Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LIEUX DE FABRICATIONS...

31 Octobre 2018 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Actualités, #Economie, #Immobilier

Un article paru, disant que les villes devaient "redevenir des lieux de fabrication". Il faut RE-lO-CA-LI-SER. Nous dut on, et en même temps, Trump, c'est pô bien.

Pourtant, il dit la même chose, et des voies de communications longues de 15 000 bornes, c'est excessif, à la merci de bien des problèmes.

Je suis donc remonté aux zeurelesplusombredenotristoire, et j'ai étudié sous un certain angle.

Les britanniques avaient construits des "usines de l'ombre", non qu'elles n'étaient pas visibles, mais déconcentrées. Ils avaient l'intuition -géniale- qu'il n'était guère sage de construire leurs supermarine Spitfire dans un centre unique.

" Un grand nombre d'usines furent construites dans le cadre de mesures de dispersion conçues pour réduire le risque d'un effondrement total de la production en cas de bombardement d'une installation centralisée. Ce n'étaient pas des usines de l'ombre, bien que certains utilisent encore ce terme en croyant qu'ombre se référa aux tentatives d'atteindre un niveau de secret. "

La néo-libérale très attardée intellectuellement parlant, qui gouverna la Grande Bretagne avait vraiment un problème d'origine social. Elle détruisit en grande partie l'appareil productif anglais, transformant le pays, en pays d'assistés, vivant du pétrole et de la spéculation.

Dans l'article "Usines britanniques de l'Ombre", on peut voir à la fin, ce qu'elles sont devenues : pour la plupart, des logements...

Cela résume le courrier que m'a envoyé un lecteur : " La contraction de l'emploi est tel que les gens sont contraints de s’agglutiner dans les grandes zone d'emplois tertiaire (le reste des emplois disparait) pour bouffer. Du coût, les villes moyennes meurent, les gens partent, l'immobilier sombre. "

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
La Nouvelle-Calédonie a l'air de se foutre royalement du referendum. Ce qui l’inquiète c'est que le Nickel est de moins en moins rentable a extraire. La Nouvelle-Calédonie suivra elle le destin de Nauru qui s'est effondré après le pic phosphatier? Petit laboratoire de ce qui attend le monde après le pic d’énergie fossile.

https://www.liberation.fr/futurs/2018/10/31/nouvelle-caledonie-le-monde-economique-ne-croit-pas-a-l-independance_1689043
Répondre