Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

COURRIER DE LECTRICE...

8 Janvier 2020 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Actualités

Bonjour,

Euh... pour les femmes... ok! J'ai bien compris que sans Rambo, je ne vais pas m'en sortir...
(Rambo s'il est un personnage de BD, pardon, de film, le poilu survivant de 14 n'avait rien à lui envier, et ils étaient quelques millions).

Mais il me semble avoir lu quelque part que 30 à 40% de la nourriture vivrière est produite par...des femmes. Monsieur restant avec les copains à boire le thé... (Effectivement, le jardin était et est souvent la création des femmes -enfin, pas toutes-, pour ce qui est du thé, ou autre chose, en occident, c'est fortement contrebattu par la pression fiscale, et le fait qu'il faut rapporter de l'argent, depuis la création de l'impôt au XIV° siècle. Si le noble se contente de la corvée, le curé de la dime, pour le roi, il fallait de l'argent. Cela reste vrai dans les sociétés sans états organisés, l'Afrique noire, notamment, ainsi que le monde musulman.)

Pour les soins apportés aux gamins et aux vieux... en grande majorité ce sont les femmes qui les prodiguent... je bosse 60 heures semaine.... je m'occupe de ma fille, je gère l'intendance de la maison même si je suis épaulée par quelqu'un qui vient faire le gros du ménage et que mon mari s'y met... un peu. (je n'ai pas dit que la femme ne s'en occupait pas !)

Je me chauffe au bois! première levée, je m'y colle... entre 6h30 et 8h30... j'aurai déjà fait une machine, conduis ma fille au collège, fais les lits, ranger la table du petit déjeuner.. Evidemment maquillée et pomponnée... une petite journée de boulot plus tard, je rentre à 20 heures après avoir géré ma fille qui revient sur mon lieu de boulot, j'ai cette chance! comme je suis patron... j'ai le droit! je vous passe les détails de la soirée... bouffe, vérification des devoirs, relessive, (enfin, là, c'est surtout la machine à laver qui s'en occupe) vaisselle...

je m'informe (merci Patrick) et dodo...tard! Ma mère travaillait, ma grand-mère indépendante financièrement, mon arrière grand-mère de même et je peux même en dire autant de mon arrière-arrière grand-mère... (d'une manière générale, n'oubliez pas de me relire, j'ai écrit que les femmes ont travaillés de tous temps...)

Après, franchement dans mon entourage, je connais pas beaucoup de mecs qui savent manier la machette et la kalachnikov avec beaucoup dextérité. (On peut faire connaissance ??? Ou alors, faites du tourisme chez les cosaques.)

Un ou deux chasseurs... pour le reste, je ne suis pas sûre que je serai en sécurité. L'insécurité, elle sera pour tout le monde sauf si on s'appelle Ragnar et Lagartha... Relisez ce que j'ai écrit sur les poilus de 14. Les habitudes, mêmes assouplies et assoupies en 50 ans, reviennent vite. Bon, je vous autorise à m'appeler Ragnar (qui c'est qui m'a reconnu ?).

J'ai écrit longuement, sur la fausse libération, et sur le féminisme. Tout ce que vous dites, ça a été le lot des femmes depuis longtemps. Les bourgeoises de la révolution voulaient déjà leur émancipation, les femmes du peuple se contentaient d'une émancipation réelle bien plus terre à terre, le prix du pain par exemple.
Giscard n'a fait aucun cadeau, il a simplement chargé la mule. En 1970, un salaire masculin était absorbé à 50 % par les dépenses contraintes, aujourd'hui, c'est 70 % d'une double activité.

Avortement, pilule, travail féminin, tout cela a été dans l'optique de crâne d'oeuf, le meilleur moyen de faire passer la meilleure compagnie de l'homme de son "oppression", par son mari, à son oppression (réelle), par son patron. Il peut même, souvent, se taper un droit de cuissage, sans assumer les conséquences.

J'ai juste jusque là ???

Je  noterais aussi que quand le travail était pénible physiquement, les femmes n'y tenaient pas. On en a embauché dans les usines, mais elles y restaient peu. Seul le développement du tertiaire les a fait massivement rentrer dans la vie active.

Pour ce qui est de la famille, base de survie, avant, on parlait "d'alliance", entre un homme et une femme, et souvent, entre deux familles. Avoir des enfants, aussi, était la base de la survie, à long terme. Quand un état s'écroule, ou devient un état failli, épargne, lois, tout disparait. Il ne reste que ça. Là rentre en jeu la filiation, et la formation du groupe. Certaines femmes avec 2 enfants se considèrent comme des lapines. Mais se contenter d'un ou deux, ça reste, dans une société non fossile, suicidaire.

Donc, tout a été fait, non pour libérer, mais pour asservir et rendre dépendant d'une société qui peut collapser, à tout instant.

Comme je l'ai dit, ce n'est pas l'état qui empêche de rentrer chez vous, ce sont le père et les fils. On peut légiférer sans fin pour "libérer", les femmes, les enfants, les transgenres, les bis et les gays. Il reste que quand la société ne sera plus en mesure de les prendre en charge, ils mourront vite, les "libérés". Comme me l'avait dit un très vieux monsieur sur sa mère, comme elle était jolie et même très jolie, elle avait pu se remarier 4 fois (4 fois, elle était veuve de guerre), et donner à manger à ses enfants, de pères différents. Sinon, me disait il, elle ne s'en serait sans doute pas sortie... Et cela ne date que de l'entre deux guerres. Et d'un état providence moins généreux.

Cela dit, dans les années 1960, quand un notaire voyait un agriculteur se marier avec une fille disposant d'un cap d'aide comptable, il était assuré de voir l'exploitation perdurer. Un m'a même dit qu'après son mariage, les remontées de bretelles qu'il avait subi quand il avait l'envie déplacée "d'investir", dans du matériel neuf, l'avait préservé d'un endettement sans fin.

Je préfère voir l'homme et la femme comme complémentaires indispensables, que comme des égaux. Après, que des situations et des individus absurdes (LGBTQ-féministes) aient été permises par la société d'abondance fossile, c'est indéniable. Mais ce n'est pas perdurable. Du moins, pour l'écrasante majorité de la population...

Pour finir, je rappellerais le point de vue communiste (des grandes années), entre les droits réels, et les droits qui n'existent que sur le papier. Ceux là, les bourgeois n'en sont jamais avares... On peut même dire, que certains "droits", vous mènent tout droit vers un esclavage subtil.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Question réservée à Rose et Elisa;<br /> <br /> Ma femme avait demandé à notre fils pourquoi il ne participait pas à la corvée de vaisselle.<br /> Réponse de ce dernier : Les hommes n'ont pas la même fibre musculaire. La vaisselle, pour eux, est beaucoup trop difficile et doit être laissée aux femmes mieux adaptées à ce genre de Tâche.<br /> La question que je vous pose est la suivante :<br /> 1) Est-ce un prétexte fallacieux pour se soustraire à sa contribution ?<br /> 2) Est-ce de l'humour déplorable ?<br /> 3) Est-ce une réalité scientifique ?<br /> Je n'ai pas besoin de l'avis des mecs, ni de celui de ma femme que je connais déjà.
Répondre
A
Quelle majorité musulmane ? Celle inévitable dans une ou deux générations si l'on reste dans une manière de penser féminine ne concevant pas que la nécessité d'une guerre peut se concevoir ? Une manière de penser féminine qui empêche les hommes blancs de marquer leur territoire dans une alliance des féministes et des musulmans pour le plus grand bonheur des élites globalistes ? Pourvu que ça dure ou pourvu que les femmes retrouvent la raison et arrêtent de trahir leurs hommes et de les castrer ?<br /> <br /> Une femme n'a, sauf exception, pas sa place en politique à moins d'aller sur les champs de batailles, ce qui à tous les points de vue est ridicule. Le naufrage de l'Occident le prouve chaque jour. Pourquoi croyez-vous que les femmes ont obtenu le droit de vote ? Parce que c'est bien ? Parce qu'elles le méritent ? Qui serait au pouvoir sans les votes des femmes et des immigrés qui sont progressistes dans leur majorité (seule exception les femmes blanches en 2016 ayant voté pour Trump)?<br /> <br /> Il y aura retour de bâton. Que ce soit par l'Islam ou autre ou simplement effondrement. Ces bêtises n'auront eu qu'un temps. C'est contre-productif à l'échelle d'une société. A moins que le but n'ait toujours été que de nous détruire en utilisant nos propres femmes contre nous en leur montant le bourrichon.<br /> <br /> Mais au pire qu'elles se débrouillent et apprennent la chahada si elles pensent que c'est déjà plié et qu'on ne peut rien faire... Ma motivation de crever pour protéger le féminisme est proche de zéro. Ce n'est pas un projet d'avenir sérieux.<br /> <br /> https://www.zupimages.net/up/20/02/y3hz.png
R
Peut être ce garçon n'a pas eu une éducation qui lui a appris à respecter ses parents.<br /> Enfant des années 80 j ai par exemple toujours contribué aux tâches ménagères donc vos remarques et arguments bidons comme je l ai dit dans mon commentaire précedent les winners, les champions trouvent une excuse à leurs déviances morales.<br /> <br /> Dans un monde sans énergie à gaspiller il n y aura pas le luxe de gérer les "anormaux".<br /> Dans un monde européen à majorité musulman la condition féminine sera ce qu elle a toujours été pour cette culture c est à dire une ressource.<br /> <br /> C'est con mais c est comme ça, après libre à vous d"être dans le déni... mais bon ça passera
R
Disons que tant qu'on ne s'est pas pris le mur de la réalité tous les "winners" et "winneuses" vous sortent des arguments bidons.<br /> <br /> Une femme dans le monde d'après sera au mieux une mère, peut être une femme de compagnie, dans la majorité des cas une esclave sexuelle et une esclave tout cours ... comme dans la majorité de la population feminine mondiale.<br /> <br /> Demandez aux indiennes comment elle survivent en evitant les viols et en vendant leurs cheveux etc.<br /> <br /> Mais la majorité des hommes metrosexuels y passeront aussi.<br /> <br /> Bref, tant pis, l'addition il faut bien la payer un jour
Répondre
P
Merci Ragnar (et merci à votre lectrice) : j'ai adoré !<br /> <br /> Oui, c'est vrai les femmes en font trop. <br /> La lectrice se plaint de semaines de 60 heures ? Tiens moi aussi qui étais indépendant, j’étais plus régulièrement à 70 ou 75 heures par semaine.<br /> <br /> Elles en font trop c’est vrai ! ma douce (qui heureusement ne me lit jamais ici sinon elle se reconnaîtrait illico) en fait trop :<br /> - elle passe l’aspirateur 5 fois dans la semaine (mais il est vrai que je suis sale par nature). Si c’est moi qui le passe, elle est obligée de repasser par derrière parce que c’est mal fait. Une fois je l’ai passé à 11h et quand la femme de ménage est venue à 14 h elle lui a fait refaire.<br /> - elle rince à l’eau chaude les assiettes avant de les ranger dans le lave-vaisselle .<br /> - elle rince les bouteilles avant de les mettre dans notre poubelle à verre (ça pourrait puer)<br /> - quand elle vide les cendres du poële (d’hab c’est mon boulot) elle passe soigneusement l’aspirateur partout à l’intérieur de l’âtre, avant qu’on recharge en bois.<br /> C’est sûr qu’elles ont bcp à faire (mais c’est à cause de nous les mecs)
Répondre
M
Tout bien !<br /> <br /> <br /> Sauf pour ce qui est d'aller chercher la définition sur internet du mot "Argutie", et de faire un vulgaire copier coller à partir du travail d'un homme !!<br /> <br /> Une honte.<br /> <br /> Je vous recommande le site de Larousse et pas celui de "l'Internaute", qui est une brocante plus qu'un dictionnaire.
E
C'est vrai qu'on fait tout bien!;)
M
Ne rentrez pas dans ce jeu là Pat'.<br /> <br /> C'est des arguties sans intérêt, Madame ne ne voyant dans la généralité que son cas particulier, alors que les problèmes que vous évoquez dépassent les sexes, les races et les confessions.... Mais encore fallait-il le comprendre.<br /> <br /> Quel sera le sort des philatélistes lors de l’Armageddon financier ? Hein?
Répondre
S
@Rose<br /> Moi aussi j'aime ma tronçonneuse ; et si ton homme n'a pas trop d'idées sur l'utilité du beurre je me permet une petite suggestion: https://cl.buscafs.com/www.metatube.com/public/uploads/videos/230110_mp4.mp4
E
Pfff.... arguties sans intérêt... Certes... dites plutôt propos sans intérêt.<br /> Arguties: argument marqué par une subtilité excessive.<br /> visiblement, je n'ai pas le niveau. je n'arrive pas à me dégager de mon cas particulier!<br /> @ Patrick.... Alliance, partenaire... cela me va très bien et je suis entièrement d'accord avec vous. J'aime ma machine à laver et mon homme adore sa tronçonneuse (c'est plus facile!) ...j'ai besoin de mon Ragnar pour rentrer le bois et lui, a besoin de moi pour trouver le beurre dans le frigo... Sur ce, Je retourne à la cuisine ;)