Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

TOUT A MAL TOURNE ?

1 Décembre 2021 , Rédigé par Patrick REYMOND Publié dans #Actualités, #Chronique de l'effondrement

Moi, je dirais plutôt que tout s'est déroulé comme prévu. Et que certaines choses ont, au contraire, vraiment bien tourné : "Les 10 prédictions et comment elles se sont (en grande partie) réalisées".

1. « Les tensions entre la Chine et les États-Unis vont s’intensifier et donner lieu à une nouvelle guerre froide, voire même à une guerre « chaude ». »

Il n'y a en fait, plus de courses aux armements, parce que simplement, les USA sont incapables de suivre le rythme impulsé par la Chine et la Russie. Ils n'ont plus, de fait, une industrie de l'armement capable. Les USA, sont, de même, seulement capable de perdre plus ou moins vite, une guerre, que ce soit avec la Chine, la Russie, et même l'Iran, avec la déculottée administrée par un adversaire Afghan, d'une faiblesse extrême.

2. « Les nouvelles technologies vont décevoir. Ils n’apporteront pas l’augmentation de la productivité souhaitée ni les grands élans économiques. »

CE qui apporte l'élan économique, c'est l'énergie, la Chine l'a prouvé ces 20 dernières années en épuisant de manière accéléré son charbon.

3. « La Russie est en train de tomber dans une kleptocratie, dirigée par une mafia, ou de se replier sur un nationalisme quasi communiste qui menace l’Europe. »

Là, on est dans le fantasme pur. La Kleptocratie a été maté, le nationalisme ne menace en rien "l'Europe", mais la défiance des russes, de tous les russes, vis-à-vis de l'occident est devenue maximale.

4. « Le processus d’intégration de l’Europe est en train de s’arrêter. L’Europe de l’Est et de l’Ouest ne peut pas peaufiner la réunification, et même le processus d’unification européenne vacille. »

Tous les empires qui se sont voulus européens finissent par mourir. C'était prévu, et dans la logique de 1500 d'histoire. L'empire romain n'a été qu'une anomalie. Le génie européen, c'est justement d'être désunie, et de tirer partie de certains côtés de cette désunion.

5. « Une crise écologique majeure est à l’origine d’un changement climatique mondial qui perturbe, entre autres, l’approvisionnement en denrées alimentaires – forte hausse des prix partout et famines sporadiques. »

Crise écologique majeure ? Un sacrifice à la doxa actuelle. La hausse des prix provient de la déplétion fossile. Et elle ne se continuera pas forcément. On peut crouler sous les excédents à certains endroits, et être en pénurie ailleurs. La aussi, les "Zeurlaiplusombredenotristoir" nous éclairent. Après la bataille de Normandie, ladite Normandie n'avait pas ou peu de pain, mais croulait sous la viande.

6. « Une forte augmentation de la criminalité et du terrorisme oblige le monde à se replier dans la peur. Les personnes qui ont constamment l’impression qu’elles pourraient se faire exploser ou être arnaquées ne sont pas d’humeur à s’ouvrir. »

Non, c'est vrai ? L'ouverture des frontières pour tous les escrocs et aigrefins n'est pas bonne ???

7. « L’escalade cumulative de la pollution provoque une augmentation spectaculaire des cancers, submergeant le système de santé mal préparé. »

Prise en compte du vieillissement ? Ou de l'entassement d'activités polluantes aux mêmes endroits ?

8. « Les prix de l’énergie s’envolent. Les convulsions au Moyen-Orient perturbent l’approvisionnement en pétrole et les sources d’énergie alternatives ne se concrétisent pas. »

Il y a pire que l'envol des prix de l'énergie, c'est leur effondrement. Les prix ne sont plus suffisants pour les producteurs, et trop chers pour les consommateurs.

9. « Un fléau incontrôlable – une épidémie de grippe moderne ou son équivalent – se répand comme une traînée de poudre, tuant plus de 200 millions de personnes. »

Crétinisme journalistique en action. Les voyages en "navions", ça multiplie les pandémies, et ça, on le sait. Comme les voyages en bateau, d'ailleurs, qui ont amenés la peste. Dans les deux cas, l'utilité est très discutable.

10. « Un recul social et culturel arrête le progrès, les gens doivent choisir d’aller de l’avant. Peut-être ont-ils choisi de ne pas le faire. »

Qu'appelle t'on "aller de l'avant" ? Le wokisme ? les LGBTIQUQU ? Ne serait pas le signe d'un tarage complet ?

Il faut être complétement crétin et déconnecté de toutes réalités planétaires pour croire que ça aurait pu se passer autrement.
Quand à la "pandémie" de coronavirus, avec 5.2 millions de morts officiels, c'est même pas l'épaisseur du crayon. Et j'ai écho que beaucoup de gens tombent malades sérieusement ou le plus souvent d'une manière imperceptible, malgré leurs doses... Ou pas...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
Est ce du à l’injection ?

FRANCE – Pascal Obispo, qui donnait un concert privé à Bruguières près de Toulouse a été pris d’un malaise sur scène. Pris en charge par un médecin présent dans la salle, il a finalement été hospitalisé.

https://twitter.com/NicolasPichot6/status/1465487298951323653
Répondre
G
Il va etre grand temps de les arreter…

La dictature en marche (ou, au bon vieux temps des colonels)

La gréce veut rançonner les « non injectés »

La Grèce va infliger une amende de 100 euros par mois aux personnes de plus de 60 ans non vaccinées

https://www.euractiv.fr/section/sante-modes-de-vie/news/la-grece-va-infliger-une-amende-de-100-euros-par-mois-aux-personnes-de-plus-de-60-ans-non-vaccinees/

Les personnes qui n’auront pas pris de rendez-vous pour la vaccination avant le 16 janvier paieront une amende administrative de 100 euros par mois. Cette annonce a déjà entraîné une augmentation des rendez-vous pour la première dose chez les citoyens de plus de 60 ans.
Répondre
M
Oui, absolument, Tout ne se passe pas comme prévu, tout se passe conformément à la nature Humaine.
De la même manière que l'Apocalypse de St Jean décrit un phénomène inévitable, ou l'Homme devenu dieu, maître du monde, enclenchant ainsi un désastre existentiel au niveau global.
Si l'Apocalypse de St Jean ne donne aucun nom de pays, aucun noms de protagonistes, c'est que ça ne sert à rien, l'évolution du Monde aurait été la même avec les chinois ou les Nazis.
L'Etre Humain a atteint toutes les limites, y compris celle du ciel, y compris en lui-même, et c'était inéluctable.
Le reste n'est que détails.
Répondre
D
Il y a eu une permutation dans le point suivant :

« La Russie est en train de tomber dans une kleptocratie, dirigée par une mafia, ou de se replier sur un nationalisme quasi communiste qui menace l’Europe. »

Il fallait lire :

« L’Europe est en train de tomber dans une kleptocratie, dirigée par une mafia, ou de se replier sur un nationalisme quasi communiste qui menace la Russie. »
Répondre
V
Le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, a déclaré que les autorités devraient envisager de supprimer plus rapidement les mesures de soutien en cas de pandémie et il a retiré le mot "transitoire" pour décrire une inflation obstinément élevée, bien qu'une nouvelle souche de Covid-19 reste un risque.

Ses commentaires mardi devant la commission bancaire du Sénat, où tant les démocrates que les républicains ont exprimé leurs préoccupations concernant les prix élevés, ont été pris comme un pivot faucon par les marchés financiers qui pourrait entraîner des hausses de taux d'intérêt plus tôt que prévu l'année prochaine.

"Il est approprié, je pense, que nous discutions lors de notre prochaine réunion, qui aura lieu dans quelques semaines, de l'opportunité de conclure nos achats quelques mois plus tôt", a déclaré Powell, choisi la semaine dernière par le président Joe Biden pour un nouveau mandat de quatre ans à la tête de la Fed. "Au cours de ces deux semaines, nous allons obtenir plus de données et en apprendre davantage sur la nouvelle variante".

La banque centrale américaine doit actuellement achever son programme d'achat d'actifs à la mi-2022, selon un plan annoncé début novembre visant à ralentir les achats de 15 milliards de dollars par mois. La prochaine réunion du Comité fédéral de l'open market, qui fixe la politique monétaire, aura lieu les 14 et 15 décembre et pourrait décider d'accélérer la réduction des achats...

https://www.bloomberg.com/news/articles/2021-11-30/powell-says-appopriate-to-weigh-earlier-end-to-bond-buy-tapering
Répondre
V
Les prix des denrées alimentaires devraient rester proches des records l'année prochaine en raison des stocks constitués par les consommateurs, des prix élevés de l'énergie et du transport maritime, des conditions météorologiques défavorables et d'un dollar fort, selon Rabobank.

"L'inflation dans ce domaine n'est presque certainement pas seulement 'temporaire'", ont écrit les analystes dirigés par Carlos Mera dans un rapport. L'année prochaine "apportera probablement moins de perturbations liées à la Covid, mais en ce qui concerne les prix des produits agricoles de base, tout sentiment de normalité semble peu probable."

Un indice des Nations unies qui suit les produits de base est à son plus haut niveau depuis dix ans, la chaîne d'approvisionnement alimentaire ayant été frappée par des intempéries, des ruptures d'approvisionnement et des pénuries de main-d'œuvre. Cela a stimulé l'inflation dans le monde entier, causant un casse-tête aux banques centrales et aux gouvernements.

Les perturbations et les prix devraient s'atténuer l'année prochaine, mais seulement légèrement, a déclaré Rabobank, ajoutant que les coûts élevés des denrées alimentaires pourraient entraîner des bouleversements sociaux. "Le mécontentement social se fait déjà sentir dans quelques pays, et il est probable qu'il y en aura davantage en 2022."

https://www.bloomberg.com/news/articles/2021-11-30/food-prices-will-stay-near-10-year-high-in-2022-rabobank-says
Répondre