Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

REVENIR AU MONDE D'AVANT...

17 Août 2020 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Actualités, #transport aérien

" Cet épisode est illustratif d'une réalité : dans le monde fini, aucun flux physique (et le transport aérien en est un) ne peut croître indéfiniment. Si ce n'est pas nous qui gérons la fin de la croissance, cette dernière arrivera à cause d'un événement qui ne dépendra pas de notre volonté. Le covid est un exemple (parmi beaucoup d'autres possibilités) d'une telle évolution involontaire.... "

Source : Jancovici sur face de bouc.

Pour la majorité des gens, gros-gens comme devant, (là, je suis fier de mon jeu de mots), le retour "à la normale", c'est les vacances aux Maldives, avec un voyage court, disons, de 2 jours, mais vécu comme interminable. Et comme un sacrifice digne des souffrances du Christ.

En réalité, le retour à la normale, c'est, si on a de la chance (peu probable), le retour à 1820-1840. Pourquoi cette période ? Parce que la totalité de royaume de France s'est aligné sur un modèle de développement, celui décrit 250 ans plus tôt, par Olivier de Serres et une utilisation rationnelle et une exploitation efficace des sols et de l'économie paysanne.
Evidemment, la plupart des gens, surtout à "gôche", et dans le "corporate power", regarderont cette vérité avec effarement.

Il reste que l'événement imprévu de Jancovici, à mon avis tout à fait prévu et prévisible, le coronavirus, s'il s'apparente à une tentative de contrôle total de la part du corporate power, a oublié une petite chose.
C'est une crise à double face, comme celle du Dieu Janus.

L'effondrement d'un pib fictif, surtout dans le premier cercle impérial, les USA, et dans le deuxième, les pays satellites d'Europe occidentale, et d'Asie, comme le Japon, la Corée, Taïwan, rend la décision terriblement incertaine.
Aux USA, le corporate veut persuader ses employés blancs qu'ils sont racistes, par des cours de rééducations dignes du stalinisme et du maoïsme. Il leur a échappé aussi, qu'à part de jeunes connards qui marchent dans le truc, la plupart vivent cela comme un bourrage de crâne répulsif. Sans compter tous ceux qui diront : "Vous dites que je suis raciste ? Vous dites ça pour me faire plaisir ???"

Sans compter que d'une manière générale, si on prend en compte comme sondage, les ventes d'armes aux USA, le deuxième amendement est plébiscité, et que désormais, tout le monde prendra en compte l'éventualité d'un effondrement de l'état et de sa police, comme une possibilité bien tangible. Et que ce qui défend l'entrée de la maison, c'est l'homme et ses fils.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Le Parisien publie ce matin le portrait de l'une des victimes de l'attaque au Niger. Je vous laisse le découvrir. Il est très parlant.
https://www.leparisien.fr/faits-divers/attaque-au-niger-son-ambition-etait-de-devenir-diplomate-raconte-la-mere-d-une-victime-19-08-2020-8369862.php
Répondre
N
je lève ma tasse de café en l'hommage à Monsieur Pierre Boulle.
P
la résolution des conflits ? Simple. C'est quand l'adversaire est mort. Je vais proposer un stage coûteux à Baltimore.
H
@ nobody

Tout ça me conforte dans mon idée que nous assistons à la fin d'une religion, la religion du progrès. Tout devait aller sans cesse pour le mieux : pouvoir d'achat en hausse perpétuelle, plus de liberté, plus d'éducation, des vies plus longues avec plus de confort matériel, une meilleure santé, les voyages en avion à prix réduit, etc. À l'infini, ou en tout cas vers un optimum digne d'un roman de science-fiction. En prime, le savoir universel à portée de clavier, avec Internet. C'était ça la religion du progrès. Elle vidait les églises mais remplissait les magasins.

Les plus réellement intelligents d'entre nous ont remarqué depuis longtemps que cette religion reposait in fine sur l'abondance du pétrole, une ressource non-renouvelable, et que dans le meilleur des cas, les substituts (nucléaire, solaire...) permettraient tout juste d'adoucir la chute. Ils pourraient, peut-être, sauver la civilisation, et encore pas pour tout le monde, mais surement pas préserver notre niveau de vie.

Nous vivons un bouleversement de nature religieuse analogue à celui que l'Empire Romain a vécu quand il est passé du paganisme au christianisme, ce qui a pris du temps et n'a pas été sans convulsions (et il n'est pas anodin qu'il soit arrivé au moment de la chute de l'empire).

C'est plus confortable de croire que la terre est plate que de se dire que l'on retourne à la norme pré-industrielle : des régimes politiques oppressifs, la pauvreté généralisée. Des vies violentes, brutales et brèves, comme disait le philosophe anglais Thomas Hobbes.

Encore les platistes sont-ils, de mon point de vue, de doux dingues. Le mouvement “woke” aux Etats-Unis, avec les antifas et BLM, m'inquiète bien davantage. Quant aux soi-disant “écolos” qui pensent que l'Occident peut accueillir un nombre illimité de migrants, je les mets dans le même sac. Derrière leurs délires, c'est tout simplement l'idée bizarre que si l'on est du côté des gentils contre les méchants racistes et autres “déplorables”, on en sera récompensé par une grande prospérité matérielle et la fraternité universelle.

Je sais, c'est con, mais c'est ce que pense Mme Duflot, ancienne ministre de Hollande, et beaucoup d'autres avec elle. Dans certains milieux, c'est même une idée qu'il vaut mieux ne pas critiquer trop directement.
Répondre
N
le soucis, c'est que les temps, les ères, s’accélèrent :

préhistoire ? des milliards d'années, 5 extinctions de masses, de la formation du monde, avec toute l’évolution qui nous caractérise à la forme actuelle...

antiquité, sociabilisation, système plus complexe, construction des bases des conventions humaines, sumériens, on saute dans le temps vers les helléniques, enchaîné avec rome qui débouche sur sa fin vers la validation monothéiste dans le monde et le début du moyen age...

on a une accélération constante, 1200 ans de moyen age, on arrive avec les grosses évolutions structurelles de la renaissance, qui dure grosso modo 3 siècles avant d'entrer dans l'ère moderne, on a passé les 300 ans de fulgurance du modernisme,
et la finalité, le transistor est inventé en 1947, en 2020 le monde est totalement numérique.

le problème c'est que les générations ne peuvent pas transmettre. il n'y a plus rien de valide entre un grand père né boomer en 1946 et le petit fils née en 2000.

ca dépasse la condition religieuse, ( c'est inclut, d’où les bougnoules qui deviennent tarés à la machette car y sont vraiment paumés, importés en europe, déracinés et un brin plus cons génétiquement ca n'aide pas )

en revanche, quand on arrive en butée, au delà de toute attente, si ca se tasse, le temps apaisera les choses, mais y en a pour un moment, car il faut que les vecteurs d'anciennes idéologies meurent pour faire place aux jeunes qui ont les nouvelles idées -( N.G. Roegen.)

le type qui a besoin de lire orlov pour comprendre qu'une société ca se constitue de l’économie pour les sousous dans la popoche, la culture pour les musées la radio et les médias, les mœurs c'est le social, le politique y a des gens qui font les lois, les truc que tu bouffes et que t’achètes c'est le commerce et que tout ca c'est lié et qui te sort une science de merde pour dire que quand un système complexe se dérégule toutes les pièces bougent dans le merdier, celui qui a besoin de lire ca pour le comprendre c'est vraiment un sacré con fini à la pisse. - je ne parle pas de culture, je parle de raisonnement cognitif.

la où je me positionne c'est dans une démarche d'apprentissage, pour repartir dans le temps, pour non pas être armé pour changer les choses, ni pour modifier mon point de vue pour ne plus dire monde de merde mais youpi tralala, mais simplement de chercher pourquoi ça merde. et pour ca y a un truc que PERSONNE a l’école n'a suivi, et je le regrette lourdement aujourd’hui : L'HISTOIRE.

et quand tu te documentes, par exemple, si l'enclosure anglais pour les moutons sous les tudors en 1500... ba.... après quand tu entends les gens parler de capitalisme, tu rigoles quoi... parce que ce sont des connards qui ne font que répéter le telex afp...

celui qui comme moi se documente sur l'enclosure, va comprendre qu'il y a un calque identique entre la privatisation des terrains pour l’élevage et la cartellisation des systèmes de production et de vente, totalement identique, à ce qui se passe en 1848 en silesie où les gens pètent les plombs sur les machines à tisser. et le calque est encore identique à l’usine [insérer conflit entreprise-salariés passé à la télé depuis que ca existe ] de nos jours.

lire les prospectivistes SF du XXeme aide à voir les trajectoires et où on en est aujourd’hui. lire asimov c'est une dinguerie aujourd'hui.

et le constat est NET. nous sommes au bout, il n'y a rien derrière. plus de croyance à quoi se rattacher pour supporter notre condition de vie existentielle, plus de travail pour monnayer sa force vive pour pouvoir vivre et prétendre à acquérir les biens que l'industrie produit en masse. il n'y a plus d'espoir sur la qualité de l'environnement entre le plastique en particule qui tombe en pluie sur toute la planète, les agent chimiques de la WW1 sur tout le pourtour atlantique qui se rependent lentement dans l'eau tuant régulièrement des dauphins et cie, 60% des gens qui se baignent dans l'atlantique ont le cancer et personne ne fait le rapprochement, l'info est fin de non recevoir - classée secret défense c'est un belge qui a sorti l'info en 2018, brunner en parle en 1972.... de l'autre coté le pacifique est irradié depuis bientôt 10 ans et on s'en branle aussi. ( lisez brunner, le troupeau aveugle, vous allez voir l'avenir comment il est vu niveau pollution, c'est pas triste surtout quand les 3 quarts ( le plus soft) sont déjà actés )

le rapport à la mort qui ô drame, est insurmontable, c'est inadmissible !! je m'insurge !!!
il n'y a rien de pire qu'un humain à qui l'on brise ses rêves d'infinité. le lâcher prise n'est pas enseigné car c'est contraire au commerce. ca ne s'acquiert qu'avec la vieillesse, or, ce n'est pas les vieux de 80 ans qui pose pb aujourd'hui, ils vont bientôt mourir, ce sont les actifs qui voient le temps restant et ne voient pas la finalité de l'effort et s'abrutissent pour ne pas avoir peur et s'interdisent d'y penser., ou comme les platistes, sont tellement K.O debout qu'ils s'inventent des combats, des complots, pour se sentir dans le contrôle.

si on commence à matérialiser des pensées pour quitter le monde ce n'est pas dans un désir de conquête, c'est une nécessité virologique de foutre le camp et trouver d'autres ôtes pour survivre quand on a flingué celui dans lequel on est car on ne veut pas changer le mode de vie que le progrès technique institutionnalise et qu'on suit par convention....qui fait vendre....

aujourd'hui la vitesse de la société est similaire à un objet qui avec la friction de l'air arrive au point de rupture et de désintégration. c'est de la physique, c'est exactement ce qu'il se passe. littéralement.

il est très difficile, demande bcp d'humilité, pour renoncer, par exemple pour moi quand je dis j'aime pas les nègres, certes, j'ai mes raisons, mais ca n'est pas source unique à focalisation totale des problèmes du monde. le dézoom à faire est tel que c'est vertigineux et inextricable de complexité, le moindre changement, la moindre loi, le moindre truc qui bouge et tout le système se réadapte.

lorsque on sonde le système avec, je l'estime, une profondeur certaine pour juger de son insolvabilité entropique, il devient évident que le modèle doit brûler, il faut tout exploser, il faut refaire une civilisation sur d'autres bases.

et c'est la raison inconsciente du pourquoi des séries comme walking dead fonctionnent. c'est la fantasmagorie d’être libre de flinguer celui qui fait chier le monde, d'avoir un monde simple, radical, neuf, qui libère la condition génétique animale de l'homme de ses conventions humaines qui l'entrave de tout au point de devenir cinglé.

le retours à la terre, l'exode urbaine, le bullshit job , le type qui plaque tout pour passer d'avocat à bordeaux à cordonnier sur l'ile d'aix, le type il la compris qu'une vie de merde over conventionnée rend cinglé, il préfère gagner moins, être heureux, laisser une trace physique de ce qu'il peut apporter au monde. comme maraîcher pour nourrir les autres, ou un travail manuel artisanal, qu'importe.

aujourd'hui des petites pédales comme squizzie et toute la clique de suceurs de queue sur youtube des trentenaires incapables de monter un meuble Ikea, ( donc encore moins démonter une palette et faire le meuble eux-mêmes, cela va de soi ) sans ikéa y vivent par terre. sans internet et faire mumuse à leurs jeux d'abrutis y sont rien. ca gagne des millions avec de l'advertising de produits majoritairement dématérialisés, du logiciel...
ils excellent à manier les outils du vide pour faire de l'argent, mais ne contribuent en rien à l'économie réelle. au bien être de l’espèce, de la collectivité. il ne font que divertir. le divertissement est de nos jours un business, une activité, ca en dit long sur l'état d'esprit de la société.

toi en face tu te lèves le matin tu fais ta vie proprement pour contribuer au système, tu ne gagneras jamais plus de 500.000€ au smic. en une vie de travail. le type en 1 année fiscale il a 2 millions...

les banques et les corporations rachètent leur actions et se font renflouer sans rembourser, on a dépassé le stade capitalistique de rémunération du risque de l'investissement, car le fric est imprimé en récompense d'une mauvaise gestion, cadeau, et on rince, toi tu te lèves le matin pour une vie pour 500k€

et après on s'étonne que les gens grugent, en fond le moins possible, essayent d'enculer les gens pour maximiser le peu qu'ils peuvent.

le bout du bout est arrivé, aujourd'hui celui qui n'a pas compris que son billet en euro y vaut queue dalle, c'est un cadavre ambulant.

tu me proposes un kit de jardinage complet ou chèque de 2000€ je prends le kit de jardinage. 99% des gens prendront le pognon.

quand on dit avec le taulier que les choses se feront, mais par par le volontariat, on se comprend. avant de faire la mode jardin et potager, on doit avoir une famine et le kilo de tomate à 15€. là, le réajustement des pièces que mister princesse orlov décrira dans son blog, faudra qu'il fasse 1000 pages...

j'ai dépassé tous les stades psychiques de ce bordel. je ne suis plus en colère, je ne nie plus, je ne suis plus triste. en fait maintenant je suis résolu à le voir et rentrer dans le dur et je suis impatient que ca dévisse dans les grandes largeurs et progressivement j'en tire un plaisir sadique à voir le degré de pulvérisation cognitive, comme un webinaire sur le covid ou si tu ne mets pas ton masque en webcam, on te vire... je jubile de voir ca.

car ca sera aussi simple que de dire "regarde derrière toi il y a un truc ", pour qu'ils se retournent pour qu'on leur foute une balle dans la nuque avant de se servir. c'est métaphoriquement ce qui se passe avec les masques et le covid. les gens se tournent, cherchent, crient " y a rien !!! " et continuent de chercher alors qu'ils n'ont rien vu. pendant ce temps les autres se marrent à s'en pisser dessus.

ce monde est un zoo psychiatrique. c'est un asile pour les bêtes.

***
je dépose la formule de zoo psychiatrique, taulier :).
L
Après l’élimination des vieux dans les Ehpad, le massacre des innocents et la fabrication de « Frankenstein  | «Olivier Demeulenaere – Regards sur l'économie
https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2020/08/18/apres-elimination-des-vieux-dans-les-ehpad-le-massacre-des-innocents-et-la-fabrication-de-frankenstein/#more-74971

Pour comprendre pourquoi notre raie-publique, en plus de bannière, est devenue eugéniste avec la loi inique dont il est question.
Loi votée la nuit en catimini, sans aucun débat public comme d'hab, par trois pelés deux tondus, le reste de la piétaille étant occupé à déguster le succulent brouet d'entrailles aux fesses de MM. Le premier ministre et du premier chancre mou de la raie-publique (je rappelle que le chancre n'est que le premier stade de la maladie, le pire vient ensuite).
Et loi approuvée avec une joie mauvaise par un bon quart urbain de la population, celui justement qui n'a que les mots fascistes et nazis à la bouche pour tout ce qui n'est pas lui-même.

Mais moi finalement cela ne me dérange pas trop que tous ces déchets sociétaux (j'en suis un autre mais au moins j'assume) aient posé leurs gros pieds manucurés dans le plat de l'eugénisme.
Cela ne m'encourage que mieux à me contre-foutre de ce qui a pu passer chez nous entre 1940 et 1945, période qui fut après tout chez nous l'acmé du courant eugéniste.
Je veux parler bien sûr de cette honte absolue que fut le marché noir, lequel marqua l'heure la plus sombre de notre histoire et contre laquelle l'on appellera jamais assez la fin de l'argent liquide quand on est un républicain responsable.
Bon... Je vous laisse car un coup de vent vient d'éteindre le feu sous mes œufs durs.
C'est marrant comme je me surprends à savourer l'odeur doucâtre mais prenante du gaz de ville (vite ! Mon masque).
Répondre
A
USA : L'exode dans les grandes métropoles des cotes continue

L'insecurité les a tuées.

A Mass Exodus Away From Big Cities On Both Coasts
https://www.zerohedge.com/political/mass-exodus-away-big-cities-both-coasts
Répondre
K
Le seul budget de l’US Navy est trois plus élevé que la totalité du budget militaire russe. Et pourtant :L’amiral Dave Johnson est en émoi : « Nous faisons face à des adversaires difficiles. Vous n’avez qu’à voir le Severodvinsk. Je suis tellement impressionné par ce bâtiment que j’en ai fait construire une maquette dans mes bureaux. »
https://yetiblog.org/archives/26474
Répondre
N
petite réflexion à la volée :

j'invite les gens à faire un tour sur un documentaire très instructif sociologiquement sur les platistes, intitulé la terre à plat....

et c'est un bon angle pour expliquer ce qui ne va pas dans le système :

les platistes sont des individus faibles psychologiquement, isolés, et qui s'isolent d'avantage en revendiquant leur conviction. ils cherchent la communion, l'appartenance communautaire, dans une conviction biaisée et entretenue par des esprits similaires dotés de capacité à manipuler les gens pour une raison simple, le développement d'opportunités financières. tout ce qui se cartelise le fait par intérêt.

les manipulés, crédules, ne sont pas idiots, ni sans culture, c'est sur le plan émotionnel et affectif que cela se joue. ils ne se sentent pas à leur place dans le système. ce type de mouvement croît, parce qu'il y a un sentiment de tromperie, désabusé, qu'on ne maîtrise rien, et qu'ils n'ont pas le contrôle sur leurs vies. c'est un refuge pour valoriser son être intérieur. se donner de l'importance, s'imaginer un combat, en voulant à tout pris, jusque dans la conviction absurde, vouloir terminer une quête de vérité.
se sentir vivant.

le pb, c'est que le temps passe, et la dynamique réintroduit un obscurantisme, il y a déjà des platistes dans les écoles et les collèges qui dénonce la science. l'anecdote à la fin qui dit qu'un tiers des élèves en cours de science on dit C'EST FAUX au prof qui annonce que la terre tourne sur elle même à 1660km/h.

pour moi, l'effondrement, que je mets en trajectoire avec l'incapacité structurelle à préserver un niveau de vie car la ressource est en contraction, que l'humain est déclassé, que le capitalisme ayant entraîné dans son mode de fonctionnement une marchandisation de la force de travail, dès lors il n'y a plus de travail l'humain est déprécié et c'est un effondrement qu'il faut considérer dans une inertie de communautarisme identitaire, de valeur, comme un effondrement au sens métaphysique.

et c'est insoluble et irrécupérable en terme de trajectoire. ca se traduit indirectement par du 99% au bac. je ne veux pas citer le titre du film que tout le monde a à l'esprit que je veux evidement aller plus loins et etre scientifique dans l'analyse des processus qui mène à l'abrutissement.

mais c'est de la faute des gens qui ne font pas d'effort à chercher pourquoi le système les rejette, car ce n'est pas la faute du système, c'est la faute des erreurs de conception, et une preuve est que les gens le défendent et se servent du système pour se réconforter, alors qu'ils pourraient le combattre, frontalement.

et c'est toute la mécanique biaisée du novlangue moderne reprit en élément de langage politique, qui consiste à dire, le monde est tel quel, je ne peux pas le changer tel qu'il est, donc je change ma manière de le regarder.

dans le post d'avant, ken écrit : "Se faire casser la gueule, une incivilité ? " C'est la version Macron !

ca ne date pas de macron, mais c'est un exemple .

frank lepage en a fait des conférences gesticulées sur youtube.

l'effondrement réel, n'est pas spécifique à 5 stades comme la princesse russe en voilier s'y complet en vendant des livres et comptes premium à sa psychanalyse de comptoir sur son blog.
c'est plus compliqué que ca, c'est plus intime que ca, c'est très profond. le sens est même à la limite de la frontière de la magie ( A.C.Clarke ) car on a pas le point de départ, on a changé en cours de route, on s'est perdu, et on ne sait pas où on va et on annonce qu'il n'y a pas de fin heureuse, en su d'une éducation et une culture qui a défié la mort elle même, et on se rend compte dans notre désarroi, que oui, nous mourrons, nous avons une fin, et non, on ne peut pas contourner, reformuler un argumentaire pour mieux vivre dans le monde, car certains paramètres du logiciel ne peuvent pas être modifiés.

et en ce sens, des vérités, comme un panneau sur lupus le dit, "dire la vérité, fait mal, physiquement aux gens."

c'est très lourd de signification. je conchie la religion mais cela avait une utilité. toute utilité est manipulable, comme les salvetats du 11-13° siècle dans le sud du pays ( je vous laisse vous documenter, trop long à expliquer ) mais aujourd'hui... le seul en droit où l'humain se réfugie, c'est dans son obscurantisme krugerien, et son arrogance égocentrique qui ferme la porte à double tour.

sur le plan civilisationnel, ca ne peut pas bien finir.
Répondre
N
....

imagine 2 courbes dans un tableau de base abscisse/ordonnée.

abscisse c'est le temps

ordonnée N° 1 c'est la capacité technique entre autre due à la numérisation du monde dans son ensemble, enveloppant les IA ( qui n'existe pas je le rappelle c'est un algorithme, ca ne pense pas et est totalement dépendant des input) les systèmes de guidages, les interfaces, toute la prise en charge fastidieuse qui était à la base une charge cognitive dans le cerveau, comme chercher un mot dans le dico, connaître l'alphabet, fouiner, deviner, développer des sens pour trouver ce qu'on cherche.
cette courbe monte dans le temps. ca s'est automatisé.

l'autre ordonnée, c'est pour faire simple, le QI humain et la capacité cognitive qui décrit ce que j'ai écrit plus haut, savoir chercher dans un dico un mot, naviguer sans GPS juste avec une carte et les panneaux, quand on demande à ALEXA épelle moi le mot XXXX ou par exemple on l'écrit en phonétique et google comprend car ses algos phonétiques font une correspondance avec un vrai dictionnaire et fait une suggestion

SUGGESTION

il suggère, et la je touche le nœud du problème, il affiche ( et non pas CROIT COMPRENDRE, il interprète les INPUT ce que tu lui fournis, ) ce que tu cherchais.

dans un premier temps les humains qui comprennent comment fonctionne l'informatique se disent oui c'est rapide c'est bien.

puis le temps passe et l'humain qui naît avec s’énerve " PUTAIN CA MARCHE PAS Y COMPREND PAS LE TRUC C'EST DE LA MERDE CA BUG"

combien de fois je l'ai entendu...

l'input est invalide, et on pense que la machine comprend pas, et là le mal est fait, on considère la machine comme une entité dotée de conscience, et je te donne l'exemple de tobby le chien d'asimov.

un couple achète un chien robot. plus pratique qu'un vrai, etc... bref.
y font un gosse.
le gosse grandit avec le chien robot, le logiciel s'adapte au gosse, etc, l'affect du gosse grandit dans le temps.
un jour le robot tombe en panne.
dans la tête du gosse le robot est un compagnon vivant, un membre de la famille, quand on annonce jeter le chien et le remplacer le minot s'effondre en larme et veut son tobby...

les humains, et le smartphone, c'est pareil.

la courbe numéro 2 , c'est la représentation d'un ciseau avec la N°1, le cisaillement où le cognitif humain est débrayé et n'est plus raisonné ni autonome et s’abêtit car il repose sur ce qu’exécute du code complexe dans un micro processeur. et on ne peut plus s'en passer car le monde entier repose dessus.

une civilisation entière ayant chacun leur tobby.

cette référence, que tu ne comprends pas dans ce que je dis, c'est simplement qu'il faut dézoomer de cet exemple, car c'est exactement ce qu'il se passe, mais tu remplaces tobby, par la croissance et le support technique.

le technique a supplanté dieu, on ne remet plus sa vie entre un concept abstrait pour accepter ce qu'on ne comprend pas, on nie le pénible et le triste, la mort, on l'occulte par du divertissement via l’informatique.

et le problème c'est que le cadre qui supporte ca, n'est pas viable.

autre exemple radical, tu es un marathonien, un jour tu vas chez le toubib, et dans les 90j on doit te couper les 2 jambes.... voila pourquoi ca merde. tu essayer de négocier, vas trotter, courir quand le toubib regarde pas et en publique tu vas marcher lentement, tu vas ménager la monture, tu penses qu'il se trompe, pour le moment t'as pas mal.. NON. tu perdras tes jambes.

l'humain s'est menti à lui même dans son envol depuis la renaissance et a cru qu'il n'y avait pas de limitation à ses inspirations. cette arrogance est en train de coûter la vie au judéo-christianisme.

or, elles viennent de heurter le plafond de la finitude. et c'est pour ca que ca merde.

et comme tata orlov l'a compris comme une grande, on peut constater qu'il n'y a pas qu'un seul pan du système qui est affecté, comme le monde est basé sur le fric, si y a un problème tout ce qui découle du fric est impacté, donc croissance donc emploi donc commerce donc économie donc plus de consommation donc plus de culture et donc impact politique etc etc etc

tu n'as pas besoin d'orlov pour le comprendre si tu utilises ton esprit réellement.

et l'insolvabilité du problème est due à l'imperfection de l’espèce humaine psychiquement car animal qui fait de la convention et polarise des valeurs pour organiser et se faciliter la vie alors que la nature n'a pas de polarité, il y a une vie, des opportunités, des risques, et la mort.

l'informatique aujourd'hui est le dernier cap infranchissable de l’espèce humaine qui se réfugie derrière un écran pour se persuader de la re jouabilité et déjouer la mort.
les eugénistes transhumanistes du NWO, HG WELLS.. ca fait 80 ans qu'ils bavent de l'immortalité...

on interdit les armes, on interdit toute forme de violence, regarde tous les films qui ont du succès, c'est du meurtre, y a de la violence, de la mort, du sang.
les nouveau dieux sont iron man et toute la clique de marvel.

on va chercher à assouvir la pulsion violente animal de l'homme par de l'image, mais quand le système ne permet plus d'obtenir l'image et qu'il est frustré, ce qui servait de calmant, devient un modèle à suivre ( scarface ) et le paradoxe se produit, la société à une culture populaire violente, s’abêtit, et devient donc violente dans ses mœurs, elle fait en réel ce que véhicule la culture....

rené barjavel a écrit le monde avec plus de 100 ans d'avance selon moi. j'en ai l'intime conviction. c'est ce qu'il se passera. car le processus est en cours.
le QI baisse, le structurel n'est pas entretenu, on fera sans, jusqu'au moment un jour l'interrupteur ne répondra plus.

les 2 EPR chinois débutés après flamanville sont en pleine charge, en france c'est pas fini et le budget est explosé x 4 par corruption et malfaçons et les cuves viennent de corée, on sait même plus faire ce qu'on a fait il y a 50 ans...

c'est inéluctable.

car la raison simple de tout ceci, monétairement, c'est que de tout temps, le monde reposait sur des échanges tangibles, du physique du concret. le moment où l'on a dématérialisé la confiance numéraire, le monde s'est brisé. car la valeur n'est plus tenable dans la main, elle est éthérique, et on valorisera à la démesure le vide, quand l'essentiel, la patate, la tomate, le pied de chaise, sera trop fastidieux à obtenir, et qu'une réorientation du travail sera fait pour aller vers ce que le progrès à toujours fait,simplifier et alléger le travail et maximiser les rendements.

on a bâti un monde ou l'on pense pouvoir vivre totalement hermétiquement de la terre et de la nature.

on mange du jambon on crie à l'horreur les abattoirs.
la guerre c'est mal, mais putain john mc lane c'est trop trop bien
la croissance est faible, mais bon y a les aides de l'état...

pu de virus mais mon généralise les masques...

à les écouter on va aller coloniser des planètes où on peut même pas respirer en surface librement et la moindre dépressurisation tue toute la colonie... le degré de débilité est hors de toute proportion.

c'est interminable...


si tu me lis tu cherches des réponses, moi je donne celles que j'ai trouvé.

je ne suis pas extrêmement riches de connaissance, mais je me connais et suis vraiment très loin d’être con.

maintenant que tu as lu ceci, relis ma première réponse, et constate que j'ai rien dit de plus sauf une forme plus violente qui a le même effet, mettre la vérité au cœur de la démonstration et ca fait mal, comme un poing dans la gueule. car les gens n'en ont plus l'habitude.

je t'ai mal parlé car tu défends une position et me demande de préciser ce que je dis car tu n'y vois pas de corrélation, je te dis juste oublie les orlov et pense par toi même et regarde autours de toi. tu arriveras au même résultat que lui et peut être même plus juste vu que tu ne dois pas vivre sur un voilier de 30m au canada.
H
Ouais ok...
La prochaine fois je ne te poserais pas de question.
Je ferais même l'effort de ne pas te lire.
Je n'ai pas besoin des leçons de morale d'un clampin que je ne connais ni d'Eve ni d'Adam et qui croit me connaître car je lui pose une question sur une causalité qui est peut-être claire pour lui, mais pas pour tout le monde.
N
si tu comprends pas, je peux rien pour toi.

sauf peut-être...si tu as des gosses et que tu leur demandes 9x9 et qu'ils dégainent le téléphone portable, ou alors, plus récemment, tu leur dis de se rendre de là où ils sont à un endroit autre, qu'ils ne connaissent pas et de voir leurs gueules quand tu leur imposes de ne pas utiliser de GPS . dans ce cas tu comprendras un peu mieux la substitution cognitive, le débraye cérébral total, car la réalité, la phrase de clarke, tout comme les propos de Malthus et toute une série d'individus, n'ont jamais été compris dans le sens profond de ce qu'ils signifiaient...


la preuve.....

si tu ne vois pas le problème du technique et de l'humanité qui suit les conventions éditées par l'homme et qu'en conséquence il dépérisse mentalement, regarde le JT et renseigne toi sur le port du masque et d'un truc qui s'appelle covid, tu devrais avoir les fils qui se touchent. ou pas hein remarque...

le problème avec tous ces fils de putes qui parlent d'effondrement c'est qu'ils le font tous comme point de départ d'un business.

il y en a aucun qui le dit pour le dire, c'est monétisé, donc dramaturgie et masturbation or le fondement du propos, il fait mal et met tout le monde dans la merde, même le lecteur du livre, qui est toujours épargné , tiens donc....

tu n'a pas les yeux ouverts et tu n'es pas lucide si tu ne vois pas ca à essayer de défendre des gens qui te parlent et de guident te montrent la voie, mais achète le livre l'ami... t'es aussi con que les autres .

le savoir réel est gratuit. c'est l'unique bien commun de l'humanité. tout ce que tu apprends en payant tu te fait enculer. car on te vend le savoir, la connaissance comme une marchandise. et ca n'en est pas une.

et les gens aiment bien ca, se faire enculer.
H
Orlov est un pionnier en matière d'étude des effondrements, avec des gens comme Tainter et Diamond. On peut penser ce que l'on veut de son attitude, mais il ne faut pas le dénigrer pour de mauvaises raisons. Ses cinq stades il est revenu dessus en partie et a admis que sa première approche n'était pas forcément la bonne en ce sens que pas dans un ordre inéluctable. Ce qu'il décrit est une réalité, ne t'en déplaise, par contre l'enchaînement des dominos et leur place dans l'effondrement est sujet à caution et à discussion. Quant à ta remarque sur Clarke si tu penses à sa fameuse phrase : "Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie.", explique moi le rapport avec le reste, j'ai du mal à comprendre.
S
S'intéresser à ce qu'il se passe en Australie et Nouvelle Zélande concernant les "mesures" liées au covid-1984, bien que ces pays soient, disons, en bas des statistiques épidémiques. Cela donne une petite idée des prochaines ordonnances/décrets/lois par chez nous. Préparez vos pétoires même si les munitions deviennent rares...
Répondre
H
Il faut prendre en compte quelque chose qui n'a pas été crié sur les toits. Les mesures sont extrêmes en Australie car le gouvernement est plus ou moins accusé d'avoir manqué à ses obligations en refusant un contrôle sanitaire du Ruby Princess qui a amené à une trentaine de décès. https://news.yahoo.com/ruby-princess-australian-officials-failed-114654794.html

Comme Edouard Philippe qui gérait son risque pénal les autorités australiennes pourraient faire de même en gérant le leur. Ceci dit il ne faut pas être dupe, ces mesures sont voulues au niveau international, la dictature sanitaire ce ne sont pas des paroles en l'air.
N
https://charlistan.net

me semble l'avoir vu passer ici y a pas longtemps, je peux me tromper, je ne sais plus.
Répondre
B
Les mises en vente et les réservations de logements neufs sont en chute libre :
https://immobilier.lefigaro.fr/article/nouvelle-degringolade-des-mises-en-ventes-de-logements-neufs_635483be-e124-11ea-8a4c-0a6c0e6430b1/

La profession annonce 120 000 suppressions d'emploi cette année.
Répondre
P
voir : "Réquiem pour notre industrie"
https://descartes-blog.fr/2020/08/09/requiem-pour-notre-industrie/
Répondre
N
personne n'est parfait c'est bien le problème, on a tous nos convictions et nos imperfections.

certains sont plus atteints que d'autres, certes.

tu ne pourras jamais trouver quelqu'un en totale harmonie avec tes convictions autre part que dans un miroir.
L
Un article de bien pour combien de mauvais ?
L
Descartes a aussi ses limites. Il a défendu bec et ongles la clique Buzyn Salomon contre Raoult avec mauvaise foi et au moyen d'arguments que l'on entendait plutôt sur France Inter.
D'après lui Raoult aurait dû s'abstenir de traiter ses malades pour laisser s'accomplir ce qu'il appelle "la science" (?), soit la procédure scientifique républicaine au mépris de toute démarche intuitive empirique (ce que je traduis moi par la négation de la médecine telle qu'elle a toujours fonctionné).
C'est en fait un positiviste quasi mystique qui pense que "les principes républicains" auront réponse à tout. A vous de deviner où peuvent bien se situer les origines de ce genre de foi (je connais la réponse) .
Je trouve aussi gênant son refus de commenter des vidéos. J'ai l'impression de quelqu'un qui se trompe de siècle.
Mais bien sûr ce genre de haut fonctionnaire intègre sera éminemment utile dans le cadre d'un renversement de table. D'ici là j'ai décidé de ne plus intervenir chez lui.
T
Salut à tous,
Le blog de Descartes est en effet très bien, et ce d'autant plus que le taulier répond pratiquement à tous les commentaires.
Si vous voulez aussi un site très pointu sur l'état actuel de l'économie et de tout ce que ça implique, outre le présent blog:
http://lebondosage.over-blog.fr/
Malheureusement cela fait un bon moment qu'il n'y a pas d'article, mais le dernier est une pure merveille.
N
oh, un blog intelligent.

"Ainsi, on a mis bas toutes les barrières à la libre concurrence, en nous expliquait qu’ainsi on aurait une économie dynamique proposant aux consommateurs les produits de qualité et les prix les plus bas, compétitive à l’échelle internationale. L’ennui, c’est qu’on a oublié que l’homme n’est pas seulement consommateur : il est aussi producteur et citoyen, deux aspects qu’on a très vite sacrifiés. Oui, le consommateur trouve tout au meilleur prix, mais le travailleur ne gagne plus assez pour pouvoir se le payer, quand il n’est pas au chômage"

putain, c'est bien la première fois que je lis une phrase compatible avec mon raisonnement, ca change de tous les demeurés qui ont pignon sur rue pour raconter leur état d’âmes et faire du simili psychanalyse publique.

merci pour l'adresse.
R
Beaucoup de ruptures d'approvisionnement en bastos dans les armureries. Des fins de series sans confirmation de reprise de l'approvisionnement à la rentrée.
Je dis ça je dis rien, mais meme en restant dans des calibres traditionels dans nos contrées c est compliqué et l inflation fait mal.
Répondre
M
https://www.lefigaro.fr/politique/face-aux-crises-macron-appelle-les-francais-a-l-unite-et-la-fraternite-20200817

"Pour le président, la situation actuelle présente des similitudes avec celle ayant mené au débarquement des Alliés et à la victoire sur les Nazis." : Ben oui quoi, ils étaient méchants ces Nazis, ils voulaient envahir la France !

Oh wait ! Mais au fait, c'est qui, les Nazis, aujourd'hui ? C'est qui, qui est en train d'envahir toute l'Europe, et la France en particulier ?
Répondre
H
Concernant les élections américaines, James Howard Kunstler a écrit aujourd'hui sur son blog :

In New York’s June 23 primary this year of corona virus, 21 percent of mail-in ballots in New York City were invalidated by the Board of Elections for arriving late, lacking a postmark, or a voter’s signature, 84,000 in all.

Traduction :
Pendant les primaires [du parti Démocrate dans l'Etat de] New York, le 23 juin de cette année du coronavirus, 21% des votes par correspondance dans la ville de New York ont été invalidés par le Bureau des Elections parce qu'ils étaient arrivés en retard, qu'il manquait le tampon de la Poste ou la signature de l'électeur, au total 84.000 votes [ont ainsi été invalidés].
Source : https://kunstler.com/clusterfuck-nation/a-week-of-wonders-and-marvels/

On peut s'attendre à un bordel encore pire pour les présidentielles, d'autant plus que les services postaux US ont prévenu qu'ils n'avaient pas les moyens en personnel et en matériel pour gérer des dizaines de millions de votes par correspondance... Malgré cela, les Démocrates veulent généraliser le vote par correspondance à cause du coronavirus. Le dépouillement des bulletins pourrait ainsi prendre plusieurs semaines.

Le vote par correspondance offre aussi des possibilités de fraude assez énormes. Les deux partis sont prêts à s'accuser réciproquement de fraude en cas de défaite. Comme disait Staline (paraît-il) ce qui compte ce n'est pas celui qui vote, mais celui qui compte les votes.

Je me souviens du bordel de l'élection de Bush en 2000, quand le sort de l'élection a tenu à quelques centaines de votes en Floride, des milliers de bulletins étant considérés comme invalides parce que mal perforés (en Floride, on vote en perforant un bulletin unique devant le nom du candidat). Au final, grâce au système des Grands Electeurs, Bush a gagné la Floride, et donc tous les Grands Electeurs floridiens, ce qui lui a permis de gagner le pays, la Floride, Etat très peuplé, envoyant beaucoup de Grands Electeurs. Et cela, tout en étant minoritaire en voix au niveau national. Comme Trump en 2016.

En 2016, Hillary Clinton avait gagné les primaires du parti Démocrate contre Bernie Sanders grâce à la fraude (ce qui, une fois découvert, avait obligé Debbie Wasserman Schultz, la présidente du parti Démocrate, à démissionner). Dans son article, Kunstler rappelle que la victoire de Biden aux primaires de cette année 2020 est tout aussi douteuse.

Bref, le système politique US est déjà rongé par les vers, et il pourrait bien imploser pour de bon le 3 novembre.

Les dirigeants politiques, dans tous les pays du monde, étant généralement moins stupides qu'on le dit, je me demande si ce cirque au sujet du coronavirus, ce n'est pas tout simplement un moyen de préparer la population, mais aussi l'administration, à la réalité des années qui viennent : une dictature orwellienne pour contrôler le pays et gérer tant bien que mal l'effondrement. Il faut préparer non seulement le peuple, mais aussi la police, la justice, les médias, etc, à un pouvoir autoritaire. Ça expliquerait la “dictature sanitaire” à Melbourne (Australie) alors que la situation locale ne justifie absolument pas de telles mesures :
https://www.egaliteetreconciliation.fr/Australie-Melbourne-bascule-dans-la-dictature-sanitaire-60518.html

Ce qui se passe aux Etats-Unis montre bien ce qui se passe quand le pouvoir n'arrive pas à s'imposer sur le terrain : des émeutes de la part de ceux qui déjà n'avaient que des miettes, et qui avec le déclin économique auront encore moins. L'an dernier Macron s'est laissé déborder par les Gilets Jaunes, mais cette année il a repris la main avec le Covid.
Répondre
S
Notre bon gouvernement envisage d'exiger des entreprises le port du masque dans les locaux avec des protections de plexiglas. Et comme ils ont déjà demandé que les entreprises stockent à minima 3 semaines de masques pour tous leurs employés, on sent bien que la reprise éco dans les rares entreprises ayant envisagé de continuer leur activité va être légèrement embolisée...
Répondre
C
Le scénario est en effet cousu de fil blanc.
Et n'oubliez pas les écoles ! La rentrée va être cahotique aussi. Au moindre éternuement, les profs invoqueront le droit de retrait.
Plusieurs mois de vacances (confinement + vacances d'été) ça use les nerfs ! Faut les comprendre.
;-)

Bref... de quoi tenir jusqu'à l'automne et les premiers virus et miasmes.

Et zou. Rebelote. Dès que quelqu'un aura le nez qui coule... tests, quarantaine etc.

Que du bonheur.

Le plan se déroule comme prévu.
L
L’histoire du vaccin russe contre la Covid 19 – Le Saker Francophone
https://lesakerfrancophone.fr/lhistoire-du-vaccin-russe-contre-la-covid-19

Article passionnant et accessible, dans un domaine fort rébarbatif pour ceux qui ne s'intéressent pas trop à la biologie.
Il permet en tout cas de comprendre l'enjeu de la guerre vaccinale qui fait rage aujourd'hui, les russes ayant déterré la hache de guerre avec une certaine bonhomie, ce qui a dû en énerver plus d'un.

En simplifiant à l'extrême dans les termes, cette guerre oppose deux types de vaccins.

Le vaccin russe, d'une part, est un vaccin vectoriel, ou qui utilise un vecteur adénoviral pour provoquer la réponse immunitaire. Soit, dans le cas présent, un virus de rhume banal inactivé dans lequel va être introduit le matériel  le moins dangereux  possible d'un coronavirus.

Les vaccins à ARN, d'autre part, introduisent dans l'organisme une molécule contenant une séquence codée du virus -on peut utiliser l'image d'un faux ou d'un leurre- mais que l'organisme va identifier comme un véritable virus.

L'inconvénient de ce type de vaccin par rapport au précédent (ce qu'explique l'article) est que la réponse immunitaire qu'il provoque peut être très violente avec des effets secondaires encore non-maîtrisés.
L'auteur de l'article précise d'ailleurs qu'aucun de ces vaccins n'a encore reçu d'approbation réglementaire de quelque origine que ce soit.

Il est dit en préambule que cet article a été refusé par l'ensemble de la presse occidentale et que c'est au lecteur de se demander pourquoi, compte tenu sans doute du ton résolument non polémique et plutôt navré de son auteur.
Il est évident que les enjeux économiques sont immenses, quant on sait que les grands laboratoires occidentaux ont majoritairement orienté leurs recherches plutôt sur les vaccins à ARN.

Mais à mon avis il y a autre chose et la séquence cruciale de l'article, que je mets en majuscules, se trouve peut-être dans ce paragraphe, compte tenu du fait que certains milliardaires de l'industrie (mais pas que) sont aussi impliqués dans la recherche vaccinale et pas toujours pour des raisons très claires.


["Les vaccins à ARNm potentiels, en cours d’essais cliniques aux États-Unis et dans d’autres pays, n’utilisent pas de vecteurs pour le «transport» et correspondent à une molécule d’ARN avec un code de protéine de coronavirus enveloppé dans une membrane lipidique.
Cette technologie est prometteuse mais ses effets secondaires, NOTAMMENT SON IMPACT SUR LA FERTILITÉ, n’ont pas encore été étudiés en profondeur.
Aucun vaccin à ARNm n’a encore reçu d’approbation réglementaire dans le monde. Nous croyons que dans la course mondiale aux vaccins contre le Covid-19 ceux à base de vecteurs adénoviraux seront les gagnants, mais même à cet égard le vaccin développé par le Centre Gamaleïa a l’avantage."]
Répondre
K
Pourquoi les Occidentaux dénigrent le vaccin russe:
https://www.koreus.com/modules/news/article30458.html
A
Bonjour cher chutien,
Olivier de Serre, oui sans doute. On a Konrad Shreiber de nos jours. Ils sont tous les deux protestant, en rupture avec le fonctionnement établi et dans le concret.
Je vous invite à le découvrir.
https://www.youtube.com/watch?v=X-umPbPSmvg
Répondre
A
Il parle d'Olivier de serre dans cette vidéo:
https://youtu.be/chpg-koESEw?t=3257
W
oui bien d'accord ce sera sans doute un retour vers 1820/40, l'effarement arrivera dans le 5 mois qui viennent avec le chômage de ceux qui se croyaient a l'abri,a partir d'un certain seuil de glissade la culbute finale s'accélère ,point n'est besoin que tous soient sans emploi ,il en va de même avec la disparition de certaines espèces,il restera la machine à vapeur !!!
Répondre
H
retour en 1840, du moins pour la majorité de la population. Mais il n'y a pas de raisons pour qu'une minorité ne continue pas comme avant.
Répondre
L
Hommes de Davos et élites hostiles : le point par Samuel Huntington – Le Saker Francophone
https://lesakerfrancophone.fr/hommes-de-davos-et-elites-hostiles-le-point-par-samuel-huntington

Encore un bon texte de Bonnal (et à propos d'un auteur qui a souvent été mal lu) avec des saillies bien vues.
Extrait :

["Comme on sait Facebook aussi – et les réseaux – créent une vaste communauté de crétins cosmopolites et ahanant chez les pauvres. Car dans le monde global le populo n’est pas toujours rebelle ; il est de plus en plus collabo – désolé de le rappeler. Dominique Noguez en parlait dans les années 90 quand il évoquait la fin du français et cette américanisation qui concernait les élites comme les pauvres."]

Les crétins cosmopolites, vous les rencontrez aussi sur les blogs -celui de Jorion avait la palme mais il est loin d'être le seul.

Ils sont volontiers de gauche, puisque l'internationalisme Prolétarien en peau de blaireau cadre du tertiaire mène au cosmopolitisme en peau de putois.
Ils portent leur éducation comme une ceinture de chasteté, trient leurs ordures avec des frissons sur l'échine, attendent la fin du cash qui les délivrera du travail au noir des patrons pourris, et sortent aujourd'hui masqués sans états d'âme.

Conclusion de Bonnal :

["ce qui n’a pas marché avec le 11 septembre marche merveilleusement avec le virus. La monarchie absolue se créa avec l’hôpital et le jésuitisme, nous le savons avec Foucault. Le fascisme global des hommes de Davos s’imposera avec le super-hôpital-prison planétaire et avec notre numérisation apocalyptique."]

Je reprocherai donc à Bonnal comme d'hab son pessimisme fondamental qui est celui propre aux gens-de-lettres, lesquels ne savent rien faire d'autre qu'écrire et se sentent donc impuissants avec leur petit stylo face au grand méchant monde.
Il est encore jeune. Si je le rencontrais devant un verre, je lui conseillerai de s'initier au maniement des explosifs et au secourisme.
Répondre
M
Le retour en 1840 se fera quand le baril de pétrole aura dépassé les 150 $. Pour l'instant, ça va. C'est dans quelques années, que les festivités vont vraiment commencer.
Répondre
H
Actuellement le prix du brut est relativement stable. Il y a quelques sursauts de temps en temps (l'explosion du port de Beyrouth), mais rien de bien grave. Pas de mouvements de 10% ou plus dans une même journée. Depuis début janvier par exemple le WTI Crude a perdu un tiers de sa valeur. Dans les 5 dernières années le prix du baril toujours pour le même n'a pas dépassé les 80 $. Alors je veux bien des prévisions à 100 ou 150 $, mais étant donné la chute de consommation et le stockage, il va falloir un peu de temps pour faire remonter tout ça, si ça remonte. De plus de vraies questions se posent quant à savoir s'il faut investir dans l'exploration afin de trouver de nouveaux gisements https://oilprice.com/Energy/Crude-Oil/Is-This-The-Beginning-Of-The-End-Of-Oil-Gas-Exploration.html Les experts de Bank of America s'attendent à un baril de Brent (généralement plus cher que le WTI) à 60 $ durant le premier semestre 2021, c'est à dire pour retrouver le niveau de février 2020. Avec les problèmes du secteur des transports aériens comme longuement illustrés par Patrick Reymond, espérer un retour à la situation d'avant pandémie alors que les données du problème auront changé c'est très optimiste. Sûrement trop. Quand on ne sait pas où l'on va, le mieux c'est d'être prudent. On ne peut rien affirmer en se basant sur les exemples du passé, parce que tuer l'économie et laisser les populations dans le plus grand désarroi ça n'a encore jamais été une décision 100% politique comme ce que nous vivons actuellement. A situation nouvelle, conséquences imprévisibles. Mais une chose est sûre, dans une société hautement mondialisée et aux économies imbriquées comme la nôtre, les points de faiblesse sont nombreux et peuvent entraîner des effets dévastateurs.
L
Avais pas vu ta réflexion, qui doit désespérer quelqu'un.
L'offre, c'est-à-dire l'investissement, s'adapte aussi forcément à la demande, et pour l'instant -qui peut durer longtemps- la demande (entreprises, ménages, état) est à la rue.
A 150 dollars et même bien avant, c'est plus la rue, c'est la fosse commune pour tout le monde -1840 Noël prochain.
Personne n'est pressé à ce point là.