Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

JACQUERIE...

18 Décembre 2018 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Politique

J'ai vu un article de Sannat pour lequel je suis tombé d'accord à 100 %.
La jacquerie contre les radars fixes a sans doute atteint le taux de 100 % (aussi) de radars détruits.

Parce que chez moi aussi, je n'en ai pas vu d'intacts. Et la résistance à l'oppression a choisi un moyen peu risqué d'action.

Détruire un radar est facile, et les moyens envisagés pour les sécuriser, très aléatoires. On veut mettre des caméras de surveillance ? On y verra un type capuché, ou masqué détruire un radar ? Trop bien. A 4 mètres du sol ? La tronçonneuse à disque, ils connaissent ?

A moins de mettre un bleu au pied de chaque radar, je vois pas comment faire d'autre. On pourrait même lui dire de l'emporter quand il part. On appellerait ça, "radar mobile". Putain, j'ai été génial sur ce coup là. Je vais téléphoner au ministère. C'est vrai, en plus, le bleu, en une heure, il rapporte son salaire pour un mois. Faut que je fasse breveter.

Bon, il n'y a qu'un risque, c'est que l'attentat contre le radar se transforme en attentat contre le bleu. Un coup de 12 contre un poulet, c'est  excessif. Mais certains pourraient avoir l'idée de le faire rôtir. Ou de le traiter à coup de tracteurs ou de tracto-pelles. Vous imaginez le dialogue ? Monsieur le juge, je l'ai pas fait exprès, je l'avais pris pour (rayez au choix) : un sanglier, un islamiste barbu criant allah akbar, un radar fixe (à ce moment là ce sera devenu culturel et obligatoire pour le jeune mâle, la destruction d'un radar fixe comme rite d'accession à l'âge adulte).

Il est clair que c'est sans doute un des signaux d'alarme, avec la présence des femmes sur les ronds points, les plus inquiétants. 

Imaginez le dilemme du bleu ; passer à l'insurrection, ni trop tôt (pour ne pas être saqué), ni trop tard (pour ne pas être pendu). Il faut un sens de la synchronisation parfait.

On peut finir par un gag : que tous les bleus qui veulent mourir pour les institutions pardon, Macron, lèvent la main. Qui a répondu : "Euuuuhhh" ?

Trêve de plaisanterie. Le passage à une violence physique envers les forces qui furent de l'ordre et deviennent les prétoriens du régime, ne sont qu'une question de temps.

Pour ce qui est des radars, pensez, en avoir un intact près de chez soi, ça serait quasiment la honte.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Le 17 novembre après le pont de Brotonne , sur un tronçon équipé de radars calculant la vitesse entre <br /> 2 points <br /> et déjà posé sur de hauts pylone , <br /> le radar avait été recouvert d'un sac plastique de courses pour supermarché , comme un beau chapeau <br /> <br /> ce sera facile de s'attaquer aux radars 4mètres-32flashs
Répondre
A
J'ai pas tout compris. Hier, on fustigeait un milliardaire qui c'était fait flasher. <br /> Aujourd'hui, on applaudit la destruction des radars?<br /> <br /> Ptè't que je suis pas connecté pour comprendre. On est des milliards...
Répondre
A
Le modèle Scandinave où les PV sont en fonctions des revenus<br /> <br /> 201603 https://francais.rt.com/international/18071-suede--violentes-emeutes-ont<br /> 201701 https://francais.rt.com/international/31675-chaos-dans-rues-malmo-lors-bataille-feux-artifices<br /> 201702 https://francais.rt.com/international/34322-brasiers-vehicules-images-impressionnantes-emeutes-en-suede<br /> 201702 https://francais.rt.com/international/34277-nuit-agitee-dans-banlieue-stockholm-rinkeby<br /> 201808 https://francais.rt.com/international/53351-suede-80-voitures-brulees-goteborg-un-mois-legislatives-video<br /> <br /> 0 SEK pour les pauvres réfugiées qui ont des difficultés culturelles.<br /> 600 000euros pour un entrepreneur pressé.<br /> <br /> La justice, ce n'est pas de jugé les gens, mais de juger les faits. <br /> Demain, le pouvoir tournera et les bronzés prendront plus cher que les blancs.<br /> Alors la justice à deux vitesses non-merci!
P
la société à la scandinave, c'est que les PV sont fonctions des revenus. Presque 600 000 euros pour un millionnaire qui avait lui aussi allégrement dépassé les limites de vitesses.<br /> Un PV de 45 euros pour un smicard ou un rmiste, c'est un gros problème. 600 000 euros pour l'autre type, ça s'est pas senti sur sa vie.
A
Est-ce que ça veux dire que le presque smicard peux rouler à 300km/h gratos?<br /> https://www.youtube.com/watch?v=YP-_wDdpxW0<br /> <br /> Ou est-ce que ça veux dire qu'on coupera un doigt à un assassin smicard et la tête à un milliardaire?<br /> <br /> Vous promouvez la justice de gauche qui relâche les délinquants sous prétexte d'une enfance difficile... Jusqu'où vous pensez aller. Un big Mac plus cher pour les salauds de riches?<br /> <br /> Je me bat pour une société plus juste. Une société où chacun reçoit ce qu'il mérite.
P
La plupart des condamnations sont pour des très petits excès de vitesse. Mais faire du 260 pour un milliardaire est puni d'une amende risible. 740 euros. Une amende de 45 est plus lourde pour le smicard ou le rmiste que pour le dit milliardaire.
F
Le seul radar que je connaisse sur mes trajets locaux est emmailloté dans des sacs poubelles<br /> on a bon à grenoble chef ?
Répondre
P
sûr grognard.
D
Pacte de Marrakech : la chancelière vend la mèche. Le Pacte de Marrakech sera contraignant.<br /> http://www.debout-la-france.fr/actualite/angela-merkel-vendu-la-meche-le-pacte-de-marrakech-sera-contraignant?fbclid=IwAR2lcePtYf7eQnEkMFXQLkv1r2_tYFlUmZDadPeP42jbw8Gy_xAksGJoFkI
Répondre
F
Evidemment que c'est contraignant puisque ça nuit au peuple. par contre les cop qui coutent une fortune c'est pas contraignant puisque ça gène les milliardaires !!
D
l'autre cible interessante serait le centre de traitement des PV pour la France...<br /> (2 allée Ermengarde d'Anjou 35000 RENNES).
Répondre
F
Ayant fait la semaine dernière l'aller retour Toulouse Angers par autoroute, J'ai pu constater qu 'il restait UN radar près de la Roche su Yon. Mais que fait la police.
Répondre
P
Là, à la roche sur yon, ils se tapent la honte.