Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

CHRONIQUE DE L'EFFONDREMENT VII

16 Octobre 2020 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Actualités

Une simple image nous dit ce qu'il en est de l'effondrement culturel.

 

On voit ce que les activistes sont advenus dans l'article suivant : une bande de gros sacs, obèses, menus gastronomiques pour cannibales. Enfin, pour ceux qui aiment manger les plats avec beaucoup de graisse. Visiblement, c'est surtout dans leur canapé qu'ils s'activent, à manger des frites en regardant la télé.

Il y avait aussi une certaine tenue élégante chez les blacks panthers. Un seul semble plus gros que les autres, eux, filiformes.

Décadence, décadence, aussi du programme. Ils voulaient éduquer aussi... Maintenant, presque tous les négros (dixit Martin Luther King), sont en dissonance cognitive -enfin, à 75 %-. Ils n'ont rien appris ou presque, parce qu'apprendre, c'est souvent souffrir, et que la totalité de leurs études ont été faites sous le signe de la case "minorité opprimée" cochée, ce qui fait un passage automatique. Ils ne savent pas rester assis, écouter, ni comprendre un ordre simple, encore moins y obéir, incapables de se concentrer plus de quelques minutes, élevé sans contrainte par une mère seule et souvent dépassée. C'est dramatique.

Bref, le système "anti-raciste", les a transformés globalement, en assistés permanents, gibiers de prisons, pères qui ne voient jamais leurs enfants, élevés par des mères sans grands moyens, souvent prostituées au moins occasionnelles. Les couples "normaux", chez les noirs US, c'est au mieux 25 %. Quand au noir sans casier judiciaire, il a une voit toute tracée, poulet. Enfin, cop. Il lui suffit de passer l'examen, avec les deux cases à cocher :

- a) êtes vous noir ? Pardon, afro-américain ?

- b), s'il a répondu correctement à ma première question (comme je l'ai dit, l'appellation afro américain, c'est pour l'afro américain des beaux quartiers, et lui ne veut pas faire poulet), avez vous un casier judiciaire ? Là aussi, la question posée est compliquée à répondre. Euuuhhh, un casier quoi ???

Après, s'il a répondu correctement aux questions, il aura des épreuves à passer, mais passera au bénéfice de l'affirmative action. Et puis, le cop noir sait parler aux noirs : il les tabasse.

Ce qui fait qu'à Baltimore, par exemple, 43 % des officiers de police sont noirs, la plupart du temps embauchés localement (personne ne veut venir) pour une ville ou la proportion de noirs est de 70 % et 400 postes budgétés ne sont pas pourvus... Impossibilité de recruter. Comme l'armée US, pour qui 80 % des conscrits sont inaptes, trop cons ou obèses (ou les 2 réunis, ce qui va souvent ensemble). Si on rajoute, en plus des conditions de casiers judiciaires...

C'est le résultat d'une rupture totale du système éducatif, qui arrive, à Baltimore à avoir des écoles ou 0 % des élèves réussissent les tests de niveaux en langue et en mathématique, et dans les autres, où les niveaux de réussite sont en dessous de 10 %...

Comme je l'ai dit, pour savoir, il faut avoir appris. Les écoliers américains ne doivent pas être traumatisés par des résultats qu'on "arrange" pour qu'ils ne soient pas mauvais. En outre, les épreuves sont des QCM, systématiquement, et un bon pourcentage des élèves, sont simplement des illettrés fonctionnels, souvent incapables d'écrire une phrase simple. Ils sont simplement capables de répondre à un choix de réponses pré-payées.

On comptait une proportion de 15 % d'illettrés à Harvard, et en son temps, Reagan avait fait licencier tous les profs incapables de repasser le diplôme pour lequel ils enseignaient. Enfin, ils avaient quand même droit à 3 tentatives.

L'effondrement culturel dont parlait Orlov est bien là. Et les afro américains, qui estiment, comme dans "the good fight", travailler dans une ambiance "hostile", parce qu'ils ont entendu le mot "négro", dans une citation d'un associé (noir), sont eux aussi, des tartuffes. Un mot n'est qu'un mot. Cela faisait rire Martin Luther King, cette diabolisation du mot, et lui disait " I'm an american negro", rien que pour faire enrager ceux que ça  offusquait...

Les miliciens du NFAC eux, s'offusquent du terme "afro américain", en disant que cela ne veut rien dire. Ils disent qu'en Afrique, il y a 55 pays.

Quand on commence à ergoter sans fin sur des mots, c'est bien un signe de décadence culturelle profonde, y compris chez ceux qui y échappent, et surtout chez eux...


Enfin, à la fin des années 1960, le slogan black panther, c'était "Negro, poor white, same fight". D'ailleurs, les lois dites "jim crow", ne se sont pas appliquées qu'aux noirs, mais aussi aux pauvres blancs, notamment la privation du vote.

« en parlant de race, on évite de parler de classe »

Le "déplorable" d'Hillary, c'est le message de classe, de mépris du blanc riche pour le blanc pauvre, et qu'il vaut mieux, comme au bon vieux temps de la plantation, être noir que blanc... Le seul problème, c'est que le "white trash" déclassé, il est de plus en plus nombreux.

Les 50 dernières années aux USA, passés largement sous une tutelle soi-disant "bienveillante" pour les noirs, ont été surtout une entreprise de démolition. Le nombre de "familles" monoparentales, atteignait déjà le niveau inquiétant et alarmant à l'époque de Martin Luther King, il atteint désormais 75 %, les hommes sont en prison grâce aux lois Biden. 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Vlad 18/10/2020 23:25

Australie : la carte digitale de vaccination sera nécessaire pour voyager. Cette obsession du Covid (parmi toutes les maladies qui peuvent tuer) et le vaccin experimental cache des plans inquiétants.
https://twitter.com/tracewtf/status/1317645141801226240

Encore des victimes de la plandemie dont on se fiche totalement ! Couvre-feu: les taxis et VTC privés de clients
https://www.bfmtv.com/economie/entreprises/transports/couvre-feu-les-taxis-et-vtc-prives-de-clients_AV-202010180093.html

La détresse psychologique fait de lourds dégâts ! Bien supérieure au Covid ! Si on y rajoute les suicides, les autres maladies non soignées, les chômeurs de masse qui vont arriver...
https://www.dailymail.co.uk/news/article-8792087/Ten-million-people-face-mental-health-crisis-deal-fallout-coronavirus-report-warns.html

Vlad 18/10/2020 22:49

Ne m’en voulez pas les musulmans, voici l’islam. Si ces textes ne correspondent pas à votre croyance, alors vous n’êtes pas musulman, mais de grâce, épargnez-nous «l’islam c’est pas ça» parce que la je cite sahih boukhari, livre le plus juste après le coran. #SamuelPaty #Eragny

https://twitter.com/patriote_alex/status/1317829770399354881

Pas tout le monde est Samuel
À #Lyon les racailles à scooter tentent d’intimider les policiers qui protègent le rassemblement en hommage à #SamuelPaty à Bellecour. Situation très tendue. Le pays est en train d’exploser. #Republique
https://twitter.com/DamienRieu/status/1317877365343662080

Lâcheté
https://twitter.com/Rasah13/status/1317862130364915712

Sans vouloir faire mon rabat joie, c'est triste quand même de constater qu'il a fallu des dizaines d'attentats et de massacres pour que vous preniez enfin des mesures concrètes que vous auriez déjà dû prendre depuis des années
https://www.cnews.fr/france/2020-10-18/enseignant-decapite-des-centaines-detrangers-radicalises-bientot-expulses-1009005

Vlad 18/10/2020 22:20

Un prof décapité en France

https://www.youtube.com/watch?v=i7toNinpHWI&list=LLGTymp047HwLHbBCFpmSJ6w&index=2

Le prof Samuel Paty se fait égorger par Aboulakh Anzorov; un terroriste tchétchène qui venait de recevoir un carte de séjour de 10 ans. Ce terroriste fait partie d'une famille liée au terrorisme international. Sa soeur avait rejoint Daesh 2014.

Samuel Paty, le professeur décapité pour des caricatures (réaction de Majid Oukacha)

https://www.youtube.com/watch?v=kKW3uobW4u8&list=LLGTymp047HwLHbBCFpmSJ6w&index=3&t=1203s

Pierre-Yves Rougeyron analyse la tentation du recours à l'autodéfense pour certains de nos concitoyens.
https://www.youtube.com/watch?v=DN7Nz9zXqRY&t=629s

Vlad 18/10/2020 22:15

La Révolution Blockchain

https://www.youtube.com/watch?v=rualekCq_F4&list=LLGTymp047HwLHbBCFpmSJ6w&index=4&t=1108s

La véritable révolution technologique en cours N'est PAS la 5G ni l'Internet des objets, c'est la Révolution de la Valeur portée par la blockchain.

Même les États et banques centrales qui voulaient l'interdire s'y mettent.

Comme pour Internet, c'est à qui s'en saisira en premier. La Blockchain aujourd'hui permet de nous passer des GAFAM ET de nous substituer à un État défaillant. Mais c'est à nous de nous en saisir avant qu'ils la détournent à leur profit.

La Gaule au Paradis 19/10/2020 11:43

Ouais... J'avoue moi-même avoir été séduit un temps par les possibilités apparentes de ce machin.
Du temps où je bossais dans le tourisme -secteur parasitaire entre tous- j'y voyais une arme absolue contre tous les chancres (agences et autres intermédiaires) qui ne vivent finalement que d'absurdes droits de péage, à l'image de booking. com pour les hôtels.
Aujourd'hui, le problème est de toute façon réglé. Le blockchain au mieux permettra de comprimer les coûts de fonctionnement du tourisme des riches, le reste étant déjà caduque.
Concernant le secteur financier, je te fais quand même remarquer que ce si les banques ont investi des sommes colossales dans le bousin (je me souviens d'un article édifiant de Jovanovic à ce sujet sur la JP Morgan) ce sera plus, à mon avis et d'une manière où d'une autre, pour soulager les poches du bon peuple que ses fins de mois.

Vlad 19/10/2020 08:55

@La Gaule au Paradis

Pas toujours tout dépend du type de preuve demandée
https://ecoinfo.cnrs.fr/2020/02/11/consommation-energetique-des-technologies-blockchain/

A mettre en parallèle avec l'énergie économisée face aux parasites bancaires, assurances et j'en passe vu qu'ils perdraient des pans entiers de leurs activités.

La Gaule au Paradis 19/10/2020 07:27

Le problème de la blockchain comme de la 5G est que ce sont pour l'instant des molochs énergétiques. Donc logiquement un levier de plus accaparé par l'infime minorité qui contrôlera la majorité d'esclaves marnant sur les champs de fayots chers à notre Reymond.

Vlad 18/10/2020 13:32

Internet et le climat : ça tourne mal ? - Monsieur Bidouille



Dans quelle mesure le numérique influence t-il le réchauffement climatique ? Les data centers sont-ils les plus polluants ? La consommation électrique des appareils influence t-elle le plus les émissions de gaz à effet de serre ?

On essaie d’y voir plus clair dans cette vidéo !

https://www.youtube.com/watch?v=TFP3QqUapQo

christophe 18/10/2020 02:31

Bon alors les gars ? Et la marche blanche, hein ? On attend, zut. J'ai passé ma commande de bougies chez Amazon. J'ai fait ma "part".

Redevenons un peu sérieux, ces histoires d'islamistes et de décapitations sont tellement surfaites.

Voici un cas d'école du bordello aérien.

Air Asia X, la low cost long courrier indonésienne, "n'a plus de cash". En version originale, ça sonne encore mieux : "We have run out of money" ;-)

Rien d'étonnant.

Mais problème, elle a 15 myards de dollars de dettes (les Airbus en lease, les contrats avec Rolls Royce pour la maintenance des réacteurs).

Le deal est clair : les banques ne suivront plus... si un ou des actionnaires ne remettent pas au pot.

Le suspens est insoutenable...

https://www.bangkokpost.com/business/2003715/airasia-x-out-of-money

anonyme 17/10/2020 22:43

Justice française :

16 h 24 - INFO LE POINT. La justice avait contraint l'État à octroyer le statut de réfugié à la famille de l'assaillant
Enseignant décapité à Conflans : l'hommage national aura lieu mercredi
https://www.lepoint.fr/faits-divers/direct-enseignant-decapite-a-conflans-cinq-nouvelles-garde-a-vue-17-10-2020-2396795_2627.php

Justice suisse :

Né en Suisse, un Espagnol est expulsé après 55 ans
https://www.20min.ch/fr/story/ne-en-suisse-un-espagnol-est-expulse-apres-55-ans-237437112265
Née en Suisse, elle sera expulsée du pays
https://www.20min.ch/fr/story/nee-en-suisse-elle-sera-expulsee-du-pays-540858020357

Vlad 17/10/2020 17:17

Transition énergétique et géopolitique.

Charles Gave reçoit Eric Leser Rédacteur en Chef de la revue Transitions &Énergies et Jean-Baptiste Noé, Rédacteur en Chef de la revue Conflits pour évoquer les problématiques de la transition énergétique et les conséquences sur la géopolitique.

https://www.youtube.com/watch?v=TQIBAEMhk4A

Raleur !! 17/10/2020 16:01

===On comptait une proportion de 15 % d'illettrés à Harvard, et en son temps, Reagan avait fait licencier tous les profs incapables de repasser le diplôme pour lequel ils enseignaient. Enfin, ils avaient quand même droit à 3 tentatives.===

A Harvard ???
Dites patron vous poussez pas le bouchon un peu loin ?

C'est le genre d'affirmation , qui sans sources, a un effet boomerang . Elle vous décrédibilise !!

Harvard n'est pas l'équivalent de polytechnique ??? C'est du moins ce que je croyais !!

Patrick REYMOND 18/10/2020 15:07

non, c'était au début des années 1980 et le ravage des QCM faisait que cette proportion d'illettrés était réelle. Maintenant, ça doit être plus.

Vlad 17/10/2020 14:43

Hunter Biden et la société Burisma : les premiers éléments révélés par les e-mails

Une commission du Sénat enquête actuellement sur les courriels récemment obtenus de Hunter Biden, dans lesquels le fils du candidat démocrate semble présenter son père à un cadre supérieur de la société énergétique ukrainienne Burisma.

https://www.youtube.com/watch?v=yNpL_OysyoA

La Gaule au Paradis 17/10/2020 11:29

Et si le "diable" Trump gagnait malgré tout ? - Egalite et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/Et-si-le-diable-Trump-gagnait-malgre-tout-61329.html

Très bon commentaire à propos d'un très bon article (pour une fois) mainstream.

[Il y a cent ans, quand les gens demandaient pourquoi il n’y avait pas de socialisme aux États-Unis, la réponse était qu’en Amérique l’identité est plus importante que la classe sociale. Cela reste le cas.]

Cela reste le cas mais des frémissements annonciateurs de mouvements tectoniques se font sentir, lesquels donneraient raison à Reymond.
Ce qui m'inquiète par contre, c'est qu'en France j'ai l'impression que nous faisons le chemin inverse.

La Gaule au Paradis 17/10/2020 10:10

CLUSTER TRAGIQUE À CONFLANS SAINTE HONORINE

Un mort décapité. La tête de la victime a été admise en réa (vous comprenez... Pour les statistiques... Mais motus !).

Le virus de la deuxième vague serait le plus terrible. Il attaquerait tout, même le cerveau.

Arrivé sur les lieux, le dynamique Président Macron met en garde : "Pas d'amalgame, Raoult n'y est pour rien".

Puis, le génial Président Macron, le soleil républicain d'Amiens, déclare une fois de plus solennellement qu'à circonstances exceptionnelles il faut des mesures d'exception.

Il propose d'inscrire le confinement permanent dans la constitution et invite la population à faire désormais barrage chez elle contre toutes les pestes.

"Face à l'intolérance, il n'y aura plus d'autre d'élection efficace que la mienne" prévient-il.
"Le reste n'est que plaisir égoïste et futile" a-t-il conclu.

D'après le jardinier du cimetière, la tombe de Michel Rocard aurait vibré.

Raleur !! 17/10/2020 16:08

@ la Gaulle

Il parait que depuis plusieurs mois il y a un tremblement de terre permanent de 0,5 sur l'échelle de richter, dont l'épicentre se trouve à côté de l'église de Colombey les deux mosquée !!!

Mario 17/10/2020 08:36

Nous avons indiscutablement la chance de vivre à l'époque la plus Conne de l'Histoire humaine, qui est aussi la période la plus innovante ironiquement.

La lumière de la "civilisation" créant des zones d'ombre particulièrement noires !

christophe 17/10/2020 04:33

Très bon article qui synthétise le "malheur de l'homme noir".

En gros : celui d'etre exploité et manipulé

On rappellera l'efficacité des programmes de manipulation/déstabilisation créés (entre autres) par les équipes de Nixon. Et d'abord la fameuse "guerre contre la drogue".

https://www.businessinsider.com/nixon-adviser-ehrlichman-anti-left-anti-black-war-on-drugs-2019-7

Came + répression pénale forcenée = destruction de la "communauté" noire (qui n'existe que dans l'imaginaire humide des femelles démocrates et gauchistes, et celle des cinéastes à Hollywood).

Mais le formidable travail de sape a été poursuivi ensuite (et d'ailleurs par les démocrates) et intensifié. Ainsi la glorification à partir début années 80 de la "street black culture".

Au nom de la "culture" (gauche donc) ils ont glorifié :
-les gangs
-le rap
-la violence (contre les femmes etc.)

Là encore, énorme succès !

Les quelques neurones qui restaient chez les jeunes hommes afro américains... ont achevé de se liquifier.

Et en effet, ils sont tous devenus cons comme des enclumes.

On notera que cet effondrement culturel n'est pas QUE l'apanage des noirs... C'est devenu un programme global, de gouvernement. Mais ceci est un autre sujet.

Bref, en matière "raciale"... et surtout aux USA, il faut en permanence être sur ses gardes et se souvenir du mot de Basquiat : il y a ce qu'on voit, et ce qu'on ne voit pas !

;-)

Jojo 16/10/2020 23:10

« Ils n'ont rien appris ou presque, parce qu'apprendre, c'est souvent souffrir, et que la totalité de leurs études ont été faites sous le signe de la case "minorité opprimée" cochée, ce qui fait un passage automatique. Ils ne savent pas rester assis, écouter, ni comprendre un ordre simple, encore moins y obéir, incapables de se concentrer plus de quelques minutes, élevé sans contrainte par une mère seule et souvent dépassée. C'est dramatique »

Je suis prof dans un collège de seconde zone en milieu urbain d’une ville moyenne au nord de Paris. Et bien on a la même chose ici. Enfants d’immigrés d’Afrique noire ou du nord, enfants de petits blancs totalement déclassés broyés par le chômage, l’alcool ou les problèmes psychologiques, ils sont identiques à votre description. Ils ne savent même plus rester sur une chaise 50 minutes. C’est de pire en pire. Perversité du système, toutes les aides apportées pour les faire travailler un peu ou les canaliser (AVS ou AESH) ne font à mon sens qu’empirer la chose. C’est tellement facile de se reposer sur quelqu’un et de dire qu’on y comprend rien ! Je ne vous dit pas les adultes que cela va faire. Et le pire, les parents de ces enfants accompagnés (cela coûte un fric fou au passage) d’une exigence incroyable pour leurs rejetons totalement inaptes au travail. Toujours la faute des autres (profs ou accompagnants) si le gamin est en échec. Jamais aucune remise en cause. Toujours en faire plus. Avoir quelques élèves ainsi dans sa classe tirent tout le monde vers le bas. Incroyable l’énergie dépensé pour ces élèves et si peux de temps malheureusement accordé pour les « normaux ».

Bernard Pivotant 18/10/2020 03:50

"et de dire qu’on (sic) y comprend rien !" -4

"Je ne vous dit(sic) pas" -4

"Incroyable l’énergie dépensé(sic)" -4

"et si peux(sic) de temps" -4

A mon époque, cela donnait un petit 4/20 à la dictée et j'en ai peut-être oublié ! Héhé ! :-)

Bon courage à vous tout de même pour la suite, vous en aurez bien besoin... ;-)

Je vous conseille de demander à votre hiérarchie de vous doter de ceci :

https://armstreetfrance.com/boutique/armure/gorgerin-decape-du-paladin-armure-medievale-fonctionnelle

Chuck 17/10/2020 14:08

J'ai été AESH pendant 1 an, je me suis fait viré parce qu'elle mère célibataire a exigé une femme pour s'occuper de sa fille avec un "handicap" LOL. Je pensais simplement que le plus gros handicap de cette petite est sa mère. Mais je ne pouvais pas le dire.
Education nationale est devenue suite à sa féminisation massive, les hommes ont déserté le navire, une sorte de mère célibataire sans aucune autorité sur ses enfants, sans sanctions, sans volonté du moindre effort. Calinothérapie à tous les étages, élimination des garçons par qu'ils sont maltraités, sous-notés par les "profs" femmes. Enseignement du "genre" et autres joyeusetés en primaire, les maths et le français ne sert à rien. Professeure.s illétré.e.s, gestion kafkaïenne des effectifs...Bref, merci de m'avoir viré. Je n'ai pas d'enfants, Dieu merci. Je leur ferais l'école à domicile.

Youpla 17/10/2020 10:07

"Je suis prof".
Ce diminutif correspond aussi à la dégradation de l'image des enseignants, image qu'ils cultivent sans s'en rendre compte en utilisant le langage imposé pour ne pas paraître pédant ou orgueilleux.
J'ai enseigné pendant près de 30 ans avant de me décider à quitter le Titanic, Ce que vous décrivez correspond à ce que j'ai vécu et quand je prévenais mes collègues de la chute constatée, j'avais droit à différents qualificatifs peu sympathiques.
Bon courage pour la suite car vous êtes loin d'avoir touché le fond.