Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

UNE VIEILLE NOUVELLE...

22 Mars 2021 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Energie

"c’est à se demander si le climat n’est pas en train de devenir le cache-misère du ‘peak oil’."

Mathieu Auzanneau, 18 novembre 2010 : "Tout va bien – le Peak Oil est atteint, dit l’Agence internationale de l’énergie". C'était en 2010.
Cache sexe ? oui, je l'ai dit bien avant, nom de code pour parler de pic oil. Sur le même site, on voit aussi les prévisions de production pétrolière à 2020, dont certaines atteignaient 115 milliards de barils jour.

Piero San Giorgio, lui, pense de même manière que moi, le pic pétrolier a été atteint fin 2018-2019 et les "Zélites", n'ont pas le choix, ils ont ordonnés à leurs larbins d'effondrer leurs économies, avec le prétexte Covid.

Les gisements, eux, déclinent. Samotlor (URSS puis Russie) produit 400 000 barils, contre 3.5 millions à son apogée et 7.4 millions pour la région.

Cantarell produit 150 000 barils, contre 2.2 millions.

Ghawar est tombé à 3.2 millions (dernier chiffre connu, sans doute moins), contre 5 millions...

On a aussi le même avis, nos "Zélites", veulent, simplement, nous exterminer, comme William Gates, qui veut réduire la population terrestre à 500 millions d'ici 2030... Vaccination ??? Bien entendu, PSG met le "doit", là où ça fait mal, le pic des exportations, et les plafonnements de production du golfe persique.

Gail Tverberg, elle, pense aussi que certains secteurs ont été éteints, volontairement :

"Le FMI estime que l'économie mondiale a reculé de 3,5% en 2020. Il existe de nombreux domaines avec des indications encore pires: zone euro, -7,2%; Royaume-Uni, -10,0%; Inde, -8,0%; Mexique, -8,5%; et Afrique du Sud, -7,5%. Si ces situations ne peuvent pas être inversées rapidement, nous devrions nous attendre à voir les bulles de la dette s'effondrer. Même les États-Unis, qui ont reculé de 3,4%, ont besoin d'un retour rapide à la croissance s'ils veulent maintenir la bulle de la dette gonflée."

Jusqu'en 1983, il faut moins d'un dollar de dette supplémentaire pour créer 1 dollar de pib supplémentaire, avant 2020, c'était 5 $ de dettes pour 1 $ de pib, aujourd'hui, il n'y a plus de ratio, la dette supplémentaire sert simplement à éviter une chute du pib nominal. Pour le réel, il est déjà dans les chaussettes.

A partir de l'ère Reagan, les 10 % les plus aisés se voient décorrélés du sort de leurs concitoyens, eux progressent (William Gates, ses 4 avions, son hydravion et ses 5 hélicoptères), pendant que le reste régresse (Baltimore).

Donc, certaines affirmations sont erronée : "De nombreux modèles reposent sur l'hypothèse que l'économie peut facilement revenir au taux de croissance qu'elle avait avant le COVID-19. Il y a plusieurs raisons pour lesquelles cela semble peu probable" :

  • De nombreuses parties de l'économie mondiale ne se développaient pas vraiment très rapidement avant la pandémie.  (les centres commerciaux, compagnies aériennes, ventes de voitures particulières en Chine ).
  • Aux bas prix du pétrole avant la pandémie, raison de la baisse de production, défaut de perspectives et d'investissements. Et de ressources exploitables.
  • le travail à domicile provoque l'obsolescence du transport et sa non viabilité économique.
  • Il n'est pas certain que la pandémie disparaisse vraiment, maintenant que nous l'avons maintenue aussi longtemps. Là, je rigole, la pandémie médiatique est faite pour durer...
  • ajouter plus de dette semble être un moyen très inefficace de sortir l'économie d'un trou. La dette ne remplace pas le pétrole. Elle masque, très provisoirement ses effets, et terrorise le pékin moyen, qui croit qu'on va la rembourser.

Le clou sur le cercueil : "Avoir une monnaie qui ne dépend que de l'électricité serait une mauvaise idée".

"En fait, la faim est un problème croissant dans les pays pauvres du monde entier. L'industrie mondiale du tourisme est morte ; l'industrie de la confection de vêtements de fantaisie pour les habitants des pays riches est fortement réduite. "

"Au lieu de cela, la confusion est celle des économistes et des scientifiques qui construisent des modèles basés sur l'histoire passée. Ces modèles passent à côté des points de retournement qui se produisent à l'approche des limites. Ils supposent que les modèles futurs reproduiront les modèles passés, mais ce n'est pas ce qui se passe dans un monde fini."

Famine, d'abord.

Dans le genre comique Harold Lloyd, on a Andorre, qui veut son "airport", international, et qui n'a pas compris qu'ils retourneraient vite à leur activité ancestrale, la contrebande dans les montagnes, avec des touristes disparus. Et l'élevage de chèvres.

Encore plus comique, on a l'atterrissage sur le ventre d'un 737 à Jakarta. Pour les accros du trafic aérien, ça va être une pilule (ou un suppositoire) compliqué à avaler (surtout pour le suppositoire si c'est pris de ce côté là).

Mexique : peut être le pays redeviendra t'il exportateur net, la consommation, visiblement baisse plus vite que la production, et cette baisse est désormais généralisée à l'ensemble du pays. Cantarell, Ku Maloob zaap, et tous les petits gisements.
En lisant le détail, on s'aperçoit que les réserves mexicaines de pétrole s'effondrent subitement entre 2015 et 2016 (- 40 %) et celles de gaz de 53 %.

Bref, que du plaisir... Et des politichiens menteurs.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Que devient le Venezuela ?
Répondre
L
L'effondrement cela se fait en 4 étape et le processus s'appelle CAID.<br /> <br /> La première étape étant la Connerie<br /> la seconde l'Abrutissement<br /> la troisième l'Idiotie<br /> la quatrième la Débilité<br /> <br /> J'ai comme l'impression que nous sommes en train de vivre ces 4 étapes en même temps genre falaise de Sénèque ou willy le coyote.<br /> <br /> Le XXI siècle aura vue en france, la connerie de Chirac, l'abrutissement de sarko, l'idiotie de hollande et la débilité de macron. <br /> <br /> La question que je me pose est ? est ce que nous pourrions aller plus bas ou est ce que la logique voudrait qu'après cette descente aux enfer de intelligence nous soyons obliger de faire marche arrière. c'est a dire repasser pas l'idiotie, abrutissement et la connerie pour reprendre un cercle vertueux menant a l'excellence. Ou repasser directement a l'intelligence et l'excellence pour ensuite reprendre la grande route vers la débilité. J'ai comme l'impression que les civilisations on oublié que sous la notion de normal il y avait juste la fin de la civilisation.<br /> <br /> Passer de l'excellence a la débilité pour les civilisations, voire les religions est'il un phénomène cyclique obligatoire. J'ai comme l'impression que oui. De plus le principe de peter pointe du doigt la notion d'incompétence. Serait se cette notion d'incompétence qui au fil du temps détruit toute structure collective. Perso, il est clair que confier les commandes a un chef incompétent c'est se diriger indubitablement vers les conneries qui engendre, abrutissement, idiotie, et finalement débilité. D'ailleurs en parlant de débilité, nous en avons un exemple en la personne de Mrs Bidon.<br /> <br /> Le type est incapable de monter un escalier mais cela ne l'empêche pas de traiter le seul allier qu'il pourrait avoir d'être un tuer sans âme. Alors que le même type est impliqué jusqu'au coup en Ukraine.<br /> <br /> Moi j'appelle un Débile. Les US sont gouverné par un Débile. Et la France aussi. <br /> <br /> Il va vraiment falloir que les peuples se bougent pour les virer, a commencer par micro léon qui a force de vouloir plaire aux US a choper le virus de la débilité. Avant il n'était juste qu'un abruti, mais là il a a sont tour passer dans la sphère supérieur, compatible avec le principe de peter, la débilité.<br /> <br /> Oui, l'incompétence d'un abruti ne peut être que la débilité. Il y a surement plus bas que débile, il y a la bête de macron. L'autre on est en guerre et bientôt la bête sera là. Moi je la connais la bête ruptilienne. Je crois qu'elle est en train de faire un sacré ménage. Micron léon devrait être capable de réfléchir a se qu'il dit, mais vue que c'est un débile, il peut a peine lire le trompeur ;)). <br /> <br /> Nous en avons encore pour 4 a 5 ans, dans le pire des cas. Il faut juste pendant cette période éviter que les débiles puissent faire n'importe quoi. Est pour cela il faut une résistance populaires hors partie hors religion hors idéalisme et surtout hors violence.<br /> <br /> La meilleur solution serait de réduire notre consommation a l'essentiel. Revendre nos assurances vie et obligations qui ne rapporte rien. Ne pas se vautrer dans la spéculation, certes cela peut rapporter, mais c'est leur donner un avantages, puisqu'il savent la valorisation des carnets d'ordres, ils peuvent dispatcher les vente dans le temps, il faut passer un ordre rapide qui sera exécuter tout de suite, au prix.<br /> <br /> De toute façon, la déplétion énergétiques est acté. Il n'y a donc plus vraiment d'inconnu dans l'équation. Puisque cette équation ne repose uniquement sur l'énergie en temps que source de puissance mécaniques. Pas d'énergie, pas de puissance mécanique, puissance = force sous certaine réserve, c'est plutôt une quantité de force en fonction du temps ;)).<br /> <br /> Donc la quantité de force/énergie par unité de temps. L'équation est bouclé. A défaut d'ancienne énergie, il faut en produire de la nouvelle du renouvelable et non des produits avec une date de péremptions programmé. Nous avons fait l'inverse de se qu'il aurait dut être fait. D'ailleurs le comble de la débilité c'est bien les US ! ils ont permis a 500 000 millions de la pauvreté et les booster en 30 ans numéro 2 mondial, a leur dépends bien entendu. Si se n'est pas de la débilité, j'aimerais bien que l'ont m'explique se que c'est ;))
Répondre
M
L'escroquerie du COVID-19 :<br /> <br /> https://sand-avocats.com/wp-content/uploads/2021/03/La-cecite-du-gouvernement-portee-devant-le-Conseil-dEtat.pdf
Répondre