Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"EFFONDREMENT DE L'OFFRE"

8 Octobre 2021 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Energie

On parle d'investissements massifs dans le gaz et le pétrole pour éviter "l'effondrement de l'offre". On doit augmenter les investissements à "plus de 500 milliards". Investissements, activités et marchés en exploration-production (2020) |  IFPENMais comme on voit, repasser sur les 500 milliards, c'est tout juste un clapotis. Faire 500 milliards, EN PLUS, ce n'est même pas combler le déficit accumulé, et de plus, investir où ??? Cela peut, paradoxalement, entrainer une fermeture encore plus rapide du secteur.

De plus, le 1/4 de ces investissements avaient lieu en Amérique du nord, dans les pétroles extrêmes surtout.

Ce qui conduisait à balancer 125 milliards pour une dizaine de millions de barils. S'il y a flambée des prix, il est clair dans mon esprit que, vu les effets récessifs, cela risque d'être de courte durée. Aux USA, d'ailleurs, on peut noter de gros problèmes avec les puits orphelins. Comme visiblement ils sont 3.2 millions, là aussi, il y aura beaucoup, beaucoup d'investissements pour les traiter...

En Chine, on voit plus qu'une crise conjoncturelle. "Certaines régions de Chine avaient commencé à subir des pannes de courant continues dans leurs entrepôts et leurs installations de fabrication". Si la Chine ré-autorisait le charbon australien, on pense à des mois pour la régularisation, mais à mon avis, c'est très optimiste. Il apparait donc que la démolition qu'on essaie de contrôler est de plus en plus à l'ordre du jour. Même à l'intérieur d'un même pays, la pénurie, on le voit, touche inégalement les uns et les autres. Les zones productrices privant volontiers les autres de leur précieuses ressources.

Le marché de l'uranium lui, risque de se tendre encore plus. Le Japon a sauté sur l'occasion pour redémarrer le nucléaire. Vlan, en cas de relance complète, 7000 tonnes d'uranium en plus...

L'électrification totale est pour l'instant un leurre. Et les dirigeants européens ont été pris dans leur verbiage, leur caquetage et leur idéologie réchauffiste.

Le secteur renouvelable, le seul qui ait du mou sous le pieds, est victime aussi de toute la propagande antérieure.

Le secteur nucléaire, lui, est un leurre pour l'avenir. "Électrifiez tout et passez au renouvelable. Il s’avère que c’est beaucoup moins cher que prévu". Comme le site est australien, il n'est pas très favorable, pourtant, au nucléaire, et même pas du tout.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Vivement le rapport de 2021. Pour l'instant l'alignement des planètes est parfait, pour l'apocalypse pétrolière en 2025 au plus tard. Les Khmers verts européens sont vraiment exceptionnels dans leur connerie démentielle.
Répondre