Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

PELE MELE SUR LE CHARBON

1 Décembre 2019 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Energie

- D'abord, on parle de "spirale de la mort", sur le charbon US. Mais avec une bonne raison, les gisements s'épuisent, et celui qui est en pleine forme, celui de la Powder river, est mal situé. Trop loin, il est grevé par les coûts de transports. Il vaut, au sortir de la mine, à peine 10 $ la tonne. Le transport triple le prix. Et il est sous bitumineux, utilisé pour l'emploi le plus basique, à savoir être brûlé dans les centrales thermiques.
Justement, cet emploi décroit, et se situe essentiellement dans l'est.
Cela explique en partie, les dépôts de bilan des firmes charbonnières, qui sont obligées de sabrer leurs dépenses, et notamment, celles qui permettent de continuer l'exploitation.

- La production de houille est aussi plombée dans son usage le plus noble (10 à 12 %), la métallurgie. La production d'acier baisse de manière significative.

- On voit aussi, le secteur fortement dépendant des oscillations de prix. Le charbon indonésien, lui aussi, "triomphant", se débat dans des problèmes de prix et de coûts.

- Un article déjà ancien (2018), Trump pourra t'il relancer le charbon US ? Compliqué. Quand disparait le débouché, on peut espérer, au plus, une consolidation. Construire une nouvelle centrale thermique, c'est long, et pour le moment, sans rentabilité. Celle déjà construites ne sont pas rentables.

- En Europe, le secteur charbonnier ne survit qu'avec des subventions, par peur des autorités politiques, sur l'impact économique de sa fin.

- Au Japon, l'effondrement du secteur nucléaire (et du fioul) a entrainé, le rebond de la production des centrales thermiques, et au gaz, et au charbon. Là aussi, on ne s'est pas posé la question de la consommation, sauf dans la période de panique suivant Fukushima, où la consommation s'était contractée de 30 %.

- Mondialement, la production d'électricité avec le charbon, une baisse de 3 % est plus inquiétante pour le secteur qu'il n'y parait. Globalement, c'est la non rentabilité et de l'extraction et de l'utilisation qui apparait.

- Le cours du charbon est désormais trop bas, pour le producteur, trop haut pour l'utilisateur.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
Trump: le coup fatal<br /> 1- Trump sauveur de l'Occident. 2- Destitution: notre analyse finalement confirmée, 3- Michelle Obama dans la course. <br /> <br /> https://www.youtube.com/watch?v=zxIwmSIBQEA
Répondre
B
Bruno Le Maire et le quotidien Le Parisien se rendent compte que les secteurs de l'automobile, de la banque-assurance et de la grande distribution sont en perte de vitesse :<br /> http://www.leparisien.fr/economie/automobile-grande-distribution-banque-alerte-rouge-sur-l-emploi-02-12-2019-8207475.php<br /> <br /> Quand ce type d'information est publiée à ce niveau là, c'est que les carottes sont cuites. Ces médias sont au bout de la chaîne de diffusion de l'information.<br /> <br /> Autre élément important dans cette annonce : la confirmation que Macron a définitivement mangé son pain blanc sur le plan économique.
Répondre
A
Je vous conseille de lire l'article sur Laurent Alexandre : « Les élites ne veulent pas partager l'intelligence »<br /> https://usbeketrica.com/article/laurent-alexandre-elites-ne-veulent-pas-partager-intelligence<br /> où il parle d'une société à 2 vitesses.<br /> <br /> çà me fait penser à la guerre civile américaine des années 1860 où le nord industriel (2eme vague de Toffler) a affronté le sud agricole (1ere vague de Toffler) et le nord industriel a gagné.<br /> https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_des_vagues_de_d%C3%A9veloppement
Répondre
A
1)<br /> Un politique raisonnable !<br /> <br /> Dans "ONPC", Vikash Dhorasoo explique pourquoi il veut l'annulation des JO 2024<br /> https://www.huffingtonpost.fr/entry/vikash-dhorasoo-jeux-olympiques-paris-2024_fr_5de3379de4b00149f7304cf2<br /> extrait :<br /> "En Seine-Saint-Denis, où sera installé le village olympique, les travaux d’aménagement des JO 2024 font grincer des dents. Des protestations s’élèvent contre le projet de village, qui promet de raser une zone accueillant plus d’une vingtaine d’entreprises, trois écoles, un hôtel, une résidence étudiante et un foyer de travailleurs étrangers."<br /> <br /> 2)<br /> <br /> Comment claquer du pognon, c'est gratuit c'est l'état qui paye, ou plutot le contribuable :<br /> 250 millions d'euros, une paille !<br /> <br /> Grand Paris : à Sevran, un parc de surf pour repriser la ville<br /> https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/11/30/grand-paris-a-sevran-un-parc-de-surf-pour-repriser-la-ville_6021123_3234.html<br /> <br /> Un projet inutile : la vague de surf de Sevran <br /> https://blogs.mediapart.fr/pierre-sassier/blog/030919/un-projet-inutile-la-vague-de-surf-de-sevran<br /> <br /> 3)<br /> <br /> La bombe des retraites françaises :<br /> Longue durée de vie et baisse du nombre de cotisants :<br /> <br /> Which Countries Offer The Longest Retirements<br /> https://www.zerohedge.com/economics/which-countries-offer-longest-retirements<br /> <br /> Français, vous allez aimer les champignons à la grecque jusqu'à en vomir.<br /> <br /> La faillite des retraites françaises pour le début des années 2030 est déjà acté pour moi avec un appauvrissement de la population française au cours des années 2020 comme la Grèce au cours des années 2010 :<br /> <br /> L’Essonne, éclaireur et révélateur de la faillite de la France<br /> https://la-chronique-agora.com/essonne-faillite-france/<br /> <br /> Que devez-vous craindre de la réforme des retraites ?<br /> https://la-chronique-agora.com/que-craindre-reforme-retraites/<br /> extrait ;<br /> "Un propos que l’on entend aussi de la bouche de la CFDT, Laurent Berger son secrétaire général aimant répéter à qui veut l’entendre que « notre système de retraite n’est pas, contrairement à ce que disent beaucoup d’observateurs, une difficulté financière lourde ».<br /> C’est évidemment un mensonge. Premièrement parce que la démographie est implacable : en 1960, on comptait quatre actifs cotisants pour un retraité ; en 2018, on n’en avait plus que 1,8. En 2050, selon le Conseil d’orientation des retraites, le rapport sera de 1,2 salarié cotisant pour un retraité. La dégradation de ce ratio ne peut que dégrader les comptes.<br /> <br /> Deuxièmement, l’Etat a plus de 4 200 Mds€ d’engagements hors bilan, ou de dette fantôme, dont la moitié est due au titre des retraites des fonctionnaires et de l’équilibre des régimes spéciaux qui ne sont pas provisionnés et n’apparaissent donc pas dans le budget général.<br /> <br /> Troisièmement, les retraites françaises coûtent cher, beaucoup plus cher que chez nos voisins. L’OCDE indique qu’en 2007, les dépenses publiques consacrées à la retraite représentaient 13% du PIB (en 2019, on doit être à 14%) contre 10,4% en Allemagne, 8,4% en Espagne, 6,6% au Royaume-Uni. Une question qui est étrangement (en fait, ce n’est pas du tout étrange) absente du débat actuel et sur laquelle nous reviendrons dans les prochaines semaines."<br /> <br /> <br /> Avec la robotisation, numerisation et automatisation en cours, le nombre de cotisants risque de baisser de manière critique. Or si on ne trouve pas de l'argent pour les usages utiles comme la formation des salariés à reconvertir, l'économie française va se dégrader encore.<br /> Les JO de Paris 2024 seront aussi amers dans le futur que ceux de 2000 l'ont été en gabegie pour les grecs dans la décennie qui a suivie.<br /> Je crains qu'il soit trop tard pour l'économie française et que les CSP+ risquent de quitter le navire qui coule pour d'autres cieux comme les marocains !<br /> <br /> Le Canada, nouvelle terre d'Eldorado pour les Marocains <br /> https://www.liberation.fr/planete/2019/11/30/le-canada-nouvelle-terre-d-eldorado-pour-les-marocains_1766347<br /> extrait :<br /> "Le Maroc a l’air stable pour l’instant, je ne lui donne pas dix ou quinze ans avant que ça pète. Il y a une grande frustration et aucune politique publique capable d’y répondre», disait celle qui envisage sérieusement avec son compagnon de s’installer au Canada.<br /> En ce qui concerne les motifs de départ du royaume, les agressions dans les rues, le climat social délétère mais aussi la cherté du système de santé et de l’école privée, devenue indispensable face à l’échec de l’éducation dans le public, reviennent souvent dans les discussions."<br /> <br /> => Les motifs de départ du Maroc pourraient aussi s'appliquer à la France actuelle. <br /> <br /> Pauvreté énorme en Russie, une médecin pense vendre un de ses reins :<br /> https://www.francetvinfo.fr/monde/russie/la-pauvrete-prend-des-proportions-alarmantes-en-russie_3060761.html <br /> <br /> @ Patrick REYMOND <br /> Un avis sur le sujet de la retraite ou sur la reconversion d'un secteur économique comme il me semble tu avais été comptable dans l'industrie (four industriel) ?
Répondre