Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BELARUS-BIELORUSSIE ET ESPACE AERIEN

27 Mai 2021 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Actualités, #Chronique de l'effondrement, #transport aérien

Ce Loukatchenko, est vraiment soupe au lait. Sous le prétexte oiseux qu'on a un peu essayé de l'assassiner, lui et des dizaines d'autres, il prend la mouche.

Donc, un avion atterrit à Minsk, on ne sait pas s'il l'a fait intercepter par un Mig 29 ou si c'est un coup fourré des ukrainiens ou autre chose, et arrête un brave petit gars journaliste nazi et combattant du bataillon Azov qu'on n'est même pas obligé d'affliger du terme "néo".

D'ailleurs, les européens, si promptes à voir des nazis partout (comme Blanche Neige qui voyait des nains partout), ne les voient pas quand ils existent, comme en Ukraine, qu'ils contrôlent. On va même jusqu'à leur vendre pour 1.3 milliards de marchandises, qu'ils ne payeront pas avec un prêt qu'on leur fera.

Visiblement, la Russie a étendu le merdier ambiant en refusant d'accueillir les avions qui éviteraient la Belarus. Le coup porté à l'industrie aéronautique et à l'industrie européenne est sévère. En quelques jours, certaines industries devraient être par terre faute de pièces en provenance de Chine.

L'IATA, d'ailleurs, râle contre la flambée des frais aéroportuaires en Espagne, ce qui est d'ailleurs, logique. S'il y a peu d'avions, ils doivent payer les taxes suffisantes pour faire vivre les aéroports, souvent privatisés totalement ou partiellement, aux dents longues comme des baïonnettes, ceci, pour satisfaire lesdits actionnaires... Sur les années 2017-2019, les dividendes avaient atteint 2.59 milliards...

Je rigole...😂

Quand à l'IATA qui voit le retour à la normal en 2023, je viens de me rouler par terre et me pisser dessus tellement je rigolais. 🤣

Le "ton" est donné par feu Alitalia, qui est autorisé à redémarrer avec 5000 employés (sur 11 000) et de 55 à 60 appareils (sur 85 +15), ce qui vole à l'heure actuelle.
Comme on est vraiment niais et bête, les "nouveaux variants", peuvent prendre les avions restants. Donc, on aurait une réduction de format de 50 %. Rien ne dit que cette réduction ne sera pas généralisée à toute l'industrie aéronautique, ce qui est vraisemblable.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article