Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

REBOND DU CHARBON...

4 Février 2019 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Energie

Enfin, il faut le dire vite.
Il existe un fil rouge, dans la production de charbon.
Tout gouvernement qui vit un pic charbonnier, a un toc ou un tic : il essaie de relancer la production.

Surtout que les conditions étaient favorables, les prix ont doublés. Ce qui a relancé la production en Chine, en Inde, et aux USA. Mais les USA, c'est pour l'export, et pour l'Australie, cela révèle la fragilité du secteur, qui repose sur une demande extérieure, pour laquelle, le continent australien est une variable d'ajustement à sa propre demande.

Il existe les problèmes politiques et sociaux liés à la sortie du charbon, qui inquiètent partout. Allemagne, Inde, et Chine. Alors, simplement, on reporte. On gagne un peu de temps. Sans régler le problème.

Dans le cas du charbon, la dernière chose et connerie à penser, c'est que la "prise de conscience", des problèmes climatiques (dont on peut se poser la question de la réalité), y est pour quelque chose.

C'est simplement, et tout bonnement, une question de rentabilité économique. Désolé pour les rêveurs.

Donc, la production de charbon, en 2017, a augmenté de 1 %. Simple effet prix, ceux-ci ayant doublé, et rendant certaines mines encore rentables.

La simple question, très simple, de la ressource, ne pose aucun problème aux soi-disant "experts". le seul problème, c'est qu'on n'est plus en 1974 et que des milliards de tonnes, les plus faciles, ont été exploitées.

Après aussi, tout est question de vitesse de remplacement, de vieillissement des installations existantes, et du contexte. On construit beaucoup de centrales thermiques au charbon (90 % de la consommation), mais comme je l'ai dit souvent, l'intérêt du constructeur, ce n'est pas l'intérêt de l'acquéreur. Le continent africain était peuplé "d'éléphants blancs", ou grands projets et usines qui n'ont jamais fonctionné.
Le secteur électrique échapperait il à la règle ? Surtout dans les pays où l'hydroélectricité est possible et n'a pas atteint un point de développement adéquat.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
"république, démocratie sont des arnaques" Certainement unique expérience de démocratie sur la durée,( depuis 1971!) la commune du Doubs: Vandoncourt. Pas connu du tout et pour cause: si la démocratie participative fonctionne,ça va déranger du monde, suffit de voir comment sont traités les Gilets Jaunes.Un copain curieux est allé y faire un tour et est revenu épaté...
Répondre
A
Dépôt de bilan d'un transporteur aérien, motifs: Coût du carburant et coût de la maintenance des avions principalement.<br /> <br /> https://www.latribune.fr/entreprises-finance/services/transport-logistique/germania-depose-le-bilan-et-annule-ses-vols-les-billets-achetes-en-direct-non-rembourses-806315.html
Répondre
C
Au fait :<br /> https://www.tdg.ch/savoirs/sciences/Les-perovskites-vont-changer-le-photovoltaique-/story/13935660<br /> <br /> Lard ou cochon ?<br /> <br /> Enième délire destiné à siphonner des subventions aussi grasses que publiques, ou vraie percée ?
Répondre
F
Nous passons tous entre 10 et 14 heures dans des entreprises où il n'y a pas de démocratie. Il n'y a donc pas du tout de démocratie jamais et nulle part. Comme je le dis depuis 10 ans, république, démocratie sont des arnaques depuis le début soit 300 ans. Et c'est de pire en pire. <br /> <br /> https://www.les-crises.fr/les-gouvernements-prives-qui-assujettissent-les-travailleurs-americains-par-chris-hedges/
Répondre
M
" république, démocratie sont des arnaques depuis le début soit 300 ans."<br /> <br /> Ajoutez mille ans de plus.<br /> <br /> Grecs et romains étaient des républicains et des démocrates, mais tous ploutocrates jusqu'au trognon.<br /> <br /> Ce système (démocratique) n'a pas été choisi par hasard, ce n'était alors nullement une nouveauté.
A
"Tout gouvernement qui vit un pic charbonnier, a un toc ou un tic : il essaie de relancer la production."<br /> <br /> C'est valable aussi pour le petrole: La Norvège n'accepte pas son pic pétrolier et décrète (comme les États-Unis) qu'elle va noyer l'Europe sous le petrole et le gaz! Si la Mer du Nord s’épuise, qu'a cela ne tienne, il y a la Mer de Barents.<br /> <br /> https://www.letemps.ch/economie/norvege-attend-records-production-brut
Répondre