Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

POINT DE VUE AMERICAIN OU AMERICANISTE...

8 Juillet 2021 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Actualités, #Energie, #politique

Brandon Smith a répondu ceci à une question sur la pénurie :

Because there is no decline of natural resources right now. That is a globalist narrative created to justify their obsession with control. There is artificial scarcity being created by the elites through inflation and mismanagement. Get rid of the elites and you have solved the problem.

Traduit par :

"Parce qu'il n'y a pas de déclin des ressources naturelles en ce moment. C'est un récit mondialiste créé pour justifier leur obsession du contrôle. Il y a une pénurie artificielle créée par les élites à travers l'inflation et la mauvaise gestion. Débarrassez-vous des élites et vous avez résolu le problème".

Les USaméricains, élevés dans un état continent sont souvent effarés quand ils entendent parler de déclin de ressources naturelles. Ce n'est pas dans leur logiciel croissancistes et cornucopien. Ils pensent qu'ils trouveront toujours une solution, et ce genre de réponse me fait penser à Jack London. Débarrassez vous des parasites, tout sera résolu.

De fait, les élites parlent très peu ou même pas du tout de déclin. Ils parlent de réchauffement climatique. Dans les faits, les remèdes sont les mêmes, mais la différence sémantique est importante.

De fait, si vous avez l'argent, vous ne manquez de rien aux USA. Mais il ne voit pas que si la vie y est très cher, c'est aussi un problème de ressources.
Le chômeur, le rural menacé par la délocalisation, lui, sent très bien le choc des ressources. Le plus simple, c'est de mettre les gens au chômage en disant à tous les autres qu'ils ne sont pas bons et ne font pas d'efforts.

On dit tout, mais de manière indirecte :

- Le pays de Galles ne construira pas de nouvelles routes. Conscience écologique ? Et si la réponse était qu'on ne produit plus assez de goudron ? Que les nouvelles routes sont trop chères ?

- Fortes tensions dans le golfe persique. S'il y a encore beaucoup de pétrole, il n'y en a plus assez pour les appétits extérieurs et locaux. La population est plus importante, les besoins ont explosés, la prudence ancienne à disparue.

- J'ai vécu la crise de fin du charbon. Il y en a encore beaucoup, mais l'exploiter n'est plus économiquement rentable. Le débouché du charbon se contracte (90 % de charbon thermique en pleine régression, contre 10 % de sidérurgique). C'est beaucoup plus brutal, de surcroit aux USA. Les compagnies charbonnières se survivent.

- On se drape dans la vertu pour "sauver la planète", pour justifier des fermetures de centrales, mais réellement, c'est une question de non rentabilité économique. Charbon trop cher pour l'exploitant, pas assez pour le mineur.

- Les quantités déjà consommées sont celles du charbon facile. Il ne l'est plus.

- Si certaines activités peuvent redémarrer après qu'une bulle de fric ait éclaté, la réalité géologique, elle, ne change pas. Que les clubs de foot gavés d'argent implosent, ils pourront repartir, en remettant les pieds sur terre. On n'arrivera pas à faire remonter les barils de pétrole, ni le charbon.  A un endroit, c'est un problème de train de vie, à l'autre une contrainte physique.

Ce que je pense, c'est que la narrative mondialiste de contrôle, si elle existe, bute justement sur cette déplétion des ressources. Il existe désormais une surréalité et une réalité objective. La surréalité est celle des mondialistes, mais on voit sans cesse les limites. Ils ne pourront pas tenir éternellement. Avec l'abondance, ils avaient le contrôle facile. Sans abondance, c'est un moteur non huilé. ça grince partout.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
"...utiliser l’argent économisé (en ne construisant pas de nouvelles routes) pour améliorer les routes existantes, notamment en créant de nouvelles voies pour les bus et les vélos et des infrastructures pour un transport durable."<br /> Hufufuf ! ce sont des bons ces gallois ! <br /> On ne construit pas de nouvelles ROUTES, mais de nouvelles VOIES ! Je croyais que la meilleure économie était de partager les infrastructures ?<br /> Dans mon département, je peux vous montrer un carrefour (secondaire en Y), remanié de façon giratoire gigantesque avec : 1/ des voies réservées aux bus _2/ les voies automobiles _ 3/ les voies cyclables _ 4/ les passages piétons _ 5/ un bassin central de décantation des eaux de chaussées. ...Quand on voit ce délire on se demande si la Commune s'estimait insuffisamment endettée, ou si les élus ont palpé quelques enveloppes de la part d'ingénieurs d'études ne se sentant plus pisser ou de la part d'entrepreneurs reconnaissants !
Répondre
R
====J'ai vécu la crise de fin du charbon. Il y en a encore beaucoup, mais l'exploiter n'est plus économiquement rentable. Le débouché du charbon se contracte (90 % de charbon thermique en pleine régression, contre 10 % de sidérurgique). C'est beaucoup plus brutal, de surcroit aux USA. Les compagnies charbonnières se survivent.====<br /> <br /> Votre problème patron c'est que vous raisonnez comme un comptable.<br /> <br /> L'énergie est indispensable à la survie et on ira la chercher là où elle est !!!<br /> <br /> Vous avez écrit ya longtemps que 80% du charbon anglais se trouvait encore sous terre.<br /> <br /> Pas rentable ???<br /> Oui selon VOS critères de comptable et VOS connaissances en technologie !<br /> <br /> Mais même si son exploitation est impossible avec des humains , cela deviendra possible avec des robots dotés d'intelligence artificielle.<br /> Nécessité fait lois.<br /> On ira chercher ce charbon pour la sidérurgie parcequ'il faudra reconstruire de nouvelles centrales nucléaires fonctionnant au plutonium ou au mox ou au thorium ou au ........!!<br /> Et les antinucléaires se feront casser la gueule , si c'est pas par les crs ce sera par les crèves la faim frigorifiés par la nouvelle ère glaciaire ou assoiffés par les sécheresses.<br /> Parcequ'il aura toujours du froid et des canicules dans mille , dix mille ou cent mille ans.<br /> <br /> Et les centrales nucléaires fonctionneront encore quand le dernier kilo de charbon ne sera plus que cendres. A conditions de ne pas en laisser le contrôle aux comptables de wallstreet.<br /> Dans mille ou dix mille ans ce ne seront plus les centrales nucléaires d'aujourd'hui mais ce sera toujours du nucléaire.<br /> <br /> Aujourd'hui nous roulons sur des routes tracées par les romains il y a 2000 ans ou bien nous marchons sur des chemins tracés par les gaulois il y a 3000 ans . Voir plus vieux encore .<br /> <br /> Si on a besoin de ce charbon on ira le chercher , mais on aura d'abord droit à un Joseph Staline pour remettre de l'ordre et détruire les écuries d'Augias débordant à la City de Londres , à wallstreet, Franckfort et ailleurs.<br /> <br /> Les banques modernes sont responsables de milliards de morts depuis la découverte des Amériques et ce n'est pas le bon repère. C'est bien plus vieux encore.<br /> Bien plus vieux encore que la crise de colère d'un jeune barbu qui lui ont valu de finir cloué sur une croix.<br /> Parceque ce jeune barbu ne faisait pas le poids face à Mammon !!<br /> <br /> La guerre qui arrive va faire des milliards de morts sur cette planète , elle va amener un nouveau Staline qui ne remplira pas des goulags mais transformera en brochette des milliers voir peut être des millions de banquiers de tradeurs et autres spéculateurs, en les empalant sur des pieux comme le fit le comte Dracul avec les turcs, vers 1400 et quelques.<br /> <br /> Les banquiers ont poussé le bouchon trop loin , ils n'ont pas les moyens de masquer leur responsabilités. Leurs crimes contre l'humanité était déjà bien lancés quand internet fut créé.<br /> <br /> Ils vont tenter de masquer leur crimes avec des milliards de morts , mais il est trop tard internet à déjà diffusé leurs crimes et leur magouilles. La boite de pandore est grande ouverte.<br /> <br /> La guerre arrive !<br /> Préparez vous !!
Répondre
A
... vous raisonnez comme un comptable...<br /> <br /> Tous "raisonnent" en comptables malheureusement.<br /> <br /> Tous calculent et supputent de l'évolution de l'humanité en nombres dont ils ne savent rien de l'unité de compte, mais qui néanmoins l'acceptent docilement.<br /> <br /> Tous comptent leurs petits sous sans comprendre LA MONNAIE qui compte pourtant leur travail, leur temps , leur vie, la politique qui les soumet.<br /> <br /> Actuellement, toutes les monnaies sont fiduciaires et émises à coût nul par ceux qui ont les clefs de l'imprimante, il est donc futile de penser prix de l'énergie ou pouvoir d'achat puisque tout est bidon.<br /> <br /> Tous sont manipulés et les descendants des changeurs du Temple, ceux à l'origine de toutes les révolutions ( jamais un banquier n'est raccourci et ses biens saisis, mais les crétins continuent de rêver de la révolution française ou bolchévique ! ) et de toutes les guerres modernes auraient tort de se gêner.<br /> <br /> Alors, ça continue : après l'arnaque du réchauffisme et la mise en place de la lucrative Bourse du Carbone, le Covide et son "vaccin" tueur en attendant la casse des chaines d'approvisionnement et la famine pour le blaireau lambda.<br /> <br /> Si l'or est la monnaie par nature, le plomb y contribuera.