Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

RIONS DU NUCLEAIRE... ET DE BIEN D'AUTRES CHOSES...

25 Février 2019 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Actualités, #Energie

Jancovici nous sort que le nucléaire amortira la chute du fossile. Il y a de quoi rire. A l'heure actuelle, le nucléaire représente 10 % de l'électricité produite, soit, pas beaucoup, ou 4 % de la consommation d'énergie totale. Sans transport, bien sûr.
Donc, même en prenant en compte les délires des suppôts du nucléaire (100 ans de réserves), on tombe, quand même, à pas grand chose. Le renouvelable produit autant.

Si l'on s'en tient au parc actuel, il y aura quand même révision drastique à la baisse, et révision à la baisse, aussi, même si les capacités augmentent de 50 %. En outre, ce ne sont pas des gouvernements surendettés qui pourront investir.

S'il y a du rififi au Venezuela, et ce qu'on peut qualifier de combats, après le refoulement d'une pseudo-aide humanitaire, mais vrai convoi d'armements, c'est que les USA ne peuvent fonctionner sans brut de ce pays, lourd à souhait, qui peut se marier avec son pétrole de schiste, trop léger. En réalité, une invasion ne produira que des effets négatifs pour les USA. La production de brut chutera encore, comme cela a eu lieu partout où une invasion a eu lieu, et il n'y aura plus que du désordre.

Le problème pétrolier des USA, c'est la chute de production de ses vrais gisements, et de son extérieur immédiat : Alaska, Canada, Mexique, Venezuela. Les gisements canadiens, visiblement, sont compliqués et peu rentables à l'exploitation, et l'Alberta vit déjà une période post pétrolière. Ce ne sont pas ses sables bitumineux qui peuvent remplacer une production classique, par puits, pour de vrais gisements.

Aux USA, d'ailleurs, la production charbonnière ne rebondit pas à la hausse. Les seules hausses enregistrées sont celles du charbon destiné à la métallurgie, le charbon à coke. Or, ce charbon, c'est 10 % de la production, pas plus. Et les centrales thermiques utilisant le charbon, vieilles et obsolètes, continuent de fermer. Pour ce charbon destiné à la production d'électricité, seule l'exportation est une planche de salut. Mais on a vu ce qui est arrivé au charbon australien, mis au piquet par la Chine.

Pour ce qui est de la transition énergétique, les grands groupes ne la veulent pas, parce qu'on n'aurait plus besoin d'eux, si elle avait lieu. Il se passe ce qui s'est passé en Grande Bretagne, avec la baisse des rendements des mines de charbon et le pic charbonnier de 1913, les grands groupes manipulent. Pour eux, l'important, ce sont les résultats du trimestre prochain, dans 5 ans, c'est un autre siècle.

La concrétisation de cet état de fait, se lit dans de "petites" nouvelles. Pour Carrouf, ce sont 26 passages en gestion gérance. Désolvabilisation de la clientèle en filigrane, et en Islande, les appartements grand luxe ne se vendent plus. Essoufflement du tourisme... Pour les aider, le premier qui voit Enrico M. Chanteur devenu célèbre on ne sait pas pourquoi, pourrait lui dire de sauter sur l'occasion. On peut quand même dire que le capitalisme, c'est génial, on voit bien l'allocation efficace des ressources.

Les pétroliers (navires) ont l'air de pas mal se porter. Ils ont l'air pour le moment de transporter pas mal de cargaisons d'eau de mer. A l'époque gauloise, il parait que des poissonniers promenaient leur poissons dans les forêts.

Dans la région au nom totalement débile dite "des hauts de France" (il fallait être complétement bourré pour avoir choisi ça), le gaz de Groningue va être remplacé par celui de Norvège.

Paris va être traité comme de vulgaires ruraux aux vêtements de sécurité voyants. Le prix du chauffage va flamber. Ils pourront toujours compenser par des poêles à bois, où ils feront flamber les pubs qui atterrissent dans leur boite aux lettres. A la place de "pas de pub", ils mettront "pub bienvenue -vous pouvez même doubler la dose-".

Il parait que l'Egypte va devenir une plaque tournante de l'énergie. Moi, mauvaise langue pour pas un sous (le premier qui dément est viré du blog), je pense que 100 millions d'égyptiens, sont en mesure de tout consommer. j'ai juste là ???

A lire aussi : le 2000watts de février.

A lire aussi : Chicago, les vrais problèmes sont pris à bras le corps. La police municipale ne pourra ficher les membres de gangs, bicoze, ils sont tous noirs ou latinos.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
C'est fou !<br /> <br /> Votre dernière phrase est tellement vraie, elle se transpose à la France où les gangs criminels sont laaagrement maghrébins.<br /> <br /> L'immigration de masse a "ranger" les populations locales.
Répondre
E
Bon recadrage sur la situation: Venezuela : la situation peut-elle encore s’envenimer ?<br /> https://www.youtube.com/watch?v=EZArYOqSJSE&feature=youtu.be
Répondre
H
......En outre, ce ne sont pas des gouvernements surendettés qui pourront investir.....<br /> <br /> Par contre il peuvent investir dans les ENR..?<br /> Ha oui, j'oubliais que c'est le consommateur qui " investit" en payant les nombreuses taxes qui servent a financer ces energies, et au passage rémunérer quelques personnes.......
Répondre
D
Jancovici, encore un Young Leader égratigné par le taulier...J'ai repris cette liste de nazes pour beaucoup et tiens, j'avais oublié Alain Mérieux, 20eme fortune française selon Wiki et pas un mot sur le sang contaminé. Je l'avais croisé sur une campagne électorale: -Alors ,cette histoire de sang contaminé? -Ah non, Monsieur, pas de ça chez nous! Et voilà qu'en décembre 2017, sur France Inter: Environ 1000 enfants dans le monde seraient morts à cause de la vente, par l'institut français Mérieux, de produits sanguins contaminés. <br /> En Grèce, 400 personnes ont été contaminées. L'institut indemnise les victimes qui portent plainte.<br /> Pourquoi aujourd'hui, alors que plusieurs procédures ont eu lieu, aucune condamnation n'a été rendue ? Pourquoi la procédure pénale est-elle "morte" ?<br /> La documentariste Marie-Ange Poyet enquête depuis 10 ans sur cette "autre affaire" du sang contaminé.<br /> https://www.franceinter.fr/emissions/l-interview/l-interview-09-decembre-2017
Répondre
G
Parodie gilet jaune : c’est une dénonciation des "violences policières" sans vouloir généraliser (vidéo)<br /> <br /> (PARODIE GILETS JAUNES) VENT DE FOLIE ! ( Chanson des CRS OFFICIEL)<br /> <br /> HUMOUR & CONTESTATION font souvent bon ménage pour regarder en face des réalités qui dérangent. Des vieux tabassés, des femmes tirées par les cheveux, des visages tuméfiés, des yeux ou des mains arrachés, des morts…Voici une parodie avec une amertume qui vient du cœur. Certains membres des forces de l’ordre ne sont certainement pas des voyous ou des criminels mais chacun a le devoir de dénoncer ces exactions contre le peuple pacifiste. ICI c’est une parodie de DÉBUT DE SOIRÉE, NUIT DE FOLIE<br /> <br /> Trés bon montage ou l’émotion n’est pas absente, et c’est une dénonciation des violences policiéres, (sans pour cela vouloir généraliser pour l’ensemble des "forces dit de l’ordre" , il n’y a pas que des pourris)<br /> <br /> https://www.youtube.com/watch?v=-1y0mIbCC6U&t=3s
Répondre
G
Micron a utilisé, la méthode "village potemkine" au salon de l’agriculture<br /> <br /> SALON DE L AGRICULTURE ET MACRON. 1) entrée interdite pour tous ceux qui n ont pas d invitations ou de cartes du parti 2) journalistes sélectionnés 3) rappel des conditions d expulsion aux exposants qui manifesteront 4) invitation par des officiels à applaudir MACRON<br /> <br /> https://twitter.com/JesseyRiley/status/1099577919213572096
Répondre
E
Rions des temps anciens pas si obscurs...<br /> https://www.letemps.ch/societe/animaux-devant-tribunal-epouses-doccasion-vendues-aux-encheres<br /> <br /> Rions du temps présent pour le coup pas si éclairé<br /> https://www.letemps.ch/opinions/court-terme-maladie-chronique<br /> <br /> https://www.letemps.ch/economie/georg-von-wattenwyl-bientot-une-percee-aupres-caisses-pension
Répondre
G
Verdi, un citoyen, qui n’utilise pas « la langue de bois », dénonce les sondages macroniens (vidéo)<br /> <br /> cet internaute, nous fait un brillant exposé, de la "farce macronienne" , sur les sondages<br /> <br /> Verdi Ajoutée le 25 févr. 2019 Ils font feu de tout bois pour sauver Macron. En particulier, tous les merdias qui ont gros à perdre, si Macon est viré. Ainsi, France Inter, devenue la radio de l’Elysée, l’Express, propriété de l’Israélien Patrick Drahi, soutien indéfectible de Macron, et la presse quotidienne régionale, financièrement à l’agonie, ont commandé un sondage à Odoxa, un institut détenu par des proches de Macron. Bien évidemment orienté favorablement à Macron, le résultat, publié, comme par hasard, ce lundi 25 février, après l’énorme succès de l’acte 15 des mobilisations de gilets jaunes, donnerait 55% des Français désirant que le mouvement cesse. Or, dans le même sondage, plus de 70% rejettent Macron ! Cherchez l’erreur. En réalité, cette enquête n’a été réalisée que pour satisfaire Macron, en communiquant des chiffres qui relèvent de l’artifice, en clair, ce n’est qu’un mensonge grossier. Il convient plus que jamais de ne pas tomber dans le panneau de la désinformation macronienne, dont la seule fin est de manipuler l’opinion des gens pour éviter une déroute à LREM, aux élections européennes, ce qui est désormais la hantise de Macron.<br /> <br /> Les sondages mensongers au secours de Macron<br /> <br /> https://www.youtube.com/watch?v=59cIdSUWq7Y
Répondre
B
Les Centres d'hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) hébergent les Français sans domicile. Or l'Etat va diminuer leur financement de 57 millions d'euros sur quatre ans ! <br /> <br /> Rien que pour l'année 2018, l'Etat a supprimé 20 millions d'euros pour les financer !<br /> <br /> 3 avril 2018 :<br /> <br /> Hébergement d’urgence : plus de places, moins d’argent. <br /> <br /> «Les services de l’Etat annoncent une restriction des crédits au moment même où le ministre affirme vouloir pérenniser des places», s’étonne un responsable associatif.<br /> <br /> Déjà début mars 2018, les associations avaient écrit au Premier ministre pour déplorer une autre baisse de crédits affectant les centres d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS), qui accueillent 43 000 personnes sans domicile pour des périodes de plusieurs mois ou années dans une perspective de réinsertion. Un travail social au long cours qui tranche avec l’hébergement d’urgence, limité grosso modo à une mise à l’abri des personnes. <br /> <br /> «Le ministère de la Cohésion des territoires nous a confirmé la mise en place d’un plan d’économies de 57 millions d’euros sur ces établissements [les CHRS, ndlr] en quatre ans, dont 20 millions dès 2018», écrivaient à Edouard Philippe les signataires, parmi lesquels Emmaüs, la Croix-Rouge, le Secours catholique, ou encore la Fédération des acteurs de la solidarité (FAS) qui regroupe toutes les associations de lutte contre les exclusions. <br /> <br /> Les économies de 57 millions envisagées se feront par le biais de la mise en place de conventions pluriannuelles d’objectifs et de moyens figurant dans la loi Elan présentée ce mercredi en Conseil des ministres. <br /> <br /> Contacté par Libération, le ministère de la Cohésion des territoires confirme les économies demandées aux CHRS dans un souci «d’homogénéisation du prix de journée. Actuellement, ils varient considérablement d’un établissement à un autre». <br /> <br /> En ce qui concerne les crédits dévolus à l’hébergement en Ile-de-France, le ministère indique qu’il s’agit de crédits «votés dans le cadre de la loi de finances 2018, mais qui seront ajustés au vu des besoins constatés par les préfets» en matière d’hébergement des sans-abri. Les associations restent sur leurs gardes.<br /> <br /> https://www.liberation.fr/france/2018/04/03/hebergement-d-urgence-plus-de-places-moins-d-argent_1640859
Répondre
M
Ben c'est normal que les financements soient réduis en région parisienne, l'état n'a pas à fournir du logement gratuit à de la main d'oeuvre précaire pour faire du dumping social. Si certains n'ont pas les moyens de vivre à Paris, qu'ils aillent ailleurs.
A
" le capitalisme, c'est génial, on voit bien l'allocation efficace des ressources."<br /> <br /> C'est tout à fait vrai... A condition de s'entendre sur la définition du mot 'ressource'<br /> https://fr.wikipedia.org/wiki/Ressource<br /> <br /> Quand la monnaie est le fruit de l'épargne. C'est-à-dire le fruit d'un travail, d'une production qui n'a pas été consommé.<br /> Quand le crédit représente le prêt de cet épargne.<br /> Quand cette monnaie ou ce crédit sont attribués au plus offrant.<br /> <br /> Alors, dans ces conditions, le capitalisme, c'est génial, on voit bien l'allocation efficace des ressources.<br /> <br /> Par contre, quand les ressources représentent un jeu d'écriture et que le taux d'intérêt est fixé arbitrairement (et trop bas de surcroît). Alors le résultat ne peut être que la consommation du capital et un appauvrissement général.
Répondre