Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

EVOLUTIONS...

3 Septembre 2021 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Chronique de l'effondrement, #Politique

On assiste donc à une mutation importante. Hier, les milices US étaient des "domestic viet cong", aujourd'hui, les suprémacistes blancs sont des talibans.

Vu la pâté que les uns et les autres ont foutus à l'armée US, ils devraient s'abstenir de les qualifier ainsi.

S'il y a une chose que les USaméricains (les militaires), n'ont pas retenus, c'est qu'il n'y a pas de solution militaire possible, dès l'origine à ces conflits.

Ayant emprunté aux militaires français, les pratiques les plus glauques de la guerre d'Algérie, ils sont donc arrivés au même résultat. Les "interrogatoires renforcés" sont certes efficaces, ils démantèlent les réseaux, mais rendent impossible toute solution politique, et que ce soit l'opération phoenix, ou guantanamo, le résultat a été le même, et même l'utilisation de ces techniques les a conduit dans une impasse. Certes, militairement l'armée française avait éliminé l'infrastructure interne du FLN, refoulé et décimé l'armée sur les frontières, comme les US américains avaient conduit les talibans à se cacher, les nord vietnamiens à reconstituer leurs forces, mais ils n'avaient sur place, pas de réels partisans. Tout juste des mercenaires, combattant au pire pour échapper à la torture, au mieux pour l'argent de leur maigre solde, sans vraie volonté de combattre. Seule l'armée sud vietnamienne avait une volonté de combattre, mais elle était inégale suivant les unités, et il y eu une grande lassitude au début 1970.
Aujourd'hui on parle de 3 millions de morts pour la guerre du Viet Nam, en 1975, on parlait de 15 pour la période de 1945-1975, avec une très petite part des français, réduite à seulement 2 millions.

La défaite vis-à-vis des talibans est encore plus humiliante. En effet, le Viet Nam fut une guerre impériale, avec le poids de l'Union soviétique, grande puissance militaire, et une aide chinoise non négligeable. L'intervention directe de l'armée chinoise, et de l'armée soviétique, est aussi une réalité. L'armée chinoise déploya plus de 300 000 hommes, et l'armée soviétique environ 7000.

Les talibans, eux, étaient des péquenots, avec peu d'aide extérieure et certainement pas le flux continu de ravitaillement militaire et autre que reçurent les nord vietnamiens. Ils firent une guerre de paysans sans grands moyens. Une guerre à l'économie, et de l'autre côté, on fit une guerre qui coûta 300 millions par jour, et au total, 2200 milliards. Pour une déroute. Et c'est sans doute ce montant qui est à l'origine de la déroute.
Si la corruption sud vietnamienne était proverbiale, celle d'Afghanistan était démentielle.

Certains avait proposé d'acheter les soldats viet cong. 2 millions de dollar le viet tué, il aurait été plus économique de l'acheter pour 100 fois moins. Là, c'était encore plus modeste. En doublant la solde des soldats afghans, et en laissant tranquille la population, on aurait déboursé peu, moins chaque mois,  que le coût journalier de l'occupation. Et on aurait attiré les hésitants.
Là, gavés de dessins animés où le méchant a une gueule de méchant très méchant, les soldats us de la décennie 2000 n'ont pas trouvé ces méchants à tête de méchants. Ils ont fait des dégâts, de la casse, crée des rancunes et des sentiments de vengeance. Dans leurs cartoons, tout est simple, le bon (eux) a une tête de gentil, et se bat pour le bien contre le mal. Le mauvais à tête de mauvais ricane sardoniquement et a choisi de servir le mal. Transporter dans le monde cette connerie d'image enfantine qui les a imprégné, c'est ce qu'ils ont su faire de mieux.

Ils n'ont pas compris que pour être accepté, il ne fallait pas gaver au delà de toute mesure une petite caste, ce qui crée des jalousies, mais créer un petit fonctionnariat qui aurait eu un salaire modeste, mais régulier, et plus important que les revenus locaux et qui aurait assuré aux locaux des services qu'ils n'avaient pas.

Mais l'armée US n'a jamais brillé dans ses occupations. En dehors d'une Allemagne et d'un Japon totalement écrasés, ils n'ont pas été en mesure de s'imposer dans leurs conquêtes, jamais.
La stupidité de leur occupation a donné une légitimité au KKK, qui s'est comporté en guérilla de libération, une légitimité à des talibans démonétisés, ou plutôt, a recrée de nouveaux talibans et si le sud Viet Nam a rejeté les communistes, c'est à l'insu de leur propre gré. les américains n'y étaient pour rien. Les massacres commis par les Viet Cong pendant l'offensive du Têt leur ont aliéné la population du sud.

Et je ne parlerais pas de toutes ces occupations qui se sont terminées toutes de la même manière, par une évacuation sans gloire, et dans une situation d'échec. La supériorité militaire n'a jamais rien résolu, ni aux Philippines, ni dans les Amérique. Souvent, la situation antérieure avait simplement, empiré, mais 5, 10 ou 15 ans d'occupation et il n'y avait aucune solution en vue.

Comme disait Todd, les Usaméricains ont été formatés par les guerres indiennes. Mais les tribus, en implosion démographique et en état terrible d'infériorité technique, n'avaient pas les moyens de résister. Et pourtant même elles, restent un problème non résolu, malgré leur petit nombre, leur peu de moyens, leur seule existence est un "scrupule", le petit caillou dans la chaussure qui blesse le pied.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Les US ne veulent que détruire. Il se foutent de gagner.
Répondre
K
Vu la pâté que les uns et les autres ont foutus à l'armée US,
Cette expression vient je pense de la bataille de patay en 1429. C'est l'Azincourt Anglais, dommage que l'école n'en parle pas.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Patay
Répondre