Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BREXIT

27 Septembre 2019 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Politique

D'abord, il y a mise à l'heure des pendules. Le brexit ne sera pas une catastrophe, et certainement pas la catastrophe annoncée. Mais tant mieux, à force d'exagérer, ils dévaluent leur propre cause.
Et ceux qui veulent bloquer le Brexit, finalement, lassent. Le sentiment dominant, c'est d'y aller, sans finasser.
Pour ce qui est des droits de douane, on est dans l'ordre du ridicule. C'est selon les règles de  l'OMC, 3 %.

On voit aussi, raconter des salades. Les usines Jaguar qui s'arrêtent. Bien entendu, la chute du secteur industriel, c'est la faute du Brexit, mais pas du ralentissement global.

Le no deal ravagera donc, comme prévue, les zones les plus faibles.

Bien entendu, pas un mot sur la responsabilité allemande, qui est clairement établie : "Depuis le début du siècle, l’Allemagne n’a rien fait pour les autres économies de la zone euro" et pas davantage pour la Grande Bretagne...

L'Allemagne s'est servie et s'est goinfrée. Et meurt d'embonpoint. La Pologne, d'ailleurs, se verrait bien en train de lui faire les poches. Ce qui serait d'ailleurs, justice. Il faudrait sans doute créer un truc du genre "union européenne", pour résoudre à l'avance ce genre de problèmes. J'ai juste là ???

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
C´est la fete en Allemagne :

https://www.caradisiac.com/bmw-6000-licenciements-en-allemagne-178719.htm
https://www.lesechos.fr/industrie-services/automobile/lequipementier-allemand-continental-va-supprimer-8-de-ses-effectifs-1134741
https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/09/12/en-allemagne-le-retour-du-chomage-partiel-dans-l-industrie_5509469_3234.html
Répondre
F
Le brexit a-t-il été fabriqué et voulu par les lords pour justifier l'effondrement final de GB ? Et s'en sortir sans être incrminés (ni pendus) ? Pourquoi pas.
Quand aux schleus ... ben c'est tjrs naziland, rien ne change.
Répondre