Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FOI RELIGIEUSE...

22 Mars 2019 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Politique

Un article intéressant sur la foi religieuse des "remainers" anglais. Effectivement, l'UE est une affaire de croyance, non négociable.
Aucun argument "pour", tous "contre", mais n'empêche. Comme les chiens, ils retournent à leur vomi.

L'UE est une fée carabosse qui n'apporte aucun bienfait et que des ennuis.

La fin de l'UE ne signifiera pas la fin de la paix et de la collaboration des gouvernements. Ils ont toujours collaborés ensemble. A une époque, même en période de guerre.

En même temps, on découvre un sigle détourné : BBC. Bruxelles Broadcasting Corporation...

Je crois de plus en plus que l'UE n'aura pas besoin d'ennemi. Sa fin viendra d'un effondrement interne. Comme l'euro. Un jour, on constatera leur disparition.

Dans leur foi religieuse, les remainers locaux auront une grande souffrance morale à surmonter. Ou pas. Comme dans le cas de l'URSS, certains en mourront.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
@ Winston du 24/03 à 2h33<br /> <br /> Mais nous sommes pleinement d'accord ! Nous ne parlons simplement pas de la même chose.<br /> <br /> J'estime AUSSI que le réchauffement probable et l'accroissement du CO2 sont une bonne nouvelle pour les plantes et leur rôle dans l'entretien de la vie sur terre.<br /> Mais PAR AILLEURS j'estime que sa rareté dans l'atmosphère (0,037 % de la totalité actuellement je crois) rend impossible la théorie de l'effet de serre d'origine anthropique, qui voudrait que ce gaz diffus pourrait néanmoins bloquer suffisamment d'infra rouge pour provoquer un réchauffement notable de l'atmosphère (outre les problèmes de bons sens que cela pause vis à vis des principes élémentaires de la thermodynamique).<br /> <br /> A ce sujet, Richard Lindzen, l'un des chercheurs du GIEC qui a le plus contribué à cette théorie avait une position originale, puisqu'il apportait justement le correctif majeur que ce phénomène ne pouvait avoir qu'un rôle minime dans ce réchauffement -il l’évaluait même à six pour cent environ.<br /> Las de voir ses travaux mobilisés sans nuance par les militants réchauffistes du GIEC, il a finit par en claquer la porte. Il est aujourd'hui considéré comme l'un des climato-sceptiques de tout premier plan.<br /> <br /> Si l'effet de serre existe et il semble l'être dans l'état actuel des connaissances (l'objection de Delta était pertinente), il se fait par la vapeur d'eau qui est de très loin le principal gaz à effet de serre et possède de toute façon un pouvoir de captation de l'infrarouge de 2 à 4 fois supérieur au CO2.<br /> Mais comme l'expliquait Duran à partir des travaux de Svensmark, le rôle de l'infrarouge n'est que partiel dans le processus et c'est la simple convection de chaleur qui entretient le phénomène sous la barrière des nuage. Nuages dont la formation, je le répète, dépend étroitement de l'activité solaire.<br /> <br /> Ce petit résumé paraîtra sans doute simpliste à un spécialiste mais j'ai d'abord le soucis d'être clair.<br /> Si je ne le suis pas... Tu m'en vois désespéré !
Répondre
L
Ben... Je suis gâté aujourd'hui !<br /> <br /> @ Fab <br /> <br /> Tu fais quoi dans la vie ? T'es dame-pipi dans un WC rural zadiste ?<br /> Sur le plan de l'argumentaire rien n'indique en effet dans ton jet d'urine que tu connaisses grand chose au « travail de l'essentiel des scientifiques spécialisés sur le sujet », pas plus qu'à ceux du menu fretin non-essentiel comme Richard Lindzen, Judith Curry, Henrik Svensmark et bien d'autres que Duran décortiquait parce qu'il était assez calé pour le faire.<br /> Peu importe la forme humorale qu'il prend, un argument d'autorité reste un argument d'autorité et nous en resterons donc là. Sur notre faim de savoir.<br /> Sinon je reconnais bien là le style de petite phrase hautaine et fielleuse dont tu t'étais fait la spécialité jadis chez Jorion. Pourquoi tu ne retournes pas servir le bassin au Vieux ? Il ne veut plus de tes services ? Tu faisais trop le dégoûté ?<br /> <br /> @ Sébastien et Jazzman<br /> <br /> Toujours quand les « étudiants » du dessus foutent le bordel. Cela me valorise et m'évite de monter avec le flingue.<br /> <br /> @ Delta<br /> <br /> Le problème est qu'il est difficile d'éviter les raccourcis quand on veut faire court avec un sujet aussi vaste, et de surcroît quand il vous passionne mais que vous n'êtes en rien un spécialiste.<br /> Bien sûr que vos remarques sont justes et que l'effet de serre est plausible, dans l'état actuel des connaissances tout au moins*. <br /> Mais le sujet n'était-il pas le rôle du CO2 et du rayonnement infra rouge dans cet effet de serre que d'aucuns nomment alors « d'origine anthropique » ?<br /> Henrik Svensmak, lui, se demandait pourquoi les modèles du GIEC méconnaissaient le principal gaz à effet de serre dans l'atmosphère c'est-à-dire la vapeur d'eau, soit... les nuages, dont la formation dépend de l'activité solaire.<br /> <br /> *(j'avais mis récemment ici un lien sur l'hypothèse de deux chercheurs qui pensent que la température moyenne à la surface de la terre dépend de la compression des gaz atmosphériques sous l' effet de la gravité, et non de la nature de ces gaz :<br /> https://www.laterredufutur.com/accueil/la-decouverte-climatique-de-zeller-nikolov-pourrait-bouleverser-le-monde/<br /> Le rôle régulateur de l'énorme masse des océans reste aussi un continent mal défriché).<br /> <br /> @ Lorialet<br /> <br /> Même remarque que pour Delta, je n'ai sans doute pas assez insisté sur le fait que cette histoire de forçage radiatif concernait la théorie du réchauffement « d'origine anthropique ».<br /> Je n'élude pas que la sécheresse possiblement due à un réchauffement brutal (un cas de figure qui s'est répété maintes fois dans l'histoire de la planète, présence humaine ou pas) puisse poser d'énormes problèmes à des gens comme vous, mais il ne s'agit pas pour autant d'une querelle sur le sexe des anges.<br /> Vous pensez que les groupes de pression qui s'agite derrière ce genre de théorie s'occupent vraiment de la situation des agriculteurs en France et n'ont pas d'autres intérêts en tête ?<br /> <br /> @ Anonyme<br /> <br /> Idem, et vos remarques aussi sont justes. Mais vous oubliez qu'elles sont également formulées par certains climato-sceptiques de renom comme le géophysicien Vincent Courtillot. <br /> Lui pense qu'au lieu de nous focaliser sur cette histoire de réchauffement contre lequel nous ne pourrons pas grand-chose d'autre que nous adapter s'il s'avère effectif, nous ferions mieux de nous consacrer aux défis plus urgents auxquels l'humanité est déjà confrontée.<br /> En priorité le traitement des déchets, lequel concerne aussi votre réflexion sur l'obsolescence programmée des marchandises, et la gestion de l'eau, indispensable à la survie et vecteur premier des pires maladies quand elle est de mauvaise qualité.
Répondre
A
La foi religieuse en l'existence de la République, de la lutte communiste idéalisée par le marxisme talmudique est du même tonneau, celui de la bêtise crasse du connard ignorant manipulé.<br /> <br /> Dans une situation normale, les terroristes sont financés par les puissants de ce monde ainsi que par les banquiers de New York, de Londres ou encore de Berlin.<br /> <br /> Ancêtre des Révolutions de couleur ? Comment l’Allemagne a installé le bolchevisme en Russie<br /> « Ce n’était pas une révolution. C’était un coup préparé par le Kaiser, qu’il brûle à jamais en enfer »<br /> <br /> http://lesakerfrancophone.fr/ancetre-des-revolutions-de-couleur-comment-lallemagne-a-installe-le-bolchevisme-en-russie<br /> <br /> https://russia-insider.com/sites/insider/files/styles/w726xauto/public/main/2019-Mar-9/international_detail-676×450.jpg?itok=vQddjSTF<br /> <br /> Les Gilets Jaunes seraient plutôt en toute logique, des contre-révolutionnaires haïs par les sionistes au pouvoir car croire encore en l’existence de la chose publique lorsque l’on paye pour prendre l’autoroute privatisée, l’aéroport privatisé, le port privatisé, la monnaie privatisée, la dette publique privatisée est absolument grotesque.<br /> <br /> De la lecture explicative :<br /> <br /> Globalisation ou capitalisme financier trotskiste ?<br /> http://lesakerfrancophone.fr/globalisation-ou-capitalisme-financier-trotskiste<br /> <br /> Les racines du sionisme chrétien américain 2/2<br /> http://lesakerfrancophone.fr/les-racines-du-sionisme-chretien-americain-22<br /> <br /> Décryptage du système économique global [1/7] :<br /> Géopolitique du système des banques centrales<br /> Genèse de l’ordre bancaire oligarchique : du système des banques centrales aux institutions financières internationales<br /> <br /> Mayer Amschel Bauer, fondateur de la dynastie Rothschild : «Donnez-moi le contrôle de la monnaie d’une nation, et je n’aurai pas à m’occuper de ceux qui font les lois.»<br /> <br /> http://lesakerfrancophone.fr/decryptage-du-systeme-economique-global-17-geopolitique-du-systeme-banques-centrales<br /> <br /> Who financed Lenin and Trotsky?<br /> The Creature<br /> from Jekyll<br /> Island<br /> Page 123:<br /> The top Communist leaders have never been as hostile to their counterparts in the West, as the rhetoric suggests. They are quite friendly to the world’s leading financiers and have worked closely with them, when it suits their purposes. As we shall see in the following section, the Bolshevik revolution actually was financed by wealthy financiers in London and New York. Lenin and Trotsky were on the closest of terms with these moneyed interests both before and after the Revolution. Those hidden liaisons have continued to this day and occasionally pop to the surface, when we discover a David Rockefeller holding confidential meetings with a Mikhail Gorbachev in the absence of government sponsorship or diplomatic purpose.<br /> <br /> http://www.wildboar.net/multilingual/easterneuropean/russian/literature/articles/whofinanced/whofinancedleninandtrotsky.html
Répondre
G
Pour le fun...!<br /> <br /> Didier Lallement, le nouveau préfet de police, met en garde les manifestants en zone interdite #Giletsjaunes<br /> <br /> La ressemblance avec les nazis est frappante ! Type sec, squelettique, froid, dénué de toute mansuétude, sympathie, empathie, bref un zombie calculateur et sans âme ni humanité.<br /> <br /> On dirait, Reinhard Heydrich<br /> <br /> https://twitter.com/CNEWS/status/1109366690813538304<br /> <br /> Quand tu sais que tu vas prendre le melon, ben t’anticipes la taille de la casquette<br /> <br /> https://twitter.com/pissenlit68/status/1109454335228952576
Répondre
L
Un autre aspect me taraude à propos de cette histoire d'effet de serre, qui fait volontiers recours à l'anathème de « négationniste » contre ceux qui conteste sa véracité..<br /> Pourquoi donc certaines personnes tiennent absolument à ce que chaque être humain se sente comme un agneau désigné enfermé dans ce qui ressemble à une dantesque CHAMBRE A GAZ, et pourquoi la pénitence individuelle serait la seule issue pour en sortir ?<br /> Lorsque l'on me reproche de ne pas CROIRE AU RECHAUFFEMENT du bas de ma petite vie, l'on est bien dans la menace inexorable du jugement dernier n'est-ce pas ? <br /> (pas le pot mon pote. Plus conscient que moi que le grand flash-back est proche tu meurs. Pour ça que je n’hésite plus à m'adonner à mes petits plaisirs).<br /> Poser ces questions est déjà bien sûr y répondre.<br /> Il y a un peu de cela aussi d'ailleurs chez les obsédés de l'effondrement. Décidément, on dirait que le bon dieu manque à beaucoup de monde !
Répondre
A
salut<br /> il y a un réchaufement ! <br /> par contre réchauffement climatique ça c'est autre chose : le climat se définit par une durée bien supérieur à quelques dizaines d'années.<br /> <br /> De plus, expliquer ce réchauffement comme causé par l'activité humaine ou comme un cycle normal est encore un autre débat mais dans les deux cas on nous demandera de casquer !l bref à mes yeux c'est un non débat car personne n'est capable de trancher : et ça évite de parler de l'obsolescence qui est la première source de toutes les pollutions ..<br /> cdt
L
Vos posts sont toujours aussi intéressant, merci.<br /> Toutefois ce qui me gène avec le ne pas croire au réchauffement est plus le manque du mot anthropique à la fin.<br /> Après vous pouvez croire ou ne pas croire à ce que vous voulez, c'est normal. Et pour le coté anthropique j'avoue que les arguments contre sont intéressants, mème si ceux pour semblent être ceux les plus acceptés actuellement.<br /> <br /> Mais tout ça me fait un peu penser à la discutions sur le sexe des anges. En gros chacun peut penser se qu'il veut et se battre à coup de chiffre et rapport sur le sujet.<br /> C'est intéressant, très intéressant même, mais...<br /> <br /> Sur le terrain agricole je vois juste que l'on est partit pour une 3 ème année de sécheresse d'affilée, que les pratiques et cultures sont en train d’être modifiées pour coller à un changement climatique sensible, et que les collègues sont tous en train de faire forer pour avoir de l'eau. Donc bon. C'est effectivement peu être juste un retour à la normal après une période de stabilité exceptionnelle. Ou un problème purement locale.<br /> Mais toute chose étant égale par ailleurs, pour le monde agricole que je connais (et ce n'est qu'une minuscule partie) il y a des choses qui changent, plutôt vite.
L
La Foi religieuse explique aussi que le réchauffement climatique soit un leurre, puisqu'elle s'appuie sur des oracles pseudo scientifiques émis par de grands « sachants » jouant l'ancien rôle des prêtres au moyen de « modèles » ou de relations mathématiques dont ils ont exhaustivement défini à l'avance les paramètres (une dérive qui frappe tout autant la « science » économique).<br /> <br /> Exemple ce genre d'ânerie gobée par un béotien qui s'appuie en plus sur un article de Wikipédia et qui constitue effectivement la pierre angulaire de la théorie « réchauffiste ». :<br /> <br /> ''''Le point (4) est un malentendu. Il ne s'agit pas d'un transfère de chaleur par conduction ou convection entre deux couches atmosphériques. Il s'agit de renvoyer une partie du rayonnement thermique (infrarouge) vers la terre au lieu qu'il soit perdu dans l'espace.''''<br /> <br /> La deuxième phrase signifie le mariage sans problème du coléoptère de la carpe et du lapin, soit de l'optique géométrique (s'il y a « renvoi » il faut croire qu'il y a réfléchissement !) de la spectroscopie et de la thermodynamique.<br /> <br /> La théorie de l'effet de serre a pris sa source dans les travaux de Joseph Fourier et d'Arrhénius au 19ème siècle, les premiers a avoir fait une analogie entre l'atmosphère terrestre et une serre de jardin, laquelle « piégerait » le rayonnement infrarouge solaire en émettant en retour son propre rayonnement infra rouge par tous les corps foncés à l'intérieur de la boîte.<br /> Cette théorie avait déjà été dénoncée au début du 20ème siècle par le physicien Robert William Wood, le véritable « père » des climato-sceptiques, qui s'appuyait sur une expérience très simple. <br /> Il suffisait de poser deux boîtes en plein soleil, l'une en verre commun absorbant donc une partie du rayonnement infrarouge et l'autre en halite -un matériau parfaitement transparent à l'infrarouge- puis de mesurer la température à l'intérieur des deux boîtes.<br /> Le fait de constater qu'elle était rigoureusement la même dans chacune montrait que toute cette analogie avec l'effet de serre atmosphérique ne reposait que sur du vent.<br /> <br /> IL N'Y A A CE JOUR AUCUNE AUTRE EXPÉRIENCE QUI MET EN ÉVIDENCE L'EFFET DE SERRE PAR CO2.<br /> <br /> Tout ce que l'on sait c'est que le CO2 absorbe de l'infrarouge, mais Wood déjà observait que la présence de CO2 était trop diffuse pour provoquer un réchauffement global de l’atmosphère.<br /> Tout bilan radiatif entre deux corps ne peut de toute façon déroger au 2ème principe de la thermodynamique qui veut que les échanges se font toujours du corps chaud vers le corps froid. Ou alors on croit à l’absurdité pataphysique du mouvement perpétuel !<br /> <br /> Ce qui se passe dans les boîtes de Wood est en fait beaucoup plus simple. Le rayonnement solaire est bien absorbé par les surfaces foncées qui s'y trouvent et se réchauffent.<br /> Ce réchauffement est transmis (par simple contact) à l'air qui touche ces surfaces réchauffées. Cet air chaud monte naturellement dans la serre et se réfugie dans la partie supérieure. <br /> C'est donc bien la convection qui est responsable du réchauffement mais il se trouve que l’atmosphère est un milieu ouvert dans sa partie supérieur et non pas fermé comme une serre de jardin en plein soleil. Alors...<br /> <br /> Tout ceci avait été déjà longuement exposé (et de manière plus scientifique tu meurs) il y a plus de dix ans par le regretté Jacques Duran sur son site foutoir et complètement génial.<br /> <br /> http://www.pensee-unique.fr/auteur.html<br /> <br /> J'ai déjà dit à quelqu'un d'autre que je voulais bien parler de charbon mais uniquement avec ceux qui sont allés à la mine.<br /> Alors commencez par lire ce long et rigoureux exposé qui détruit complètement ce concept saugrenu de « forçage radiatif » et après vous viendrez en causer.<br /> <br /> http://www.pensee-unique.fr/effetdeserre.html<br /> <br /> Si vous êtes vraiment pressés vous pouvez à la rigueur sauter la partie B et lire directement dans la partie C (intitulée « Les fondements de la théorie de l'effet de serre critiqués par deux physiciens allemands ») les longs alinéas 1 et 2.<br /> <br /> Pour conclure, je dirai que ce qui angoisse les allumés du péril climatique est de la même texture que ce qui habite religieusement l'ensemble de l'humanité occidentale après un demi siècle d’offensive néolibérale : l'individualisme méthodologique. <br /> La croyance sidérée que tout peut être ramenée à une problématique individuelle. La planète est en péril ? C'est MON problème. JE m'en occupe, patron !<br /> Ne pas croire en la charlatanerie climatique revient à admettre qu'il existe des forces qui dépassent de haut notre simple entendement.<br /> Inconcevable pour l'individu Dieu qui hante notre petit coin de planète.
Répondre
W
Salut la Gaulle,<br /> je ne te suis pas. <br /> Il y a un réchauffement climatique c'est indubitable. Mais à date rien ne prouve qu'il est lié à l'activité humaine. Par contre la pollution et notre trop grande empreinte écologique sont des problèmes majeurs. À bien des égards ces problèmes sont liés au développement économique. <br /> Je ne t'apprendrai rien en disant le CO2 est un composant limitatif de la croissance des plantes: Plus de CO2 dans l'athmosphere c'est formidable pour elles.<br /> <br /> Parmi un foule d'exemple, le problème n'est pas tant de chauffer sa maison au fioul mais d'assecher des marais ou raser des forets pour construire de nouveaux batiments "verts".<br /> <br /> La croissance est un vrai problème. Les "rechauffistes du CO2" cherchent à donner mauvaises consciences pour créer de toute pièce de nouveaux besoins.<br /> <br /> Ta caisse consomme trop ? C'est pas grave, achètes toi une place au ciel en la mettant entièrement à la casse et en prenant une plus mieux avec pile lithium incorporée (qu'on ne sait comment recycler et qui va certainement bousiller les nappes phréatiques mais ça nous donnera un peu plus d'activité plus tard).<br /> <br /> Cette politique est une aberration totale mais l'homme étant fait pour croire tout le monde la gobe.
D
Bonsoir , <br /> <br /> " mais il se trouve que l’atmosphère est un milieu ouvert dans sa partie supérieur et non pas fermé comme une serre de jardin en plein soleil. Alors... "<br /> <br /> il y a plusieurs couches dans l'atmosphère <br /> http://www.meteo45.com/couches_atmospheriques.html<br /> les Cb s'arrêtent au niveau de la tropopause ce qui donne la forme en enclume de ces nuages . on peut retrouver le même type de forme avec des fumées issues de volcans ou des feux de végétation qui s'arrêtent à une altitude précise et prennent la forme d'un plateau ou enclume en fonction des conditions atmosphères du jour . Il n'y a pas des limites en dur comme dans une serre , mais il y a des strates ( donc des zones limites ) avec leurs propres caractéristiques . Et l'effet de serre existe bien , car sans atmosphère la température moyenne au niveau du sol serait seulement de -18 C au lieu de 15 °C actuel
F
Joli galimatias pétri de contradictions... <br /> <br /> S'appuyer sur le site la pensée unique pour remettre en question le travail de l'essentiel des scientifiques spécialisés sur le sujet ... comment dire... :-)
J
Très bien dit La Gaule. Noter que de nos jours on a des matériaux transparents aux infra-rouges qui sont plus faciles à se procurer que la halite, la plupart des plastiques sauf erreur.
S
Brillantissime!