Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

IGNARESSSSS !

11 Janvier 2021 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Actualités, #Chronique de l'effondrement

“What did surprise us is we hadn’t really thought through the economic impacts.” Melinda Gates. Ils n'avaient pas pensé aux conséquences économiques. Une belle ignare.
Comme en renversant de manière trouble Trump, ils n'ont pas d'avantage pensé aux conséquences.
Pas plus que les juges qui ont refusé de statuer n'ont pensé aux conséquences.

Pas plus qu'ils n'ont pensé aux conséquences en voulant poursuivre les trumpistes, grands ou petits. Selon Babylon Bee ce qui est reproché à ceux qui ont envahis le Capitole, c'est de ne pas être des criminels autorisés.

Pas plus que la grande criminelle (terme polie) n'avait pensé aux conséquences en traitant les sous hommes de "déplorables".

Quand à la question raciale, elle est très bien décrite par le site "Chronique du grand jeu" : "Désormais, les valeurs de gauche sont défendues par les Trump, Orban, Le Pen & Co tandis que la gôôche défend celles de l'oligarchie, dont le politiquement correct est le corollaire. Elle s'engage d'autant plus fanatiquement dans les questions sociétales associées ("anti-racisme", LGBT, dictature des minorités) qu'elle veut faire oublier sa trahison historique, son grand abandon de la question sociale."

Paul Craig Roberts évalue les chances de guerre civile aux USA à 50/50, " Antifa est libre d'émeute, de pillage, d'intimidation et de tracas, mais les partisans de Trump sont des insurgés. " PCR pense que les "rouges", républicains, même bien armés, ne font pas le poids par rapport à l'armée US. C'est ignorer et son délabrement, sa division, son peu d'effectifs, son inefficacité chronique partout dans le monde.

Quand aux faits que les démocrates ne contrôlent plus que les centres névralgiques de communications, les ports, les villes aéroportuaires, cela a peu d'importance. Parce que cela ne contrôle que des importations achetées à grands coups de dollars, et que la valeur du dollar est très sujette à un affaiblissement graduel, mais rapide.

Finalement, le gouvernement Biden serait dans la situation du gouvernement de Kaboul, et la situation est déjà la même. Des autorités locales qui ne sont pas coopératives, voire complice des réfractaires, et qui ne tiennent leur fidélité que du flux de dollars qui leur arrive. Tant que le dollar, là aussi, a une valeur.

Les dénonciations des parents par des enfants idiots, sont aussi, comme aux pires périodes de la révolution française, du stalinisme et du nazisme, devenue la norme. Là aussi, la campagne de presse peut s'avérer contre productive tellement elle est outrée. En plus, en poussant les gens dans leurs retranchements, on prend beaucoup de risques.

"Le manque d’intelligence et de caractère est hurlant dans le camp démocrate-wokeniste, autant chez les leaders politiques (tous gérontocrates affirmés) que chez les accompagnants (la foule des idiots-milliardaires à la tête des GAFAM). Plus encore et plus précisément, cette explication est que nous nous trouvons dans le cœur grondant de la Grande Crise d’Effondrement du Système, et que nous assistons aux derniers spasmes de fureur de la Bête, – du Système, disons, – et que cela tangue drôlement."

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
La phrase de Gates est un mensonge pur et simple, une manière de se dédouaner de ses responsabilités. Quand on organise depuis 2016 une simulation d'épidémie mondiale tous les ans, avec la participation de la Fondation Gates ou celle de GAVI Alliance (qui est financé en grande partie par la Fondation) bien sûr que l'on est au courant de l'impact économique. Là ce n'est plus nous qui passons pour des cons, mais eux, qui passent pour ce qu'ils sont de pitoyables larves.
Répondre
A
Un peu comme avec les mongoliens pour parler des idiots à l'époque des années 80...<br /> <br /> putain max t'écris que de la merde en ce moment : arrête tout !
Répondre
L
Ignares ! je ne le pense toujours pas. Bien au contraire !<br /> le vrai problèmes est qu'être intelligent dans un domaine n'implique pas que l'on ne puisse pas être très con dans plein d'autres domaines. Être intelligent n’empêche pas non plus d'être un pervers narcissique ou un psychopathe. <br /> L'escroc est intelligent face a des personnes naïves. Il sait par avance qui il peut rouler dans la farine et qui il ne pourra pas. C'est d'ailleurs lorsqu'il perd cette aptitude a distingué qu'il se fait chopper. <br /> L’intelligence US qui as décidé de faire tomber l'URSS ressemble bien a l'élite américaine comme la mélanie gates. Ils regardent le doigt mais rarement plus loin. Ceux qui les intéressent et le temps cours, celui de leur propres vie. En aucun cas ils ne pense a 20 ou 30 ans comme devrait le faire tout gouvernement intelligent. <br /> Lorsqu'un ennemi existe, cela permet de rallier un quantité d'allier, ;)), pour le combattre. Lorsque l'ennemi n'existe plus ou as été momentanément vaincu. Les alliances et soumissions ne sont plus nécessaire. Lorsque le loup n'est plus chaque berger retourne a son troupeau.<br /> Les alliances forcés n'étant plus nécessaire voire intrusive. Plus personne ne coopère. C'est a celui qui récupérera les meilleurs morceau de la bête. <br /> L'unité impose le danger. Sans danger il ne peut y avoir d'unité. Puisque sans danger chacun s'occupe de sas affaires. <br /> <br /> Le problème majeur auquel nous sommes confronté, il me semble. C'est que la mondialisation impose l'union et la coopération des états mais aussi des peuples. Et que cette coopération ne peut se faire que dans une situation de danger commun. <br /> Le danger communiste ayant disparu. Le nouveau danger des mondialistes devenait de fait les nationalistes. Mais la parade de bloc continentales as été mis en place afin de réduire cette éventualités de nationalismes. Mais encore une fois les mondialistes ont oubliés de prendre en compte leur population dans l'équation. Un mouton cela suis le berger un point c'est tout. Et comme il n'est pas très intelligent se peuple ont peut lui raconter des salades.<br /> Contre un ennemi commun, URSS, les peuples se sentaient protégé par leur berger.<br /> Mais une fois le berger transformé en mondialiste et de fait devenu ennemi de son propre peuple. Ils se sont créé un nouvel ennemi. Leur propre peuple, surtout en occident ou la mondialisation heureuse c'est transformé en paupérisation malheureuse, pour beaucoup. <br /> C'est a se moment que l'élite mondialiste a compris qu'elle avait un nouvel ennemi, sa propre population. Certes une minorité il y a 20 ans qui semble n'être plus près de la majorité aujourd'hui.<br /> <br /> Donc face a se nouvel ennemi il leur fallait trouver une parade, les faire rentrer a la bergerie et les museler. C'est là que le virus providentiel, ;)), as été l'occasion inattendu, ;)), pour semer la peur face a cette nouvelle menace, se nouvel ennemi mondial. <br /> <br /> Il faut reconnaitre que là encore ils en ont sous le plancher. Mais qu'une fois encore il semble qu'il n'ait pas été en mesure d'en calculer les effets a long terme. Et surtout les effets catastrophique sur leurs propres intérêts. <br /> <br /> Tous les pouvoirs savent que le seul contrôle qu'ils puissent avoir sur leurs population et la peur. Pour contrôler quelqu'un il faut qu'il ait peur. Peut importe la raison de la peur, qu'elle soit vrai ou fausse. C'est l'unique moyen utilisé par les humains pour asseoir leur pouvoir et leur domination.<br /> <br /> Et il ont compris aux fil du temps que les humains sont peureux de nature. Qu'il suffit d'en faire périr quelques uns pour que les autres abdiquent. Sans cette peur maladive aucune civilisation n'aurait pu voir le jour. Les mêmes peurs ressemblant les mêmes individu. Ainsi pour les agglomérer en grande nombres il faut que la même soit partagé.<br /> <br /> Cette histoire de virus ne semble avoir donc qu'un seul objectif. Faire partager une peur commune par le plus grand nombres d'individu. Afin que cette peur commune puisse agglomérer un plus grand nombres d'individu. Une peur qui bien sur irait bien au delà des autres peurs. Afin de créer une communauté mondiale de nouveau peureux. Tout comme la peur de dieu a sus créer des communautés mondiale de religions. La peur du communisme renforcer le capitalisme exct ...<br /> <br /> Il y aura donc les mondialistes pro vaccin et pro peur sanitaires, alors que la gale et d'autres maladie importé refond surface grâce a cette même mondialisation, un exemple parmi d'autres.<br /> <br /> Il me semble donc important de faire comprendre au humain que la peur et son talon d’Achille. Et que vivre dans la peur ne résoudra en rien son inquiétude profonde du lendemain. Que cette peur est l'outil indispensable a son auto soumission. <br /> <br /> Il faudra qu'il transforme cette peur en volonté et courage si il veut espéré un monde non pas meilleur mais simplement un monde plus serein et surement plus joyeux. Mais il ne faut pas confondre absence de peur et témérité, se mettre en danger. Il y aura toujours des inquiétudes justifiés. Mais l'inquiétude ne paralyse pas bien au contraire leur nous impose la réflexion et la recherche de solution pérennes. Ont peut être inquiet sur un choix donné et c'est cette inquiétude qui nous impose d'en comprendre les conséquences. On peut être inquiet seul et perdu. Mais a partir du moment ou nous sommes en groupe une grande part de cette inquiétude peut disparaitre.<br /> <br /> Nous avons le droit d'être inquiet, mais il serait temps de ne plus avoir peur.
Répondre
M
En bas de l'échelle démocrate, c'est sans doute de l'ignorance, mais en haut, cetainement pas. Le couple Gates est informé. Non, c'est juste de l'hypocrisie totale. Vous avez remarqué ? Dans les médias, le mot "hypocrisie" est tabou, personne n'ose l'employer. On lui préfère, le mot "schizophrène", plus politiquement correct. Un peu comme avec les mongoliens pour parler des idiots à l'époque des années 80
Répondre
G
Le "mutant" n'en finit pas de muter...?<br /> <br /> Japan finds new coronavirus variant in travellers from Brazil<br /> <br /> Le Japon trouve une nouvelle variante de coronavirus chez les voyageurs du Brésil<br /> <br /> https://www.reuters.com/article/us-health-coronavirus-japan-variant/japan-finds-new-coronavirus-variant-in-travellers-from-brazil-idUSKBN29F08R<br /> January 10, 202110:14 AMUpdated 16 hours ago<br /> <br /> TOKYO (Reuters) - Une nouvelle variante de coronavirus a été détectée chez quatre voyageurs de l'État brésilien d'Amazonas, a annoncé dimanche le ministère japonais de la Santé, la dernière nouvelle mutation du virus découverte.<br /> <br /> Un responsable du ministère a déclaré que des études étaient en cours sur l'efficacité des vaccins contre la nouvelle variante, qui diffère des variantes hautement infectieuses découvertes pour la première fois en Grande-Bretagne et en Afrique du Sud qui ont entraîné une augmentation des cas.<br /> <br /> "Pour le moment, il n'y a aucune preuve montrant que la nouvelle variante trouvée chez ceux du Brésil est riche en infectiosité", a déclaré Takaji Wakita, directeur de l'Institut national des maladies infectieuses, lors d'un briefing du ministère de la Santé.<br /> <br /> Pourtant, le ministère brésilien de la Santé a déclaré avoir été informé par les autorités japonaises que la nouvelle variante comportait 12 mutations, et l’une d’entre elles avait déjà été identifiée également dans les variantes trouvées au Royaume-Uni et en Afrique du Sud. «Cela implique une infectiosité virale potentielle plus élevée», dit-il.
Répondre