Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

GUERRE A LA VOITURE...

19 Octobre 2018 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #transport terrestre

le pisseur de copie, ou le présentateur JT ne sait toujours pas de quoi il parle.
Par exemple, on nous vante le système untel, qui a permis de réduire la pollution à Rome.
En fait, il faudrait leur dire, qu'à Rome, ce qui a réduit la pollution, c'est surtout que les italiens en particuliers, et certains peuples en général, ils ont une certaine tendance à se passer de bagnole, parce qu'à deux zeuros le litron, ça commence à coincer.

Pour ce qui s'appelle des péages, un internaute a dit justement que ça s'appelle surtout des frais de stationnement. Le parcmètre.

Dans "l'énergie en Italie", on s'aperçoit qu'entre 1990 et 2015 la consommation pétrolière a baissé de 36 %, 38 % si on compte à partir de 2000, la consommation passant de 83.3 (1990) à 86.9 (2000) pour arriver à 53.6 millions de tonnes (2015).

Que la pollution automobile ait baissé de 30 % à Rome m'apparait donc normal, hors toute mesure politique. C'est même le contraire qui eût paru farfelu.

"De plus, entre poubelles, punks à chien et autres insalubrités, payer pour accéder au centre-ville relève bien de cas psychiatriques lourds (gauchisme quand tu nous tient...)".

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Dans l'article : http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/10/19/01016-20181019ARTFIG00295-pour-etre-une-capitale-du-velo-paris-doit-encore-faire-des-efforts.php<br /> <br /> "Avec plus de 15 % des déplacements effectués à vélo d'ici à 2020..." : on parle du nombre de déplacements (et c'est une projection ) mais pas de la distance parcourue !
Répondre
A
Bien rigolo en liszny cette article, je crois des gars de la Tribune lisent votre blog :<br /> <br /> https://www.latribune.fr/regions/smart-cities/pourquoi-les-villes-doivent-redevenir-des-lieux-de-fabrication-793703.html
Répondre
C
la sénilité du parc payant nommé villes de 100k hab, c'est la concrétisation de la délimitation de ce que je nomme le processus de concentration. l’état se replie sur lui même, les grosses villes qui rapportent font payer leur accès, les autres, dehors. on ferme les maternités à bas rendement pour concentrer les soins dans les endroits où y a de la vie et de la rentabilité surtout. l'afpa ferment les centres , pb de fric partout.<br /> <br /> tout ce que je conceptualise depuis quelques années, comme la mise en autarcie structurelle des grosses villes, se met en place. à une chose près qui me fait toujours autant rigoler, il ne prennent qu'un seul coté de la médaille car autant on peut filtrer et orienter l’énergie et l'eau, autant la nourriture, en ville... comment dire. ca sera le noeud du problème.<br /> <br /> quand tout le monde aura lourdé le moteur diesel à 3€ le litre et l'essence à 2.50 pour du bio ethanol qui est actuellement à 0.70/L et que la baisse de rentrée de taxes va se sentir elle va être compensée par une combinaison de facteurs comme l'utilisation des surfaces exploitables en plus grande partie pour l’énergie que pour la nourriture, et le prix de vente suivra l'appel d'air de la consommation, donc on aura tôt ou tard le même problème avec du carburant de source biologique [ raffiné avec de l’énergie fossile nucléaire, sinon c'est pas drôle ] qu'avec du fossile sauf que l'usage du fossile augmente son prix par rapport à la complexité du forage et raffinage mais reste disponible, juste une question de prix de vente, notion de rentabilité, et, l'usage de surface agricole, ogm ou pas on est même plus a ça près, au détriment de surface pour de la nourriture, où le climat est une variable aléatoire sur les rendements qui aura le même office sur les prix. au final, le bio ethanol sera aussi à 3€ le litre et en prime on aura la bouffe qui coûtera 2 à 3x plus cher.<br /> <br /> c'est terrible de ne pas voir les problèmes différés au delà du premier échelon et de se contenter de kicker la cannette le long de la route pour éviter de la ramasser encore et toujours.<br /> <br /> <br /> je propose le génocide massif immédiat avec un produit dans la flotte. ca règle le problème immédiatement. <br /> -- plein emploi, <br /> -- + d'espace,<br /> -- + de logements,<br /> -- - de voitures, <br /> -- décongestions des centres villes, <br /> -- baisse de l'insécurité et de la violence.<br /> <br /> il n'y a pas un seul argument négatif au génocide par contamination biologique par l'eau,<br /> --- ca tape au hasard, pas de racisme, <br /> --- on peut dire que c'est une super bactérie et la faute à pas de chance....<br /> -- ca facilite la mise en tout numérique de la monnaie, <br /> -- donc du control+P pour les riches, les banquiers,<br /> <br /> -- ca justifie à posteriori la réduction de population qui de facto devenait inutile.<br /> <br /> <br /> votez le virus dans l'eau, une solution d'avenir !
Répondre
F
Déjà qu'on y va pas souvent au centre de la poubelle ....<br /> On ira plus du tout, on se fera des bouf à la maison entre gens normaux<br /> et au chiotte tous les commerces (de merde) de la ville.<br /> On se fera livrer le manger en plus !!!<br /> Oh les cons !!! en fait faut leur dire merci, on va économiser grave
Répondre