Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

DECLIN IMMOBILIER...

31 Août 2018 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Immobilier

Je dois saluer le courage politique d'un maire de commune rurale, qui n'hésite pas à entamer une large politique de destruction de vieux immeubles, des rogatons dont personne ne veut. c'est en France.
Au Japon, on trouve aussi beaucoup de propriétés abandonnées.

En même temps, les journaleux devraient apprendre à compter. 82 000 m2 c'est rien du tout. Sans doute parlent ils de KM2 ?

Et le problème est le même qu'en France ; en certains endroits, il n'y a pas d'acheteurs. Choses que les vendeurs ont du mal à assimiler.

Quand aux terres, c'est provisoires. Quand le grand effondrement se produira, il y aura largement un retour à celle-ci. Comme pendant l'effondrement de l'URSS. Et le Japon a été longtemps trop petit pour ses 27 millions d'habitants.

Abandon provisoire donc, pendant que les propriétés urbaines retournent au néant. Les nippons n'aiment pas l'occasion dans l'immobilier.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Les maladies moyenâgeuses sont de retour: Les « vieilles » maladies, comme la gale ou le scorbut, font un retour en force en France, le choléra est revenu cet été en Algérie et en Ukraine.<br /> <br /> http://www.lepoint.fr/sante/les-maladies-moyenageuses-sont-de-retour-02-09-2018-2247682_40.php
Répondre
L
Très bon article :<br /> <br /> http://www.surlasociete.com/articles/societe
Répondre
B
Agnès Saal aurait bénéficié d'une seconde promotion dans la plus grande discrétion.<br /> <br /> Nommée haut fonctionnaire du ministère de la Culture courant août, Agnès Saal aurait au passage été élevée à l'échelon spécial d'administrateur général, moyennant une généreuse contrepartie financière, selon Mediapart. <br /> <br /> Le 30 août, le Bulletin quotidien révélait que l'ex-présidente de l'Institut national de l'audiovisuel (INA) Agnès Saal avait été nommée haute fonctionnaire à l'égalité, la diversité et la prévention des discriminations auprès du secrétaire général du ministère de la Culture. Un poste d'une durée de trois ans qui prend effet ce samedi 1er septembre.<br /> <br /> La nouvelle a depuis fait grand bruit, eu égard au passé sulfureux d'Agnès Saal, suspendue de l'INA en avril 2015 pour ses notes de taxi jugées excessives (50 000 euros) et condamnée à trois mois de prison avec sursis. <br /> <br /> Mais l'histoire ne s'arrêterait pas là, selon Mediapart, qui révèle qu'au passage, elle a été inscrite "à compter du 1er janvier 2018, donc rétroactivement, au tableau d'avancement à l'échelon spécial du grade d'administrateur général". <br /> <br /> 10% d'augmentation<br /> <br /> Or, cette inscription n'est absolument pas automatique et n'accompagne pas tout avancement de cet ordre dans la fonction publique. Elle relèverait au contraire d'une décision de l'employeur du fonctionnaire en question : en l'occurrence, le ministère de la Culture. <br /> <br /> Le fonctionnaire qui en bénéficie atteint le sommet de l'échelon D de la fonction publique, juste en-dessous du stade le plus élevé, le E, réservé aux inspecteurs des finances. Et récolterait, aussi, une généreuse contrepartie financière, équivalant à environ 10 % du traitement annuel du fonctionnaire mais aussi de ses indemnités retraite, selon Mediapart. <br /> <br /> https://www.bfmtv.com/politique/agnes-saal-aurait-beneficie-d-une-seconde-promotion-dans-la-plus-grande-discretion-1515692.html
Répondre
O
Les prix de l'immobilier aussi bien à la location qu'à la vente, cette rareté alors que les taux de vacances sont élevés même en Idf vient du fait de l'accaparement de cette ressource bon marché lors de leur achat par les generations d'après guerre. Je serai curieux de connaître par tranche d'âge le taux de multipropriété. Sachant que pour les "jeunes" qui en ont les moyens, cette manie de la multipropriété est ancrée surtout pour du revenu locatif. Plutôt que de donner un accès bon marché à cette ressource fondamentale à nos concitoyens, il s'ajoute à ce prix le bénéfice non négociable du propriétaire avec les exigences de solvabilité qui vont avec pour accéder à un logement.
Répondre
B
Le maire de la commune où je réside en ce moment est lui aussi un héros. Il a décidé d’abattre une maison. Le hasard a voulu que cette maison se situe devant celle qu’il venait d’acheter, ce qui, contre toute attente, dégage la vue de la sienne. Pour compenser l’absence de bâti à l’endroit où elle se trouvait il a fait construire un parking décoré avec des massifs et des jardinières. L’effet inattendu est une très belle vue avec de la place pour se garer. Tout ça a fortuitement considérablement augmenté la valeur de son bien et permis une location à un prix plus élevé.<br /> On ne sera jamais assez reconnaissant du courage de nos élus et de leur abnégation.
Répondre
P
Bonjour,<br /> pourriez vous indiquer le lien de ce maire qui detruit des maisons obsoletes. Merci davance.
Répondre
P
"Quand aux terres, c'est provisoires. Quand le grand effondrement se produira, il y aura largement un retour à celle-ci". <br /> <br /> C'est ce que j'ai pensé, comme beaucoup, pendant longtemps. <br /> Mais, en y réfléchissant, et en observant objectivement les maisons en campagne profonde, on peut se demander qui accepterait d'y vivre en cas d'effondrement : les belles petites fermettes isolées à 700-800m d'altitude, ainsi que les maisons neuves un peu loin de tout, "au calme", deviendront totalement inaccessibles sans voiture. Le supermarché, le médecin...tout ça sera trop loin pour que ces maisons soient considérées comme habitables selon les normes actuelles. Normes qui prévaudront encore après l'effondrement, puisque les populations y ont été habituées depuis deux ou trois générations. <br /> <br /> Je commence à redouter autant un exode urbain vers les campagnes qu'un exode rural vers les villes qui, malgré tout, seront perçues comme plus habitables pour les populations rurales habituées à un haut niveau de confort par rapport aux standards qui prévaudront post-effondrement, c'est-à-dire, peu ou prou ceux du 19ème siècle.
Répondre
B
@ Horzabky<br /> Merci de rappeler les incontournables et douloureuses évidences.<br /> Comme le faisait remarquer un sage pédagogue de mes relations, quand ça va sans dire il devient nécessaire de le crier.
C
" Quand le grand effondrement se produira " ... " Le supermarché, le médecin...tout ça sera trop loin pour que "<br /> <br /> pas besoin de finir le message. tout est dit.
H
Une maison isolée à la campagne, c'est une maison qui est à la merci des bandits. Les Argentins s'en sont aperçus, quand leur Etat a fait faillite. Les policiers, n'étant plus payés, se sont tournés vers d'autres activités pour se nourrir, eux et leur famille. La faillite de l'Etat est la première étape de l'effondrement. Même dans les pires moments, les Argentins n'ont pas dépassé cette étape, et encore, elle n'a été ni complète ni durable. On n'a encore rien vu.<br /> <br /> D'après les Argentins, vivre seul ou à deux dans une maison isolée est à éviter absolument quand l'Etat n'existe plus. Ce qui tient le mieux, c'est la commune rurale autarcique (produisant sa propre nourriture) et composée de gens unis par une forte solidarité et disposant d'armes à feu. <br /> <br /> En somme, le village dans la pampa, bien soudé dans ses traditions et sa solidarité ethnique. Les survivants auront une Bible dans une main (symbole de leurs traditions) et un fusil dans l'autre.
L
Attendez, Patrick. On nous dit aussi l'inverse, un immobilier hors de prix, des loyers toujours plus chers. Los Angeles compte 50 000 sans-abris, l’équivalent d'une commune de taille moyenne. <br /> <br /> https://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/0302167909723-la-menace-dune-crise-mondiale-du-logement-2201328.php<br /> <br /> A l'avenir, il y aura certes des logements vides, mais dans quel état? Pensez au pont de Gênes, le parc immobilier sera de moins en moins entretenu, surtout les bâtiments complexes (immeubles avec ascenseurs, matériaux complexes, normes de sécurités coûteuses etc...). Les équipes de maintenance seront peut être au chômage technique (moins de moyens d'intervention) ou seront simplement occupées a améliorer leur quotidien (jardin potager, petits boulots rémunérateurs etc...), le savoir-faire se perdra.<br /> <br /> Si l'effondrement 'matériel' est plus rapide que l'effondrement démographique, alors les bâtiments se dégraderont plus vite (faute d'entretien) que la population déclinera (sauf s'il y a mortalité massive bien entendu).<br /> Les infrastructures se dégraderont de la périphérie vers le centre, par le même principe que vous citiez souvent. L'amputation de la périphérie pour préserver le cœur, ce que souligne bien Tainter dans les effondrement passés. <br /> <br /> La maintenance fera défaut car il y aura d'autres priorités. De manière générale, l’énergie sera utilisée pour des choses jugées plus vitales que le maintient d'un parc de logement datant pour l'essentiel de 1960-2000.<br /> <br /> La ou le journaliste déconne dans l'article ci-dessus, c'est quand il ne voit pas le lien entre la pénurie de logement et la pénurie de ressources. Bien sur qu'il y a lien. Jancovici disait que les 300 000 logements construits par an, ça sera oublié dans un monde contrait en énergie.<br /> <br /> La transition c'est peut être: Utiliser l'existant jusqu'a ce que les coûts de maintenance soit trop élevés. Démolir/recycler ces logements en fin de vie. Mettre en œuvre une baisse démographique contrôlée qui suit en proportion le déclin du parc de logement (donc pas de sans-abris). Construire de nouveaux logements avec les nouvelles contraintes énergétiques et matérielles pour se faire la main et apprendre a faire des logements pas trop mauvais dans ce nouveau contexte.
Répondre
C
le pont de gêne a été abattu pour donner le ton à l'italie de rentrer dans le rang de l'UE et d'éviter de trop fanfaronner, la prochaine déflagration pourrait malencontreusement toucher la famille d'un ministre, ca serait dommage.<br /> <br /> l’Italie à reçu les consignes et commence à comprendre comment le système fonctionne. observez les 3 prochains mois, regardez l'accroissement de la docilité italienne et revenez me voir vers noel, vous aurez droit à un verre de lait...