Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

FACTURE ENERGETIQUE

17 Octobre 2021 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Actualités

"Patrick, pourquoi le collectif ne permet il pas de réduire la facture énergétique ?"

Pour plusieurs raisons, une bien exposée ici :

"Parce que quand tu vis seul en ville dans un clapier de 25 m2 ou à cinq dans 60m2 , il faut éliminer les déchets par manque de place.

Dans mon coin de paradis je produit et je recycle . Mes deux chiens me servent de machine à dégraisser la vaisselle , les poules mangent les restes.
Les emballages partent au feux , les boites de conserves métal sont stockées en attente d'utilisation et les bocaux en verre rangés proprement pour plus tard.
Les sacs plastiques de croquettes pour chien également. Beaucoup de choses considérés comme des déchets par les citadins sont en fait des réserves de matière première , il faut juste un endroit où les stocker.
Le polystyrène blanc des emballages se dissous dans l'acétone pour faire une bonne colle qui se garde dans un bocal de verre.
Les films plastiques transparents remplacent une vitre cassée etc etc ...

Notre plus grand malheur c'est la pub qui fait de nous des crétins !!"

En plus 20 000 habitants au km2, ça bouffe comme 20 000. Ils pissent et ils chient comme 20 000. Ils se déplacent comme 20 000. Donc, beaucoup d'infrastructures, difficilement, voir pas du tout entretenable. Les viaducs de New York ne peuvent être arrêter, seule la pression à l'intérieur des tuyaux (ils sont souterrains), les maintient. Donc NY doit régulièrement en ajouter.

20 000 habitants, ça représente, chaque jour 40 000 litres d'urines, (plus les au moins trois litres par petit pipi) à traiter, donc 60 000 minimum en plus. Donc une infrastructure gigantesque, dévoreuse aussi d'énergie. En plus, il faudrait, ici aussi, réduire les déplacements au minimum. Grosse rigolade en Région parisienne ou le délai avoisine couramment l'heure (plus le retour).

Dans le village de 1200 habitants, les 2400 litres de pipi et les 3600 de chasse d'eau, ça faire rire en matière de retraitement. Et ça coûte rien. ou presque.

Le mec qui se déplaçait en 1945 à vélo et carriole, en faisant 50 km, il pesait infiniment moins sur l'environnement que le parisien qui prend le métro ou le train. Un métro (et train) dont l'état d'entretien est problématique (d'où les déraillements), et dont l'entretien est problématique. 

Un autre lecteur a rajouté sur la construction :

"les ritals du sud quand ils sont arrivés en fr ont toujours fait des maisons à deux étages, voir des petits immeubles à trois étages. loué en bas et les proprios en haut, le loyer payait les frais d'entretien de la maison, et quand les enfants grandissaient et se mettaient en ménage ils vivaient en bas jusqu'à pouvoir se faire leur maison à deux étages. ceux qui avaient un bout de terre cultivaient et plantaient des arbres fruitiers. mon grand père cultivait seul mille m2 à la triandine pelle pioche. des fruits et légumes toute l'année. pour la merde avant le tout à l'égout, tout le monde avait des latrines et une fois par mois tous le même jour toute la merde était transportée hors la ville pour épandage et brûlée. Les armées de l'empire brûlent leur merde dans les bases. Rien ne se perdait. L'eau c'était au puits, même en ville, mon autre grand père élevait deux cochons en plus du potager, bricolait tout lui même (mécano et tourneur de métier). Les gens ramassait tout, les pissenlits comme les escargots. Pour les produits de la ferme c'était le vélo et la remorque jusqu'à 50 km à la ronde. Si on revient à ça ce sera déjà bien".

Le marché immobilier n'existait pas, faut il le rajouter, et lui même est une aberration. Acheter une maison ? C'était un truc de retraité friqué ou de gens qui la faisaient eux mêmes.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Le seul contexte où c'est intéressant de posséder une maison c'est si on l'hérite, c'est à dire que l'on ne la paie pas.
Et encore, faut voir l'entretien.
Pareil pour les revenus locatifs. Vu tous les problèmes que ça pose, c'est intéressant si on a les appartements gratuits.
Répondre
N
15 litres d'eau par bourguignon avant Quatorze selon Vincenot (la Billebaude). Aujourd'hui vingt fois plus. Et dix fois plus de gens sur terre. 90% ou plus vont y passer.
Répondre
R
Dijon a eu son premier aqueduc en 1839. Construit par Henry Darcy pour capter les sources du Suzon qui traversait Dijon et servait surtout d'égout à ciel ouvert.
Un dicton disait d'ailleurs que Dijon périrait par le Suzon.
De nos jours c'est un autre aqueduc amenant l'eau de la Saône à une quarantaine de km qui abreuve l'agglomération , tant que le nucléaire produira le courant pour pomper l'eau et la purifiée.
250 à 300 mille habitants dépendent de cette infrastructure eau + edf !!

En cas de chaos économique seule la pluie vous permettra de survivre . Faudra pas compter sur l'eau du Suzon ou de l'Ouche sauf pour se suicider à coup de typhus de typhoïde ou de choléra ou dieu sait quelle autres saloperies importées par les migrants.
Faites donc une provision de pastille de chlore-choc pour piscine et achetez vous une piscine démontable. Ça ne vaut rien en ce moment l'été est passé.
C
Pour bien entamer la semaine.... une niouze pour vous...


https://www.bangkokpost.com/business/2199715/malaysias-airasia-x-proposes-paying-just-0-5-of-8bn-debt
Répondre
L
J'interviens régulièrement dans un des plus haut immeuble d'habitation de France.
C'est une illustration de cet article.
Il y a des gardiens à demeure, un service de sécurité incendie, des entreprises employées par la tour avec un système d'astreinte 24/24.
Malgré cela il y a des défaillances.
Dans l'ensemble ça tient mais, ça ne tiendra pas toujours.
Les charges sont monumentales.
À contrario j'ai vécu un temps dans un petit immeuble assez délabré, le proprio était pauvre, nous n'étions que 4 familles de locataires.
Nous faisions le ménage des parties communes, sortie des poubelles et entretien de la cour/jardin.
Les charges étaient ridicules.
Répondre
A
J aime bien vos histoires des années 40... Mais le truc c est que l on était 2 milliards sur terre....cela ne marche pas pour le Caire, Mexico ou le Bangladesh....en 1970, la population du Mexique était égale a la France,51 millions... aujourd'hui, le Mexique, c est 130 millions d habitants..... mathématiquement si la production pétrolière baisse, il va y avoir un carnage.
Répondre
M
Oui, ils vont finir par se bouffer entre eux au Mexique... Ne l'ont-ils pas déjà fait par le passé ?
W
Merci pour l explication.
Pour revenir au parigot en télétravail. Ils se sont rues en Bretagne en faisant exploser les prix immobilier en achetant tout c qu il trouver pour les laisser vide une grande partie de l année. Cela sans créer d s tensions avec les locaux évincés du marché.
Vaut il pas mieux qu il reste de leur merde parisien que de polluer le reste de la France. Comme tu l a dit ils ne produisent rien et dépendent du reste de la France pour leur besoins.
Je les vois mal élever des poules et cultiver leur jardin.

La dislocation des mégalopoles va créer beaucoup de tension.

Il suffit de ne plus les approvisionner pendant 3 jours et l affaire est pliée. Ils éviterons de répondre leur merdes dans tous l exagones.
Répondre
M
Les pénuries de beurre en France c'était en automne 2017.
M
On tourne toujours autour des mêmes questions : comment survivre à l'effondrement ? Les réponses , par contre , sont diverses ( environnement, géographie, climat, ressources, etc, etc, ) , néanmoins la base des réponses est la même.
Achat en Bretagne des habitations, les locaux évincés par les prix ?
Oui, c'est un fait .....mais non pérenne.
Les citadins devront faire , au moins , une, deux, trois cents kms , voire plus pour rejoindre leurs habitations secondaires , oui mais avec quel carburant? Loger un âne dans son appartement au 5eme étage, que dit le règlement de co-propriété à ce sujet ?
À pied alors mais s'ils ne rencontrent aucun malveillant en route .
Donc arrivée à bon port des plus problématiques, qui a dit 900 zones de non droit en France?
Quant à la faim , l'histoire de France, cette grande méconnue et ignorée , nous parle de cannibalisme qui a jalonné son parcours, l'ignorance mère de tous les vices dit on ......
La realite, rien que la realite.
Des habitations vides de leurs occupants ne le resteront pas , juste la realite.
Le respect de la propriété perdurera ?
Permettez moi juste un sourire , je contiendrai mon fou rire, on ne respecte une propriété QUE lorsqu'elle est défendue.
L'éternelle histoire de la cigale et la fourmi maisqui la connaitencore même si la culture est ce qui reste grand on a tout oublié , pour ma part , je dirais plutôt quand on a tout perdu , ce qui sera vraisemblablement le cas pour beaucoup.
Mad Max ? Peut être pas mais pas toujours et pas partout ! Dijon, vous connaissez ?
Si on regarde autour de soi , on constate ce refus de voir la realite , pire aussi son déni.
La période actuelle de peur sanitaire ne fait que renforcer ce comportement en y ajoutant la peur et la défiance de l'autre .
Au final on peut se dire que l'on ne fait pas le bonheur des gens malgré eux , je continue donc mes préparatifs en silence, en prenant un peu de temps, parfois, lorsque l'occasion s'en présente pour en deviser entre gens de bonne compagnie.
M.S.BLUEBERRY.
R
====Pqour revenir au parigot en télétravail. Ils se sont rues en Bretagne en faisant exploser les prix immobilier en achetant tout c qu il trouver pour les laisser vide une grande partie de l année. Cela sans créer d s tensions avec les locaux évincés du marché.
Vaut il pas mieux qu il reste de leur merde parisien que de polluer le reste de la France. Comme tu l a dit ils ne produisent rien et dépende===

C'est ce qui aurait pu se passer en Corse si le Flnc n'avait pas mené une campagne de plastiquage de villas de continentaux.
Le prix des terres aurait flambé sous la spéculation , le rivage cotier aurait été bétonné par des marina pieds dans l'eau , plusieurs aéroports pour jet privé auraient été construit et des kms de voie rapide auraient bétonné les vallées pour permettre aux ferrari jaguars lotus mercedes d'accéder rapidement aux villas.

Et les enfants corses privés de la terre de leur aieux auraient du s'expatrier ou s'enfermer dans des hlm pour larbins nettoyeurs de chiottes.
Et la conclusion de l'article ( lu il y a une quinzaine d'année ) disait que pour protéger l'environnement et les populations locales des actions plasticages type flnc était une OPTION à étudier serieusement !!

Cela rejoint ce qui se passe en Californie où les gauchiasses démocrates progressites wokistes fuient le merdier qu'elles ont créé pour reproduire le même processus de pourriture dans des petites villes du Montana ou d'ailleurs au mode de vie traditionnel conservateur en faisant flamber les prix.

Et la même chose commence en France avec les chinois qui rachètent des terres agricoles par le jeu de montages juridiques non prévus par les SAFER et des investissements dans des coopératives laitières d'où la flambée du prix du beurre en 2017 ou 18 ? Je sais plus , le temps passe si vite !!
Des forêts de chênes coupés et expédiés pour en faire des merdes made in china . Et bientôt des forêts rasées à blanc pour en faire des sacs de pellets de chauffage.

Aux armes citoyens formez vos bataillons !
Sinon vos enfants devront vivre comme des esclaves dans un désert asséché.