de l’union européenne en cette période où les jours raccourcissent selon le rapport de l’heure et de l’ombre projetée.
Pour confirmer les deux expériences scientifiques je me suis transportée dans le futur pour y observer Mme Duchmol face à l’atlantique au Cabo da Roca dressant un doigt vers le ciel à la manière d’un marin cherchant la direction du vent. Son doigt s’est finalement orienté en direction de l’administration française, preuve que c’est depuis cette zone que souffle l’esprit.
Attestation établie pour servir ce que de droit et en particulier le renouvellement de la carte d’identité.
Répondre
D
Faites savoir, postez ceci sans relâche dans tous les articles concernant les MIGRANTS et l'UNION EUROPÉENNE :

MIGRANTS : STOP LIES AND HYPOCRISY !
*MIGRANTS : ASSEZ DE MENSONGES ET D'HYPOCRISIE !

Keep posting this in any and all EU migrant articles :
*Faites savoir, postez ceci sans relâche dans tous les articles concernant les migrants et l'UNION EUROPÉENNE :


"Objective 3: Promote regular migration and mobility, especially of young people and women, between Europe and North, West and Central Africa, and within these regions."
*"Objectif 3 : promouvoir migration et mobilité légale, en particulier des jeunes et des femmes, entre l'Europe et l’Afrique du nord, l’Afrique de l'ouest, l’Afrique centrale, ainsi qu'à l'intérieur de ces régions."
https://ec.europa.eu/home-affairs/sites/homeaffairs/files/20180503_declaration-and-action-plan-marrakesh_en.pdf

The EU is obviously trying to make North, Central and West Africa part of the Schengen zone.
*L'UE tente de toute évidence d'intégrer légalement l’Afrique du nord, l’Afrique centrale et l’Afrique de l'ouest dans l'espace Schengen.

And they're doing so without announcing it.
*Et les eurocrates le font sans le dire, en cachette.

This shit is only going to get worse if nothing is done.
*Cette merde ne peut que s'aggraver si personne ne fait rien.

Also, expect more censorship.
* Ainsi, attendez vous à encore plus de secret et de censure concernant ce sujet.

The EU has gone far off the rails and unfortunately for Merkel and Brussels, the rising sea of Europe's populist backlash against globalism is the ironic result of Merkel's own actions.
* L'Union Européenne a largement déraillé et, malheureusement pour Merkel et Bruxelles, le retour de flamme sous la forme d'une marée populiste en Europe est le résultat, ô combien ironique, de la politique de Merkel.
Répondre