Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

TARTUFFERIE ET LUTTE DES CLASSES...

2 Juillet 2020 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Actualités, #Politique

Dans la CHAP CHOZ de Seattle, on pouvait tuer, piller, violer, c'était sans importance. Mais attaquer la maison à 7 millions de $ de la maire, ultra-libérale progressiste en diable, c'était la goutte d'eau qui mit le feu aux poudres, et les forces de l'ordre, subitement, trouvèrent l'énergie d'aller nettoyer, vite fait, cette zone "d'amour et de paix".

Les hyperprogressistes de Minneapolis, destructeurs de police, la mobilise pour les protéger.

A Los Angeles, même profil, les hyperprogressistes libéraux aussi, retrouvent l'usage de la police, pour protéger Beverley hills et ses godzillionnaires, notamment Jeff Bezos, lui aussi hyper progressiste libéral et sociétal, qui a vu une guillotine s'élever dans son jardin.

Ces petits cons de Black Lives Matter et d'Antifa veulent finir dans un sac poubelle, comme jadis leurs nettement plus glorieux prédécesseurs Martin Luther King, Blacks panthers, et Malcom X quand ils pensèrent à "élargir les luttes", et remettre en cause le système.

Quand à ceux qui croient diriger le mouvement, ils se trompent lourdement. Cette fois, les policiers ont encore obéi. Mais la prochaine ???

Agaga areuareu, connu sous le nom de Joe Biden, est tellement gâteux qu'on ne le sort plus, et officiellement, il caracole dans les sondages. Pour lui, 120 millions d'USaméricains sont morts du coronavirus et 150 par armes à feu. (Côté démocrate, on botte en touche en disant que les 2 sont également gâteux)... Il fallait lui dire que "the walking dead", ce n'était pas les actualités, mais une série télévisée. Enfin, pas encore.
Parce que quand les déplorables se seront transformés en coupeurs de routes, ça risque d'être le cas.

« Dans de telles circonstances, le problème racial dans la société américaine n'a tout simplement pas de solution, mais formellement au niveau de la loi et de l’idéologie libérale officielle, tout est déjà résolu. Par conséquent, la vague actuelle de protestations afro-américaines soulève des questions plus profondes auxquelles il n'y a pas de réponse. La seule réponse proportionnée serait la destruction des États-Unis. Mais c’est, en un sens, l’issue logique de la guerre civile qui se profile à l’horizon. »

Effectivement, le problème de la société US remonte loin. Prenez le système éducatif. On passe à l'ancienneté, surtout si on appartient à une "minorité opprimée", histoire de ne pas traumatiser qui que ce soit en ayant des demandes abjectes de résultats. Donc, le très riche fait appel à son matelas de connaissances pour intégrer ses enfants, même si un connard fini (c'est souvent le cas), le black se voit attribuer un diplôme que tout le monde voit donner par un distributeur automatique, et pour ceux qui s'en sortent bien, c'est dans le cadre des marchés captifs, attribués à ces "minorités défavorisées", où son rôle se limite souvent à celui de prête nom. J'ai juste là ???

Bref, le diplômé noir, est jugé comme totalement incompétent. Le diplômé blanc, qui n'appartient pas à la classe dirigeante a un avenir tout tracé, pour rentrer dans la police. Le noir des quartiers défavorisés, lui, n'a pas cette option. Comme il faut un casier judiciaire vierge, ça pose un problème considérable. C'est pas souvent le cas.

Sans doute, le ratio donné par Martin Luther King en 1961 à Saint Louis : 10 % de noirs, 58 % de la délinquance, ne doit pas être franchement différent. Ou à peine.

Pour le blanc qui n'appartient pas à une catégorie favorisé, il est pris entre les quotas et son absence de relations...

La colique des voyages, les déplacements des progressistes ont multipliés les cas de coronavirus aux USA. Bizarrement, les dits progressistes ont oubliés leurs si chères villes multi-culturelles si enrichissantes, pour retourner chez les ploucs déplorables.

Le problème, donc, reste entier. le prix du pétrole n'est pas assez cher pour ses producteurs (Faillite du pétrole de schiste et notamment de chesapeake energy).

Visiblement, le tourisme de masse vient de disparaitre. L'importance de l'épidémie de coronavirus aux USA est directement liée à l'importance des transports aériens/routiers.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Un enjeu culturel mondial (et un enjeu quasiment géostratégique actuellement) est la volonté du Sultan de remettre au culte musulman la basilique Sainte Sophie : ça se joue en ce moment.<br /> https://www.lefigaro.fr/international/musee-ou-mosquee-la-turquie-se-prononce-sur-l-avenir-de-sainte-sophie-20200702 <br /> <br /> Cela se traduirait par une moindre accessibilité aux touristes (pas bien grave) <br /> mais inaccessibilité (pour ceux qui connaissent les lieux) des tribunes et de leurs inestimables mosaïques.<br /> <br /> Dans un deuxième temps, il faudra effacer toutes ces figures dorées, abominablement condamnées par les iconoclastes muslims.<br /> Ils oublient, ces érudits à oeillères, que Sainte Sophie a été le modèle d'architecture repris pour toutes les mosquées turques (système des grandes coupoles) et que l'histoire des hommes et des civilisations n'a pas commencé quelque part au VIème siècle (selon le calendrier des kouffars) dans les sables de l'arabie heureuse !<br /> C'est fou comme j'ai envie de refaire du tourisme en Turquie !<br /> et c'est fou comme j'ai hâte que la Turquie intègre l'UE ! (non, là j'attige !)
Répondre
L
Tiens voila un gugusse qui était parti saloper en avion pour faire le guignol à Istanbul !