Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

DISLOCATION AMBIANTE...

18 Octobre 2018 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #transport aérien, #transport terrestre, #transport maritime, #Politique

Bon, revenons aux choses sérieuses.

Il y aurait comme un problème dans le marché automobile. "European Car Sales Plunge 23%, Dragging Market Lower. "

Hausse du prix du pétrole et compagnies aériennes : ça va pas ensemble. D'ailleurs, en matière de transports, les prix du pétrole ne vont avec aucun mode de transport.

Le club de pas finis de la cervelle appelé gouvernement vient de s'apercevoir du problème, et que rien que ça peut le cramer sans rémission... Gros Quinquin disait d'ailleurs qu'il fallait baisser les taxes sur l'essence le temps des élections. Mais même gros Quinquin, qui à l'époque ne brillait guère par son intelligence fait figure maintenant de foudre de guerre, c'est dire. Même un concept simpliste comme celui-ci échappe aux marcheurs.
Mais depuis un taxi pour Tobrouk, on sait que les cons, ça marche, et ça va plus loin que les intellectuels assis. Enfin, c'était vrai au moment d'un taxi pour Tobrouk, et le con, il savait où il allait. Maintenant, le con, il marche, mais il sait pas où.

Péage à l'entrée des villes de plus de 100 000 et 500 000 habitants. Rétablissement de l'octroi. Les villains devront payer pour aller bosser. Visiblement, si on marche, c'est de plus en plus sur la tête. Visiblement aussi, certains veulent que la leur soient au bout d'une pique. Ségrégation sociale, et villes donuts, ça sera la sanction.

Déjà que dans certains endroits, il n'y a plus personne dans les centre-villes, on voit qu'il y a de la réflexion au gouvernement. Le dit est acharné à se faire haïr.

Côté distribution, la bonne santé de l'économie américaine transparait. Après le chapitre 11 de Sears et Roebuck, on voit que c'est seulement un début.

Quand à la chute d'Amazon et cie, elle est contenue dans un simple changement de coût de transport et de législation.

France, de nouveau, vous pourrez, grâce aux migrants déduire 5 euros par nuitée, dans la limite de 1500 par an. Certains demanderont si en planter un dans son jardin, ça compte.

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
"France, de nouveau, vous pourrez, grâce aux migrants déduire 5 euros par nuitée, dans la limite de 1500 par an. Certains demanderont si en planter un dans son jardin, ça compte."<br /> Le crédit d'impôt "Migrant", il fallait oser, ils l'ont fait. Il est vrai aussi que le teckel à poil longs, c'est has-been très chère....
Répondre
S
"Déjà que dans certains endroits, il n'y a plus personne dans les centre-villes, on voit qu'il y a de la réflexion au gouvernement. Le dit est acharné à se faire haïr."<br /> Même réflexion. D'ailleurs, souvent, il n'y a pas de parking, ou alors il est payant. De plus, entre poubelles, punks à chien et autres insalubrités, payer pour accéder au centre-ville relève bien de cas psychiatriques lourds (gauchisme quand tu nous tient...).
Répondre
S
"Maintenant, le con, il marche, mais il sait pas où."<br /> The Walking Dead....
Répondre
W
Bonjour Patrick,<br /> Je trouve que vous ne prenez pas assez au sérieux la possibilité réelle du désir de finir au bout d'une pique.<br /> Vous l'abordez, rigolard, et du coup n'expliquez les choix que par la bêtise de nos dirigeants.<br /> <br /> Moi, je crois que l'on peut désirer mourir et n'avoir pas la force de passer à l'acte. ça se voit dans le militantisme pro-euthanasie.<br /> Abstraction faite des entreprises qui n'y voient qu'un marché lucratif et les cyniques l'occasion d'économiser sur les vieux, il y a une clientèle potentielle qui se verrait bien déléguer "la chose" et pense avoir la force d'ordonner la délégation.<br /> Pour en revenir à ma critique, je pense que le cas où l'on pousse à bout un être ou une communauté (dans l'exemple des politiques), peut très bien cacher une délégation qui ne s'avoue pas (voire même inconsciente pour servir un désir de suicide inconscient).<br /> La lecture du jeu, cette option ouverte avec sérieux, change. Non ?
Répondre
C
non, puisque c'est pas le désir de mort qui règne, c'est la volonté de rester au pouvoir. le pouvoir quand on s'en sert bien, on fait ce qu'il y a à faire et on se retire. quand il n'y a rien à faire le pouvoir voit son exercice passer pour de la connerie permanente, ils n'ont pas de programme ils ont des points de vue. il ne veulent pas imprimer une trajectoire pour le pays puisque ce n'est plus l’état qui le fait, c'est L'UE.<br /> <br /> la pique elle sera pour les contestataires et les zozos qui font la 1° partie de spectacle<br /> aux présidentielles, coco & facho. le ménage est en cours si vous suivez le cirque.<br /> <br /> aucun système n'a jamais régné sur l’intégralité de l'europe dans toute l'histoire de l’humanité. c'est pas prêt d'arriver. ca va se fracturer avant.<br /> <br /> une monnaie unique n'endigue en rien le fait qu'une politique fiscale abusive contraint des habitants à se fournir à l’extérieur de son pays chez les voisins. quand ca de vient trop important, les portes du voisin se ferment pour raison de survie. aucun traité ne résiste à ça. question de temps... <br /> <br /> on ne s'échappe pas d'une prison si on décrète qu'elle est à ciel ouvert sans bordure et que tout le monde est à la même enseigne. il n'y a que l'harmonisation fiscale généralisée qui calmera la situation, et vu que certains ont plus à perdre que d'autres , ca n'arrivera pas, donc les problème continueront.
Z
Déduction de 5 euros par nuitée jusqu'à concurrence de 1500 euros, cela veut dire que au bout de dix mois on le refout à la rue, Est-ce que on a le droit de le virer en hivers?
Répondre
E
Dans la même veine de profonde débilité<br /> https://francais.rt.com/economie/54693-patron-medef-veut-il-controler-medecins-prescrivant-trop-arrets-maladie-a-son-gout<br /> https://francais.rt.com/france/54691-totalement-avilissant-agences-pole-emploi-singent-jeux-televises-pour-embaucher
Répondre