Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LOUP Y ES TU ?

25 Mars 2019 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Energie

Pour revenir sur la vidéo de M. Auzanneau, il raconte plusieurs choses intéressantes.
D'abord sur le pic charbonnier chinois. Il dit manquer de données.
En réalité, il n'y en a pas besoin. Le montant global des réserves, donné en 1990 (114.5 Gigatonnes), reste inchangé. En réalité, on n'a rien découvert, et on a en tiré, en gros, la moitié. La logique, après, c'est l'effondrement de la production, même si on découvrait 10, 15 ou 20 GT supplémentaires. En tirant, 4 ou 4.5 GT/an, on ne va pas très loin. Pour un tel niveau de prélèvements, le réservoir est somme toute, petit.

Pour ce qui est du gaz, le pic gazier n'est pas très éloigné du pic pétrolier, lui même présent depuis 2008. Le schiste, c'est l'histoire du rat, qui, après avoir mangé les céréales de la boite de céréales, se met à bouloter la boite elle même. Les pétroles lourds, c'est la même chose, et ils sont dépendants de la production de pétrole classique.

Autre chose vraiment très intéressante, la position des autorités publiques, des services de renseignements, sur le problème du PO. Les études US sont très détaillées, et c'est sans doute d'elles que sortent le modèle d'apocalypse de Deagel.

L'AIE (agence internationale de l'énergie), confirme le pic pétrolier (conventionnel) en 2008. La différence, ce sont les pétroles extrêmes et les substituts. Le boum du schiste, était totalement inattendu. Bien sûr, ce pétrole est largement déficitaire. Comme le gaz. Comme le charbon. Comme le nucléaire.

On ne trouve plus ou très peu, de pétrole conventionnel. Malgré un déluge d'investissements.

L'AIE n'a pas vocation à crier au loup... Si l'AIE crie le manque, ce sera une prophétie autoréalisatrice.

Dérèglement climatique, ou mad max ? Le principal problème ? Mais inaction et d'ailleurs, dénégation des pouvoirs publics sont prégnants.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
https://www.facebook.com/etienne.chouard/posts/10156995198822317<br /> Un autre groupe s’est mis à calculer exactement le montant de l’évaporation fiscale, preuves à l’appui. Une première estimation est de l’ordre de 480 milliards d’euros par an. L’équivalent du budget du gouvernement.<br /> <br /> Hahaha, et il y en a encore qui me disent que sans l'Etat on serait tous entrain de crever.
Répondre
A
Bonjour PR,<br /> Il y a quelque temps, nous avions abordé la question des pays scandinave.<br /> Avez-vous lu ceci?<br /> https://www.zerohedge.com/news/2019-03-24/capitalism-saved-sweden<br /> <br /> Pour rappel, de mon point de vue, un pays avec une banque centrale et une monnaie-dette n'est pas une économie de marché.
Répondre
C
Drôle de voir Auzanneau et Jancovici... s'interroger au sujet du sexe des anges... par rapport au financement du pétrole de schiste aux USA.<br /> <br /> L'"ingénieur" dans la salle n'imprime pas non plus.<br /> <br /> Pas beaucoup d'imagination, même Jancovici (qui met en avant des montagnes d'épargne chassant du rendement).<br /> <br /> ... Je suis la CIA, la FED etc... Bref l'Etat profond ricain... Mes officines étudient de très près les problématiques énergétiques et peak... Qu'est-ce que je fais ?<br /> <br /> Je fais financer (la FED appuie sur son clavier) cette industrie qui me permet de "masquer" la problématique du peak, et qui me permet de gagner du temps.<br /> <br /> 200 myards de dettes ? ! C'est peanuts (quand on voit les bilans des banques centrales et des banques commerciales, qui sont devenues des "quasi" banques centrales) !<br /> <br /> 10 ans de gagné pour 200 myards ? <br /> <br /> Le calcul coût/bénéfices est ici évident.<br /> <br /> Et voilà pourquoi les prévisions pessimistes de tous ces gens, par ailleurs très intelligents... sont démenties.<br /> <br /> L'énergie est beaucoup trop importante pour être gouvernée par de vulgaire lois d'offre et de demande, de prix, etc (tous les trucs qu'on apprend à l'école).<br /> <br /> Prochain sur la liste : la Chine... qui fera son industrie pétrole de schiste...<br /> <br /> Il faut maintenir -à tout prix- non pas la fiction mais le Réel.<br /> <br /> L'énergie est le Réel.<br /> <br /> Voilà pourquoi, on continuera à extraire du pétrole, même dans de vieux champs, qu'on va développer le schiste partout , qu'on va renverser le Vénézuéla, l'Iran etc.<br /> <br /> Et même on réouvrira de vieilles mines de charbon.<br /> <br /> THE SHOW MUST GO ON.<br /> <br /> Tout... en maintenant les prix bas !<br /> <br /> C'est ça le coup de génie du Système.
Répondre