Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

TOUT CONTINU A BAIGNER !

17 Juillet 2019 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Actualités

"Pisque" on vous le dit.
Nouvelles du monde, d'ailleurs encourageante, "seulement", 770 000 morts du sida l'an dernier. Perso, j'aurais pensé que c'était très important, pas une très bonne nouvelle, mais je ne dois pas être à la page. C'est une pandémie, tenue en laisse POUR L'INSTANT, mais qui n'attend que l'occasion de flamber à nouveau. Et qui la trouvera. Un virus, ça n'est pas pressé, ça peut vivre des millions d'années en attente.

L'épidémie de fièvre Ebola fait encore parler d'elle. Elle a atteint une ville de 2 millions d'habitants, mais visiblement a été contrôlée. Bon, pour l'Afrique, le contrôle est quand même toujours très relatif.

Super bactérie mangeuse de chair aux USA, qui entraine des décès spectaculaires.

La faim dans le monde gagne du terrain pour la troisième année consécutive, nous dit on. Sans doute parce que c'est la "reprise" ? En réalité, on est sans doute bien loin d'une réalité explosive, balayée sous le tapis du politiquement correct. "La faim fait rage mais a disparu de l'agenda politique". Dans la même tranche de population, on voit des mal nourris obèses. Dans les 2 cas, tout indique  un problème alimentaire grave. Parce qu'on passera très vite des problèmes d'obésité, aux problèmes d'approvisionnements. En réalité, le seul remède à la faim et à l'obésité, c'est la fin du libre échange, et le retour de l'autonomie alimentaire, pays par pays. Une vision nettement plus réaliste de la situation est celle-ci :  "Aujourd’hui, 2 milliards de personnes sont en situation d’insécurité alimentaire et plus de 820 millions souffrent sévèrement de la faim". Donc, la faim concerne 2.8 milliards d'habitants, et l'obésité crée par une nourriture bon marché (pour les pauvres) concernait 2.2 milliards d'habitants. Mais c'est le même problème, sous un aspect différend. 5 sur 7 milliards, le monde n'est pas sorti de la grande famine de 2008, et là, il faut parler de grande famine, parce que c'est ce qui s'est réellement passé, une répétition de l'avenir, en plus grand et plus explosif. Et plus mortel.

On voit ici le contraste, symbolisé en France par Marseille. Une nette césure entre classes sociales, avec lieux de résidences séparés et une impossibilité d'une grande partie de la population d'accéder simplement à l'emploi.

Chose confirmée par une autre donnée, 44 % des français ne partiront pas en vacances, et sur le reste, 2/3 chez des amis, parent ou connaissances... Là, on peut observer une dynamique descendante, là aussi indexée sur les prix du pétrole et le coût des locations.

Pendant ce temps là, la gourmandise et la déprédation se laissait aller à un libre cours indécent. De Rugy démissionne. Le "représentant du peuple", en réalité, tenait plus de "Gala", que de banlieue... Mais à la lueur d'autres faits (Le forçant à participer à des banquets à l'insu de son plein gré, on aurait forcé De Rugy à se gaver de homards et de champagne ???), on se serait acharné sur ce pôvre hère. Pas étonnant qu'ils ne trouvent personne à LREM, ils échouent tous au test de QI : "Oh là là là là, 80 de QI ? Mais vous êtes trop intelligent, chez nous, il faut pas dépasser le 70 !"

Côté pauvres, GIFI a le vent en poupe et remplace Tati (en fermant quelques magasins, bien sûr), ce qui indique un tassement de gamme évident. Mais il faut reconnaitre un mérite à GIFI : quand j'ai des humeurs dépensières, je vais vite les calmer en les visitant. Voir un magasin GIFI, moi, ça me coupe mes envies d'achats. Donc, 100 magasins changeront d'enseigne, sauf le mythique, à Paris, 13 vont fermer, et 189 salariés vont aller se faire voir chez Paul (lemploi).

Il parait que les français n'ont aucune raison d'être GJ, qu'ils sont riches. que ma majorité fait partie des 10 % les plus riches au niveau mondial. On oublie simplement, que cette "richesse", est faite de dépenses de plus en plus contraintes. On augmente, un peu, chaque année, ces dépenses contraintes. A la fin, cela finit par ne plus laisser aucune marge de manoeuvre.

Début de livraisons des S400 à la Turquie, qui met le pays sur une voie de collision avec l'Otan et les USA, et de sa propre armée de l'air, américanisée jusqu'à la moëlle et dont le pouvoir se méfie terriblement.

Toujours au moyen orient, retour sur terre. Les gisements "géants" de gaz, finalement, auront beaucoup de chance s'ils arrivent à satisfaire les pays producteurs, et leurs voisins immédiats. L'export au loin, notamment pour l'Europe, c'est de la littérature, et de la marginalité, sinon à des prix tellement indécents que pas 1/10 de la population ne pourra s'en payer. De plus, 15 ans de production, ils n'auront même pas le temps de construire les infrastructures pour exporter au loin. Il a échappé à nos brillants cerveaux que la population avait énormément augmenté dans la région, qu'elle avait la capacité d'avaler la totalité de la production locale. De même south Pars North dome, même si l'on construit les gazoducs, ce qui nécessite 10 ans, tout sera consommé localement.

Christine Lagaffe est un choix catastrophique pour l'euro, nous dit on. En fait, il n'y a pas besoin d'autre chose qu'une secrétaire, pour appuyer sur le bouton de l'imprimante. En gros, c'est tout ce qu'on va demander au directeur de la BCE. Plus ou moins fort, plus ou moins vite. Quand aux qualités intellectuelles de ladite, il y a belle lurette qu'elle s'est donnée la réputation d'une sotte sans cervelle. Après tout, pour accepter un pareille poste, à l'heure actuelle, il ne faut pas, là non plus, dépasser les 70 de QI.

En matière financière, on voit une autre dérive de la dette mondiale. Elle atteindrait 320 % du pib, à 246 000 milliards. En fait, on ne sait pas trop le vrai montant de la dette mondiale. L'information essentielle vient du fait que cela voudrait dire qu'on a un pib de moins de 80 000 milliards de $. D'ailleurs on voit sur les 2 schémas du PIB mondial, une invraisemblance.

Donc, visiblement, on a eu un simple rattrapage depuis 2008 qui se traduit par une envolée du pib de 15 000 à 20 000 milliards ? Invraisemblable...

 

On voit ici aussi, que même les chiffres faisandés du pib n'arrivent plus à être montés au cric. Et cela depuis plusieurs années. Sans doute 2008-2017 sont ils les derniers avatars d'une "comptabilité créative".

A tout seigneur tout honneur, "truck apocalypse" aux USA. Visiblement, c'est la débandade dans le transport routier, et la classe ouvrière qui y était recyclée.

Pour le 737 et boing boing, visiblement, c'est plié. A moins d'être gorgée de subventions, la firme est d'ores et déjà, condamnée. Elle n'arrivera pas à remonter la pente, et c'est bien fait. 48 milliards de confiture au cochon par les rachats d'actions, qu'on a voulu économiser en créant un avion au rabais.

"Le fait que les actionnaires de Boeing aient réclamé des bénéfices plus importants est l’une des principales raisons pour lesquelles la société a créé le 737 MAX en bricolant à partir de l’ancien 737 NG. Sinon elle aurait construit un avion à partir d’une feuille blanche comme prévu à l’origine. Les actionnaires ont gagné beaucoup d’argent lorsque Boeing a dépensé quelque 48 milliards de dollars en rachats d’actions. Ce n’est que justice qu’ils soient saignés maintenant pour résoudre les problèmes que leur cupidité a causés à l’origine. "

On voit le même problème que dans toutes les grandes entreprises US. Oubliant la règle d'or, qui voulait que le dividende, c'était si on pouvait, avec de petits montants, ils en ont fait une autre. Rockfeller, le créateur, lui, veillait à faire sortir le moins de liquidités possibles, préférant payer par des échanges de titres de la standard oil, qu'il créait à cette occasion. D'ailleurs, loin de racheter les actions, il préférait en créer en masse. Et les dits bénéficiaires de ces créations firent d'excellentes affaires.

80 % des commandes de boing boing sont civiles, et sur ces 80 %, 80 % sont des 737... Qu'on peut appeler les merdes volantes...

Pour conclure, le coup de ripolin qu'offrent les statistiques officielles, correctes politiquement parlant, masquent de plus en plus mal une réalité de plus en plus horrible.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Une précision : j'ai fait une blague sur la "remigration". Ce n'était que cela : une blague.<br /> ;-)<br /> <br /> L'Algérie est une pétaudière, un cauchemar. Et il vient s'ajouter, hélas, aux cauchemars qui s'abattent déjà sur la France...<br /> <br /> Mais bon, in fine, vous connaissez ma position... "rien à péter".<br /> <br /> Moi j'ai mis 10 000 bornes entre "ça" et.... moi.<br /> ;-)<br /> <br /> L'Algérie ?<br /> <br /> Vous allez en manger de plus en plus.<br /> <br /> Homard ou kébab ?<br /> <br /> Désolé, mais j'ai l'impression que je connais déjà la "fin du match" comme on dit...
Répondre
L
Alors c'est sûr que l'on ne voit pas la chose sous le même angle.<br /> Pour moi ce fait est moins un sujet de discussion qu'un sujet d'inquiétude, parce que quand les poubelles brûlent, c'est sous mes fenêtres.<br /> <br /> Le « foute » comme tu dis fait bien partie du soft power depuis des lustres, même s'il n'est pas le fond du problème en soi.<br /> Ce n'était pas le fond du problème non plus en Yougoslavie -vous savez, ce pays qui a disparu- en 1990.<br /> N'empêche que l'engrenage funeste a bien commencé dans les stades, et que certains acteurs à l'époque savaient très bien ce qu'ils faisaient.<br /> <br /> Quand elles menacent de faire déborder le vase, il y a des gouttes d'eau qui méritent d'être observées, surtout dans l'environnement de bêtise -nous sommes bien d'accord- qui entoure ce fait là.<br /> Mais je ne vais pas me branlotter non plus mille ans sur la dite goutte. Si ce n'est pas celle là , ce sera une autre (ci-après, très bon article de Yann, très lucide) :<br /> <br /> http://lebondosage.over-blog.fr/2019/07/en-marche-vers-une-dislocation-nationale.html
C
La Gaule.<br /> <br /> Si on veut vraiment parler de l'Algérie... la nomination d'un islamiste président de l'assemblée nationale me semble beaucoup plus importante que prouver la connerie footbalistique en déployant des moyens militaires pour transporter de demeurés (pire que chez nous)... pour une finale de foute.<br /> <br /> L'Algérie c'est "boum boum".<br /> <br /> On oublie que ISIS c'était de simples copieurs en Syrie.... Les Algériens ont vraiment innové... avec le FIS.<br /> <br /> Et le FIS et ses coupeurs de tête ça remonte au début des années 90 !<br /> <br /> L'Algérie c'est aussi ce shit hole qui ne produit rien, importe tout, et ne tient que par le pognon... des hydrocarbures. Qui un jour ne sera plus (voir Mer du nord).<br /> <br /> L'Algérie c'est aussi... un pays QUI VA A REBOURS de la transition démographique ! Vous savez le truc qu'on apprend au lycée... Eh ben non, ces gens nous la font à l'envers (on dit que c'est leur truc, remarquez...) !<br /> <br /> https://www.atlantico.fr/decryptage/3232081/natalite-en-algerie--pourquoi-la-transition-demographique-ne-s-est-pas-du-tout-passee-comme-on-s-y-attendait<br /> <br /> Bref, un pays totalement dysfonctionnel, pourri à la moëlle, avec une population jeune, dirigé par des pourris, travaillé au corps par des cinglés islamistes et qui par malheur a des liens historiques avec la France, et une très importante 5ème colonne, pardon, communauté algérienne en France.<br /> <br /> Bref il y a une chiée de sujets hyper explosifs et importants à discuter au sujet de l'Algérie... mais franchement la coupe de foute et son pont aérien... euh n'en est pas un.
Répondre
M
https://www.bfmtv.com/international/face-au-risque-de-meth-gators-des-policiers-americains-appellent-a-ne-pas-jeter-de-la-drogue-dans-les-toilettes-1732286.html
Répondre
M
Pour les natalistes (Les africains et les arabes par exemple), la faim c'est pas grave, la seule chose qui compte c'est l'augmentation de la population. Une population crevant de faim dans un équilibre malthusien, ça leur convient très bien. Donc en fait, pour eux, tout vas bien. Les cons, c'est ces experts de l'ONU, qui voient des problèmes là il n'y en a pas, et où il n'y en a jamais eu. Vouloir imposer notre mode de vie occidental aux pays en voie de "développement" (En voie de régression plutôt), c'est d'une stupidité sans nom.
Répondre
L
Des nouvelles du front : la bataille se prépare.<br /> <br /> https://strategika51.org/archives/64879<br /> <br /> Il semble aussi que Strategika ait quelques problèmes avec Anastasie.<br /> <br /> https://strategika51.org/archives/64919
Répondre
L
(j'ai bouffé la moitié de mon commentaire dans le copier/coller).<br /> <br /> ...L'Algérie s'est simplement donné les moyens de son objet et je garde l'impression que beaucoup jouent avec le feu dans cette histoire. <br /> Enfin ceux qui posent problème ici sont français et ils n'auront pas besoin de vol charter pour écumer nos boulevards.<br /> Tu le sais aussi bien que moi.
L
Ok, mais disons 500 supporteurs en moyenne par vol (puisqu'il n'y a pas que des cargos gros porteurs à 900 passagers de capacité), sur la base des 1398 vols de Berlin, cela ferait pas loin de 700 000 bonshommes dans les rues du Caire.<br /> <br /> Là c'est carrément le grand remplacement. Et tu les mettrais où dans le stade ?<br /> <br /> C'est vrai que Strategika est parfois parano mais cela ne n'en avait pas moins jamais été fait en Afrique pour une coupe de foot.<br /> <br /> Si j'ai tort -et je serai ravi d'avoir tort- je te le rappellerai.
C
28 avions ? <br /> <br /> Ca fait peur en effet.<br /> ;-)<br /> <br /> En 48/49 lors du blocus de Berlin, et le pont aérien subséquent :<br /> 1 398 vols, pour 12 849 tonnes de fret, en 24h, le 15 avril 1949... Selon wikiprout.<br /> <br /> Ca a quand même une autre gueule, non ?<br /> <br /> J'aime bien Strategika, mais de temps en temps, ça carbure un peu trop de la coiffe...<br /> <br /> Les Algériens sont simplement hyper bas de plafond, avec leur foot à la con.<br /> <br /> Bilan : ce sont les crapules du FLN et les milis qui se fendent la poire... Les millions de crétins préfèrent regarder le doigt du ballon.<br /> <br /> Grand bien leur fasse.<br /> <br /> Ca va durer quelques jours. S'ils gagnent la finale, ça durera une semaine voire un mois... Et ils auront le plaisir de foutre le feu au vilain pays ex colonisateur (qui ne réagira pas bien entendu, Moncon vibre dès qu'il est en présence d'un... "jeune"...).. Cadeau bonus.<br /> <br /> Et après ?<br /> <br /> Rien.<br /> <br /> Retour à leur vie de merde, à leurs islamistes de merde, leurs milis de merde, etc.<br /> <br /> Et la version "sud" du fameux "Liliane fais les valises" : "Vite un visa pour la Fraônce" !<br /> <br /> C'est Shithole Story comme dirait Donald.<br /> <br /> Bref, il n'y a rien de neuf ou de spécial à voir/détecter dans cette coupe de foute "africaine" : simplement une nouvelle illustration de la la bêtise abyssale du genre humain.
B
@ Patrick Reymond<br /> Dis tonton, c’est quoi la mégalomanie ? J’ai besoin d’un traitement. Viiiiiiite !<br /> J’ai posté sur ton blog le texte suivant :<br /> <br /> Je ne crois que modérément aux vertus de l'or du fait que sa valeur nécessite de gros efforts publicitaires pour être maintenue.<br /> Certes l'or est une matière qui a une valeur intrinsèque réelle mais sans commune mesure avec sa valeur subjective de monnaie.<br /> Je croirais beaucoup plus en l'argent dont la valeur industrielle du métal est proche de sa valeur monétaire, ce qui en diminue le risque spéculatif.<br /> Et puis je dis toujours qu'en cas de crise l'argent serait utile pour acheter du pain alors que l'or ayant trop de valeur ne pourrait servir qu'à acheter la boulangerie.<br /> <br /> Quelques heures plus tard, je consulte les cours des métaux et je constate que l’argent a flambé de 2% tandis que l’or a légèrement chuté dans le même temps.<br /> Deux phénomènes rarissimes. <br /> Les variations de l’argent se font par petites touches de 0,x pour cent presque jamais plus dans la même heure<br /> L’or et l’argent se suivent toujours à la hausse ou à la baisse, pas toujours dans les mêmes proportions mais pour ainsi dire jamais en opposition. <br /> Soit il y a une coïncidence entre la parution de mes propos et les événements boursiers rarissimes soit ton blog a une telle audience qu’il serait capable d’influencer les cours.<br /> J’attends ta conclusion.<br /> Si tu optes pour la deuxième solution pense à constituer une équipe avec Soros. Merci de m’y intégrer.<br /> NB en dépit de mes propos or-duriés j’accepte les rémunérations dans ce métal.
Répondre