Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

POINT DE NON RETOUR

23 Avril 2021 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Actualités, #Chronique de l'effondrement

En de multiples endroits.
- En Suède. Un aéroport, pardon "airport", est passé par pertes et profits et fermé. C'est celui de Bromma. De fait, c'est une solution logique et cohérente, vu et la pandémie, le peu de rentabilité (antérieur à celle-ci) et la perspective de pic pétrolier dont personne ne parle, visiblement. Ni même ne l'envisage. Peu de gens sont en capacité de voir les limites, c'est un déficit mental frappant. La limite une fois atteinte est traitée par le déni, la subvention et rares sont ceux capables de se couper le main pour sauver, au moins provisoirement le reste.

- Point de non retour entre "résistance" et "Israël", avec le bombardement de la centrale nucléaire de Dimona. Visiblement, l'axe dit de la résistance craint de moins en moins et USA et Israël, cette crainte a été la pierre angulaire de l'organisation de la région pendant 70 ans. Il est vrai que certains arsenaux notamment celui du Hezbollah sont pleins à craquer, et pour la première fois depuis longtemps, la guerre pour Israël, serait être bombardé sur la quasi-totalité du territoire, sans zone de rempli, sauf la fuite à l'étranger.

- "Très choqués", les résidents de Las Vegas ont du mal à trouver de l'essence, et certains sont encore plus choqués, ayant du se replier sur du carburant beaucoup plus cher à 4 $ le gallon... Là aussi, même déficit mental et incapacité congénitale à voir les limites. Même incrédulité devant l'envolée des prix... Le prix bas de l'essence étant considéré comme avantage acquis non négociable.

"La société d'énergie - Chevron- accuse la levée des restrictions de voyage et de capacité, ce qui a entraîné une augmentation de la demande de carburant pour les États de la côte ouest qui a dépassé l'offre disponible. "

Tient tient, là on parle de la "responsabilité" de la fin des restrictions ? La nouvelle normalité serait donc le bridage de la demande ?

- BLM "terrorisé" par le surarmement de la police qui se poursuit à un rythme bien plus soutenu qu'à l'époque Trump ? Ces petits crétins auraient ils compris qu'ils n'étaient que des torche-culs, destinés à être jeté après usage ???

- Point de non retour au Danemark, où l'électricité est à 70 % éolienne. En trente an, elle est passé d'un mix dominé par le charbon (90 %) à un mix où celui-ci ne représente pas plus de 10 %.  Dans la mutation, pourtant, il est clair que passer à l'électricité renouvelable, c'est le plus facile. Et ceux qui disaient que dépasser 5 % de renouvelable, impossible, passent pour des idiots.

- Point de non retour poutinien. «les Occidentaux ont tendance à réagir un peu comme des enfants frustrés» ou comme le coyote dans le dessin animé: tout rate, ils n'arrivent pas à mettre à genoux la Russie», ironise Pierre Lorrain, dans une nouvelle métaphore animalière. Bon, sans me vanter, j'ai souvent fait allusion à Will E Coyot. En plus, les dirigeants occidentaux sont bien plus cons que le Coyote.

- Point de non retour pour de multiples français vis-à-vis de Macron. Colère», «dégoût», «honte»

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Si les norvégiens ferment quelques fjords avec des barrages et hop le nord de l Europe a sa batterie de stockage des énergies renouvelables...<br /> En parlant de cela, mon nouveau voisins vient de couper les arbres qui empêchait ma toiture de être 100% ensoleillé toute la journée...je sent que je vais craquer quelques petits lingots pour avoir une installation photovoltaïque + batterie...<br /> <br /> Ici, à Düsseldorf, ils réutilisent les batteries BYD des bus pour les installer dans les maisons..
Répondre
N
Etas généraux de la laicite ....<br /> <br /> Est ce que vous laisseriez une truis manger vos truffes ? <br /> <br /> (Dans vore plantation de plus de cent ans (115/118 ans))
Répondre