Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'ECONOMIE, C'EST...

19 Juin 2021 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Energie

L'art du choix, et tout choix est politique. L'économie, quand à elle, c'est la transformation de l'énergie.

Une fois rappelé ce postulat de base, je rappellerais ma position, celle de Gail Tverberg, celle de Dmitry Orlov, le problème de la planète n'est pas un réchauffement Goebbelsien de la planète, mais un problème de RESSOURCES. Comme je l'ai indiqué, réchauffement climatique est le nom, politiquement correct de cet épuisement.

Pourquoi ? Comme disait Pareto, "L'histoire est un cimetière d'aristocraties", ce qui est douloureux pour les aristocraties en question, qui préfèrent nous voir, nous, au cimetière, plutôt qu'eux.

PRODUCTION DE PETROLE EN MILLIONS DE TONNES

1973 2 868s 4   46,2 %s 3
1990 3 241,4   36,8 %
2000 3 702,7   36,9 %
2010 4 084,0 +2,2 % 31,9 %
2011 4 126,8 +1,2 % 31,5 %
2012 4 211,9 +2,1 % 31,7 %
2013 4 223,0 +0,3 % 31,4 %
2014 4 316,0 +2,2 % 31,5 %
2015 4 411,2 +2,2 % 31,9 %
2016 4 473,5 +1,4 % 32,5 %
2017 4 461,5 -0,3 % 31,9 %
2018 4 552,5 +2,0 % 31,6 %
2019p 4 439 -2,5 %

On a dit que le pétrole conventionnel avait piqué du nez en 2008, et que la production dudit, n'avait progressé qu'à cause du pétrole de schiste, mais il est clair que, désormais, le paradigme est changé.

la première baisse globale de production est apparue en 2017 (-0,3%) et s'est confirmé en 2019 (-2.5%), après un court rebond en 2018.

Donc, on voit clairement l'escroquerie coronavirale : baisser la consommation d'énergie sous un prétexte qui n'indique pas de coupables. Parce qu'on nous aurait dit, on doit baisser la consommation parce qu'il y a moins d'énergie, on aurait pu s'attendre à un fantastique retour de manivelle et surtout une exigence de partage, aux détriments des plus riches, des sacrifices. William G. aurait été obligé de se priver de ses 4 avions, son hydravion, ses 5 hélicoptères, ses 23 voitures de luxe (plus celles plus "ordinaires", qui doivent aussi exister), et ne plus partir aux 4 coins de la planète sous des motifs toujours oiseux, mais présentés comme impérieux.

Là, c'est pour "sauver la planète", nous disent Stan Milgram et Joseph Goebbels réunis.

Dans le cadre d’un « confinement climatique », les gouvernements limiteraient l’utilisation des véhicules privés, interdiraient la consommation de viande rouge et imposeraient des mesures d’économie d’énergie extrêmes, tandis que les compagnies d’énergie fossile devraient arrêter le forage.

Axé depuis deux siècles et demi sur la "croissance", l'économie doit être géré en décroissance. Ce qui intéresse "l'élite", c'est de se maintenir au pouvoir.

Covid et réchauffement climatique ne sont que des alibis. Comme l'a dit un internaute, aucun ordinateur n'est capable de prédire le climat au delà de quelques jours.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
Comprendre les données de mortalité européenne pour prendre les bonnes décisions Partie 1

Cette vidéo présente en première partie le bilan de l’année 2020 pour montrer que dans sa globalité, cette année est loin d’être exceptionnelle du point de vue de la mortalité. Ce résultat est confirmé pour tous les pays d’Europe pour lesquels nous avons des données de population et de décès.

Le fait de présenter en permanence des statistiques de mortalité de personnes porteuses de la Covid induit un biais de perception. Il laisse imaginer que ce virus est la seule cause de mortalité aujourd’hui sans jamais confronter ces décès au nombre de décès habituels de chaque pays. Dans ce contexte, il est impossible de réaliser une recherche raisonnable des causes de décès depuis mars 2020 : c’est la Covid-19 qui s’impose et rien d’autre n’est envisageable. C’est le contraire d’une démarche scientifique.

Pour cette raison, cette vidéo se base uniquement sur les décès toutes causes et met en lien les différents évènements et choix qui ont été pris dans les différents pays, afin de chercher des causes de décès sans biais préalable.

https://youtu.be/18AtYLdOemo
Répondre
L
L'économie c'est l'énergie disponible.

L'inflation c'est la perte de valeur de la monnaie. Mais aussi la baisse de la demande. L'inflation c'est la déflation.
Répondre
M
https://www.goodplanet.info/2021/06/17/nous-ne-pouvons-pas-attendre-de-8-milliards-dhumains-quils-disent-quils-ne-veulent-pas-dune-vie-agreable-pour-sauver-la-planete-carsten-schradin-directeur-de-recherche-au-cnrs/
Répondre
N
Un lien...
https://thesenecaeffect.blogspot.com/2021/06/four-scenarios-for-catastrophic-future_20.html
Répondre
A
Voyager pas cher c'est pas avant longtemps aux USA.

Penurie de personnel dans les aéroports, les hotels.
Prix de location de voiture astronomique.
VTC : temps d'attente énorme.
Quand la chaine logistique c'est désorganisé et que le petit personnel pas cher n'est plus là, il faut payer plein pot ou se passer de voyage.

It’s not your imagination. Rising airfares and hotel rates are making vacations more expensive
https://www.cnbc.com/2021/05/23/covid-travel-rising-airfares-and-hotel-rates-are-making-vacations-more-expensive.html

Current hold time is eight hours and 31 minutes': Travelers face frustrating waits to reach airlines
https://eu.usatoday.com/story/travel/airline-news/2021/06/07/airline-reservation-center-hold-times-long-travel-rebound-pandemic/7495967002/

A $750 car rental for three days? Don't wait to book a rental car and other tips to avoid sticker shock
https://eu.usatoday.com/story/travel/news/2021/04/10/car-rental-shortage-summer-vacation-book-early-money-saving-tips/7139855002/

'I marinated in Fort Lauderdale for 45 minutes': Uber, Lyft shortages leave travelers frustrated and waiting
https://eu.usatoday.com/story/travel/news/2021/05/28/uber-lyft-shortage-airports-travelers-long-wait-time/7465600002/

Pénurie de pilotes avec le C19 ?
American Airlines cancels hundreds of flights amid staffing, maintenance issues
https://www.yahoo.com/gma/american-airlines-cancels-hundreds-flights-183923358.html
Répondre
M
Une lueur d'honnèteté dans les médias mainstream :
https://www.latribune.fr/depeches/reuters/KCN2DX20Z/la-pac-n-a-pas-permis-de-lutter-contre-le-changement-climatique-selon-la-cour-des-comptes-europeenne.html
Répondre
P
J'adore l'ingérence de l'UE dans un pays étranger et sa politique. S'ils font l'inverse, j'en rigolerait bien mais il ne faut pas espérer. L'UE avec son PIB, l'OTAN et les USA derrière leur dos s'attaque à un tout petit état sans défense, comme un gamin de la cour de récréation s'attaque au plus faible.

Les gens à la tête de l'état n'en ont rien à faire : ils ne pouvaient pas sortir de Béliorussie avant, cela va leur changer la vie ces sanctions ? On n'a pas mieux à faire enterme de diplomacie pour faire sortir de prison les opposants politiques (300 de mémoire sur les 9,5 millions de personnes) ?
Par contre le peuple biélorusse (partisan ou pas de Loukachenko) lui va voir ses revenus chuter. Donc, on va diminuer le niveau de vie des gens et puis dire que le "régime" est mauvais pour le développement du pays. A priori, c'est la seule façon de faire changer la majorité de personnes en Biélorussie.

« J’espère personnellement qu’un jour Loukachenko rendra des comptes devant un tribunal international, parce qu’il commet des choses horribles », a commenté Jean Asselborn.

Bon cela aidera au moins Loukachenko a réfléchir. Dire que ce crétin a tout fait pour ne pas faire d'intégration avec la Russie. Il n'a pas compris que seul il se ferait bouffer tout cru et tuer/jet en prison comme tout opposant au régime occidental ?

Je repense à l’émission politique sur Arte ou des invités ont demandés que l'UE attaque militairement le Belarus.

« Elles sont un moyen de faire pression sur le gouvernement de la Biélorussie et elles vont faire mal », a, pour sa part, assuré le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell.

https://www.lemonde.fr/international/article/2021/06/21/avion-detourne-par-la-bielorussie-les-europeens-frappent-les-revenus-du-regime-de-loukachenko_6085044_3210.html
Répondre
R
Lu sur le site " Techniques de l'ingénieur" :
Le rotor d’une grande éolienne actuelle de 8 MW, Enercon, tourne au maximum à 20 tours /min.
Un alternateur de centrale hydroélectrique au fil de l’eau tourne à 100 Tours/min.
Le facteur de charge de l’alternateur au fil de l’eau est 3 fois supérieur à celui de l’éolienne.
Résultat pour faire un MWh, il faut 3 X 5 = 15 fois plus de cuivre dans l’éolienne. Et 4 fois plus d’aluminium pour son raccordement au réseau.
Les éoliennes à aimants permanents sont condamnées par l’utilisation massive de terres rares et d’acier à haute perméabilité magnétique.
Les éoliennes font partie de ce que j’appelle le « développement durable non soutenable ».

Je suis un béotien dans le domaine, mais en accord avec les conclusions de Gail Tverberg : " il m'est difficile de voir comment l'électricité intermittente peut sauver l'économie mondiale, ou même faire une brèche dans nos problèmes " (Our finite world).
Répondre
P
Deux remarques : on doit forer bien profond pour avoir du pétrole de schiste et du gaz. Les quantité semblent pas énorme contrairement au titre de l'article.
Sinon on voit que les découvertes se font dans la région autonome ouïgoure. On comprend mieux pourquoi cela ne doit pas bouger là bas pour le gouvernement central chinois. Dès qu'il y a du pétrole quelque part, la notion de liberté est vite ramenée à la loi du plus fort : je prend le pétrole et puis c'est tout.

https://fr.sputniknews.com/international/202106211045762242-la-chine-annonce-la-decouverte-de-deux-gigantesques-gisements-de-petrole-et-de-gaz/
Répondre
T
C'est la météo que l'on ne sait pas prévoir à long ou moyen terme. En revanche, n'importe qui est capable de prévoir qu'il fera plus frais en décembre que ce mois de juin (pourtant une prévision à plus long terme que la météo du mois prochain). Climat ≠ météo. À part ça, oui, l'obsession climatique et la pandémie de chauve-souris mal cuite font un paravent commode pour camoufler le déclin des ressources.
Répondre
A
Le système solaire s'échauffe dans son ensemble.
https://fr.resonancescience.org/blog/Notre-Systeme-Solaire-se-rechauffe-t-il
P
J'ai visité l'observatoire de Nice. Ils ont réussi à détecter la déformation de l'espace temps en collaboration avec un laboratoire en Italie.
Je demande ce qu'il pense du réchauffement climatique à un chercheur et si on observe le soleil et son activité (bien plus près que les objets stéllaires qui ont fait la déformation de l'espace temps) : zéro réponse. Effectivement, on observe ce qui peut faire un article scientifique mais observer le soleil ce que chacun pourrait faire : aucun intérêt. En plus des fois que l'on voit des changement d'activité du soleil, cela craindrait.
R
Le cycle des saisons est déterminé par la position de la terre en fonction de sa position face au soleil à une date donnée, donc prévisible, la météo et le climat futur dépendent d'une multitude de paramètres difficiles à analyser, comparaison n'est pas raison.
H
Et encore, dire qu'il fera plus frais en décembre qu'en juin n'est valable que dans l'hémisphère nord et ce n'est pas vraiment une prévision "climatique".

A mon avis, nous avons affaire au niveau du "climat" à des saisons plus tranchées et plus marquées, avec des changements de températures et de conditions météo très abruptes.
L'inclinaison de la Terre sur son axe joue un rôle à ce niveau là, c'est certain. Peut-être que le champ magnétique terrestre et l'activité solaire viennent se combiner également afin de produire ce que nous appelons "réchauffement" ou "changement" climatique. Il y a deux problèmes majeurs à la compréhension de ce phénomène, le premier est général, c'est que si l'on regarde bien en termes de science l'homme ne raisonne que par moyenne en cherchant une courbe idéale avec des variations sur cette courbe. Le second est plus spécifique, puisque le groupe qui fait officiellement de la "recherche" sur ces phénomènes est assez orienté politiquement et idéologiquement parlant et de plus ne comprend il me semble aucun géologue ni aucun astronome. Comme l'on ne trouve que ce que l'on cherche...
L
l'économie c'est les ressources énergétique a notre disposition.

le problème ! c'est lorsque l'on en a plus ou on a a jamais eu.

dans ces 2 cas de figure, soit ont les volent soit on les achète. C'est pas vraiment compliqué comme dilemme ;)) ;))

A mon avis, c'est là ou cela coince ;))
Répondre
A
@RODEZ21
Ne vous épuisez pas à leur expliquer le rôle des banquiers bolchéviques/trotskystes créateurs de l'instrument d'esclavage des masses par la monnaie Fiat, ils préfèrent, ainsi que le tenancier du blog, être stupéfaits par la déplétion énergétique.

La plupart des cuistres bavards préfèrent regarder le doigt plutôt que la lune, c'est un choix qui permet d'éviter soigneusement de dénoncer les crapules véritablement au pouvoir.
NB
Je ne parle pas de Logique .
R
@ logique
Oui, comment faire ?
Peut-être les voler tout en faisant semblant de les acheter, avec de la monnaie de singe.
Moi j'aurais tendance à dire : C'est l'or ! Réveillez-vous monsignor ! C'est bientôt l'or !