Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LOCALISM IN USA... OU GUERRE CIVILE 2.0 ?

3 Janvier 2020 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Actualités

Le "localisme" en 2020 ou villes sanctuaires, concept démocrate crée pour protéger les migrants, est renversé de plus en plus par les partisans des armes à feu, qui protègent le second amendement (le droit de posséder les armes).

Faut il rappeler que la genèse du droit des armes vient de la société aristocratique qui la réservait aux nobles et aux soldats, avec le but évident de pouvoir écraser les révoltes populaires facilement. Cela résout le problème des révoltes, mais pas des révolutions, car alors, toutes les digues cèdent en même temps.
Pour les armes à feu, l'interdiction au Royaume Uni a déclenché une forte hausse de la délinquance, et la violence par armes s'est déplacées là-bas du côté des armes blanches, à tel point que certains proposent d'encadrer la vente des couteaux.

Mais ils ne vont pas assez loin. Dans l'Angleterre du XVIII° siècle, commettre le moindre délit avec arme, entrainait la peine de mort.

On peut constater donc, que trois états en entier sont des sanctuaires du deuxième amendement, et certains, comme la Virginie, Nouveau Mexique, l'Illinois, le Nevada et l'Oregon sont largement recouverts de sanctuaires, tout en ne l'étant pas totalement. Sans doute, si certains états n'en ont aucun, c'est aussi que les détenteurs ne s'y sentent pas menacés.
Le divorce est éclatant en Virginie, entre les comtés ruraux, et les grandes villes.

On voit aussi, se constituer des milices de désarmement (avec la  caution de l'ONU of course), pour mater les gueux.
J'oubliais : si les révolutionnaires français n'ont pas mis le port et la détention d'armes dans la déclaration des droits de l'homme, c'est que pour eux, c'était évident.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
K
Bonne année à tous. Enfin je veux dire préparez les bières et les caouhètes, ça va valser.<br /> Les ricains sont aux takets, ils buttent Soleimani et les Virginiens se souviennent de leur glorieux passé avec le général Lee.<br /> La guerre ou les tensions avec l'Iran serviront elles à cacher les grosses divisions internes.<br /> <br /> Putain on va regretter les années 80, et la menace des pershings c'était de la pisse pour puceau de première communion.
Répondre