Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

DE PROCESSUS A EVENEMENT...

1 Septembre 2021 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Actualités, #Chronique de l'effondrement

Un effondrement, c'est d'abord un processus lent, qui finit par un événement.
Ceux qui me lisent et qui retiennent l'auront souvent lu.

L'histoire, d'après Ladurie, n'est pas un fleuve tranquille. Il dit que nulle génération n'a vécue comme la précédente. C'est vraie. Il existe une ligne de force. Tout évolue. Jusqu'à ce que l'ajustement incessant ne soit pas et plus possible.

Ce qui a amené la population romaine de un million d'habitants à moins de 20 000, c'est bien un effondrement, même si les titres ronflants précédents même l'empire continuent à être distribués à l'envie pendant des siècles. On ne manquent ni de consuls, ni des autres bêbêtes, simplement de légions.

Les disputes du cardinal della Rovere et d'Alexandre Borgia sont célèbres. Ils se battent même dans la curie. Ils ont des rêves ronflants eux aussi, mais leur champ d'action se borne à essayer de reprendre le contrôle, largement incertain des petits états pontificaux. Ils sont content quand ils enlèvent une micro-forteresse, un village.

L'effondrement, c'est quelque chose de basique. Une mauvaise récolte par exemple peut faire le ménage. Plus la structure économique est complexe, plus il y aura de casse.

Exemple ? L'Afghanistan. Les talibans ont gagnés. Mais se retrouvent dans la situation de 2001. Le pays, comme beaucoup, n'est simplement pas viable, sans subventions extérieures. Comme beaucoup de pays, comme le Rwanda ou le Burundi, abonnés aux aides internationales, qui comblent les 90 % de déficits des comptes extérieurs. Le jour où l'échelle est retirée ?

Après, géographiquement, il y aura toujours un Rwanda, un Burundi, un Afghanistan. Mais avec combien de population ?

Les empires indiens d'Amérique ont bien dû sentir le vent du boulet. - 60 % pour la population de Tenochtitlan en une année. Massacres, mauvais traitements ? Même pas, épidémies qui se suivent et s'enchainent, avec l'absence de laits de substitution entrainant de longs espaces entre les grossesses. Les populations animales qui prendront la place des hommes, ce sont les espagnols qui vont les amener.

Entretemps, on se paie entre un - 97 % et un - 90 %, sauf dans les Antilles, où la population décroit de 100 %. Aux iles Marquises, l'introduction de la syphillis (au 16° siècle) entraine une baisse de 100 000 habitants à 1800 lors de la conquête française.

Personnellement, je vois mal les amateurs de croisières friands du prochain voyage, les déconnectés, les macronistes, les dealers vont survivre combien de temps en cas de rupture ? En Seine Saint Denis, comme l'a dit un lecteur, il n'y a même pas d'eau, même pas potable... Les mecs qui ne pensent qu'à la "tune", ont ils conscience que dans le meilleur des cas, c'est un morceau de plastique ou un morceau de papier.

Prendre conscience qu'un effondrement est possible est la première étape de la survie.

Les personnes qui en 1973 avaient vécu 1940 n'étaient ni surprises, ni déstabilisées. Celles qui attendent un "retour à la normal 2019", risquent ni plus ni moins que de mourir.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Il y a plein de forme d'effondrement. Mais le pouvoir lui fait toujours en sorte de rester en place.<br /> La pouvoir d'achat c'est déjà effondrer pour beaucoup. En 20 ans se qui coutait 1 franc est devenu 1 euro.<br /> Il ont donc imprimer autant d'euros qu'il y avait de francs. Du coup c'est l'inflation. M'enfin niveau immo elle est là depuis 2003 ou les prix on doubler d'un coup de baguette magique.<br /> <br /> Je pense qu'en se moment ils essaie de ralentir les choses et de stabiliser. Il vont essayer de relancer la machine en augmentant les salaires pour faire repartir l'inflation. Ou du moins évité la déflation, baisse des prix.<br /> <br /> C'est comme dans les années 70, avec la manne pétrolière en moins et c'est là le problème. Le problème n'est pas le court terme mais bien le moyen terme 20/30 ans. En tout cas c'est la durée critique si rien n'est mis en place pour pallier.<br /> <br /> Perso, je ne verrais pas la fin ;)) ouf .. ;)<br /> <br /> L'effondrement des libertés reste a mon avis un des meilleur thermomètre pour toutes forme de société.
Répondre
A
Les informations s´accumulent grace des blogs comme le votre et Internet...les médias continuent a anesthésier la population pour les faire vivre dans un monde bisounours pour ne pas contrarier la consommation....<br /> <br /> Je ne saurais pas surpris, par exemple, par un crash financier propulsant l or dans les sommets...car l argent imprimé ne règle pas les problèmes de approvisionnements...qui s´accumulent en Chine, risquant meme de pertuber Noël (avec tous ces jouets chinois )...meme en France , des Dacia Sandero recente compte plus cher que neufs :<br /> <br /> https://www.lefigaro.fr/societes/dacia-sandero-toyota-yaris-ces-voitures-d-occasion-qui-se-vendent-au-prix-du-neuf-voire-plus-cher-20210720<br /> <br /> Mais les gens ont du mal à se reveiller....ils sont englués dans leurs vies.....<br /> <br /> Par exemple , la Belgique, les Pays-Bas et l´Allemagne ont connus des inondations jamais vu de la vie d´un homme...<br /> <br /> Nombreuses personnes de plus de 80 ans n´avaient jamais vu cela.....le ciel nous est carrement tombé sur la tête...<br /> <br /> En Europe, il s'agit d'une des pires catastrophes naturelles du début du XXIe siècle en nombre de victimes. <br /> <br /> Mais personnes ne questionnent les systèmes d´alerte : on a un paquet de satellites, des tas d´ordinateurs de simulation météorologique , et avec toute cette technologie , nous n´avons pas été capable d´avertir les populations du danger.<br /> <br /> Voila la leçon : le pire est a venir et rien dans notre société « ultra technologique » nous avertira...
Répondre
L
Non, cela leur a couté très cher pour capitaliser sur le marchés boursier. Mais un crash organiser reste tout a fait possible et même envisageable. Mais le problème est que les BC sont trop fortement impliqué dans ses marchés. M'enfin tout est possible.<br /> <br /> Mais j'ai plutôt le sentiment, l'intuition, qu'une perturbation de trop pourrait tout de même mettre en danger certaines entreprises stratégiques vis a vis d'autre puissance économique comme la chine. Qui est a l'affut de toute prise de contrôle.<br /> <br /> L'occident va serrer les fesses et le peuple se serrer la ceinture. <br /> <br /> Le même phénomène a eu lieu dans les années 1970 l'or et monter puis c'est stabilisé. Par contre le reste a continué a monter. Pour moi il tentent le remake. Mais pour le moment il me semble qu'il aient réussi. <br /> <br /> L'économie c'est de la spéculation, le reste c'est du bidon.
H
Autour de moi, je vois certains trentenaires se réfugier dans le rêve et miser sur les cryptomonnaies ou je ne sais quelle opération financière mirifique. “J'ai 50.000 euros en cryptos” m'a dit récemment l'un d'eux. Ouais, et si tu les transformes en euros, l'État t'en prend le tiers... J'ai aussi fait remarquer à ce jeune homme que les cryptos ne créent qu'une richesse virtuelle (comme la réalité virtuelle des jeux vidéo), et que lorsque cette richesse virtuelle, fictive, passe dans le monde réel, elle permet dans un premier temps d'acheter logements et belles voitures, c'est vrai. Mais au final, elle ne crée que de l'inflation, parce qu'elle n'ajoute pas un grain de blé ni un bouton de culotte à la production réelle. Il m'a écouté poliment, mais j'ai eu l'impression de l'ennuyer.<br /> <br /> Les Talibans vont se retrouver à la merci des Russes (pour le blé), des Chinois (pour la technologie) et des Iraniens (pour le pétrole ; les exportations de pétrole iranien vers l'Afghanistan ont déjà commencé). Tant pis pour les Tchétchènes et les Ouïghours, peuples musulmans durement réprimés par les Russes et les Chinois, il faudra bien compter avec Poutine et Xi Jing-Ping, et aussi avec l'ennemi héréditaire, les Iraniens chiites (les Talibans sont sunnites, proches des Wahabites, donc ennemis farouches des chiites). Vingt ans de guerre pour finir par être obligés de se vendre à ses ennemis pour survivre...<br /> <br /> Les Talibans peuvent-ils compter sur la solidarité sunnite ? Dans une certaine mesure, mais avec des limites : la Turquie, pays sunnite avec un président islamiste (Erdogan) a commencé à ériger un mur sur sa frontière iranienne, pour bloquer l'arrivée de migrants afghans... Erdogan a même dit publiquement qu'on ne lui referait plus le coup des réfugié, dont plus de 3 millions sont restés en Turquie.<br /> <br /> J'ai reçu ce matin au courrier un message de l'UNICEF :<br /> <br /> For many years, Afghanistan has been one of the worst places on earth to be a child.<br /> Now, with a security crisis, skyrocketing food prices, a severe drought, the spread of COVID-19, and another harsh winter just around the corner, children are at greater risk than ever.<br /> As we continue to support families with life-saving health, nutrition and water services, we urgently need funds. <br /> <br /> “Pendant des années, l'Afghanistan a été l'un des pires endroits pour être un enfant.<br /> Maintenant, avec l'insécurité, des prix alimentaires qui s'envolent, une sécheresse sévère, le COVID-19 qui se répand, et un autre dur hiver qui s'approche, les enfants sont plus en danger que jamais. Comme nous continuons à soutenir les familles avec des services sanitaires, nutritionnels et de distribution d'eau permettant de sauver des vies, nous avons un besoin urgent de fonds.”<br /> <br /> Excusez-moi, braves gens de l'UNICEF, mais en Allemagne et en Autriche, les migrants afghans sont en tête du hit-parade des viols, même devant les Maghrébins et les Africains. Je donne d'abord ma compassion aux Européennes violées par ces sauvages.
Répondre
D
J'aime aysez l'idée de passer d'un processus à un événement. Ça indique une certaine accélération de l'histoire et marque le début de la fin (de ce qui était stable durant quelques décennies).<br /> Reste à savoir si nous en sommes là ou pas. Et si nous avons encore du temps pour nous préparer ?<br /> Petso je m'organise dans le sens du paddage à l'événement depuis plus de 15 ans. Mais le cours de l'Histoire est toujours surprenant et farveur.
Répondre
M
L'effondrement de l'empire aztèque (2ans alors qu'il était à son apogée) revêt également une dimension anthropologique, qui est mésestimé, voir difficilement estimable car politiquement incorrect.<br /> <br /> Pour faire simple les aztèques étaient humainement complètement à la ramasse, leur société fonctionnait à condition que nul modèle alternatif ne coexiste.<br /> Les espagnols, malgré leurs défauts, étaient porteurs d'une liberté inimaginable pour le centralisme aztèque, ils ont introduit une dignité humaine qui n'avait jamais existé auparavant. Le droit à la propriété aussi était inconnu au Mexique. Un être vivant appartenait forcément à quelqu'un...<br /> La simple présence des espagnols a ébranlé la totalité de la société mexicaine d'alors, provoquant une hémorragie indienne qui alimentera le camps des envahisseurs européens. Cortés l'avait très bien compris d'ailleurs, sa conquête était incontestablement une formidable aventure humaine, ou la diplomatie a joué un rôle fondamental.<br /> Lors du siège de Tenochtitlan les effectifs militaires espagnols avoisineraient les cents milles hommes, soit mille trois cent (1300) conquistadors et le reste d'indiens, totonaques, chichimèques, texcucans, tlascaltèques...<br /> 90% des ennemis de l'empire aztèque étaient des mexicains ! Eux-mêmes sujets de l'empire !
Répondre
M
Les sujets de la couronne d'Espagne n'appartenaient certainement pas à leurs rois comme tu le sous-entends. Les espagnols n'étaient ni des choses dont on pouvait faire ce que l'on voulait ni des esclaves.<br /> <br /> A la lumière du droit féodal on peut même se demander si les peuples de l'Ancien Régime n'étaient pas plus libres que nous ne le sommes.<br /> <br /> Le roi ne faisait pas ce qu'il voulait, même dans l'Absolutisme français.<br /> <br /> "Charbonnier est maître dans son foyer"<br /> <br /> Cette phrase est célèbre pour avoir été prononcée par François Ier, et elle dit tout des rapports entre les rois et leurs sujets :<br /> <br /> <br /> Il est très tard, et le roi François qui chasse ne peut rentrer chez lui à temps. Il est sur une route de forêt et est obligé de chercher un refuge pour passer la nuit.<br /> Il aperçoit une maisonnette et va frapper à la porte pour demander l'hospitalité (déjà).<br /> Les gens qui lui ouvrent la porte ne le reconnaissent pas évidemment, le roi François est habillé en vêtement de chasse solides et pratiques, il est accompagné par qq hommes habillés comme lui, sans fastes, sans ors, ni couronnes.<br /> Le roi demande à entrer, il a faim et soif et désirerait se reposer.<br /> Ni une ni deux on l'installe à table, la famille est accueillante même si elle n'est pas très riche, c'est une famille de charbonniers et chez eux on s'assied sur des billots de bois.<br /> Cependant le roi François voit une jolie chaise dans un angle de la pièce, il la tire et s'installe à table. <br /> Tout le monde mange, le roi François se fait passer pour un voyageur, il est affable et bon vivant, il fait rigoler les gosses, impayable, un Valois !<br /> C'est alors que Monsieur le père de famille entre à son tour. Monsieur le Charbonnier revient du boulot. Et lui aussi à très faim, lui aussi veut passer à table et se reposer.<br /> Sauf que, sauf que, il voit un connard de voyageur assis sur sa chaise, à sa table, en train de manger dans son assiette.<br /> <br /> Et là, le Charbonnier il lui dit bouge de là ! Bouge de ma chaise ! C'est ma jolie chaise à moi ! Celle sur laquelle je pose mon cul après me l'être cassé en deux pour nourrir mes gosses que tu fais rigoler !<br /> Bien sûr, le roi, qui était très bien élevé en plus d'être un fervent catholique, lui a rendu sa chaise, en prononçant la fameuse phrase que l'on connaît.<br /> <br /> -"Charbonnier est maître dans son foyer."<br /> <br /> Pour terminer, en remerciement du gîte et du couvert,; le bon roi François offrira un droit de chasse à vie pour Monsieur le Charbonnier.<br /> <br /> Voilà, cette petite histoire de France pour te rappeler que dans l'Ancien Régime personne n'appartenait à personne, sinon à Dieu.<br /> <br /> Alléluia
F
les espagnols comme tout être vivant appartenaient au roi d'espagne. de nos jours les gens se croient libres mais appartiennent à l'état car si vous n'êtes pas sur les registres d'état civil vous néxistaient tout simplement pas, et l'état appartient à quelaue personnes. croire posséder un bien quelconque c'est être déconnecté de la réalité. le peuple était le corps du roi c'était clair, de nos jours une illusion est soigneusement entretenue.
G
Moment de silence consterné hier quand j'ai balancé, à la machine à café, que tout ce cirque était la faute des vaccinés et seulement des vaccinés. Ils se seraient abstenus, le bazar autour du passe nazitaire était terminé en trois semaines. <br /> J'ai été surpris de voir ma tirade accueillie par ce silence presque gêné, comme s'ils commençaient à deviner qu'ils ont été bernés. Je m'attendais à me faire rembarrer par les grandes bouches habituelles, mais non.
Répondre
F
Regarde dans ta boite aux lettres si tu fais encore partie des effectifs semaine prochaine...
F
fait gaffe, c'est tjrs le messager qui est tué. ton boulot tu y tiens ?