Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BLACK LIVES DON'T COUNT

10 Juin 2020 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Actualités

BLM et les antifa sont des trous de je vous dirais pas quoi.
Ils veulent protester ? Qu'ils aillent à Chicago, où le massacre de la Saint Valentin, oh combien célèbre, vire au fait divers banal, sans importance.

23 morts dans les quartiers noirs de Chicago, sans doute plus de 100 blessés en 48 heures, les gangsters ont remplacés avantageusement les pistolets mitrailleurs Thomson, par des AK 47.
Pour la maire, ça fait partie des choses normales visiblement, pas de quoi faire un entrefilet dans le WAPO. Des négros qui se tuent, comme dirait toute la distribution -noire- de "The Wire", il n'y a pas de quoi en faire un plat... D'ailleurs, je crois que dans ce cadre là, si quelqu'un prononçait les mots politiquement corrects "africains américains", ça les feraient rire...

Dans "the good fight", par contre, le cabinet "afro-américain", vit un psychodrame. L'associé principal (un noir) a fait une citation, où le mot en "N..." est cité... Abysses entre la rue, et le politiquement correct bourgeois de gens se prétendant choqués et traumatisés par un mot et qui leur vaut une séance très chiante de lavage de cerveau, pardon, de rééducation stalinienne...

Bon, visiblement, les courageux antifa et BLM choisissent soigneusement les endroits où ils vont casser !

A savoir :

- pas les endroits où il y a des gangs armés jusqu'aux dents et qui dégommeront tout ce qui viendra manifester,

- pas les endroits où il des milices de protection qui auront, elles aussi, tendance à pratiquer une conception large de l'autodéfense. Ni même les endroits où il n'y a que les shériffs habités par les mêmes valeurs.

- par contre, les villes démocrates, de préférence, où l'application de la loi sera inexistante, et donc, où ils pourront piller, tuer, violer, sans avoir de réactions des autorités, seront le lieu privilégié de leurs exploits...

En Grande Bretagne, la statue d'un négrier vient d'être démontée, là aussi, grande démonstration de courage... En oubliant, bien sûr que la Grande Bretagne, a principalement déporté des blancs, des irlandais, des écossais, et les pauvres anglais... L'immigration forcée était une manière de remplir à bon compte les cales des navires avec une marchandise qui rapportait gros, ne coûtait rien, ou presque, et qui tentait de résoudre les problèmes de surpopulation carcérale, que ni les épidémies, ni le bourreau surmené, n'arrivaient à résoudre...

Les irlandais aiment à dire que la voie maritime vers l'Irlande est un cimetière.

Article de PCR : "Can We Survive Our Collective Stupidity?" Enfin, à la stupidité agressive de certains...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
K
'Autand en emporte le vent' enlevé du site HBO pour être un film raciste. Des esclaves qui reste avec leur maitre à la fin de la guerre.<br /> Sauf que la 1er actrice noire à avoir obtenu un oscar est l'actrice qui joue mama dans le film.<br /> Bientôt ils vont bruler les livres, j'en suis sûr. <br /> Hattie McDaniel est une actrice américaine, née le 10 juin 1895 à Wichita (Kansas) et morte le 26 octobre 1952 à Los Angeles. Elle est la première interprète afro-américaine à recevoir un Oscar.<br /> https://fr.wikipedia.org/wiki/Hattie_McDaniel<br /> <br /> Nous sommes dans un vrai rapport de force. Les antifa prennent comme exemple la révolution culturelle de mao. c'est pourquoi ils veulent tout détruire de l'ancien monde pour en créer un sans racisme, LGBT, sans frontière et sans police.<br /> Mao doit bien rigoler. Les similitudes sont quand même troublante.<br /> https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9volution_culturelle
Répondre
D
Rien à voir avec le sujet en lui-même, je voulais revenir sur ce que vous aviez souligné au tout début du confinement, sur la distinction entre les gens réellement utiles à la société et ceux dont l'absence n'empêchait manifestement pas le pays de continuer à tourner pour les choses essentielles, plus ou moins inutiles.<br /> <br /> Certains, dont moi, ont pris l'habitude de longue date de ne pas laisser traîner ses traces partout où nous pouvons nous exprimer sur tel ou tel sujet vu nos avis dissonants par rapport à la majorité. J'évite, aussi, de discuter de sujets touchant de trop près à mon employeur. Du coup, quand je m'exprime sur les "réseaux sociaux", je le fais de manière anonyme, et peu importe à la limite si je le fais pendant mes heures de travail.<br /> <br /> (je travaille sur de gros volumes de données que je suis amené à expertiser, impossible de faire cela à la main, donc il faut avoir des compétences en programmation, ça tombe bien, j'en ai, du coup, ce n'est pas que je glande, c'est que je vais vite, d'autant que j'ai une formation d"ingénieur et que j'occupe un poste plutôt considéré comme un poste de technicien, avec une rémunération de technicien, mais avec enfin la garantie de l'emploi, bref)<br /> <br /> Tout ce blabla pour en arriver au coeur du sujet. Les éminences de l'Inserm se sont lancées depuis les débuts du confinement dans une croisade contre le professeur Raoult sur ces fameux réseaux sociaux Mais comme ils n'ont jamais ressenti la nécessité de faire attention à leurs paroles, non seulement ils s'expriment sans dissimuler leur identité, mais en plus ils s'expriment sur un sujet qui pour eux est d'ordre professionnel, mais en dans des termes qui eux n'ont rien de professionnel, et ils y passent leurs journées entières. Bien entendu, la plupart des gens pourraient bien créer leurs propres fils Twitter pour s'y épancher tout leur saoul que personne ne les entendrait. Dans le cas des chercheurs de l'Inserm et leurs quelques centaines d'abonnés vs des centaines de milliers pour le professeur Raoult, certains ont jugé que ce serait une bonne idée de troller les fils lancés par le professeur Raoult (et sur lesquels il n'interviendra jamais, il doit lancer 1 ou 2 fils par semaine, pour déposer sa dernière intervention Youtube, et cela s'arrête là).<br /> <br /> Nous avons donc des gens qui<br /> - Montrent qu'ils n'ont pas grand chose à faire de la journée alors qu'ils sont censés être très bien payés pour mener des tâches importantes requérant de l'attention, incompatibles avec leur frénésie de gazouillis<br /> - S'épanchent de manière manquant totalement de professionnalisme, marqué par le mépris, l'invective, la grossièreté, de manière incroyablement puérile ce qui pourrait valoir à n'importe qui un licenciement si cela devait venir aux oreilles de son employeur<br /> - Impliquent directement leur employeur l'Inserm puisque travaillant dans le domaine de la santé et s'exprimant sur un sujet d'ordre médical (le traitement à l'hydroxychloroquine)<br /> - Démontrent le peu de cas que leur employeur fait des questions d'ordre éthique les plus basiques qui soient : s'exprimer de manière pondérée (le devoir de réserve n'est rien d'autre que cela) en dosant soigneusement la fréquence de ses prises de parole, et si pas montrer qu'ils travaillent, du moins éviter de faire bruyamment savoir qu'ils n'ont rien à faire, et ce que les résultats soient atteints ou non comme l'un d'entre eux a pu dire (typiquement, aucun employé ayant des horaires de bureau n'a le droit de rentrer chez lui une fois traitée la pile de dossiers de la journée !)<br /> <br /> Merci donc à eux de contribuer à faire savoir aussi bruyamment qu'ils n'ont rien à faire de leurs journées qu'ils occupent dans une croisade contre le traitement à l'hydroxychloroquine sur fond de guerre des tranchées entre l'IHU et l'Inserm qui voudrait bien assurer le contrôle total de la recherche médicale française, ce qui pourrait finir par poser la question de la part de responsabilité de l'Inserm dans le traitement de la crise du coronavirus...
Répondre
G
Seattle, dans l’État de Washington , avec les sièges sociaux de Microsoft et d’Amazon, se soulève contre les politiciens et fonctionnaires corrompus (photos vidéos)<br /> <br /> https://colonelcassad.livejournal.com/5935105.html<br /> <br /> В Сиэтле протестующие при помощи одного из членов городского совета захватили мэрию и потребовали немедленной отставки мэра.<br /> Некая Кшама Савант заявила, что город должен увидеть подлинное лицо восстания, которое направлено против корпоративных политиков и продажных чиновников.<br /> Также протестующие требуют распустить полицейский департамент Сиэтла и создать новую систему общественной безопасности.<br /> Активисты также заявляют, что центр Сиэтла является автономной зоной свободной от расизма, белого супрематизма и угнетения.<br /> <br /> À Seattle, des manifestants, avec l'aide d'un membre du conseil municipal, ont capturé l'hôtel de ville et ont demandé la démission immédiate du maire.<br /> Certains Kshama Savant a déclaré que la ville devrait voir le vrai visage du soulèvement, qui est dirigé contre les politiciens d'entreprise et les fonctionnaires corrompus.<br /> De plus, les manifestants demandent la dissolution du département de police de Seattle et la création d'un nouveau système de sécurité publique.<br /> Les militants affirment également que le centre de Seattle est une zone autonome exempte de racisme, de suprématisme blanc et d'oppression.<br /> <br /> Protesters pack into Seattle City Hall<br /> <br /> https://www.youtube.com/watch?time_continue=92&v=HVHIBL2wqyI&feature=emb_logo<br /> <br /> Police move barricades in Seattle's Capitol Hill neighborhood<br /> <br /> https://www.youtube.com/watch?time_continue=18&v=CXL16NIswFE&feature=emb_logo<br /> <br /> Seattle protesters bring demonstration inside City Hall<br /> <br /> https://www.youtube.com/watch?time_continue=212&v=WiHMZ0yMp40&feature=emb_logo
Répondre
B
Encore une ville Démocrates touchée.
L
Je pense que les occidentaux ne passeront pas le siècle. Trop de sida mental. SMEM, le sida mental en marche. Veautez pour nous.
Répondre
C
Dans la série édification des masses populaires... une séquence étonnante : un philosophe de bac à sable, BHL version 2.0, qui devient dingue, littéralement dingue, en parlant de Raoult.<br /> <br /> Il le traite de "charlatan", et parle de "poudre de perlimpin" et de "pastille Valda" pour la chloroquine.<br /> <br /> https://twitter.com/CNEWS/status/1270360613500354560<br /> <br /> Vraiment surprenant.<br /> <br /> Il faudrait s'interroger sur ses motivations (?) pour laisser ainsi éclater sa haine recuite, en public, de cette façon...<br /> <br /> Buzyn est sa maman ? Et Yves Levy son papa ?<br /> <br /> La covidémence peut-être ? Une infection grâtinée couillonavirale ?<br /> <br /> Ou bien la frustration d'être écrasé par la brillance d'un tiers, qui met en lumière sa propre neuneuitude ?
Répondre
L
Un pharmacien de sa rue -il s'appelle Levy aussi- lui a refilé un jour une boîte de Valda à la place d'une de Viagra.<br /> C'était moins cher et il a rien vu. <br /> Depuis il l'a mauvaise (surtout que c'était pour une lecture privée de son dernier bouquin avec Ségolène).<br /> La vérité si je mens.
L
Florian Philippot sur France Info TV (Crise, Léonarda, Castaner, Frexit, Ingénierie sociale,...) - YouTube<br /> https://m.youtube.com/watch?v=-gBRZTmPpS8<br /> <br /> Rien à dire. C'est plié en six minutes. <br /> Le journaleux, qui a l'air d'un vendeur d'articles funéraires sympa, ne peut que disparaître dans son petit trou. <br /> <br /> Short, fast and tight, comme l'on dit en bon rock 'n roll franchouillard normand. <br /> <br /> https://m.youtube.com/watch?v=Wyb1E7UlvFU
Répondre
F
la réalité de ce qu'il se passe aux usa ...<br /> https://twitter.com/MarkHiggie1/status/1269301655658512384
Répondre
H
J'ai lu les commentaires sous la vidéo, pour être sûr que ce soit bien Minneapolis. Le maire de la ville a de la chance de ne pas être japonais, parce qu'un Japonais se serait fait Hara-Kiri après un échec pareil.