Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE CHOIX...

13 Octobre 2018 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Politique, #Energie

Certains lecteurs me disent que la distorsion des richesses n'a pas d'importance. Que de toute façon, il faut faire des économies d'énergie.
Cela est faux.

Cela veut dire que l'élite, pille les pays étranger, leurs propres peuples, pour continuer leurs affaires. Pour combien de temps ?

En réalité, cette date de péremption est passée. Cela a été une période, pendant laquelle c'était encore supportable. Mais cela ne l'est plus.

2008-2018. C'était la période de consolidation, où le pouvoir tenait encore en occident.

Malgré le choix de l'inégalité. Le 1 % et le 20 % de la population sont ceux qui consomment le plus de tout en général, et d'énergie en particulier. C'est, prioritairement, à eux qu'il faut couper les pattes.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Spengler ( 1931) évoque la puissance de l’Europe « nordique » et son origine… charbonnière :<br /> « Leur pouvoir politique dépend de leur richesse et celle-ci consiste en leur force industrielle. Mais cela est lié à l’existence du charbon. Les peuples germaniques, en particulier, sont protégés par ce qui est presque un monopole des charbonnages connus, ce qui les a conduits à une multiplication de leurs populations sans égale dans l’histoire. »<br /> Ce règne de la quantité (Spengler est contemporain de Guénon) crée le monde inégal de l’économie aux temps de la mondialisation (qui fête ses trois siècles et non ses trois décennies, lisez Voltaire) :<br /> « Les pays industriellement pauvres sont pauvres en tous points ; ils ne peuvent donc pas soutenir une armée ou faire la guerre ; ils sont donc politiquement impuissants ; et, par conséquent, leurs ouvriers, qu'ils soient dirigeants ou dirigés, sont des pions dans la politique économique de leurs adversaires. »<br /> http://www.dedefensa.org/article/oswald-spengler-et-la-collapsologie-en-1931
Répondre
M
C'est la chute :<br /> <br /> http://video.lefigaro.fr/figaro/video/au-venezuela-les-pauvres-n-ont-plus-de-quoi-enterrer-leurs-defunts/5848364816001/
Répondre
A
En 2019, environ 370 000 proprietaires de voitures de la region de Stuttgart et environ 200 000 dans la region de Berlin ne pourront aller dans le centre ville. <br /> Voila comment on va sortir les pauvres. les riches auront des voitures electriques et les pauvres en velo....electriques ou mobylette , comme dans les annees 50.
Répondre
D
"C'est, prioritairement, à eux qu'il faut couper les pattes. "<br /> J Lordon: "La réalité c’est que pour agir avec l’urgence qui éviterait de tous griller, il va plutôt falloir passer sur le corps de certains gars. Eux ont voué leur argent, leur pouvoir et finalement le sens de leur existence entière à ce jeu même qui détruit la planète. Et comme ils ne lâcheront pas tout seuls l’affaire de leur vie, il va bien falloir la leur faire lâcher."
Répondre