Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

RELANCE RELANCE

28 Septembre 2019 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Energie, #Politique, #Economie

"Inde : " les analystes s’attendaient à ce qu’il entame un plan de relance pour mettre un terme à des problèmes persistants, comme la pauvreté du monde agricole et la réforme agraire." : Les analystes ne comprennent rien. Les "plans de relance", ça marchait au 20eme siècle, quand l'énergie était abondante, maintenant qu'elle se fait rare, ainsi que l'eau, ainsi que les terrains, ainsi que ... Maintenant, on est au 21ème siècle, dans l'anthropocène."

Contrairement à ce que pensent certains, je ne regarde le passé que pour extrapoler. Et ils ont largement raison pour d'autres choses. Personne ne réapprendra l'agriculture avant d'y être obligé, survie oblige.
Ce que j'ai appris du passé, c'est qu'à une époque, une relance, c'était facile. Il suffisait de produire plus, en masse.
Mais désormais, les chiffres de populations, les surfaces de villes, atteignent de telles superficies, de tels chiffres, que le passé est obsolète. Faire un lotissement supplémentaire, ça n'a pas de sens, ça ne se sent même pas, en chiffrage économique, mais beaucoup en nuisances supplémentaires...

Le surplus ajouté devient un poids, plus un entrainement.

De multiples exemples existent.
- Le transport aérien, par exemple. On part d'une courbe passée, et on extrapole. Mais les aéroports intéressants sont saturés, pendant que les vides restent vides et déficitaires.

- On n'investit pas là où il le faudrait, notamment dans le stockage de l'électricité, et la STEP. Là, ça serait utile. La croissance, comme observée en Chine, cela consiste à construire des centrales surnuméraires, qui flatte l'égo des politiques et des cercles patronaux, mais n'est d'aucune utilité réelle. En effet, qui dira qu'avec la STEP, pas loin de la moitié des centrales nucléaires françaises sont de trop ??? La STEP, c'est facile, aisé, on sait faire depuis 1890 et les sites sont légions, avec un impact minime (Dixit Lempérière). Simplement, on "investit", là où l'on a déjà investit il y a 50 ans. Voilà pourquoi des bredins voulaient un aéroport à Nantes.

- Si le rythme ralentit, l'activité décroche, et le rythme ne garantit plus rien. Simplement la course sur le tapis roulant, ne pas reculer. Là, on a entamé la phase de recul. Mais, intrinsèquement, ça n'a aucun intérêt de courir sur un tapis roulant.

- La base démographique de la croissance est sapée. Notamment en immobilier. Les vendeurs seront plus nombreux que les acheteurs, et les logements mal répartis. Trop abondant ici, défaillants là, avec le tort que là où c'est défaillant, la situation est ingérable. Les zones sont engorgées, et toute tentative pour désengorger se traduira par plus d'engorgement encore.

- En attendant, on appuie encore sur un accélérateur qui accélère de moins en moins. L'exemple du crédit immobilier, dont les taux ne cessent de baisser, contre la construction, qui ne peut même plus se maintenir.

- Trump n'est pas la cause de l'effondrement, mais un symptôme. Qui pourrait croire que les déficits extérieurs US puissent être éternels et toujours en croissance ? Qu'on veuille revenir en arrière, pour cause de MAGA, ou qu'on laisse se creuser le déficit, un jour où l'autre, il se contractera naturellement, faute de consommateur.

- Commerzbank veut virer un million de clients pas rentables. Là aussi, comment tordre le cou au liquide, si tous n'ont pas accès à un compte ? Et il y aura de plus en plus de clients "pas rentables", jusqu'à ce que la bancarisation redevienne ce qu'elle était en 1900.

- L'industrie de la fracturation a été une illusion, qui a permis de tirer un peu de pétrole extrême, pour faire croire au "rêve", encore un peu plus.

- Le combat perdu pour annuler le Brexit, est, de fait un combat pour sauver une union européenne perdue. En effet, sans Grande Bretagne, le budget est totalement déséquilibré, et personne ne voudra payer.

- "L'Express", s'aperçoit que des gens sont déjà touchés par la récession. Il a simplement oublié les 10 millions de pauvres, de gens au RSA et les chômeurs, qui eux, sont frappés de plein fouet par le choc pétrolier. Le mécanisme est simple. Il n'y a pas assez d'énergie pour donner du travail à tout le monde.

Les plans de relance, on a connu que ça depuis longtemps. Mais la relance, ça ne relance plus rien. 500 000 logements bâtis en 1960, cela voulait dire quelque chose, en qualité, en quantité, en services rendus. Aujourd'hui, l'amélioration, c'est le trait de crayon. Dans beaucoup d'endroits, la quantité nuit à la qualité.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
W
Vers «l'effondrement total de l'économie»


http://www.lessentiel.lu/fr/news/monde/story/vers-l-effondrement-total-de-l-economie-26837009
Répondre
V
Bidengate
https://www.youtube.com/watch?v=IoQOhWEu8bM

Trump destitué?
https://www.youtube.com/watch?v=ffLfQpA1pzY
Répondre
A
https://fr.investing.com/news/economy/effondrement-total-de-leconomie-mondiale-en-cas-de-guerre-arabie-saouditeiran-1915345
La peur change de camp...
Répondre
G
Savoureux : le Foch, porte-avion fourgué au Brésil en 2000 pour 12 M$, va finir à la casse après avoir coûté 100 m$ en réparations. En 17 ans d'activité, il n'a passé que 206 jours en mer, soit un taux de disponibilité de 3%.
https://www.zerohedge.com/economics/brazils-only-aircraft-carrier-auction-starting-bargian-12m
Répondre
M
On pourrais le transformer en porte-migrants.
A
"Mais les banques,comment vous dire,les mots me manquent";

https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2019/09/30/voici-pourquoi-vous-ne-devez-pas-laisser-votre-argent-dans-les-banques/#more-63887
Répondre
L
normal que les émergents boivent la tasse. Emprunter du dollar lorsqu'il est bas et devoir le rembourser lorsqu'il est haut sa fait un gros trou dans les caisses.
Répondre
W
Le garde du corps personnel du roi saoudien Salmane abattu par un de ses amis
https://www.ledauphine.com/france-monde/2019/09/29/le-garde-du-corps-personnel-du-roi-saoudien-salmane-abattu-par-un-de-ses-amis
Répondre
F
Avec la fin des fossiles, c'est une énorme restructuration des pouvoirs qui est en cours. en 2008 les contribuables ont sauvé les banques. elles ont continué à se gaver, alors la punition arrive, elles vont disparaitre, les banques d'affaire aussi. il en restera deux ou trois par pays sous contrôle total des bce et autres. Leur seule chance de survie, c'est de lever des armées de mercenaires pour buter le politiques et prendre le pouvoir. Si guerre civile il y a ce sera celle-la. les populations sont les variables d'ajustement, comme tjrs. Si tout tourne à la dictature féroce, à la propagande la plus débile, c'est pour le pouvoir. Je l'ai déjà dit, les politiques ont repris tout le pouvoir en 2008. Toute les débilités sur le climat ça sert qu'à enfumer les gens pour que les politiques organisent la débandade et garde leurs pouvoirs. Tout sera organisé sur le modèle des opérateurs telecom, deux ou trois par pays, licences d'état qui donc garde le pouvoir, prix administrés. La médecine est de plus en plus chere, c'est normal, car la vraie médecine c'est la prévention, et les cons qui vivent n'importe comment vont crever très vite. La vertu va faire un retour fracassant dans la vie des gens, et la vie luxueuese du péquin c'est fini. Actuellement les pouvoirs densifient les villes, c'est pour mieux contrôler les populations, ça veut dire qu'ils pensent pouvoir continuer à assurer le confort correct dans ces enclos à bétail. L'entassement va réduire les populations, les pénibles ne seront plus approvisionnés, et les fdo se font la main sur les gj en ce moment. et ça veut dire que les pouvoirs pensent que l'agriculture va pouvoir fournir les enclos à bétail. On verra ....

Au fait j'ai pensé à un truc l'autre jours en voyant attali, il avait dit dit qu'il savait qui serait la 1ere présidente de la france, et je me suis dit, ben c'est brigitte, genre gérence du merdeux pas fini. hihihihi
Répondre
L
Je suis assez d'accord avec ton analyse. Je pense aussi que c'est vers se genre de solution que nos élites nous dirige. Pour la nourriture pas de problème tout sera fabriqué en laboratoire ;))

De grande fourmilière ! Dans le cas ou il ne se tape pas sur la gueule avant.
W
notre amie Lagaffe ,pardon lagarde était plus maline avec sa" rilance"manque de pot comme le dit la chanson "y a plus de jus dans la lance"a Monsieur Keynes
Répondre