Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

DISLOCATION

7 Janvier 2021 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Actualités, #Chronique de l'effondrement, #Energie, #Politique

Il y a quelques milliers d'années un sénateur romain parlait d'un dictateur grec d'une ville sicilienne. Il dit qu'il s'empara du char de l'état. Mais que le cheval était mort, les rênes pourris et le bois, vermoulu.

"le temple du libéralisme occidental, du dollar-roi, a franchi un seuil irréversible et que les États-Unis s'écroulent de leur propre poids pour plonger dans une longue période de sédition, d'émeutes, de révoltes de la faim, de guerre civile. Comme si des décennies de crimes commis à travers le monde venaient soudain à se retourner contre eux. Ce à quoi la bien-pensance US ne saurait répondre que par des guerres extra territoriales. "

"Au moment où le Pentagone vit l'une des périodes les plus noires de son histoire, divisé, atomisé comme jamais et que le CentCom a perdu toute confiance en soi, une aventure militaire serait fatale à l'Empire."

Biden aura donc son char vermoulu, son cheval mort, et ses rênes pourris.

Toute la nomenklatura occidentale bave contre les manifestants de Washington (la non ingérence, ça leur dit quelque chose ?), alors que naguère ils justifiaient sans problèmes antifa et BLM. Une manifestante est morte. Ancienne militaire, 4 fois déployée. Sans commentaire.

Une autre vision des événements de Washington.

La nomenklatura des raclures se congratule. Légions d'honneur (sans doute est ce le seul honneur qu'ils auront jamais) escroqueries avec faux vaccins, et diverses magouilles...

Pendant ce temps :

- Michelin, malgré son milliard de bénéfice, supprime 2300 emplois,

- Scandale : Le PDG de General Electric va gagner 3000 euros par emplois supprimés.

- Elon Musk devient de plus en plus riche...

La moralité : "Cet horrible spectacle sur la fin du système politique et financier américain touche à sa fin !"

Certains hurluberlus, eux, croient qu'on est reparti pour un tour de mondialisation. Evidemment, il faut un cerveau pour relier énergie et mondialisation, et que la mondialisation sans le trou noir du déficit commercial US, elle n'existe plus.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Oui, mais non. Avec Biden, et surtout la déloyauté complète des républicains, on assiste à la mise à jour qu'il n'y a qu'un seul parti aux US. Et que celui-ci va donc pouvoir reprendre les affaires où elles s'étaient légèrement atténuées ces 4 dernières années. Captation de toutes les ressources primaires encore existantes au monde. Possiblement, la Chine et la Russie peuvent faire bande à part, mais cela va être compliqué. La quasi totalité des autres pays, très vassaux, devenant la chair à canon de ces lubies, légèrement améliorée par les "vaccins" afin d'avoir une plus grande malléabilité, le parcage dans des stades ou un enrôlement dans l'armée. Ypres 1915 va passer pour une promenade de santé...
Répondre
G
ALERTE INFO ! INFO TRANSMISE PAR MAIL ce matin : Le docteur Gregory Michael obstétricien à Mount Sinai Medical Center in Miami Beach. Il était pro-vaccin, il est décédé le 04 janvier 2021 après avoir reçu le vaccin de Pfizer le 18 décembre 2020. Il avait 56 ans.<br /> <br /> Les médecins légistes de Miami enquêtent sur la mort d’un médecin ayant reçu un vaccin contre le coronavirus<br /> <br /> https://edition.cnn.com/2021/01/06/health/coronavirus-vaccine-doctor-death/index.html<br /> <br /> #COVID19 - Mutants britannique et sud-africain : 2 clusters "à risque" découverts en Bretagne et en Île-de-France<br /> <br /> https://twitter.com/lindependant/status/1347221316684951553
Répondre
L
Je pense qu'il vont continuer a faire du déficit. L'avantage pour la classe dominante est double.<br /> Le première avantage et la dévaluation monétaire mondiale et l'inflation qui va avec. le second et qu'afin de protéger leurs avoirs la classe dominante hachette tout se qu'elle peut, que se soit en bourse ou dans d'autres actifs réelle, or, art, immo ecxt ..<br /> Certes en cas de retournement il y perdront un peut mais il en profiteront pour spolié l'épargne mondiale. Il le font déjà sous forme de dévaluation monétaire et hausse des prix. Mais pour le moment se n'est pas du vol. Juste du buisiness ;))<br /> Mais le jeux peut encore continuer un certain temps vue la docilité des peuples. La hausse des actifs réel n'est que la contrepartie de la dévaluation monétaire. Si les US impriment cela oblige les autres a imprimer afin de garder le peut de compétition économique qu'il leurs reste avec leurs exportations.<br /> En fait la spoliation a déjà eu lieu, de mon point de vue. L'argent durement épargné sur les obligations avant l'euro ne vaut déjà plus rien puisque les prix on doubler,tripler,quadruplé et même quintuplé pour certain actifs en 30 ans. En fait l'épargnant c'est déjà fait avoir. <br /> Pour moi l'objectif est tout simplement de validé une dévaluation mondiale de la monnaie. L'ancienne dette ne vaut donc plus rien et la nouvelle monnaie chasse l'ancienne. En plus la nouvelle monnaie elle est gratuite a imprimer, pas de taux d'intérêt a verser a quiconque. Si qui facilite l'inflation de actif en nouvelle valeur. Se qui valait 1 francs vaut 1 maintenant 1 euro. <br /> En fait le tour est déjà jouer. Le seul problème est comment le maintenir afin qu'il puisse perdurer. Et que doivent'il mettre en place afin d'éviter les heurts avec la population. <br /> Lorsque l'ont voie que pour 60 000 en 8 ans certain médecin féminin n'ont pas hésité a promouvoir un médicament dangereux, remdisivir. On remarque que se sont des petits joueurs, des gratteurs. Il sont prêt a vendre leur âme et celle de leur concitoyen pour 7500 balle par ans. Soit 625, un peut plus que le RSA. Franchement a se prix là les lobbys doivent rigoler dans leurs barbes. Autant de mesquinerie et cupidité vaut bien une légion d'honneur. Pour quelqu'un qui l'avait perdu cela tombe bien ;))<br /> <br /> Le problème qui reste en suspends me semble être ! Est ce qu'il vont continuer la dévaluation ou vont'il y mettre fin ? ou dit autrement est ce qu'il vont dépasser les bornes et se mettre en danger ?<br /> <br /> Je pense que oui puisque dans le dernier cas il ont déjà prévu la spoliation de manière légale. Mais j'ai le sentiment que se sera leur pertes. Puisque c'est la notion de limite qui permet la prédiction. Au delà des limites l'inconnu. ;))
Répondre
P
Le BITCOIN à 39.500$ ce 7/1<br /> ça au moins c'est du sérieux et du solide !
Répondre
H
Dans le Bitcoin, pour prendre cet exemple il y a deux aspects : l'aspect actif pseudo-monétaire et l'aspect blockchain. Chacun de ces deux aspects à ses avantages et faiblesses.
B
Outre la gestion des pannes, l'autre point important concernant la viabilité économique des crypto-monnaies est l’évolution du coût de calcul en fonction du volume de données traitées.<br /> <br /> Sur les blockchain, le temps de calcul augmente en fonction de la profondeur de l’historique des transactions.<br /> Sur des activités où les transactions sont peu fréquentes ou peu nombreuses, par exemple, des transactions commerciales dans la logistique, le temps de calcul peut rester raisonnable.<br /> <br /> Par contre, sur des activités où les transactions sont fréquentes ou nombreuses, comme les achats/reventes de crypto-monnaie, le temps de calcul augmente rapidement.<br /> <br /> Or qui dit temps de calcul dit consommation d’infrastructures informatiques et consommation d’électricité in fine, autrement dit coût.
B
Une monnaie crypto dépend de l'infrastructure informatique qu'elle emploie.<br /> <br /> Les risques encourus sont donc liés à cette infrastructure : pannes matérielles (comme le disque dur qui sert à stocker les données d'un client crashe et le client n'a pas fait de sauvegarde), les attaques de cybersécurité (piratage), et les coupures de courant.<br /> <br /> Sur des infrastructures informatiques d’activités boursières, tout est doublé : double alimentation électrique, chaque alimentation étant branchée sur une source d’électricité, matériel (serveurs et stockages), équipement réseau. L’objectif est que, si jamais il y a un problème quelque part, la coupure de service soit minimale en réalisant une bascule.<br /> <br /> D'ailleurs, l'entretien d'une telle infrastructure a un coût.
K
Sauf le jour ou le réseau électrique, ou internet tombe en panne....
H
Un actif qui disparaît en cas de panne de courant généralisée c'est du sérieux ?