Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

GAME OVER ENCORE

18 Mars 2021 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Chronique de l'effondrement

"C'est le début du Game Over, en effet. La première marche pour descendre, après le pic tout pétrole de 2019. Avec des effets imprévus, même s'ils étaient prévisibles. Par exemple, dans les pays occidentaux, la chasse aux blancs, avec les entreprises qui sont sous pression pour accroître leur “diversité” ( c'est-à-dire, moins de blancs) et le maire de Londres, d'origine pakistanaise, qui trouve que que “rien ne justifie” qu'il y ait 65% d'hommes blancs parmi les scientifiques en Angleterre (dans un pays blanc à 84%), et qui lance un programme pour changer ça...

Logique. Quand le gâteau rétrécit, c'est la panique et ceux qui avaient des petites parts (les “minorités”) deviennent agressifs et hostiles envers ceux qui ont encore des grosses parts (en général, les mâles blancs hétérosexuels). Ils sont rejoints par les blancs qui avaient des grosses parts, et qui s'aperçoivent qu'ils n'auront que des miettes... Les Antifas se recrutent beaucoup parmi les enfants de la bourgeoisie qui s'aperçoivent que leurs études de sociologie ne mènent qu'à des jobs de livreur de pizzas.

Les très riches, genre PDG d'Amazon, de Microsoft ou de Twitter, ont trouvé une méthode efficace pour préserver leurs énormes parts de gâteau : soutenir les “minorités” contre les blancs de la classe moyenne. Cette alliance leur permet au moins de gagner du temps. Black Lives Matter a ainsi reçu un milliard de dollars de donations de grosses sociétés comme Twitter.

Aux Etats-Unis, les blancs ont retardé l'échéance en votant Trump. 60% des hommes blancs ont voté Trump en 2020. Cela n'a pas suffi, d'autant plus que la fraude pro-Biden a été systématique. Et cela n'empêche pas une bonne partie du reste de la population de les traiter comme des ennemis intérieurs. Les “domestic terrorists” que Biden a désigné à la vindicte, ce sont les électeurs de Trump. On les appelle aussi "domestic viet cong".

Joe Biden a-t-il élu bien qu'il soit sénile, corrompu et sexuellement pervers ? Ou justement parce qu'il l'est ? D'abord, il n'est pas sûr qu'il ait été réellement élu, vu le niveau de fraude qu'il y a eu. Disons qu'il a été choisi parce que, contrairement à Trump, il ne risque pas de mettre des bâtons dans les roues de l'état profond. Ça fait au moins 50 ans qu'ils le tiennent. À mon avis ce n'est pas demain que Biden va rencontrer un chef d'état étranger pour une discussion en tête à tête. L'interlocuteur se rendrait immédiatement compte qu'il a en face de lui une marionnette vide. Ce n'est pas grave, les vraies décisions sont prises par d'autres. Reste à savoir par qui...

Ce que nous voyons actuellement, c'est juste la première étape du Game Over, la première marche de l'escalier. La deuxième, ce sera quand la pénurie deviendra manifeste, peut-être dès l'année prochaine. Le Covid ne suffira plus comme prétexte pour mettre l'économie en veilleuse et la population sous surveillance. Gare à 2022... La discrimination positive permet de calmer certains trublions potentiels en leur donnant des jobs qu'ils ne méritent pas, mais cela crée d'autant plus de mécontents parmi les blancs, en plus d'accélérer le déclin économique, qui est de toute façon inéluctable."

Lectures conseillées  :

- "Monde occidental : notre épidémie de troubles mentaux est causée par la folie du système",

- "L’endettement des entreprises françaises, dont le niveau était déjà parmi les plus élevés au monde",

- "L’étonnante capacité de résistance des services publics et de l’économie réelle (la vraie)",

- "Ils sont en train de faire mentir Orwell" (d'abord parce que nos Orwell sont tout simplement, des idiots).

- Légalisation du cannabis au Mexique. Le problème, c'est qu'au Mexique, les cartels s'occupent surtout de la cocaïne, des méthamphétamines et des trafics d'esclaves nommés "migrants". Je vois que les gouvernants sont bien un peu paumés partout.

- Indulgence : "Voyants, sorcières, marabouts... "90 à 95 % sont des charlatans"". Ah bon ? C'est pas 100 % ???

- Le GIEC est une assemblée politique, de fonctionnaires, qui commandent à des scientifiques des études -chères- qui doivent confirmer le réchauffement climatique anthropique, sinon, ils auront peau de zébi comme subventions. Cela permet à une bourse du carbone, ou taxe sur l'air à respirer, d'exister.

Bref, tout va bien.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Y
Faut quand même rappeler qu'un petit bonhomme moustachu et énervé a cru pouvoir éradiquer la race juive de la terre, ce qui paraissait somme toute facile, vu le nombre relativement peu élevé de juifs en Europe en ce temps-là. Il n'y est pas arrivé en dépit d'une organisation tout de même remarquable et d'une volonté sans faille. Tant mieux. Et 80 ans plus tard, le Blanc, chez lui, qui n'est pas aussi rare que le juif jadis, devrait craindre de disparaître du fait de quelques pouacres lippus et camus du blaze ? Hum... Quand l'homme blanc, qui est un chef-d'œuvre de patience, dira que ça suffit, le lippu-camus aura intérêt à courir très vite s'il ne veut pas finir en gibelotte !
Répondre