Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FREINAGE CHINOIS...

21 Février 2019 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Energie, #Actualités

La croâssance chinoise, qu'était pas vraiment de la croissance, enfin si, qu'était qu'un peu de croissance, et beaucoup de propagande, à l'inverse de l'américaine, qui n'est depuis 30 ans, que de la propagande, est en train de s'essouffler plus encore.
Parti d'un taux réel bas (de l'ordre de 2 %), les problèmes s'accumulent, notamment pour l'Australie, qui était sûr d'être une gagnante de la globalisation à cause de ses ressources minérales. Manque de bol, les dirigeants chinois, entre un charbon australien largement compétitif et se les faire arracher et frire avant d'être obligé de les bouffer (ça doit faire mal, et pas être très agréable) par des millions de mineurs chinois en colère ont largement préféré sacrifier l'économie de Nouvelle Galles du sud, et plus généralement, australienne, quitte à payer un charbon intérieur, un peu plus cher.
La transition doit se faire en douceur, et l'Australie, ce n'est pas vraiment le souci du gouvernement de Beijing. Encore moins des gouvernements provinciaux.

Donc "Trade War Goes Global: China "Indefinitely" Bans Australian Coal Imports." De même, les importations ont été plafonnées... Bien sûr, le problème principal chinois reste la décroissance des ressources internes, et leur piètre qualité, notamment pour le charbon à coke. Mais comme le charbon à coke est destiné à la métallurgie, que la métallurgie travaille beaucoup pour un BTP en perte de vitesse...  Inutile de raconter la suite...

D'ailleurs, Alexandre Mirlicourtois dresse un rapport sévère sur l'état de la"croissance", en Chine : Les surfaces construites piétinent, les appartements vides, représentent néanmoins 22 % du parc (8.5 % en France) , et pour avaler ce vide, il faudrait des années de pause... Cela représente les pires taux connus en France, comme Vichy. Les défaillances d'entreprises se multiplient. La bourse s'y effondre. La population active y recul. Vont ils faire appel à l'immigration ??? (LOL)...

Aux Pays Bas, d'ailleurs, où visiblement, ils sont tombés justement bien bas, ils ont ignoré une règle d'or. Les infrastructures en général, ne sont perdurables que s'ils sont entretenus... Comme les PB sont un marécage gagné sur la mer, la décroissance des dépenses d'entretien depuis 1980 devient alarmante.
Là aussi, le parallèle peut être fait avec la Chine.

L'un construit trop pour des raisons statistiques, l'autre n'entretient plus pour des raisons budgétaires et de sida mental. L'entretien, ça ne claque pas, comme des inaugurations de ponts neufs... En plus, souvent, ils n'avaient guère prévu, au XVII° siècle, les camions et voitures... Pour ce qui est d'approvisionner de pareilles villes en charrettes à bras, ça risque d'être compliqué...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article