Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ET MAINTENANT...

25 Novembre 2020 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Actualités, #Politique

le globalisme s'est brisé contre un très vieux truc, les états.
D'abord contre la Russie, la Chine, et on le comprend, vu leur puissance.
Mais aussi contre l'Iran dont on n'a pas compris que Khomeiny avait repris une bonne partie du fond de commerce de Mossadegh... Et certains autres. Des brimborions pourtant...

Après, la "victoire" du globalistan au USA par l'élection de Biden, l'internationaliste cacochyme et gâteux sur le Jacksonien Trump, est ce qu'elle est, sans doute le dernier acte de l'empire, aller jusqu'au bout de la dégringolade. Pas de retrait ordonné. Ce sera la déroute.

La déroute Sorosienne en Arménie, face à l'alliance Anglo-turque, montre les limites du globalistan. Face à la force militaire, rien ne résiste, et sans doute, le piège, le massacre des arméniens a t'il été évité.

Les succès obtenus à coups de drones en Arménie viennent d'être retenté en Syrie. Cela a été le flop total. L'armée syrienne n'est pas une armée arménienne victime comme toutes les armées de son long sommeil. Rien de pire pour une armée que de gagner une guerre. Elle s'assoupit comme la belle au bois dormant.

Reste l'hypothèse iranienne. L'Iran ne peut permettre l'installation de populations hostiles à ses frontières, avec un régime qui accepte turcs, israeliens, américains et qui veulent installer des usines de drones...

On voit que les "états profonds" en occident n'ont plus de cohérence, du moins, plus la cohérence nécessaire pour faire empire, autre qu'un empire en déroute. Et Trump a suffisamment de temps encore, pour miner le terrain, même s'il part.

La cohérence dans chacun des états n'est plus là. Quel intérêt, pour Londres, de s'emparer de quelques mines d'or en Azerbaïdjan et de bénéficier de quelques puits de pétrole, quand la dégringolade intérieure est si intense ? Là aussi, des oligarques perdus dans leurs palais qui ne regardent même plus par la fenêtre. Au delà de leurs fenêtres, ce sont les colonies. C'est sans importance.

Sans doute, la "victoire" de Biden, intervenant au commencement d'un effondrement économique sans précédent, sera t'elle la dernière victoire de l'empire. Une victoire à La pyrrhus.


 
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
ben et maintenant cela va être le retour a la prière ;)) pour les uns comme pour les autres.
Les mondialistes prient pour que Bidon soit réélu tandis que l'autre pour qu'il ne le soit pas. Si la prière fonctionnait vraiment a coup sur c'est Trump qui passerait haut la main.
Le problème étant qu'il faut toujours un chef et un chef qui tape du poing sinon c'est toujours le bordel.
Il n'y a qu'a regarder le résultats de la tactique bobo. Les gentils plein de compassion lorsqu'il s'agit de faire la mondialisation heureuse. Heureuse pour eux en tout puisqu'il se foutent bien des autres sous leurs apparences de sainteté.
En tout cas microléon n'as aucune chance de pouvoir se représenter, a moins d'installer le vote par correspondance et de demander aux ricains de leur prêter la compteuse de vote. Jupiter n'est rien d'autre qu'un morceau de PQ jetable après usage. Mais on se demande bien qui va vouloir prendre sa place dans le bordel ambiant.;)) M'enfin je suis sur qu'il seront encore beaucoup a vouloir servir de PQ. C'est surement dans leur ADN. Lorsque l'ont aime la merde, le top c'est bien le PQ, il n'y a pas photo.
De toute façon vue la désordre sanitaire,politique, économique et financier c'est n'est pas vraiment le maintenant qui est inquiétant mais plutôt l'après qui a n'en pas douter ne ressemblera plus a l'avant.

Pourtant Einstein leurs avait bien dit qu'il y avait des limites a toutes choses. Et que le sans limite c'est uniquement pour la connerie. Il y en a beaucoup qui ont fait de grande écoles mais qui ne semble pas avoir compris le message du génie. C'est un peut normale ils ne le sont pas, géniaux. Il semblerait que cela soit plutôt l'inverse.
J'espère en tout cas que les énarques ont eu des cours d'éducations physique et un entrainements poussé au 110 mètres haie. Parce qu'au rythme ou la colère monte, il va leur falloir courir très vite.
En tout cas maintenant il est clair que toute la classe politique européenne a pris les européeens pour des cons. parce qu'avec 1.2 Milliard pour un médicament plus proche du poison que du remède et leur idéologie de rigueur. On peut remarquer que leurs décisions manque de beaucoup de rigueur. A croire que personne ne fait son boulot ou que chacun fait se qu'il veut dans son coin.

Maintenant les gans ont peur. Le problème c'est que la peur se résout de 2 manières. Par la soumission ou la colère. Et il me semble bien que se soit la seconde possibilité qui soit en augmentation constante. Ils voulaient de la croissance, là il vont en avoir. Mais peut pas pas celle qu'ils attendaient. Parce que si au départ ils,le gouvernement, avait réussi a divisé pour moins régner. Avec cette arnaque de crise sanitaire, c'est bien l'inverse qui est en train de se produire.

Donc pour changer de registre. Si Trump ne devait pas être réélu. J'ai comme l'impression que beaucoup de document et de vidéo vont s'échapper de la NSA et que la victoire de Bidon risque de foutre en l'air toute la classe mondialiste. J'ai comme le sentiment que Trumpiste n'aime pas trop se la faire mettre. Du coup julien assange et snowden risque de paraitre petit joueur. J'ai comme le sentiment que PonPéo a fait le tour du cheptel pour leur montrer une petit bande annonce. Parce que depuis plus personne ne semble s'occuper des élections américaines. Il n'y a que les chinois qui semble être en mesure de le faire. eux en profiteront pour faire une purge, ils excellent en la matière ;))

Maintenant que c'est le bordel ! c'est soit le retour au clame soit l'inverse. Je pencherais plus vers le retour au calme et la réélection de Trump. Même si pour certain tout ne sera pas rose. Et je pense que l'europe risque de passer un sale quart d'heure.
Répondre
L
Donald Trump n’a pas perdu l’élection présidentielle - Le Zoom - Edouard Husson - TVL - YouTube
https://m.youtube.com/watch?v=6ywl4_jW-eo

Une notion fondamentale qui semble ignorée par la plupart des commentateurs des élections américaines dans les médias français est que le temps politique ne peut pas être synchronisé au temps judiciaire puisque le temps du système judiciaire est à deux niveaux.

Les contentieux doivent d'abord être traités au niveau des états avant de l'être en dernier ressort au niveau fédéral.

En l'espèce, les contentieux actuels intervenant majoritairement dans des états sous contrôle démocrate, il est logique que les juges élus rendent des décisions défavorables à Trump.
Mais il n'y a pas lieu de crier victoire pour autant chez les partisans de Biden puisque les décisions finales seront rendues à l'échelon fédéral supérieur.

Pour cette raison il est impossible que Trump n'ait pas prévu le cas presque inévitable où le jugement fédéral interviendrait bien au-delà du 20 janvier, ce qui expliquerait qu'il se soit concentré avant tout sur le combat judiciaire et qu'il se montre relativement magnanime sur tous les autres fronts.

Pour L'historien Édouard Husson, Trump s'orienterait de plus en plus vers un combat de longue haleine visant à faire connaître à Biden un sort à la Richard Nixon, c'est à dire une révocation pure et simple en cours de mandat.
D'ici là les démocrates auront eu largement le temps de sombrer dans les difficultés économiques à venir et d'exposer au grand jour leurs dissensions internes chroniques.

Ce serait une belle réponse du berger à la bergère de la part d'un président qui aura subi une véritable guerre de tranchée en illégitimité de la part de ses adversaires lors de son précédent mandat.

Pour Édouard, Husson il ne fait aucun doute que la procédure de destitution sera amorcée, d'abord parce que la fraude massive surtout au niveau des machines à voter est flagrante, cela même s'il s'agit d'une pratique endémique chez les démocrates (il rappelle au passage que John Kennedy fut élu par fraude sur le fil dans l'état décisif de l'Illinois grâce au bourrage d'urne opéré par ses amis de la maffia de Chicago).

Simplement prouver que les voix des électeurs ont été décomptés sur des serveurs basés à l'étranger suffirait à invalider l'élection.
Par ailleurs, les juges ne manqueront pas d'apprécier qu'aucun président se représentant à une élection dans l'histoire des États-Unis n'a réussi à gagner 11 millions de voix par rapport à l'élection précédente.

Édouard Husson pense enfin que, pour l'exemple lamentable que ces élections ont donné au monde entier, l'idée que l'occident se fait de la démocratie représentative ne s'en remettra jamais.
Il pense ainsi que ce n'est guère un hasard si les classes supérieures françaises, celles qui idolâtres leur petit Macron, ont fait de l'antitrumpisme une sorte de religion.
Répondre
G
Asia 14:59, 26-Nov-2020
South Korea virus cases hit highest level since March

Les cas de virus en Corée du Sud ont atteint leur plus haut niveau depuis mars

https://news.cgtn.com/news/2020-11-26/South-Korea-virus-cases-hit-highest-level-since-March-VJpWpfOABW/index.html

South Korea reported on Thursday its highest daily number of coronavirus cases since March, with a surge of new infections sparking fears of a major third wave.

Officials announced 583 new cases after several weeks of fresh infections ranging between around 100 and 300.

The latest cases have mostly been clusters at offices, schools, gyms and small gatherings in the greater Seoul area, the Korea Disease Control and Prevention Agency said.

New infections also emerged within the military, including dozens of newly enlisted soldiers at a boot camp, prompting the defense ministry to bolster its anti-virus measures.

"We are now in a situation where virus outbreaks can happen at any place," health minister Park Neung-hoo said.

La Corée du Sud a signalé jeudi son nombre quotidien le plus élevé de cas de coronavirus depuis mars, avec une flambée de nouvelles infections faisant craindre une troisième vague majeure.

Les autorités ont annoncé 583 nouveaux cas après plusieurs semaines de nouvelles infections comprises entre 100 et 300.

Les derniers cas ont principalement été des grappes dans des bureaux, des écoles, des gymnases et de petits rassemblements dans la grande région de Séoul, a déclaré l'Agence coréenne de contrôle et de prévention des maladies.

De nouvelles infections sont également apparues au sein de l'armée, notamment des dizaines de soldats nouvellement enrôlés dans un camp d'entraînement, ce qui a incité le ministère de la Défense à renforcer ses mesures anti-virus.

"Nous sommes maintenant dans une situation où des épidémies de virus peuvent survenir n'importe où", a déclaré le ministre de la Santé Park Neung-hoo.

The government tightened social distancing rules in the capital and the surrounding regions this week as authorities scrambled to contain the spread of the virus.

The measures include closing nightclubs and bars and restricting the number of visitors at 100 at weddings and funerals.

Cafes are only allowed to serve takeaways and all restaurants must close by 9 p.m., with only deliveries permitted afterwards.

Thursday's figures take the total number of recorded cases in the country to more than 32,000.

Le gouvernement a resserré les règles de distanciation sociale dans la capitale et les régions environnantes cette semaine alors que les autorités s'efforçaient de contenir la propagation du virus.

Les mesures comprennent la fermeture des boîtes de nuit et des bars et la limitation du nombre de visiteurs à 100 lors des mariages et des funérailles.

Les cafés ne sont autorisés à servir que des plats à emporter et tous les restaurants doivent fermer avant 21 h, seules les livraisons sont autorisées par la suite.

Les chiffres de jeudi portent le nombre total de cas enregistrés dans le pays à plus de 32 000.
Répondre
B
L'univers des stations de ski, entrepreneurs comme clients sont à 90% des électeurs de Macron. Ils ont ce qu'il mérite. De même pour les commerçants eux aussi macronophyles. Je garde mes larmes pour d'autres causes où les victimes ne sont pas les coupables.
Répondre
A
Il a les Philippins pour faire de personnel de navires pas cher dans : les cargos, les porte-conteneurs, les yachts, les paquebots.

Et maintenant dans les camions en Europe !!! Trop cher désormais le conducteur d'Europe de l'Est.

Au cœur de la guerre secrète des camions en Europe
https://www.youtube.com/watch?v=L1qeJ50kYiE
à partir de 16mn50.

L'Europe des moins disant et du dumping social.
Et la guerre entre les pays de l'ouest (pour le social) et de l'est (contre le social et pour le transfert d'argent vers leurs pays) de l'Europe.
Répondre
V
Restaurants: «le moyen radical c'est de mettre tout le monde au chômage», selon Etchebest
D'après le chef étoilé, de nombreux restaurateurs envisagent cette option suite à l'annonce du maintien de leur fermeture jusqu'au 20 janvier. Il évoque «un climat de révolte».

https://www.lefigaro.fr/societes/restaurants-le-moyen-radical-c-est-de-mettre-tout-le-monde-au-chomage-selon-etchebest-20201125

PRIVÉ D'AIDES, LE SECTEUR DE L'HÔTELLERIE DÉNONCE UNE "MISE À MORT"
Les hôtels, qui ne sont pas fermés administrativement et doivent faire face à des "chiffres d'activé catastrophiques", ne peuvent pas bénéficier des aides proposées aux restaurants. "Inadmissible" pour le président du Groupement National des Chaînes Hôtelières.
https://www.bfmtv.com/economie/prive-d-aides-le-secteur-de-l-hotellerie-denonce-une-mise-a-mort_AN-202011250020.html

«On nous laisse mourir dans l'indifférence» : les patrons de discothèques au bout du rouleau
Fermés depuis 9 mois, les professionnels se disent «révoltés». Ils demandent que le gouvernement leur fasse confiance.
https://www.lefigaro.fr/societes/on-nous-laisse-mourir-dans-l-indifference-les-patrons-de-discotheques-au-bout-du-rouleau-20201125

Les gérants de stations de ski «surpris et déçus» de ne pas rouvrir pour les vacances de Noël
Emmanuel Macron a annoncé que les stations ne rouvriraient pas pour les fêtes de fin d'année. Les professionnels du secteur craignent une catastrophe économique et se tournent déjà vers le printemps.
https://www.lefigaro.fr/conjoncture/l-annonce-de-la-fermeture-des-stations-de-ski-a-noel-a-ete-comme-une-douche-froide-tout-s-effondre-20201125
Répondre
S
Ma foi, ils n'ont pas trop bougé pour accompagner les gilles&john, du moins canal historique en terme d'opposition aux taxes et limites de déplacement principalement professionnel. Voire même, ils ont demandé de sanctions car ils empêchaient le commerce... moins que les blacks blocs mais là c'est pas pareil. Ils pourraient reprendre les méthodes du CNI d'il y a quelques décennies, pour voir.
A
Oui ben....il me semble que beaucoup ont été pour la start up nation. Seulement ils n ont pas bien compris quel été le programme des globalistes.
Si jamais ils apprennent la vérité un jour sur cette affaire, ils vont devenir fou et commencer les exécutions sommaires.