Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FABULEUXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

24 Septembre 2018 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Energie, #Politique

Et même fabuleusement débile...

Décidément, le niveau intellectuel des journaleux s'effondre à vue d'oeil...

Donc, on a découvert un gisement de gaz naturel "immense", en mer du nord. 1000 milliards de pieds cube. ça tombe bien, personne ne sait ce que c'est le pieds cube.
Convertissons dans une unité civilisée, le M3, il faut diviser par 35.315.

On arrive donc à un montant de 28.31 milliards de M3 de gaz. Le M3 de gaz, lui, équivaut à 0.00087 Tonne équivalent pétrole. C'est à dire pas grand chose.

Il faut plus de 1000 M3 de gaz pour faire une TEP... Donc, le gisement "immense", fait, à vue de nez, 25 millions de tonnes de pétrole...

Sachant qu'en M3 de gaz, c'est aux alentours de 3500 milliards qui sont consommées chaque année, on voit la stupidité et la fake niouze.

Je vois avec satisfaction que mes leçons de décryptage portent ses fruits, et je nomme l'internaute qui a noté la nouvelle au titre de "grognard d'élite".

Pour ce qui est de la Grande Bretagne, la connerie la plus immonde a été le libre échange. Important sa nourriture à 80 %, elle a totalement renoncé à la fabriquer chez elle. En 1916, c'était essentiellement elle qui était visée, et la plupart du trafic la concernait. Les bâtiments de la marine de guerre fonctionnaient encore au charbon. Et l'usage du pétrole était marginal. Sans cet état de fait, en 1916, la bataille de l'Atlantique n'aurait même pas eu lieu. Les navires coulés auraient été une gêne, pas plus.

Pour ce qui est des matériaux stratégiques, c'est pareil. La notion de stock aurait elle complétement disparu des esprits ??? Mais cela concernait essentiellement la seconde guerre mondiale. Pour ce qui est de l'approvisionnement de l'URSS, et des convois perdus, je renverrais à Liddel Hart. Les nazis ont été longuement soutenus à Londres. Oublierait on que la dynastie n'est pas de Windsor, mais de Hanovre ???

La contrepartie que Hitler avait accepté, était de laisser l'ouest tranquille pour agresser l'est en général, et l'URSS en particulier. Il avait simplement échappé aux génies de Londres qu'entre URSS et Allemagne existaient un certain d'états tampons, qu'il fallait d'abord bousculer...

De plus, certaines politiques ont été usitées bien plus en Angleterre qu'en Allemagne. Le massacre et la déportation des populations, c'était l'Irlande et l'Ecosse, le camp de concentration, une création britannique.

La nuit des longs couteaux, d'ailleurs, avait entrainé une nette satisfaction à Londres...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Patrick, vous avez toujours un temps d'avance. Vous évoquiez la dépendance alimentaire de la Grande-Bretagne. Il se trouve que le Brexit pourrait être une occasion de relocaliser la production alimentaire britannique. Au contraire de cet expert interviewe, je pense que ça sera le pic énergétique et non le Brexit qui redynamisera l'agriculture en Grande-Bretagne.<br /> <br /> Extraits:<br /> <br /> La Grande-Bretagne ne produit plus sa propre nourriture depuis 1780. Grâce à son Empire, elle a commencé dès la fin du 18e siècle à importer de la nourriture de l'Amérique du Nord, de l'Australie, de la Nouvelle-Zélande... Et en 1846, lors de l'abolition des textes réglementaires qui encadraient le commerce de céréales avec l'étranger (les "corn laws"), elle a pris la décision politique de ne pas soutenir ses agriculteurs. Depuis 172 ans la culture politique des Britanniques consiste ainsi à croire que le reste du monde les nourrira...<br /> <br /> https://www.latribune.fr/economie/union-europeenne/brexit-quel-big-bang-pour-le-systeme-agroalimentaire-britannique-791439.html
Répondre
B
Bonjour,<br /> <br /> Le Parisien nous offre aujourd'hui deux signaux faibles.<br /> <br /> La Belgique craint une pénurie d’électricité et accuse Engie : http://www.leparisien.fr/economie/la-belgique-craint-une-penurie-d-electricite-et-accuse-engie-24-09-2018-7901352.php<br /> <br /> Du côté du projet du métro du Grand Paris, la communication de crise est déjà enclenchée :<br /> http://www.leparisien.fr/info-paris-ile-de-france-oise/transports/metro-du-grand-paris-a-un-moment-ou-un-autre-il-faut-dire-la-verite-25-09-2018-7901664.php
Répondre
D
Titre des Echos: " immense champ", sous-titre: " découverte majeure". Quand un directeur de Total s'exprime, il dit: "découverte importante" pour d'autres raisons que le volume qu'il n'évoque pas. Même dans un journal économique il faut que ça mousse...
Répondre