Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

PROBLEME DE FOND...

7 Octobre 2021 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Actualités, #Economie, #Chronique de l'effondrement, #Politique

"Allons Patrick, pas vous ! ne soutenez pas qu'imprimer de la dette (ou frapper une pièce d'1 trillion de dollars) résoud tout !
Si quelqu'un me dit qu'il veut me mettre la pièce, ça ne m'enchante pas trop.
On parle de monnaie "fiduciaire" : ça marche tant que quelqu'un accepte cette monnaie.
Sinon pourquoi ne pas imprimer (en 3D ?) un supertanker quand on manque de pétrole.
Ou imprimez-nous quelques térawatts d'électricité pour l'hiver !".

Depuis la généralisation de la monnaie dette au tournant 1970, la valeur de la monnaie a baissé de 98 %. Donc cette monnaie dette est aussi diablement inflationniste, et en plus, inflationniste par l'effet des intérêts-boule-de-neige. En soldant la dette par la planche à billet (j'avais préconisé de le faire sur très longue période), on arrête cet effet boule de neige et on arrête de casser les C... oreilles au populo.
Si on n'avait pas voté la loi du 3 janvier 1973, sans doute la création monétaire aurait été le 1/3 de ce qu'elle a été par la dette publique. Pas une paille, donc. De plus, en plafonnant les crédits, notamment immobilier, avec un minimum d'apport (disons 20-25 %), et la durée sur 15 ans, on aurait aussi cassé l'inflation.
De toute façon, la création monétaire pour solder la dette, c'est ce qui va se faire. C'est incontournable, et cela évitera le parasitage des paramètres économiques par des données bidons.
Aux USA, 40 % du pib est financier, donc, fictif.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
petit rappel du site de notre ami Beru quand il apportait de la vrai info. ça date de 2012
https://www.les-crises.fr/defaut-asi/
"Solution la moins pire ? Solution miracle ? Solution tout court ? Difficile d’en juger. Jacques Sapir me dit, avec ce pessimisme qu’on lui connaît bien : « la monétisation est en l’état la meilleure solution, mais elle est impossible du fait du refus allemand. Donc, on va dans un premier temps à la dépression (par addition de plans d’austérité) et dans un deuxième temps au défaut. Il faut savoir aussi qu’un défaut (ou une forte restructuration) nous coupe des marchés financiers pour 4 à 8 ans. »
on y est avec en plus (et en même temps) une belle crise énergétique.
Ach, Kolossal !!!
Répondre
O
Bonjour,
Encore un peu plus de subvention pour le marché de l'énergie :
https://www.zerohedge.com/markets/here-comes-esg-shock-oil-market-needs-half-trillion-dollar-injection-avoid-supply-collapse
Répondre
J
A quoi sert de cumuler toutes les richesses du monde si vous n'avez pas l'occasion de les utiliser en totalité,non que peut rechercher ceux qui ont tout ,pas ,le pouvoir ils l'ont ,pas la richesse ils l'ont , ou l'aurons en totalité d'ici peu,répondre a cette question permet de comprendre ce qui va advenir et le pourquoi du comment. "toute monnaie fiduciaire ne tient que par la confiance mise en son émetteur et finit toujours par revenir a sa valeur intrinsèque c'est a dire zéro"(Voltaire et Von Misses ) "il n'y a de monnaie que d'or et d'argent tout le reste est de la dette" (J.P Morgan) lire de Greenspan " gold and économic freedom" et vous aurez fait un tour succint mais la question restera posée du pourquoi tout possèder,la réponse est aussi folle que simple
Répondre
R
Janus

====mais la question restera posée du pourquoi tout possèder,la réponse est aussi folle que simple===

Aussi folle que simple ?
Je vois que toi aussi tu ne veux pas te retrouver devant la 17eme chambre correctionnelle.
R
Janus

Pour répondre à cette question il faut aborder le comportement de certaine religion vis à vis du pognon. Mais c'est un terrain miné où tu risque vite de te retrouver devant la 17eme chambre correctionnelle de Paris.
Certains ne veulent absolument pas que certains sujets de discussion soient abordés librement sur la place publique.
Cela détruirait leurs ambitions.
Pour certaines sectes ...... le christianisme est une hérésie qu'il faut détruire par tout les moyens. Cela fait 230 ans que le pilonnage final a commencé.
Bon j'arrête là , j'ai pas les moyens de payer une armée d'avocats devant la 17eme chambre correctionnelle .
L
"la création monétaire pour solder la dette"

vous voulez surement parler de dévaluation. Elle s'exerce soit par l'inflation soit par la création monétaire. Mais au final c'est une dévaluation.

J'avoue ne pas avoir compris votre raisonnement. Créer de la nouvelle monnaie pour solder les anciennes créations ? cela mérite d'être un peut plus précis ;))

Pour moi se qui crée de la monnaie c'est l'intérêt. Plus il y a de dette plus il y a d'intérêt. Faire monter un actif, bousier ou autre, c'est juste thésaurisé, épargner. Il n'y a que lors de la vante que les bénéfices existe.

Je pense qu'en économie l'important c'est le pouvoir d'achat, se que l'ont peut acheter avec une quantité de monnaie. Si ont imprime et qu'il y a de l'inflation c'est l'épargnant qui perds pas celui qui transforme sa monnaie en bien réelle. Si la bourse prends 400% et que l'immobilier en prends autant. La somme des échanges est nul pour celui qui aura investi. Par contre pour l'épargnant en obligataire c'est une sacrée perte.

Pour moi la baisse des taux d’intérêt a été une super arnaque. Au lieu d'irriguer l'épargne elle a irriguer la spéculation, le jeux et l'escroquerie.

Il ne vont pas couler l'ancienne dette par de la nouvelle. Il vont juste augmenter les taux d'intérêt maintenant qu'il ont tout racheté a bas prix. Il vont gagner sur le prix de l'obligation et sur l'intérêt. Et le transfert de valeur de la bourse vers l'obligataire fera le reste. La dette s'évanouira toute seul sous forme de faillite des fonds de pensions et autres petits et gros investisseurs.

L'oligarchie se fou biens de qui perds tant que le noyau dur idéologique s'en sort bien.

C'est type serait près a raser la planète si il le fallait pour s'en sortir. Je crois que beaucoup oubli se petit détail.
Répondre
M
il y a une autre méthode pour solder la dette c'est d'annoncer que l'on ne remboursera pas.
c'est historique, nos voisins teutons l'ont fait en 1932 et 1939 (8 fois depuis 1683).
diplomatiquement il faut faire un défaut partiel, ça laisse de l'espoir aux autres créanciers et ça evite d'être étranglé.
pour rappel quand on doit 100 € au banquier c'est notre problème, quand on lui doit un milliard c'est le problème du banquier. et il sera prèt à tout pour en récupérer le quart.