Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

GAZ : LE PIEGE A C... DEUXIEME...

23 Septembre 2021 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Energie

Décidément, je crois que certains ont pris la décision de me faire mourir de rire.
Donc, la crise énergétique, commencée en GB (Grands bêtes en l'occurrence), métastase au continent européen, puis au monde.
La Mondialisation Globalisation, c'était génial qu'ils disaient, c'était un fait incontournable... En effet, mais depuis 15 ans on avait commencé une déglobalisation relativement douce, qui vient de passer au stade "hard" et même, "very hard".

En réalité, le problème est simple : sacralisation du "marché" et capacités de stockages de gaz, encore plus modestes au Royaume Uni (6 %) qu'en Europe (France, 20 %), vite épuisées. Les vilains russes n'ont remplis que leurs contrats, et essaient de faire monter les prix...
Structurellement, les investissements dans le secteur pétrolier et gazier se sont effondrés à des niveaux très modestes depuis 6 ans, pour une seule chose, il n'y a plus grand chose à trouver.

Sur 55 fournisseurs d'énergie, seuls 6 à 10 pourraient éviter la faillite d'ici la fin de l'année nous dit on. Le problème c'est que ce ne sont que des fournisseurs, en aucun cas des producteurs, et que dans le dogme du marché, acheter pour revendre, ça fonctionne toujours, sauf quand le prix est trop cher pour l'acheteur. Parce que, visiblement, il n'y a pas encore de rupture physique d'approvisionnement.

On revient aussi à un très vieux paradigme économique, on travaille quand on peut. C'était la règle au XVIII° siècle, et courant jusqu'en 1950. Il fallait donc conserver malgré tout, la main d'oeuvre nécessaire pour la machinerie économique pour les périodes hautes. Là, avec le libéralisme ambiant, il y a belle lurette qu'ils ont été virés, et qu'on pleure chaudes larmes pour le manque de main d'oeuvre (jetable comme un papier hygiénique usagé)...

Rien d'étonnant, donc, si les stocks amont défaillent avec le gaz, les problèmes économiques se manifestent aussi parce qu'on n'a pas de stocks aval pour les produits finis. Les négociants n'ont pas compris, quand à eux, qu'il fallait avoir quelque chose à négocier... Le spéculateur jusqu'en 1950, il savait que pour bien spéculer il fallait avoir la possession. Un exemple typique a été le secteur du coton pendant la guerre civile américaine. Quand les bruits de bottes se sont fait entendre, certains en ont accumulés jusqu'à plus soif, ou plus exactement jusqu'à ce que la production sudiste (80 % du marché mondial), disparaisse des étals, bloquée dans ses ports, et alors, ils ne l'ont laissé, pendant longtemps, que partir au compte goutte et à prix démentiels, toujours plus haut.

La Grande Bretagne avait aussi pour coutume de s'approvisionner en gaz sur le marché spot, essentiellement avec les cargaisons excédentaires (acheteur de dernier recours), et les contrats longs étaient rares.

Crise qui va aller crescendo, de par la baisse de production charbonnière dans certains pays, pour cause d'épuisement des ressources, et du simple constat qu'en ont fait les chinois. Cela devenait compliqué de continuer à construire des centrales thermiques au charbon, s'il n'y a pas de charbon pour y mettre. Seuls les australiens semblent désolés, et en plus, on peut y voir une réponse chinoise aux sous marins nucléaires australiens. Le client n'est jamais obligé d'acheter.

Sans doute, aussi, le stress énergétique en Asie agit il. Les asiatiques ont les moyens financiers d'acheter le gaz liquéfié, alors que le charbon, lui, plafonne au mieux en Chine, que les approvisionnements deviennent instables.

Pour néophytes, un gros débouché du gaz naturel, ce sont les centrales thermiques, où la lutte avec le charbon est... ardente. Ou plutôt, ETAIT ardente. Le charbon, qui visiblement a atteint son pic (une légère décroissance est observée sur la période 2012-2021. En tout état de cause, le charbon n'est plus en état de lutter, la seule énergie encore abondante est le gaz. Et la foire d'empoigne sur le gaz est visible.

Pour les naïfs français et leur nucléaire, il faut préciser aussi que le problème va se poser dans les mêmes termes que les sous marins australiens. Les gros producteurs kazakhs, canadiens et ... australiens sont ils fiables ? Pour les australiens, j'ai déjà une petite idée. Mais quand quelqu'un voudra tordre le bras de ces producteurs, nul doute, ce sera vite fait, et il ne nous restera que les yeux pour pleurer et quelques compensations financières...

Comme dit Ugo Bardi, le nucléaire, c'est bien, uniquement quand on a des mines pour l'approvisionner.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Vraiment comique le gouvernement francais , lorsqu on pense que la societe Total avait le contrat de la plus grande poche de gaz du monde et que pour obeir aux USA , on a abandonné le contrat aux chinois...

Chinois qui vont se servir en priorité´...vraiment des serpillière dangereuse ces politiciens:

https://www.lefigaro.fr/conjoncture/2018/08/20/20002-20180820ARTFIG00101-iran-total-tire-officiellement-un-trait-sur-le-plus-grand-projet-gazier-du-monde.php
Répondre
U
Je sens qu'on va se marrer avec les élections « Moi je vis avec un homme déconstruit. »

https://covidemence.com/2021/09/23/jean-pierre-moi-je-vis-avec-un-homme-deconstruit/
Répondre
M
les verts sont en train de partir en vrille. ils risquent la contre performance, pas certain que le "sociétal" soit encore porteur. car il y a une belle nuance entre ce que clame une certaine clique et ce que l'electeur pense.
D
Patrick
C'est marrant mais je sens que notre ultime source d'Uranium subit en ce moment une pression jihadiste forte.
Je me suis longtemps demandé qui nous mettait des batons dans les roues et le but ultime.
Je crois que je viens de trouver le commanditaire :
https://www.meta-defense.fr/2021/09/22/les-etats-unis-veulent-ils-eliminer-lindustrie-de-defense-francaise/
En même temps, c'est logique, si on veut que la France joue le bélier des states contre la Russie ou la Chine, il faut que la France soit aux abois. CQFD
Bref, la montée aux extrèmes se poursuit. Le théatre d'ombre aussi.
Répondre
P
et pour la suite à donner aux sous-marins, ce sont les Suisses qui s'y mettent :
"Après nos sous-marins qui ne verront pas l'Australie, ce sont nos Rafales qui n'iront pas en Suisse.
Et je vous le donne en mille, qu'achètent les Suisses ? :
des chasseurs américains F-35 !
personne ne leur a dit que c'est un peu cher pour des fers à repasser volants et qui ne peuvent pas tirer pendant le vol !
https://www.wikistrike.com/2021/09/apres-nos-sous-marins-qui-ne-verront-pas-l-australie-nos-rafales-qui-n-iront-pas-en-suisse.html
Les Suisses ont encore dû se faire tordre le bras sur le secret bancaire ?!?

Les zamiricains sont nos (fous) alliés.
Mais tout ça n'est grave Macrounette a parlé au téléphone avec sleepy Joe.
K
Les gros producteurs kazakhs, canadiens et ... australiens sont ils fiables ? Pour les australiens, j'ai déjà une petite idée.
Ouais les politiques n'ont pas tardé à faire couchette, dans l'affaire des sous marins. Est ce parce que
1 Ils se sont retrouvé un peu seul en UE contre l'oncle Sam le psychopathe
2 Ils ont négocier des compensations financières sur d'autre marché, promesses que les ricains nous laisserons vendre nos rafales à d'autre pays. Perso j'v crois peu, et vendre une humuliation contre du pognon c'est lamentable, mais bien de notre époque.
3 Les US ont gentillement dis à la clique LREM vous êtes avec nous ou contre nous. Si vous êtes contre nous la CIA organisera avec Soros un petit printemps banlieusards.

Tout cela pour dire qu'il faut sortir du nucléaire car comme le dit le taulier nous n'avons pas les moyens de faire respecté les contrats.
Répondre
N
BP va rationner le carburant jusqu'en novembre en angleterre.

Les mecs ont impulsé la révolution industrielle, et ils continuent à être les pionniers dans tout ce qu'ils font, comme impulser le plantage industriel.

je suis mort de rire . ca va être la première nation d'Europe voire d'occident à se planter énergétiquement.

Ce karma de dingue. Quelle ironie.
Répondre
R
Pour l'uranium, on a encore les moyens de tordre le bras du Niger, du moins à court et moyen terme.
Répondre
R
=== le problème c'est qu'on sait pas faire des surgénérateurs qui fonctionnent. Voir Ugo Bardi pour ça.===

Bein si on revient à EDF GDF des années 1970 , 100% service publique avec une politique industrielle visant l'indépendance énergétique nationale, les profits servent à contruire les centrales de remplacement et finance le service recherches et développement pour les nouvelles générations de nucléaire.
Car la meilleure place pour les " déchets nucléaires " c'est dans un réacteur adapté à leurs caractéristiques pour en extraire l'énergie.

Non ! On préfère engraisser des actionnaires privés.
Tout cette gabgie europhile cela finira en guerre et en bain de sang.
La saint Barthélemy à côté passera pour une bagarre de cours de récréation du primaire, ou de maternelle !!
P
Et ça vous surprend ? les écolos sont à l'écologie ce que les platistes sont à l'astronomie.

La plupart des écolos n'ont aucune notion en biologie, chimie, physique... (liste non exhautive).
R
He ! Patron !!

On ne sait pas faire ? OU on ne veut pas faire ?

Je vous laisse imaginer la puissance économique de la France si EDf n'avait pas été sabotée de l'intérieur.
Avec les dizaines de milliers de tonnes d'uranium non fissiles appelés déchets par des cons voir des traitres et des collabos , c'est plusieurs siècles d'indépendance énergétique que nous avons en stock.

L'ennemi veut notre peau depuis des siècles , il a compris que la force ne marchait pas contre la France , alors il a choisit de nous pourrir de l'intérieur en utilisant la corruption pour développer le mensonge et la division.
P
le problème c'est qu'on sait pas faire des surgénérateurs qui fonctionnent. Voir Ugo Bardi pour ça.
U
Il me semble que le Niger n'a presque plus d'uranium.
https://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/niger/niger-les-mines-d-uranium-ne-sont-plus-rentables-victimes-de-leffondrement-des-cours-mondiaux_3675011.html
R
Nous avons surtout énormément de ce que les cons appellent des déchets nucléaires. Vous savez cet uranium non fissiles qui sert à faire des quilles de voiliers ou des boulets antichar.
Cet uranium non fissile qui dans un surgénérateur devient fissile.
Mais ces merdes decolos vert pastèque veulent des éoliennes ...!
A
la fabrication des moteurs fusée Ariane est transférée en Allemagne. 600 licenciements à venir.

Les ingénieurs en aéronautique ou spatial français vont rejoindre au chomage les ingénieurs français en chimie. Ils devront se reconvertir en informatique comme les étudiants en physique/chimie/biologie du supérieur depuis 20 ans.

Social, vol habité... les annonces, en interne, du PDG d'ArianeGroup
https://www.challenges.fr/entreprise/aeronautique/plan-de-departs-vol-habite-ariane-6-le-nouveau-plan-de-vol-d-arianegroup_781583.amp
EXCLUSIF - Dans un discours aux top managers d'ArianeGroup, le PDG André-Hubert Roussel a détaillé le plan de vol du fabricant d'Ariane 6. Entre mauvaises nouvelles (un plan de départs de 600 salariés) et projets ambitieux sur le vol habité européen.

Eure. À Vernon l’avenir du site d’ArianeGroup inquiète les syndicats
https://actu.fr/normandie/vernon_27681/eure-a-vernon-l-avenir-du-site-d-arianegroup-inquiete-les-syndicats_43936332.html
L'accord franco-allemand, sur le financement des fusées Ariane 6 inquiète les syndicats sur une potentielle délocalisation de l’usine de Vernon (Eure).

L'union européenne est entrain de siphonner toute l'économie de la France. On est devenu une serpillière des autres pays européens.
Dans 5 ans, je pense que toutes les personnes qualifiés vont commencer à quitter la France comme les allemands de l'est la RDA dans les années 1950
ou
l'hémorragie gigantesque du personnel médical libanais quittant le pays en quelques mois :
Près de 40% des médecins et 30% du personnel infirmier ont quitté le Liban, déplore l'OMS
https://www.lorientlejour.com/article/1275316/pres-de-40-des-medecins-et-30-du-personnel-infirmier-ont-quitte-le-liban-deplore-loms.html

Toulouse future ex-capitale de l'aéronautique et du spatial européen comme Roubaix dans le nord l'a été pour le textile au niveau mondial :
http://www.thierryprouvost.com/Patriciat-International.html

Et pendant ce temps, l'immobilier flambe à Toulouse :
Toulouse : pourquoi les prix de l'immobilier flambent alors que les habitants s'expatrient à la campagne
https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/haute-garonne/toulouse/toulouse-pourquoi-les-prix-de-l-immobilier-flambent-alors-que-les-habitants-s-expatrient-a-la-campagne-2146297.html
extrait :
"Les notaires constatent des transactions plus fréquentes en 2ème et 3ème couronne toulousaine. Le prix des biens y est plus accessible et, avec le télétravail, la distance kilométrique n’est plus un frein. Toulouse demeure à la septième place des grandes villes françaises. "Face à l’incertitude de l’avenir, acquérir un bien immobilier est un facteur d’apaisement. Investir dans la pierre apparaît plus que jamais comme un projet sécurisant et peu risqué", constate Me Frédéric Giral."
=> SIC !!!

La criminalité augmente, le commerce extérieur s'effondre, la dette de l'état français explose.
Tout va bien. achetons de l'immobilier.

Pays avec une économie qui s'effondre. 45% de baisse de l'immobilier en Grèce en 10 ans.
Immobilier : c’est le moment d’investir en Grèce, le m² dépasse à peine les 1 500 euros
https://www.mieuxvivre-votreargent.fr/immobilier/tendances-et-prix/2019/05/27/immobilier-cest-le-moment-dinvestir-en-grece-le-m%C2%B2-depasse-a-peine-les-1-500-euros/
Répondre
P
Il reste quoi dans les mines d'uranium du Limousin?
Vraiment peau de balle, ou de traces pas rentables à extraire / filtrer / concentrer (et avec quel impact sur l'environnement d'ailleurs...)
Répondre