Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

TOUJOURS 5 ETAPES DE L'EFFONDREMENT...

17 Juillet 2019 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Actualités

Encore un texte d'Orlov, et là, je suis en net désaccord.

Pourquoi ? Parce que l'homme, s'il est féroce, s'il a tous les défauts de la terre, est avant tout un animal social, et sociable. Ce qui a fait sa survie et son triomphe, ce ne sont pas ses qualités intrinsèques, bien des animaux sont mieux dotés que lui.
Mais lui, agit, du plus profond des âges, en groupe.

Il se montre le plus souvent féroce envers la dissidence, parce qu'elle rompt le groupe. Il préfère se tromper en groupe, qu'avoir raison tout seul.

- Étape 1 : L’effondrement financier. La foi dans le « business as usual » est perdue.

L'Islande, en disant merde aux banquiers et au remboursement par la population, s'est redressée, et finalement, a honoré ses engagements. Les USA et "l'Europe", grand renfloueurs de banquiers, s'enfoncent dans la crise, comme le Japon naguère, c'est vrai.

il est étonnant d'ailleurs, que Orlov, ex-soviétique, ne se souvienne pas de l'après guerre mondiale. Le gouvernement russe changea la monnaie. 10 anciens pour 1 nouveau, au delà de 3000 roubles, changés au pair. Etaient visés les koulaks, qui avaient profité des hauts prix agricoles. Un gouvernement peut très bien éviter cette phase. En France, PMF avait proposé la même solution, ce qui avait été retenu, c'est le changement au pair. Dans les 2 cas, beaucoup ne firent rien changer du tout, eu égard aux risques... L'hyperinflation est avant tout un choix politique. 

- Étape 2 : Effondrement commercial. La foi que « le marché fournira » est perdue.

L'état est la violence ressentie comme normale. Que madame le singe puisse échanger encore des denrées avec ses pièces d'argent, prouve que le marché existe. C'est la monnaie d'échange qui devient un problème. Voir étape précédente. Mais même le trafiquant a besoin de cette si dévaluée monnaie d'état et l'accepte en partie. Le double prix observé pendant certaines périodes, et notamment la révolution française : le prix en assignats, et le prix en or. Il est vrai aussi qu'il faut rappeler les 3 niveaux de la monnaie au moyen âge (et après) : l'or, pour la noblesse et l'état, l'argent, pour les marchands, le cuivre, pour le peuple. Madame de Sévigné parlant "d'argent bel et bon", met en relief ce principe. Avec aussi, ses paysans, venant payer leurs droits avec des kilos de monnaie en cuivre, de faible valeur.

- Étape 3 : Effondrement politique. La foi que « le gouvernement s’occupera de vous » est perdue.

Les Pachtounes nous permettent de voir clairement la ligne de démarcation entre une société hiérarchique, impérialiste, entraînée vers son effondrement et celle d’une anarchie stable, en marge et bien organisée.  En réalité, les pachtounes ont aussi une organisation, comme il le dit. Ce n'est pas, en soin, une anarchie. C'est une forme différente d'état, résiliente, parce que sans tête. Le règne du RIC, depuis des millénaires.

Il y a des invraisemblances. Pourquoi les familles iraient camper dans les parcs, abandonnant leur maison ? Plus probablement, il n'y aura plus personne pour les expulser, s'ils partent, ce sera d'eux mêmes, pour former des groupes, et rejoindre leur famille dans les endroits les plus adéquats pour la survie. De plus, les munitions seront vite épuisées, si tout le monde se tire dessus, et personne n'est équipée de Rosalie. Les grandes tueries du Rwanda se sont déroulées à coups de machettes.

Même l'Allemagne a eu des problèmes pour se livrer à l'holocauste. Cela consommait trop de munitions pour une armée qui en était toujours à court. Dans la "civilisation du supermarché", peu de gens, même armés jusqu'aux dents, ont prévus assez de munitions pour pouvoir combattre longtemps. Les combattants du front de l'est, eux s'équipaient largement des armes de l'ennemi. Pourquoi ? Pour pouvoir se servir sur leurs morts...

- Étape 4 : Effondrement social. La foi que « ton peuple prendra soin de toi » est perdue.

Il nous parle des roms et des tziganes, qui ont survécu en étant marginalisés. "Cette étude de cas nous permet de réfléchir à ce que signifie être marginalisé, car être marginalisé par une société qui s’effondre peut être une bénédiction déguisée." En réalité, roms et tziganes dépendent, semblent ils aussi, à 100 % du système économique. Même s'ils sont en marge, ce sont comme les pays africains, des gens tout à fait intégrer au système, mais d'une manière originale. le jour où l'on ne mange plus, ils ne mangent pas non plus.  Le groupe seul survit. La famille nucléaire, elle, aura du mal. ce sont les mâles qui protègent le foyer familial.

- Étape 5 : Effondrement culturel. La foi en « la bonté de l’humanité » est perdue.

"L’effondrement culturel est exploré avec l’aide des Ik, une tribu africaine de chasseurs-cueilleurs qui, une fois empêchés de chasser et de cueillir, ont survécu en se transformant en une forme culturelle que nous ne voulons peut-être pas reconnaître comme humaine, mais qui persistent. "

En réalité, les Ik peuvent survivre, car leur milieu naturel, a été converti en réserve, mais ils sont loin, très loin d'être détaché du système, notamment par la prostitution. Ils n'ont fait que suivre la voix royale quand tous perdre leur gagne-pain. Ils se débrouillent.

Les bandes de truands des temps anciens étaient peu recommandables, mais connaissaient un principe essentiel. Pour survivre, il faut être le plus nombreux possible. Contre les soldats du roi, mais aussi, contre les autres bandes. On tue souvent, mais à minima, quand c'est indispensable.

Le seul contre tous, c'est du pipeau, l'homme ne se comporte pas ainsi. Il forme des groupes de combats, très hiérarchisés, comme les pachtounes.

le gouvernement, peut cesser de manger du homard. Et dans les cas d'effondrement, songer à approvisionner partiellement la population. C'est ce qui s'est appelé "l'état français", en leur disant de se débrouiller pour le reste. "L'état français", étant le vrai nom du régime de Vichy.

Le taux de retour énergétique, comme l'a dit Orlov, est tombé bas, trop bas pour permettre au système de survivre sans une cohorte de plus en plus fournie d'exclus. En attendant que la société se réorganise totalement.

Bien entendu il y aura de la casse, car la plupart des gens, notamment les bien nés, n'ont plus ni notions, ni savoir faire concernant des mesures élémentaires de survie, la culture des patates, par exemple. J'imagine De Rugy en train d'en planter...

D'autant que bien des pays, finalement, ont déjà vécu cet effondrement, sans pour autant cesser d'exister. Le continent africain étant l'exception, car l'état importé, n'y avait aucune attache, autre que coloniale.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Tout finira par se savoir.<br /> <br /> MYSTÈRE : L’ARMÉE AMÉRICAINE A-T-ELLE PROPAGÉ LA MALADIE DE LYME ?<br /> Ils avaient déjà tenté le coup en 1980, deux agents US de nationalité japonaise partis de Vladivostok ayant balançé des tiques contaminées tout le long de la voie du transsibérien... <br /> {Zoonoses, such as plague, are primarily animal diseases that spill over into human populations. While the goal of eradicating such diseases is enticing, historical experience validates abandoning eradication in favor of ecologically based control strategies (which reduce morbidity and mortality to a locally accepted risk level). During the 20th century, one of the most extensive plague-eradication efforts in recorded history was undertaken to enable large-scale changes in land use in the former Soviet Union (including vast areas of central Asia). Despite expending tremendous resources in its attempt to eradicate plague, the Soviet antiplague response gradually abandoned the goal of eradication in favor of plague control linked with developing basic knowledge of plague ecology.}<br /> https://www.pnas.org/content/116/19/9155<br /> <br /> https://www.lematin.ch/monde/armee-americaine-atelle-propage-maladie-lyme/story/20183138<br /> Maladie de Lyme : une expérimentation secrète du Pentagone qui aurait dérapé ?<br /> {.... Selon un livre de mai dernier de Kris Newby, une auteure scientifique de l’Université Stanford. qu’on pourrait traduire par: «Mordu: l’histoire secrète de la maladie de Lyme et des armes biologiques», le chercheur Willy Burgdorfer – un Suisse devenu Américain, qui a identifié en 1981 l’agent infectieux à l’origine de la maladie de Lyme - a travaillé pour l’armée américaine sur des programmes d’insectes transformés en armes biologiques.<br /> Or à en croire cet ouvrage, dans les années soixante, «des insectes non infectés ont été lâchés dans des zones résidentielles aux États-Unis afin de retracer leur propagation.» Et «cette expérience aurait pu mal tourner et mener à l’irruption de la maladie de Lyme aux États-Unis»... }<br /> <br /> Oui, tout finira par se savoir.
Répondre
M
Absolument !<br /> <br /> En attendant maintenant que l'imposture du Sida soit dévoilé.<br /> <br /> Le seul virus au monde que personne n'a jamais isolé dans une goûte de sang !
S
Ben faut voir les 5 étapes dans le sens inverse, 5-4-3-2-1. Et de mon point de vue on est déjà au niveau 3. Le 5 devrait déjà avoir été atteint mais toutes les banques centrales et les grosses banques font tout pour repousser avec de l'argent fictif. Et le 4, ben vu les accords trans-continentaux que tout le monde signe toutes les 5 minutes, c'est un léger sursaut où des esclaves vont nous refiler des merdes toxiques permettant aux esclaves locaux de tenir jusqu'à l'étape 5.
Répondre
V
L'écologie c'est pour les gueux. Marché de Rungis : le train des primeurs bientôt remplacé par… 20 000 camions ?<br /> Le train qui, chaque jour, transporte fruits et légumes depuis l’immense plate-forme logistique de Perpignan jusqu’au marché de Rungis devrait bientôt rejoindre la voie de garage, pour cause de vétusté. Il devrait être remplacé par des milliers de camions.
Répondre
F
hummmm .... ça sent bon la privatisation complète du fret ferroviaire ça
L
Effondrement du systeme de soin dans les DOM-TOM, la sénateur LaREM de Guadeloupe, Dominique Théophile, a rencontré l'Ambassadeur de Cuba en France pour bénéficier du programme de Cuba destiné au tiers-monde.<br /> <br /> https://www.lci.fr/sante/la-france-a-t-elle-demande-a-cuba-d-envoyer-des-medecins-aux-antilles-martinique-guadeloupe-guyane-sante-2126967.html<br /> <br /> Les maladies oubliées reviennent et de "nouvelles maladies" se répandent. Ouest France, journal pourtant bien pensant devient-il complotiste? Il est grand temps que Manuel Valls et Alain Jakubowicz reprennent du service pour remettre de l'ordre.<br /> <br /> https://www.ouest-france.fr/monde/etats-unis/maladie-de-lyme-un-projet-du-pentagone-qui-aurait-derape-6448595<br /> <br /> Les grands camions vont-ils être autorisé sur les routes en France? On a peur pour les infrastructures routières déjà bien endommagées et ou on rogne sur la maintenance.<br /> <br /> https://www.lesechos.fr/industrie-services/tourisme-transport/les-mega-camions-restent-toujours-sur-le-bas-cote-en-france-1038539
Répondre
L
La logistique des grands entrepôts pour les commerces en ligne?
F
Il y a de plus en plus de gros camions sur toutes les routes, même les petites, qqun sait pourquoi ? Il y en a partout, même les traversées de bleds perdus ça devient sport.
F
le style pachtoun c'est bien, des clans/tribues qui s'entreaident, qui basent leurs relations sur un code d'honneur donc oral le code, pas d'écrits. et oui moins il y a de technos (jusqu'aux écrits ils vont loin) plus l'ethnie dure et surpasse les dingos. on pourrait faire pareil en france où l'ethnie a été stable jusqu'en 1960 à peu près, mais c'est fini, plus d'ethnie plus de nation plus de pays. sans ressources naturelles comme le pays des pachtoun on pourrait faire pareil ici, se débarasser de toute la quincaillerie inutile, plus de blog car plus besoin, tous à bosser dans les champs, mortalité qui va avec, confort qui va avec, mais bon au moins personne ne pourra nous virer et nous voler comme ça se passe maintenant. une ethnie comme les pachtoun, même en vitrifiant leur pays, il en restera assez, faut juste pas avoir peur de mourir pour les siens, les vrais siens, ceux du clan et de l'ethnie. je vois pas comment ça va arriver ... comment revenir à la france avant la république sans les nobles rois et autres connards ... mystère ...
Répondre